HypnoActu L'hypnotiseur messmer poursuivi par un spectateur qui se serait ... - journal de québec

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par HypnoActu, 1 Mai 2014.

  1. HypnoActu

    HypnoActu

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Journal de Québec
    L'hypnotiseur Messmer poursuivi par un spectateur qui se serait ...
    Journal de Québec
    Selon le demandeur, qui vient de Granby et qui travaille comme exterminateur en milieu agricole, sa blessure est survenue alors qu'il était sous «hypnose profonde et [qu'il] n'avait pas le contrôle de ses mouvements». Danser contre son gré. Dans le ...

    et plus encore »


    Lire l'Article...
     
  2. EricL

    EricL

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Il n'a pas d'assurance Messmer, ou ce n'est pas dit dans l'article.
    ça serait étonnant.

    Merci pour l'info
     
  3. Couchetard22

    Couchetard22

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Ahhh! ba s'il est assuré tout va biennn... :rolleyes:
    Il parait, en tout cas, c'est ce qu'on entend (...), que le public serait plus attiré, spontanément, par le négatif, le spectaculaire violent, le morbide, le "télé réalité"... Même s'il est, c'est ce qu'on dit, préférable de brosser un chat dans le sens du poil, comme çà on évite de se faire griffer, enfin...
    Je ne sais pas si les hypnos de spectacles ont déjà organisé des rencontres/colloques/syndicats professionnels...? je me pose la question. Et je me demande sur quoi pourrait déboucher une réflexion collective/individuelle sur le thème: Comment faire autrechose, autrement, comme valoriser des capacités humaines latentes (et maintenant, vous allez dessiner/peindre/ jouer du piano, à la façon de... comme le faisait un célèbre psychiatre russe), mettre en avant les facultés d'apprentissage rapide, etc...
    Je me demande... ;)
    Et ce serait une belle façon de dire aux récupérateurs corporatistes:
    -"Là au moins, vous ne pouvez pas dire qu'on vient jouer dans votre cours..."!
     
  4. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je me souviens qu'on a abordé ce genre de problème en formation: pas de catalepsie totale avec mise sur chaise chez quelqu'un qui a des problèmes de dos... Oui, mais combien d'hypnotiseurs demandent si tout va bien avant? Pas évident.
    Après ça marque quelqu'un qui est blessé pour du spectacle mais si c'est du 1/70 000 (en ce qui concerne Mesmer) est-ce que ça n'aurait pas pu être aussi en ratant une marche en descendant de scène, est-ce que c'est vraiment un risque ou juste une coïncidence? Y-a-t-il vraiment un risque? L'hypnose permet des analgésies, hors la douleur signale un danger, mais si l'analgésie n'est pas suggérée, peut-on rendre l'hypnotiseur responsable alors qu'on constate des analgésies spontanées par exemple lors d'un détournement d'attention? Quelle est la place de la représentation d'une "prise de pouvoir" dans ce genre de problème? Peut-on considéré quelqu'un responsable d'une blessure qu'un autre s'est infligé? Cet article m'évoque bien des questions que ce soit sur le plan légal, moral, logique, éthique et hypnotique.
     
  5. Trop drôle cette histoire, pas con le mec/l'hypnotisé, il a tout compris au business, excellent !
     
Chargement...