L'hypno analgesie chez l'enfant

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Lillix, 4 Avril 2016.

  1. Lillix

    Lillix

    Inscrit:
    13 Septembre 2015
    Bonjour,

    Dans le cadre de mon mémoire, je voudrai savoir quels sont les points importants à explorer sur le développement de l'enfant entre 6- 12 ans,
    afin de comprendre pourquoi cette tranche d'âge est plus susceptible à l'hypnose.
     
  2. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Un petit conseil en passant pour ton mémoire.
    Essaye d'être plus clair ou plus précise.
    Si cette tranche d'age est plus susceptible à l'hypnose (ce qui reste à prouver) s'agit-il d'explorer quelque chose? Ou bien cherche tu une "approche" facilitant l'hypnose chez l'enfant ? Ou encore une méthode particulière ? etc.
    Recherches-tu parmi les "domaines" en développement chez l'enfant ceux qui explique la susceptibilité particulière à l'hypnose?
    ;)
     
  3. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je pense que les enfants ont un accès plus important à l’imaginaire et au faire comme si "ah bah on dirait que...", " et pis moi j'serai...", comme dans les jeux: "le sol en lave", "gendarme et voleur"... où on voit les enfants comme vivre vraiment leur jeu. Certains adultes ont toujours ou on retrouvé cette capacité, mais je pense que beaucoup n'y sont plus connectés.
    Pour les points de développement à mon avis la référence c'est Piaget (mais franchement je l'ai toujours trouvé indigeste), après ça dépend de ton école: si c'est des psychanalystes il va falloir leur servir de la psychanalyse, s'ils ont telle orientation bah aller vers telle orientation...
    Pour le côté analgésie c'est bon?
     
  4. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Comme le dit Prudence, ils sont dans l imaginaire naturellement à cette tranche d'âge. Que veux tu prouver ou rechercher?En grandissant ce mode se ferme et nous devenons plus terre à terre...il nous faut puiser dans nos ressources pour refaire surgir cet état naturel. La preuve, regarde le nombre de messages disant qu'ils sont ont parasités par pleins d idées, ont du mal a faire le vide ou tout simplement visualiser...
     
  5. Lillix

    Lillix

    Inscrit:
    13 Septembre 2015
    Bah je suis un peu perdu sur ce que je recherche jai mis Piaget et wallon mais ils ne parlent pas de la facilité pour l enfant de 6-12ans à entrer dans le monde imaginaire.

    Pour le côté analgésie j'ai du mal à expliquer le mécanisme de la douleur en simple et synthétique, le reste ça va.
     
  6. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Pas mal d'enfants parlent d'amis imaginaires ce monde leur est normal, pour moi l'adulte fait en sorte qu'il "sort" l'enfant de se monde imaginaire.
    C'est à ce moment là ou l'enfant commence à faire la différence entre croyance et "réalité", le père noël n'existe pas, ha bon !

    Mais ils vont remplacer le père noël par autre choses, par exemple les héros de dessins animé, superman ou autre.

    Peut-être une petite piste.

    Quand un enfant tombe si les gens aux alentours disent "aie tu t'es fait mal" l'enfant vas réagir en se disant "ha eux me le confirme, donc je dois avoir mal"
    Dans l'autre cas quand on en "rit" alors l'enfant sait aussi en rire et la le bobo à disparu.
    Bien sur je parle pour les bobos léger.
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Bonjour Lillix

    C'est un mémoire dans quel cadre plus exactement ?
    Car le sujet est vaste +++
    Tu as des références biblio de départ ?
     
  8. Lillix

    Lillix

    Inscrit:
    13 Septembre 2015
    C'est un memoire un memoire infirmièr
    Ma question de départ est:
    quelle mesure, l’hypnose pratiquée par l’infirmière lors d’un soin peut elle permettre d’améliorer la prise en charge de la douleur aiguë l’enfant entre 6 et 12 ans ?
     
  9. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Tu peux regarder dans les ressources ou sur mon site j'ai mis en ligne deux documents sur la gestion de la douleur dont une grande part est dédiée à l'hypnose, c'est indifférencié adulte/enfant.
    Une infirmière peut faire beaucoup: travailler son langage: phrases positives, orienté vers ce que l'on souhaite, prendre son temps, écouter, reprendre les mots de l'enfant, entrer dans son univers (s'il est fan de spiderman lui faire imaginer qu'il est spiderman pendant la piqure ou qu'il va vivre des aventures avec lui), des choses ont été mises en place comme des gadgets à fixer sur les masques d'anesthésie pour les enfants (si quelqu'un a une vidéo où on voit bien l'objet ça m'intéresse par curiosité, je n'ai pu voir que des photos floues ou pas centrées là dessus) etc.
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    :rolleyes:En Bretagne, une démarche au bloc opératoire pour accompagner les enfants avecune tablette et un parcours depuis la chambre au bloc, pour faire entrer dans un autre monde ludique
    http://www.centre-psyrene.fr/les-deux-formes-d’expression-du-haut-potentiel-intellectuel-chez-l’enfant/

    Dans notre établissement, çà s'est branché à fond et les infirmiers anesthésiques jouent le jeu* sans plus y penser....
    :)


    * hypnotique et parahypnotique...
     
  11. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Par contre je ne suis pas fan des écrans pour les enfants, enfin si ça reste occasionnel... mais je trouve ça dommage de vouloir faire passer les choses par un écran si on peut l'éviter, en utilisant la parole directe, des interactions humaines etc. Je préfère des emplois, de l"humain plutôt que de l'achat, du matériel.
     
  12. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
Chargement...