Formation Hypnose

Besoin d'aide

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
esperence a dit:
Oui, ça fatigue..c'est pour ça qu'il faut " savoir " se protéger.

Comment vous protégez vous !!? Valikor, Corfinas, Surderien et tous les autres ...ça peut être un bon sujet ça .

D'abord en protégeant l'autre...

8)
 

corfinas

Membre
Hello Esperence,

Perso, je le dis pour bien situer, je ne pratique à l'heure actuelle que dans le cadre de la fin de ma formation de maître praticien PNL, en ce moment je fais des consultations pour mon mémoire, du coup, je fais assez "peu" de consultations en nombre, j'ai donc le temps de "digérer et récupérer" entre chaque. Une fois après une séance, j'ai ressenti le besoin, et du coup je l'ai fait, de bien aérer la pièce que je trouvais "chargée" et de bien souffler pour évacuer cette "charge" dehors. Et puis je continue à travailler sur moi et sur ce qui "résonne" en moi dans les problématiques des autres.

Et du coup, je suis aussi intéressé pour savoir comment ceux qui enchainent les consultations font pour gérer leur "protection".

a+
 
M

Métaphore

Invité
corfinas a dit:
Et du coup, je suis aussi intéressé pour savoir comment ceux qui enchainent les consultations font pour gérer leur "protection".
Moi aussi je suis intéressée :wink:

Mais en fait je crois que j'ai déjà ma réponse dans mon for intérieur...Néanmoins j'aimerais avoir les avis des praticiens de ce forum.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
esperence a dit:
Pouvez vous m'expliquer Surderien, votre façon de voir m'interresse. :)
et vous Valikor, comment voyez vous ça ?


Voilà un excellet sujet...

Se centrer sur mission, fonction, anticipation



Imaginez vous secouriste, arriver sur un trés grave accident pour aider les blessés

çà pue l'essence, les blessés sont dans les vaps, les pompiers aussi...

en ëtre conscient immédiatement, et demander aux pompiers de sécuriser les lieux... neige carbonique...etc...

et seulement aprés y aller

même si les blessés crient au secours et que les témoins ne comprennent pas que vous perdiez du temps !

les pompiers ont compris tout de suite que vous êtes un superviseur


Qu'en arrivant sur les lieux vous avez tout de suite repéré ce qui ne collait pas...

Que vous êtes réceptif et que vous restez ouvert


Toujours savoir se décadrer même dans les situations qui paraissent sous controle

8)
 

xorguina

Membre
Ton image est bonne dans le fond surderien.......une seule chose pourtant, dans l'histoire, les pompiers ne seraient pas dans les vaps :lol: première chose que l'on apprends au secourisme, alors pour les pompiers :wink:

Tu as raison dans le fond...d'abord observé et ne pas se laisser envahir par les émotions en fait...rester conscient,vigilant,compréhensif sans trop d'ampathie :D
 
M

Métaphore

Invité
Désolée Surderien, mais moi ça ne me parle pas ou ne me convainc pas... :?

Mais on devrait ouvrir un autre topic car là on est sur le topic de Laurenzo...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
xorguina a dit:
Ton image est bonne dans le fond surderien.......une seule chose pourtant, dans l'histoire, les pompiers ne seraient pas dans les vaps :lol: première chose que l'on apprends au secourisme, alors pour les pompiers :wink:

Tu as raison dans le fond...d'abord observé et ne pas se laisser envahir par les émotions en fait...rester conscient,vigilant,compréhensif sans trop d'ampathie :D
Je me souviendrai toujours d'un suicide au gaz une nuit du nouvel an

Personne ne répondait dans l'immeuble même avec sirènes et gyrophares... SAMU + POMPIERS + POLICE...

Le pompier aussitôt commencé à sonner à toutes les sonnettes...

Je l'ai arrêté aussi sec...

Il s'était laissé envahir par l'urgence...


Savoir garder son bon sens pour protéger l'autre...

Je persiste et signe...

8)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Métaphore a dit:


on devrait ouvrir un autre topic car là on est sur le topic de Laurenzo...
Lorenzo, ces exemples de décadrages peuvent aussi vous intéresser ?

Mais si ce coup ci je suis autorisé par Métaphore à ouvrir un autre topic , alors là çà change tout !

8)
 

xorguina

Membre
Je confirme.....appuyer sur les sonnettes alors qu'il y a du gaz !!!! celà s'apprends aussi au secourisme !!....ben quelque part même un professionel peut se laisser emporter....nous sommes des humains et faisons souvent des erreurs alors que nous pensons bien faire...oui c'est vrai, tout le monde peut se tromper :wink: merci de me le rappeler 8)
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: ....nous sommes des humains et faisons souvent des erreurs

Sauf Surderien... :lol:


:arrow: Savoir garder son bon sens pour protéger l'autre...

Je persiste et signe...


C'est vrai que c'est plein de bon sens, mais heureusement que vous l'avez dit, jamais on y aurait pensé... :?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Métaphore a dit:
:arrow: ....nous sommes des humains et faisons souvent des erreurs

Sauf Surderien... :lol:

:arrow: Savoir garder son bon sens pour protéger l'autre...

Je persiste et signe...


C'est vrai que c'est plein de bon sens, mais heureusement que vous l'avez dit, jamais on y aurait pensé... :?

Si vous vous trouvez un jour en situation d'extrême urgence

n'oubliez pas de repenser à ces évidences, chère métaphore

car on tient beaucoup à vous : sans vous le forum ne serait pas non plus ce qu'il est...


:roll:
 
M

Métaphore

Invité
surderien a dit:
Métaphore a dit:
:arrow: ....nous sommes des humains et faisons souvent des erreurs

Sauf Surderien... :lol:

:arrow: Savoir garder son bon sens pour protéger l'autre...

Je persiste et signe...


C'est vrai que c'est plein de bon sens, mais heureusement que vous l'avez dit, jamais on y aurait pensé... :?
Si vous vous trouvez un jour en situation d'extrême urgence

n'oubliez pas de repenser à ces évidences, chère métaphore

car on tient beaucoup à vous : sans vous le forum ne serait pas non plus ce qu'il est...

Si vous le dites... je vous crois, :D vous qui êtes si censé...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
le processus pour se sortir de la dissonance, ce n'est pas la consonance ( on se mettrait en controverse de l'opposé)

mais la concordance...

un mode synchronisé où l'on se comprend...

où tout concorde, que l'un devient l'autre pour avancer ensemble


La dissonance cognitive :

"Sous prétexte de vouloir me faire sortir de ma connerie, vous voulez pouvoir me faire entrer dans la votre... "

Est-ce exactement le dilemme que lorenzo a toujours voulu éviter ?

on peut changer le mot "connerie" par "secte"...ou "maladie"...

et "mon évidence" où métaphore en a marre d'être plongée car elle le savait déjà...

on arrive au même raisonnement logique (bloquant) ...( mais au résonnement dissonant pour qui perçoit la chose)

si bien qu'on n'oserait plus non plus mettre le mot amour...ou le mot bonheur...trop évident donc on y croit pas...

qui pourtant décadrerait pour passer en concordance.

8)


C'est encore trop évident ?

:evil:


Bonne journée quand même...

8)
 

valikor

Membre
corfinas a dit:
Hello Esperence,

Perso, je le dis pour bien situer, je ne pratique à l'heure actuelle que dans le cadre de la fin de ma formation de maître praticien PNL, en ce moment je fais des consultations pour mon mémoire, du coup, je fais assez "peu" de consultations en nombre, j'ai donc le temps de "digérer et récupérer" entre chaque. Une fois après une séance, j'ai ressenti le besoin, et du coup je l'ai fait, de bien aérer la pièce que je trouvais "chargée" et de bien souffler pour évacuer cette "charge" dehors. Et puis je continue à travailler sur moi et sur ce qui "résonne" en moi dans les problématiques des autres.

Et du coup, je suis aussi intéressé pour savoir comment ceux qui enchainent les consultations font pour gérer leur "protection".

a+
:arrow: diminuer autant que possible le coté éponge (= absorption du stress ou mal-être des autres et partage de leurs problèmes) (<3/10).

:arrow: gérer l'intensité ressentie de leurs émotions négatives. A mon idée, cela ne peut pas être trop faible sous peine de perdre une partie importante de l'intuition et/ou de l'empathie... Cela veut dire une capacité entre 4 et peut-être 7/10. A moduler avec une "protection" visualisée autour de soi (genre bulle réfléchissante ou quelque chose comme cela).
:arrow: Trop ressentir toute la journée, toute la semaine avec beaucoup de monde conduit à une fatigue certaine (en tout cas chez moi) qui nécessite alors un nettoyage supplémentaire sur soi régulièrement sous peine d'apparition de symptômes.
j'ai pas trouvé encore le meilleur compromis entre intuition-empathie vs fatigue. De toutes les façons, ce "réglage" est forcément personnel.
 
M

Métaphore

Invité
surderien a dit:
le processus pour se sortir de la dissonance, ce n'est pas la consonance ( on se mettrait en controverse de l'opposé)

mais la concordance...

un mode synchronisé où l'on se comprend...

où tout concorde, que l'un devient l'autre pour avancer ensemble

La dissonance cognitive :

"Sous prétexte de vouloir me faire sortir de ma connerie, vous voulez pouvoir me faire entrer dans la votre... "
Est-ce exactement le dilemme que lorenzo a toujours voulu éviter ?

on peut changer le mot "connerie" par "secte"...ou "maladie"...

et "mon évidence" où métaphore en a marre d'être plongée car elle le savait déjà...

on arrive au même raisonnement logique (bloquant) ...( mais au résonnement dissonant pour qui perçoit la chose)

si bien qu'on n'oserait plus non plus mettre le mot amour...ou le mot bonheur...trop évident donc on y croit pas...

qui pourtant décadrerait pour passer en concordance.

8)


C'est encore trop évident ?

:evil:


Bonne journée quand même...

8)
Vous devriez arrêter la masturbation intellectuelle, rien ne vaut un bon massage :lol: , essayez de vous détendre, il n'y a pas de compétition surtout que je ne comprend rien à vos messages...Et vous perdez souvent votre bon sens...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
valikor a dit:
corfinas a dit:
Hello Esperence,

Perso, je le dis pour bien situer, je ne pratique à l'heure actuelle que dans le cadre de la fin de ma formation de maître praticien PNL, en ce moment je fais des consultations pour mon mémoire, du coup, je fais assez "peu" de consultations en nombre, j'ai donc le temps de "digérer et récupérer" entre chaque. Une fois après une séance, j'ai ressenti le besoin, et du coup je l'ai fait, de bien aérer la pièce que je trouvais "chargée" et de bien souffler pour évacuer cette "charge" dehors. Et puis je continue à travailler sur moi et sur ce qui "résonne" en moi dans les problématiques des autres.

Et du coup, je suis aussi intéressé pour savoir comment ceux qui enchainent les consultations font pour gérer leur "protection".

a+
:arrow: diminuer autant que possible le coté éponge (= absorption du stress ou mal-être des autres et partage de leurs problèmes) (<3/10).

:arrow: gérer l'intensité ressentie de leurs émotions négatives. A mon idée, cela ne peut pas être trop faible sous peine de perdre une partie importante de l'intuition et/ou de l'empathie... Cela veut dire une capacité entre 4 et peut-être 7/10. A moduler avec une "protection" visualisée autour de soi (genre bulle réfléchissante ou quelque chose comme cela).
:arrow: Trop ressentir toute la journée, toute la semaine avec beaucoup de monde conduit à une fatigue certaine (en tout cas chez moi) qui nécessite alors un nettoyage supplémentaire sur soi régulièrement sous peine d'apparition de symptômes.
j'ai pas trouvé encore le meilleur compromis entre intuition-empathie vs fatigue. De toutes les façons, ce "réglage" est forcément personnel.
En live ce matin !

En général, comme là, à en parler, que je ressens cette fatigue ou ce manque de tonus , de motivation, avant le consultant suivant, je me replonge quelques minutes dans ma bulle hypnotique : j'ai ma petite fiche inductrice d'état hypnotique dans le revers de mon agenda et je me recadre aussitot, j'accède à la sérénité de mon intuition thérapeutique et j'ai retrouvé le sourire ...

Bye, un malade m'attend..

:)
 

xorguina

Membre
Bon , rien a voir avec l'hypno mais après avoir magnétiser je passe un long moment mes mains sous l'eau froide pour éviter de prendre la mal et je jette......ma bulle de protection sinon jsuis cassée pour 2 jours aumoins et juste avec une personne !! alors j'imagine si j'avais un cabinet, ce qui ne sera pas mon cas.... :lol:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Métaphore a dit:
surderien a dit:
le processus pour se sortir de la dissonance, ce n'est pas la consonance ( on se mettrait en controverse de l'opposé)

mais la concordance...

un mode synchronisé où l'on se comprend...

où tout concorde, que l'un devient l'autre pour avancer ensemble

La dissonance cognitive :

"Sous prétexte de vouloir me faire sortir de ma connerie, vous voulez pouvoir me faire entrer dans la votre... "

Est-ce exactement le dilemme que lorenzo a toujours voulu éviter ?

on peut changer le mot "connerie" par "secte"...ou "maladie"...

et "mon évidence" où métaphore en a marre d'être plongée car elle le savait déjà...

on arrive au même raisonnement logique (bloquant) ...( mais au résonnement dissonant pour qui perçoit la chose)

si bien qu'on n'oserait plus non plus mettre le mot amour...ou le mot bonheur...trop évident donc on y croit pas...

qui pourtant décadrerait pour passer en concordance.

8)


C'est encore trop évident ?

:evil:


Bonne journée quand même...

8)
Vous devriez arrêter la masturbation intellectuelle, rien ne vaut un bon massage :lol: , essayez de vous détendre, il n'y a pas de compétition surtout que je ne comprend rien à vos messages...Et vous perdez souvent votre bon sens...
"Sous prétexte de vouloir me faire sortir de ma masturbation intellectuelle, voudriez vous me faire entrer dans la votre ?".


Merci pour ces travaux pratiques instructifs entre deux consultants.

8)

Mais néanmoins masturbatoires aussi pour vous visiblement avec le plaisir d'y répondre

:lol:
 
M

Métaphore

Invité
Ben alors Surderien, nous éprouvons le même plaisir alors, n'est ce pas fabuleux... :lol:
 

esperence

Membre
Savoir garder son bon sens...oui, c'est quelque chose d'important. :)
Tout peut parraitre évident quand on est là à tapoter tranquillement sur notre clavier..derrière un écran.
Mais sur le terrain, en cas d'urgence, changement de décor..." l'évidence " parfois n'est pas tjs au rendez vous...donc les conseils que Surderien évoque sont de bons conseils.
Je pense qu'il a de l'expérience et c'est de quoi il parle.
 
Surderien a écrit:

Le processus pour se sortir de la dissonance, ce n'est pas la consonance ( on se mettrait en controverse de l'opposé)

mais la concordance...

un mode synchronisé où l'on se comprend...

où tout concorde, que l'un devient l'autre pour avancer ensemble


Dans le mot consonance on retrouve la racine son... ce qui est consonant est ce qui produit le même son de cloche.
Et si ce son de cloche au départ est en dissonance, alors avec la consonance (produire le même discours) on entre dans cette même dissonance à deux

(entrer dans l'identique par l'opposé.... est ce cela que tu voulais exprimer surderien ? Merci de corriger s'il y a erreur)

La concordance vient du mot corde, qui désigne vibrer sur la même corde.
Le plan est ici beaucoup plus la large.

L'un devient l'autre pour avancer ensemble (et l'autre devient l'un.. à expliquer je crois surderien...)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Oui, merci espérence !

et si j'aime à entretenir mon doute dans des massages intellectuels, c'est pour ne pas oublier mes limites

dans un sondage sur les professions médicales et para médicales, on demandait au public qu'elle était la qualité essentielle d'un bon soignant...

Réponse majoritaire : qu'il connaisse ses limites...

On a tendance à les oublier souvent en pratique, emporté par des certitudes non réactualisées...

8)
 

xorguina

Membre
Bonjour minotaur,

Je crois que tu devrais faire un post rien que pour ce sujet tu sait !!!
Dans besoin d'aide avec titre scysophrénie.....
C'est une maladie ou il y a beaucoup a dire.........là tu es sur le sujet de laurenzo.....merci a toi pour ta compréhension 8)
 

Paul Elie

Membre
esperence a dit:
Oui, ça fatigue..c'est pour ça qu'il faut " savoir " se protéger.

Comment vous protégez vous !!? Valikor, Corfinas, Surderien et tous les autres ...ça peut être un bon sujet ça .
bien que la question ne m'est pas adressée je vais y répondre :D
se protéger n'est peut être pas le bon mot!
car la compassion est nécessaire....
mais pour se "protéger" une seule solution ....la distance d'une attitude professionnelle et surtout pas une relation affective avec le client!
la zone est grise et difficile a respecter.
car les opportunités de tomber vers un transfert facile qui au long ou moyen terme vous mènera surement vers une catastrophe.... sont légions!
le thérapeute se doit de savoir les limites de son cabinet, dictées par l'éthique et une préparation professionnelle adéquate qui a mon sens et au vu des discussions ici......manque sérieusement!
paul.
 

esperence

Membre
Merci d'avoir répondu Paulelie.
Vous étiez dans les pointillés ( sourire), donc la question vous était aussi adressée.

Un thérapeute c'est quoi au font: c'est un homme ou une femme ayant eu une formation.

Se connaissent ils vraiment ?
Connaissent ils vraiment leur limites, sachant qu'ils découvrent la vie.
Quand je dis ça, c'est qu'on s'attend a voir de la souffrance, mais on lui donne la forme qu'on veut lui donner...
c'est à dire, quelque chose qu'on va métriser facilement et qui de toute façon ne nous touchera pas...
Seulement, entre la théorie et la pratique ça fait deux.

Combien disent:
Ho, mais moi, je ne crains rien , je suis rodé..pff j'en ai vu des cas.
Le seul bémol, c'est que la souffrance est rusée, elle peut pénétrer doucement dans l'autre, sans qu'il sent rende compte..juste là, par la faille qui vient de se créer. L'ouverture est faite...et voila que ça vous pénétre len-te-ment , mais vous ne voyez tjs rien...
Normal, vous êtes costaud, fort... :wink: enfin, c'est ce que vous croyez..

Personne est a l'abri .
Se protéger ça s'apprend avec le temps.
 
M

Métaphore

Invité
esperence a dit:
Se connaissent ils vraiment ?
Connaissent ils vraiment leur limites, sachant qu'ils découvrent la vie.

Qu'ils découvrent la vie ? vous parlez des thérapeutes ? si c'est le cas, comme je l'ai toujours dit, il vaut mieux qu'il se connaissent eux même à travers une thérapie faite pour eux même, cela leur évitera les transferts.


Personne est a l'abri .
Se protéger ça s'apprend avec le temps.

Se protéger avec le temps ? quand on est bien psychiquement parlant, pourquoi voulez vous vous protéger ?

On n'apprend pas à se protéger, mais à grandir intérieurement, et grandir c'est s'immuniser contre la vampirisation extérieure. Ce sont nos défenses intérieures qui nous abritent des agressions extérieures.

Se protéger renforce cette idée de ne pas faire confiance, de s'isoler, de s'appauvrir intérieurement...

La seule façon qu'on peut avoir de se protéger pour moi, c'est se connaître le plus possible à travers un travail personnel profond, et à partir de là, notre connaissance nous permettra d'être fort puisque l'extérieur n'aura pas d'incidence sur nos propres capacités.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Haut