Maya !!!

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par xorguina, 7 Janvier 2010.

  1. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    J'attends donc vos avis sur le lien que j'ai posé sur le sujet de katia..;les ceaux que l'on aime pas page 11....bonne vision et à bientôt :D

    Je voudrais partager et pouvoir en parler ce qui me ferait "très égoistement plaisir"....celà dure 2H40......

    http://www.nous-les-dieux.org/Le_calend ... n_continue.

    Je sait que je vous demande pas mal de votre temps a écouter cet homme décédé en 2005 mais celà m'a touché profondement et comme il préconise de passer l'information, je passe....... :D
     
  2. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    oups désolé...les cadeaux que l'on aime pas...merci :wink:
     
  3. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    J'ai pas adobe flah player pour lire la video.... et pc malade en ce moment.....

    Il me lit pas de video....
     
  4. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    J'ai ouvert le lien, je ne trouve pas de film à visionner ... ?
     
  5. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    :oops:
     
  6. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Ouai c ce qu'on m'a dit mais j'ai été et il faut en fait pour le voir.....aller dans accueil colonne de gauche....ensuite du descend tout en bas jusqu'à 2011/2012 et tu clics le troisième..le calendrier maya l'évonution continue.....ça devrait marcher j'ai essayer d'après ce lien donné......merci a celiui ou celle qui me l'a mis :D ....bizzzzzzzzzzzz

    Je suis désolé katia que tu puisses le voir mais peut être chez quelqu'un d'autre !! :wink: ...bizzzzzzzzz
     
  7. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Bon j'ai vérifié...alors quand tu clic accieul tu dois cliquer sur film vidéo et là ensuite tu decends jusqu'à 2011/2012 et c la troisième ....calendrier MAYA l'évolution continue....voilà :wink:
     
  8. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    http://www.nous-les-dieux.org/Le_calend ... n_continue
     
  9. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    HI HI hi sjait plus comment j'ai réussit a force de plusieurs essai...... mais je crois que tu peux l'ouvrir direct :wink:
     
  10. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
  11. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    C:\Users\LA FAMILLE\Documents\feeds.opml
     
  12. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Pffff désolé...j'arrive pas a envoyer un documents de microsoft dans mon favoris en copier coller ????

    Il y en a qui on regardé la vidéo?
     
  13. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    2010 –
    LETTRE POUR LA NOUVELLE ANNEE
    Rayonner par l'Application
    Traduction française : linda@mayanmajix.com

    Lorsque j'avais environ 10 ans, j'avais l'habitude d'avoir un rêve récurrent. J'y jouais avec d'autres enfants. Nous grimpions aux arbres ou des choses comme ça. Le sentiment que ces rêves me donnaient est difficile à traduire avec des mots. Je pourrai utiliser les mots 'amour' ou 'paix', mais eux-mêmes sont limités pour décrire ce que je ressentais pendant que j'étais avec ceux qui jouaient avec moi. J'avais l'impression de les connaître si profondément, si intimement, avec un sentiment de familiarité qui va bien au-delà des mots tels que 'famille' ou 'amis'.
    Après je me réveillais et je me retrouvais dans mon lit, dans ce monde, et mon cœur se bri-sait. D'abord, je ressentais l'effet de leur absence, et après je devais alors faire face à la prise de conscience que je n'avais aucun moyen de retourner en leur compagnie. Parfois, ce sentiment de perte restait attaché à moi toute la journée. Mon temps passé auprès d'eux me semblait plus réel que tout au monde et il était difficile de concilier mon incapacité à retour-ner dans cette expérience intime à volonté. La nuit, je me couchais dans mon lit en essayant de me projeter en leur compagnie, mais cela n'a jamais fonctionné. Cette expérience noc-turne exaltante arrivait toujours quand je m'y attendais le moins, elle n'était pas obtenue grâce à mes efforts.

    Quand je porte mon attention sur les chiffres de l'année 2010, un sentiment précis émerge. Le seul mot que j'ai trouvé jusqu'à maintenant pour ce sentiment est "étincelle". Récem-ment, j'ai passé une de ces nuits où le sommeil reste un étranger lointain. Cette modification des habitudes de sommeil a lieu pour bon nombre d'entre nous actuellement. Donc, j'étais resté éveillé pendant près de trois heures en accueillant l'expérience de ne pas être capable de dormir. Allongé là, je me suis demandé à quoi allait ressembler l'essence de 2010 en tant qu'expérience ? L'image qui est apparue dans mon imagination m'a prise par surprise: je me suis vu de façon inattendue réuni avec ceux qui habitaient mes rêves d'enfant. Alors que je vivais cela, mon cœur a 'étincelé'.

    Le sentiment concernant 2010 me communique que quelque chose que je crois avoir perdu ne l'est pas – que cela revient – de manière inattendue - comme la visite d'un ami cher qui aurait été absent depuis longtemps de ma banque de mémoire quotidienne. Si vous avez déjà été réunis de manière inattendue avec un ami cher et senti la chaleur de l'ancienne in-timité être rallumée - alors vous connaissez le sentiment que je tente de vous communiquer. Telle est l'essence de 2010: ce qui est supposé être perdu est retrouvé – ce qui est involon-tairement oublié, est remémoré - et ce qui est pensé de manière cachée, est révélé. L'ancien est restauré et renouvelé. Tout se déploie de façon inattendue - et tout est offert avec comme seul effort à faire, être prêts à ouvrir notre cœur assez grand afin de recevoir. D'une manière métaphorique, nous nous retournons et c'est là, de façon inattendue, juste en face de nous, immaculé, comme si ce n'était jamais parti - redécouvert, remémoré, révélé, res-tauré et renouvelé.

    Il y a une autre histoire qui émerge à ma conscience lorsque je contemple l'essence de 2010. C'est celle d'un gourou et de son disciple:
    Un jour, le gourou demande à son disciple d'aller au puits chercher un seau d'eau afin qu'il puisse laver son visage et ses mains. Le disciple aimant s'en va, reconnaissant envers son maître bien-aimé de lui avoir donné ce service à accomplir.

    Tout en tirant l'eau du puits, il est approché par une magnifique jeune femme. Il la regarde dans les yeux et est enchanté par sa présence. Ils commencent à parler et elle l'invite chez elle pour un dîner de famille. Il rencontre son père et sa mère et se voit offrir un emploi lu-cratif dans l'entreprise familiale. Peu après il se marie avec elle et il crée une famille. Il de-vient un homme d'affaires prospère et un membre respecté de la communauté, avec des petits-enfants qui jouent à ses pieds. Les années passent et il se retire finalement de ses activités commerciales quotidiennes, laissant ses réalisations dans les mains de ses enfants devenus adultes.

    Un jour, faisant sa promenade habituelle du soir, pour une raison quelconque il se sent inspi-ré de suivre un itinéraire différent. Celui-ci le mène de façon inattendue au puits où il avait rencontré sa femme bien-aimée. Soudain, comme un éclair pénétrant son cœur, il se sou-vient du visage de son gourou bien-aimé. Sans un moment d'hésitation, il court tout le long du chemin vers le village voisin et découvre l'humble maison de son guru encore debout à l'endroit où il s'en souvenait. Il frappe à la porte. Une voix familière dit: 'Entrez'.

    Là, assis sur le même coussin où il se rappelle l'avoir vu pour la dernière fois se tient son ami et enseignant bien-aimé - souriant comme le soleil du matin. Le disciple aujourd'hui âgé tombe à ses pieds, sanglotant. Le gourou rit de bon cœur et le tapote doucement sur la tête.
    "Où est le seau d'eau pour que je me lave le visage et les mains?", lui demande-t-il en plai-santant.

    "Oh gourou bien-aimé, vous m'avez demandé une chose si simple, mais je suis devenu si facilement séduit par le monde et je vous ai complètement oublié. Je vous ai abandonné. "

    "Oh non", dit le gourou en souriant " Pas du tout. J'ai demandé de l'eau, mais au lieu de cela tu es parti et tu as vécu. Et, tu as bien vécu! A présent je ne reçois pas d'eau de toi mais l'humidité bénie de tes larmes d'amour et de reconnaissance.

    Ces larmes ne lavent ni mes mains ni mon visage, mais ils touchent mon cœur assez profon-dément pour me permettre de quitter ce monde en étant comblé. Elles nettoient également ton cœur d'une manière qui place ton âme sur ce coussin qui est mien. Je te remercie d'avoir suivi ton cœur afin que me sente libre de suivre le mien.

    Il s'agissait en 2009 de "réaliser l'accomplissement à travers l'intégration de notre perception du conflit des opposés", 2010 concerne "l'entrée consciente dans la multi-dimensionnalité grâce à l'application intentionnelle et régulière dans un cadre quotidien encourageant l'inté-grité personnelle". Le mot clé de cette année est "application", et donc tout au long de cet écrit attendez-vous à quelques répétitions sur le sujet.
    2010 c'est 2 +0 +1 +0 = 3, ce qui signifie que c'est une année-Trinité - et en gros, la trinité consiste en l'application, l'application, l'application.
    En 2010, pour ceux qui ont écouté leur cœur [quelles que soient les conséquences actuelles qu'ils perçoivent de leur travail intérieur] il est question de nouveaux commencements qui nous projettent dans des dimensions inconnues en nous-mêmes mais qui simultanément nous sont profondément familières.

    Pour ceux d'entre nous qui sont encore entrain d'essayer désespérément d'accomplir ce que nous pensons que nous sommes censés faire, 2010 va être très frustrant - et dans les ex-trêmes - dévastateur. C'est parce que seul le cœur connaît le chemin à travers ce qui est entrain de se passer actuellement. Le corps mental en lui-même ne peut contenir cette expé-rience. C'est parce qu'il n'a pas de point de référence pour ce qui n'a ni commencement ni fin. 2010 marque notre entrée dans cette expérience qui n'a ni commencement ni fin. Cette existence que nous vivons n'est qu'une dimension de ce que nous sommes. Au cours de cette année, nous allons nous rencontrer nous-mêmes en tant qu'êtres multidimensionnels. L'aspect de la pensée linéaire de l'esprit sera court-circuité si nous tentons de l'utiliser comme moyen de «comprendre» cette expérience.

    Pour de nombreuses personnes, 2010 est également le dernier point d'adhésion et de sou-mission perceptive au Calendrier Grégorien linéaire, fabriqué artificiellement. 2010 est un saut définitif hors du système intentionnel de production et de consommation de cette ma-chine adoratrice de la chronologie. Au lieu de cela nous entrons dans une danse expérimen-tale avec la volonté divine, uniquement accessible dans l'instant présent. Il s'agit donc peut-être de ma dernière lettre pour la Nouvelle Année basée sur ce système linéaire de datation.
    A tous les niveaux, 2010 crie «Le temps est écoulé!"

    Ce point d'entrée expérientiel dans la multi-dimensionnalité va durer de manière évidente pendant la période des 12 mois à venir, le 3 novembre 2010 précisément, nous entrons dans le 7ème et dernier jour du Cycle d'Evolution Galactique qui a pris 16,4 milliards d'années pour se compléter. Ce 7ème jour, et l'ensemble du Cycle d'Evolution Galactique, se terminent le 28 Octobre 2011. 2010 nous amène donc directement au "commencement du 7ème et dernier Jour de la création" - une brève période de temps qui dure moins d'une année sur le Calen-drier Grégorien - dans lequel tout est préparé et complété. Au cours de ce 7ème Jour la pro-messe de "Que ta volonté soit faite" est remplie, le portail vers l'état vibratoire est ouvert en nous, Le Royaume est rendu accessible à travers nous, et l'expérience de la conscience im-mortelle rendue possible pour nous dans tous les aspects de notre expérience humaine.

    D'ici le 3 novembre 2010 le blé sera clairement séparé de l'ivraie. Pour les deux parties, le blé et l'ivraie, il n'y a pas de point de retour. Ceux qui n'ont pas été séduits par la machine se découvrent eux-mêmes dotés de la capacité de percevoir et de s'ouvrir à la vibration consciemment tout en étant encore immergé dans l'émotionnel, le mental et le physique.
    Tout cœur bienveillant et paisible pénètrera Le Jardin des possibilités illimitées et de la paix personnelle continuelle.

    Au cours de l'année 2010 ceux qui ont des intentions égoïstes et malveillantes seront de plus en plus furieux, décrocheront, se sentiront castrés et placés sur une trajectoire inéluctable qui les rendra au stade de composte et ils deviendront alors de l'engrais pour les semis de la prochaine récolte de la conscience des 16.4 billions d'années à venir.
    Ce que l'on appelle le "Jugement" qui sépare le bon grain de l'ivraie sur le seuil de la percep-tion qui mène au Royaume n'est pas mis en place par une force extérieure - il est imposé par soi-même. Le contenu et l'intention de notre cœur détermine notre destin.

    Si vous n'êtes pas familier avec les 16,4 milliards d'années du Cycle d'Evolution Galactique [car il n'est certainement pas enseigné aux citoyens par les gouvernements, ni à des congré-gations par le sacerdoce ou par la diffusion des informations par les médias], il est fortement recommandé que vous regardiez la présentation DVD de Feu Ian Xel Lungold titrée "The Mayan Calendar Comes North" (pour les francophones : section française – vidéos http://www.mayanmajix.com/french.html : le Calendrier Maya Arrive Dans le Nord)

    Cette présentation est basée sur les travaux scientifiques du Docteur en Biologie Cellulaire et expert du Calendrier Maya, le Dr Carl-Johan Calleman. Il est disponible (en anglais) à l'adresse: http://www.mayanmajix.com/index.html .
    Ce serait bénéfique pour vous de vous acheter ce DVD comme cadeau de Nouvel An et le visionner à plusieurs reprises vous aidera à l'intégration des vues profondes qu'il contient.

    De manière métaphorique, cette entrée dans l'expérience du 7ème jour le 3 novembre 2010, marque le moment où l'on peut apercevoir les premières lueurs des rayons du soleil tandis qu'il s'élève au-dessus de l'horizon. En 2010, "La Lumière du Monde" commence son retour vers la Terre et au-dedans de nous-mêmes. La vérité se dévoile pour tous ceux qui ont des yeux pour voir - et ce sont les yeux du cœur, pas ceux qui ne perçoivent que l'extérieur des choses. 2010 est donc "l'Année de l'Aube". C'est le commencement de l'expérience de "La Nouvelle Aube" que nous avons patiemment et fidèlement attendue. C'est l'année de la révé-lation et de la prophétie, dont l'accomplissement a lieu intérieurement - et non sur un quel-conque nuage dans le ciel. Vous pouvez être dans le doute si quelqu'un ou quelque chose " arrive sur un nuage» - ou annonce sa présence dans le monde sur les médias publics. Un tel événement - peu importe la manière fantaisiste ou convaincante de la production - n'est rien de plus qu'un écran de fumée fabriqué.

    Par conséquent, la dernière partie de l'année 2010 représentant le moment du lever du soleil de l'évolution de notre conscience, elle signifie aussi qu'une grande partie de l'année repré-sente également de manière métaphorique "les derniers moments de la nuit avant le lever du soleil". Si vous êtes déjà restés volontairement debout toute une nuit pour saluer le lever du soleil, vous savez combien l'on peut se sentir fatigué, inconscient et ayant froid, avant les premiers chatoiements des rayons du soleil apparaissant à l'horizon. Vous savez aussi com-bien c'est merveilleux lorsque le soleil se lève enfin - et combien la chaleur des rayons est douce pour les yeux et sur la peau. Vous connaissez aussi ce repos paisible dans lequel vous pouvez entrer si vous êtes restés éveillés toute la nuit pour saluer la lumière de la nouvelle aurore.

    Donc, alors que nous entrons en 2010 et que nous nous approchons du 3 novembre, il se peut parfois qu'il semble faire plus froid. Cela n'est pas vrai. Nous pourrons aussi parfois nous sentir comme si nous étions de plus en plus inconscients. Nous ne le sommes pas. Et, il y aura peut-être des moments où tout semblera désespéré. Cela ne l'est pas. Ne croyez pas au battage médiatique ! Si vous vous sentez trop bouleversés par ce qui semble se dérouler sur la scène mondiale, arrêtez de regarder les informations à la télévision. Elles n'ont abso-lument rien de valeur à ajouter à l'expérience de cette année, elles ne servent qu'à nous en distraire.

    Ne cherchez pas de confirmation quant à ce lever du soleil sur la scène mondiale – recher-chez-la uniquement dans le cœur.
    C'est l'une des raisons pour laquelle il est recommandé dans cette lettre que vous visionniez le DVD mentionné ci-dessus - même si vous l'avez déjà vu auparavant. Il soutient la connais-sance intérieure comme quoi peu importe la façon chaotique et sans espoir dont ce monde apparaît collectivement extérieurement - ce n'est pas la vérité de ce qui se passe réellement sur un plan personnel et intérieur. Lorsque nous nous rendons compte exactement où nous en sommes dans le cadre du déploiement de notre chemin évolutif et de son achèvement prochain, nous sommes automatiquement portés vers le haut, amenés dans une conscience emplie de sérénité et nous pouvons même nous sentir exaltés. Nous nous réjouissons et anticipons chaque jour.

    La réalité intérieure est que si nous sommes encore en vie aujourd'hui et capable de rester éveillés et conscients dans ce véhicule profondément humain tout au long de 2010 - alors nous aurons réussi ! Ce n'est certainement pas La Fin des Temps - mais c'est la fin de la conscience fabriquée, linéaire, unidimensionnelle. Et, malgré nous, nous avons réussi à ger-mer, à nous enraciner, à nous épanouir au-dessus de la surface des choses, nous nous sommes ramifiés, nous avons déployé nos feuilles, fleuris et sommes à présent entrain de donner des fruits. Nous sommes ici, à présent, au cœur du moment où tout cela a lieu.
    Nous sommes le portail.

    2010 révèle cette vérité à tous ceux qui sont suffisamment présents pour la recevoir.
    Toutefois, comme ceux d'entre vous qui êtes délibérément restés debout toute la nuit le sa-vent bien, c'est aussi à ce moment, juste avant le lever du soleil, que nous sommes le plus susceptibles de céder à l'attraction de la somnolence.
    Tout au long de 2010 nous sommes appelés à une vigilance délibérée. Ce n'est pas le mo-ment de s'endormir sur nos lauriers. Nous sommes tous fatigués, et il est normal que nous le soyons. Après tout, nous sommes la conscience qui achève un voyage de 16,4 milliards d'années, depuis le stade de semis jusqu'à la maturité.

    Notre corps mental limité ne peut même pas contenir l'immensité et la profondeur de cette plus grande des aventures. Seul le cœur a la capacité de sentir la mesure de cela et d'ouvrir nos yeux avec un immense sentiment de soulagement accompagnant cette réalisation.
    Concernant 'les quelques derniers instants avant le lever du soleil', et la tentation de céder au sommeil [inconscience], je voudrais partager avec vous un peu de la sagesse reçue de l'un de mes plus grands maîtres - mon frère, Anthony Brown. Anthony est un pilote d'avion qui transporte actuellement des passagers vers et hors de l'aéroport international de Bagdad. J'ai déjà partagé sa sagesse avec vous dans les dernières pages du PROCESSUS DE LA PRE-SENCE. Ce que j'ai partagé avec vous dans ces pages était lié au fait qu'il m'ait dit qu'à au-cun moment un avion n'est toujours sur la bonne trajectoire lors de son vol.

    Les pilotes et leurs instruments informatisés sont toujours entrain de compenser - corrigeant la trajectoire de l'avion tandis qu'il est continuellement ballotté par les turbulences du ciel. J'ai partagé cette vision particulière dans LE PROCESSUS DE LA PRESENCE lors de la discus-sion sur la nécessité constante d'être responsable de la qualité de notre expérience. Je disais que la responsabilité personnelle ne se réalise pas en actionnant "la commande du pilote automatique». Tandis que nous sommes encore dans cette forme physique humaine et que nous traversons cette expérience émotionnelle, mentale et physique sans cesse changeante, nous sommes tous personnellement responsables de sa qualité.
    La responsabilité personnelle ne connaît pas de pilote automatique.

    Peu importe combien nous croyons que nous maîtrisons les mécanismes de notre expérience humaine, si nous devenons blasés ou distraits sur la nature de notre intention et de notre attention - nous risquons d'entrer une inconscience qui nous rend susceptibles de nous écra-ser. Cela se manifeste dans notre expérience en tant qu'accidents, maladies et dépendances. En 2009, j'ai vérifié cette vérité sur moi-même. Je me suis écrasé à quelques reprises au cours de cette année. Je suis sûr qu'au cours de l'année 2009 beaucoup d'entre vous ont également eu l'occasion de vous re-familiariser avec les implications de la «responsabilité personnelle» - et des conséquences d'avoir ôté distraitement les mains du manche à balai.
    2009 a en effet été l'année des remèdes amers et des rappels, l'année pour revisiter de fa-çon inattendue des idées apparemment bien assumées et déjà intégrées. Nous avons tous eu notre part de maladies inattendues, d'accidents dus à la négligence et de conduites dé-pendantes exaspérantes. Au cours de 2009 les choses que nous pensions déjà savoir – des choses que nous pensions avoir déjà dépassées et intégrées - sont revenues pour" faire quelques pas supplémentaires sur la piste de danse ". 2009 a été l'année des vieilles leçons qui doivent être remémorées et réapprises – les vieilles peurs, colères et tristesses ont été, une fois de plus, revisitées. Ce n'est que parce que l'univers est engagé en notre faveur. Il veut que nous fleurissions et que nous donnions nos fruits - et il fait tout en son pouvoir pour nettoyer le réceptacle que nous sommes afin que ce qui doit être versé à l'intérieur ne devienne pas contaminé.
    Croyez-le ou non - les dés sont pipés en faveur de doubles 6 - pas de triples 6.

    Ce retour sur ce que nous croyions avoir déjà intégré peut nous avoir donné parfois le sen-timent que "rien n'a été accompli".
    Nous avons pu nous dire - "J'ai fait tout ce travail sur moi-même et maintenant je me re-trouve là où j'ai commencé - je n'ai rien accompli du tout!" Ce n'est pas vrai. Comme il est écrit dans la Lettre du Nouvel An 2009 - cette dernière année a été une période pour termi-ner les "finitions" - pour achever les choses - et cela a nécessité l'expérience souvent in-confortable et déroutante de revisiter les anciennes blessures. Cependant, toutes ces an-ciennes difficultés ne réapparaissent que pour être dépassées. Permettez-leur d'exister sans inquiétude. Soyez-y présents sans condition.
    Récemment, mon frère m'a transmis encore de sa sagesse quant à la nature de la responsa-bilité et la réalité quant aux accidents d'avion. Nous parlions de l'un des programmes de té-lévision du 'National Geographic' concernant les enquêtes sur les catastrophes aériennes. Lors de cette conversation, il a partagé quelque chose de très subtil avec moi. Ses paroles ont été à peu près celles-ci :
    "La plupart des gens supposent qu'un crash arrive au moment de l'impact - et qu'il est causé par quelque chose qui se produit quelques instants avant l'événement. C'est rarement vrai. Des enquêtes ont montré que la plupart des crashs commencent des heures voire des jours avant le point d'impact final. Cela commence comme une série d'incidents déviant de ce qui est considéré comme une "activité normale". Cependant, pour un œil non averti, cet ensem-ble d'incidents n'est clairement reconnaissable qu'en rétrospective, après l'impact, alors qu'il est déjà trop tard pour y remédier.
    Ce que les pilotes sont formés à faire actuellement est de reconnaître tout écart par rapport à une "activité normale". On leur apprend à surveiller et à reconnaître les schémas d'activité inhabituelle. Ce peuvent être des incidents comme un pilote qui ayant trop dormi arrive en retard au travail, suivi par un membre de l'équipage qui fait tomber un plateau deux fois sur le même vol, et puis le copilote qui oublie une procédure simple et évidente mais dont le manque d'application semble inoffensif, et ainsi de suite.
    Ce que nous, les pilotes devons reconnaître, ce ne sont pas les détails de ces incidents indi-viduels - mais quand ils commencent à se reproduire en tant que schéma. Ce schéma peut sembler à première vue sans rapport avec le vol à proprement dit de l'avion - ce n'est pas le rapport entre les incidents ou même à ce qui se passe dans le cockpit qui importe – c'est le fait qu'ils se produisent en premier lieu. Une telle succession d'incidents peut se glisser dans la routine de vol sans que l'on ne s'en aperçoive. Regarde, dans notre cas par exemple, nous effectuons le même vol tous les jours, parfois deux fois par jour, parfois quatre à cinq jours par semaine. Nous apprenons à connaître toutes les manœuvres de vol au point où cela se fait inconsciemment – cela devient automatique. Parce que nous sommes si familiers avec le territoire et les procédures successives - nous n'avons pas besoin de consulter les détails de notre emploi du temps ni les manuels de procédures de vol. Nous les connaissons par cœur. Nous sommes donc comme des pilotes naviguant en pilotage intérieur automatique, un pilo-tage basé sur ce qui nous est familier.

    Cependant, c'est là que nous pouvons également devenir vulnérables à l'inadvertance. C'est pourquoi nous avons une " formation à la prévention des crashs".
    Si nous constatons qu'une série d'incidents - apparemment sans rapport entre eux – com-mence à se produire - et peu importe combien ils ont l'air d'être banals - le fait qu'ils se pro-duisent est" le signal ", il nous faut alors y répondre de façon immédiate.
    Cette série d'incidents apparemment sans rapport nous dit que quelque chose est entrain de se passer bien qu'encore non visible pour nous.
    Au moment où nous reconnaissons ce schéma, nous neutralisons immédiatement la situation en arrêtant totalement le pilotage automatique. Pour les cinq ou six prochains vols, nous nous comportons comme si nous ne connaissions rien.
    Nous ne faisons aucune supposition. Nous ressortons nos manuels de vol et nous suivons toutes les marches à suivre et les procédures jusqu'au bout. Nous consultons nos horaires de vol, même si les connaissons déjà. Notre équipage est également chargé de se comporter de manière adéquate - comme s'ils effectuaient un vol d'entraînement.
    Absolument rien n'est laissé au hasard. Nous volons avec le support du manuel jusqu'à ce que tous les incidents apparemment sans rapport soient neutralisés.
    Enormément d'accidents d'avions sont évités en adoptant cette procédure d'évitement. D'abord, cela exige la reconnaissance d'une série d'incidents inhabituels apparemment sans rapport, puis, l'accord immédiat de tout l'équipage à revenir à l'application à 100% du ma-nuel - de tout faire avec ce support – et peu importe ce que nous ressentons au sujet de nos compétences de vol. Seul notre ego nous empêche d'adopter cette mesure d'évitement. L'analyse finale des catastrophes révèle souvent que la cause des crashs d'avion implique un ego derrière les commandes. Voler avec l'aide de ce support – c'est comme basculer cons-ciemment et délibérément d'un mode 'pilote automatique' vers un mode '100% manuel' - est ce qui met l'ego en échec et arrête tout schéma inconscient menant à la catastrophe.
    Ce bon sens partagé par mon frère est probablement l'aperçu le plus utile que nous puis-sions intégrer quant à la manière de naviguer à travers notre expérience dans le ciel de 2010.

    Tandis que nous entrons et nous déplaçons à travers la plus grande partie de cette année 2010, le premier mot qui est donc notre plus grand ami est, 'L'Application'. L'Application est la fréquence de 2010. Et, sous cet éclairage, notre fréquence se réfère à ce qui nous occupe le plus fréquemment. Deux autres mots liés à cette fréquence sont 'structure' et 'intégrité'.
    Cela est évident dans la mesure où 2 +0 +1 +0 = 3. Comme déjà indiqué, 3 est le nombre de la Trinité - et 'La Trinité est l'Ame de toutes les structures consciemment manifestées'.
    Lorsque nous employons le mot 'application' par rapport à l'énergie de 2010 - nous nous référons à "l'action appliquée consciemment et régulièrement qui soutient l'influence positive de la structure dans nos vies dont l'intention est de maintenir l'intégrité personnelle".
    'L'application consciente et cohérente pour soutenir la structure de notre intégrité personnel-le' est la même chose qu'un pilote sortant le Manuel des Procédures de Vol afin d'éviter un accident inutile. N'oubliez pas que tandis que nous avançons dans les derniers moments de l'aube vers le soleil levant, il y a une grande propension à l'inconscience. Il est important de se souvenir de cela, d'en réaliser les implications et se comporter en conséquence. Par conséquent, l'application, l'application, l'application.
    Il est également utile de se rappeler que, parce que nous sommes dans un timing d'évolu-tion très précis et délibéré, que le lever du soleil représentant ce point d'achèvement parti-culier de notre conscience en évolution parle déjà de lui-même.
    Nous n'avons pas besoin d'essayer un seul instant de le réaliser. Tout effort pour essayer de réaliser des expériences tel que 'l'illumination' ou 'l'Eveil' est vain. C'est un gaspillage de no-tre énergie personnelle.
    Essayer de 'devenir Eveillé' au cours de l'année 2010 est comme tenter de faire se lever le soleil une heure avant que ce ne soit prévu qu'il apparaisse à l'horizon.
    Un tel comportement est aberrant et absurde.
    Jusqu'à maintenant, toutes nos activités autour de la guérison, de l'éveil, et du progrès per-sonnel, etc., ont été utiles. Nous avons délibérément été guidés vers ces intentions en raison des capacités qu'elles éveillent en nous. Les expériences que nous avons supposé nous me-ner vers cela étaient tout simplement des appâts pour initier le mouvement nécessaire. Par-fois, l'activité inspirée par notre curiosité n'est pas liée au fait de trouver quoi que ce soit, mais plutôt, de façon métaphorique, de nous apprendre à nous mouvoir d'une manière parti-culière afin de développer des capacités très spécifiques.
    Jusqu'à présent notre recherche spirituelle nous a, espérons-le, montré par l'expérimentation ce qui fonctionne ou non quant aux effets sur la qualité de notre expérience de vie et ceci de toutes les manières concrètes possibles. Elle a également révélé quelles étaient les prati-ques valables et quelles étaient celles qui faisaient tout simplement partie du "business de la spiritualité". Par conséquent, au cours des années passées, nous avons tous rassemblé des outils auxquels nous pouvons nous fier pour nous maintenir sur la voie alors que la scène du monde extérieur devient de plus en plus chargée par la folie inconsciente. Ces approches auxquelles nous faisons confiance sont nos "Manuels de Vol". Utilisez-les régulièrement.
    Au cours de 2010, il est donc utile de nous rappeler constamment que le soleil se lève au cœur de notre expérience que nous le voulions ou non, et que nous le recherchions ou non. Peu importe où nous sommes sur la planète et quelle que soit la manière dont nous perce-vons que nous sommes 'spirituels'- ou pas - nous allons être touchés par les rayons de la fructification de la conscience. La conséquence du fait d'être touché par ces rayons est dé-terminée par l'intention résidant au fond de notre cœur. Donc, au lieu de 'tenter de faire briller le soleil sur nous', une utilisation plus efficace de notre énergie et du centrage de no-tre intention est de rester aussi présents et conscients que possible, afin d'être éveillés et présents tandis que la lumière apparaît. Nos outils doivent être désormais utilisés au mieux afin d'intégrer nos expériences quotidiennes continuelles et pour y naviguer constamment en conscience, ici, maintenant.
    2010 est l'année pour adopter une simple routine quotidienne
    qui soit notre confiante route 'in' (intérieure).
    Tout au long de 2010, aussi sombre, froid, désespéré que les choses puissent parfois para-ître, ou que l'on puisse parfois se sentir, notre tâche est de nous rappeler sans cesse de la vue d'ensemble, et de rayonner en conséquence. Le DVD recommandé facilite cette prise de conscience d'une 'vue d'ensemble'. Au cours de 2010, l'expression: "Je suis celui que j'ai at-tendu", est l'hymne que nous devrions entonner dans notre propre cœur de manière aussi cohérente que possible. N'attendez pas que la scène mondiale reconnaisse cette vérité. Si vous êtes toujours en quête de reconnaissance, utilisez plutôt un miroir.

    2010 nous invite à rayonner comme l'étoile du matin qui annonce l'aube.
    À un moment ou un autre nous avons tous expérimenté des moments de sérénité et le savoir intérieur que quelque chose de bien plus important se passe que la situation actuelle de Wall Street, que l'apport des troupes offertes quotidiennement pour nourrir la machine de guerre et que l'apparente augmentation à venir des calamités dues au changements climati-ques et aux catastrophes environnementales.
    Au cours de 2010 de nombreuses personnes sur cette planète vont accourir et rallier les fou-les afin de nourrir leurs propres projections non intégrées. En conséquence, il est recom-mandé que nous évitions les fanatiques religieux, les gesticulations politiciennes et les profi-teurs cupides.
    Beaucoup s'identifieront à l'inconscience de l'obscurité d'avant l'aube et renieront, voire même essaieront d'empêcher la réalité de l'imminent lever du soleil en nous. Il est donc im-portant que nous rappeler que nous ne pouvons sauver ou libérer les autres de leur expé-rience - peu importe combien nous les aimons ou désirons les soutenir. Tenter de le faire c'est entrer dans leur folie et alors devenir tout aussi susceptible de vivre les conséquences d'un crash. Nous ne pouvons pas empêcher les autres de s'écraser si s'écraser est leur lot. La tâche de notre Ame cette année est de rayonner - pas de sauver ni de convertir – et en faisant cela, de permettre en conscience au véhicule de notre propre expérience d'atterrir sur la piste de ce qui est juste. Nous sommes l'étoile du matin au cœur de notre expérience per-sonnelle.
    Il est extrêmement irresponsable qu'un pilote devienne excessivement distrait par un conflit parmi les passagers, au point qu'il quitte le poste de pilotage sans surveillance tandis que l'avion s'approche de la piste. Lorsque cela se produit, une catastrophe est annoncée.
    Rappelez-vous qu'à l'intérieur des paramètres de notre expérience personnelle, nous som-mes le pilote et tous les autres sont des passagers. N'attendez pas que les passagers se comportent comme les pilotes et ne devenez pas un pilote qui commence à se comporter comme un passager.
    Tout au long de 2010 il est donc vital que nous 'suivions le Manuel' – que nous passions du mode automatique au mode manuel – au moins jusqu'au 3 novembre. Toute application pra-tique encourageant la présence quotidienne et le souvenir que nous sommes dans un pro-gramme délibéré – et que nous sommes personnellement responsables de la qualité de notre voyage - est utile. De telles pratiques ont actuellement plus de valeur que des monceaux d'or. C'est être béni que de les posséder et de mobiliser la volonté de les appliquer.
    Il est aussi relativement facile d'identifier les incidents inconscients et les patterns auxquels ils donnent lieu qui nous entraîneraient vers le crash. Les incidents apparemment aléatoires qui composent ces patterns ont tous un même mot en commun - l'éthique.
    C'est seulement en ignorant ce que représente 'notre éthique personnelle' que nous dévions vers des actions qui nous conduisent au crash. Donc, quoi que représente pour nous indivi-duellement "naviguer avec le Manuel [parce que ce qui est un moyen utile d'application pour moi peut ne pas l'être pour vous], laissez-le vous servir de rappel quotidien de ce que signi-fie : rester sur les rails et dans l'intégrité de notre éthique personnelle. Lorsque nous restons intimement obéissant à ce que représente notre éthique personnelle - s'écraser est haute-ment improbable.
    Notez aussi que les sujets nourrissants actuellement la majorité des nouveaux articles impor-tants ont trait à l'éthique. Cet examen de l'éthique sous tous les aspects de notre expérience humaine parvient à son pic à la moitié de l'année, puis commence à reculer.
    Beaucoup de 'vaches sacrées' tombent et tous les empereurs sont révélés dans leur nudité. C'est parce que notre mouvement en tant que conscience en évolution va basculer le 3 No-vembre 2010 de : 'aligner notre éthique' à 'participer en tant que co-créateurs conscients de notre expérience partagée'. Par conséquent, permettons que quoi que nous choisissions comme moyen d'application quotidienne - notre route dans (routine – route 'in') la Présence – soit également un moyen d'affiner nos capacités co-créatrices.
    En appliquant tout ce qui peut participer à nous soutenir à naviguer avec qualité dans notre expérience personnelle, nous éveillons automatiquement nos capacités en tant que co-créateurs.
    Etre aussi présent que possible dans et avec le ressenti de la consistance de chaque instant est essentiel et donc automatiquement co-créatif.
    A cours de 2010 toute personne se plaçant dans profonde attention – ce qui est une autre façon de dire "toute personne qui reste présente aux ressentis de son expérience" - sera en mesure de regarder à travers l'obscurité apparente et de percevoir devant elle les phares de la piste d'atterrissage. Cela promet un atterrissage conscient dans la multi-dimensionnalité.
    Tout au long de l'année, il va également y avoir une série 'd'événements tangibles '. Les évènements tangibles ne font rien pour nous - ils émergent simplement afin de confirmer la validité de ce qui se déroule réellement. Ils contredisent les médias et leurs intentions politi-ques de nous convaincre que tout va au plus mal. Ils contredisent également la folie de maintenir une croyance en une conscience morbide et le comportement destructeur que cela encourage.
    Ces événements tangibles seront ignorés par ceux qui sont coincés sur le plan mental, et de ce fait de nombreuses personnes les manqueront. Toutefois, ils seront un sujet de grande célébration pour tous ceux qui sauront les reconnaître et les recevoir. Ils se produiront au sein de nos expériences personnelles beaucoup plus facilement qu'ils ne le font sur la scène mondiale. Ils confirmeront qu'il existe deux paradigmes bien distincts œuvrant simultané-ment côte à côte: la mort du grand mensonge et la naissance de la vérité. Ils visiteront tous ceux possédant un cœur bon et généreux à un moment ou un autre et l'effet lors de la ren-contre sera comme un souffle d'air frais.
    Ces évènements tangibles peuvent également être demandés. Beaucoup d'entre nous sen-tons que nous avons travaillé si dur pour devenir le meilleur de nous même – pour intégrer la nature de notre cœur – pour nous préparer pour le Royaume - et pour faire ce qui est juste pour ceux qu'on aime. Et pourtant, nous ressentons encore parfois qu'il semble n'y avoir que peu ou pas de soulagement en vue. Demandez à voir "un événement qui vous confirme que ce que votre cœur sait être la vérité, Est la vérité". Puis, observez. Un événe-ment tangible est comme la première teinte qui éclaire les ténèbres à l'horizon – la première véritable preuve qu'effectivement le soleil est entrain de se lever.
    Sous cet éclairage, 2010 est "un événement tangible" - et cela deviendra absolument évident le plus nous avançons vers notre transition en 2011.
    L'un des événements tangibles sera une montée soudaine de la conscience personnelle quant à ce qu'est la paix. Cependant, ne vous attendez pas être témoin que cet élan de sé-rénité soit démontrée sur la scène mondiale. Souvenez-vous, ce chemin d'évolution ne concerne pas le fait d'apporter la paix dans le monde, mais de réaliser la paix à l'intérieur de soi en dépit de la nature actuelle de ce monde. Personne ne va annoncer à la télévision cette croissance de la prise de conscience personnelle concernant la paix. C'est parce que cette montée de paix sera véritable - non pas un soi-disant état de paix artificiel [comportement contrôlé] négocié par des politiciens, payé par les profiteurs, ou émotionnellement manipulé au sein des masses par des religions.
    On ne parlera pas de cet élan de paix individuel sur les chaînes d'informations de CNN, de la BBC, ou de SKYE. Il émergera comme la conséquence directe d'une rencontre ressentie au sein de l'expérience personnelle chez tous ceux qui écoutent et suivent la communication émanant de l'intérieur du cœur. La paix authentique est toujours initiée personnellement par une expérience ressentie. Ceux qui recherchent sincèrement la perception de ce qu'est la paix, recevront ses bénédictions par vagues tout au long de 2010 - et ce sentiment de quié-tude va croître de façon exponentielle tout au long de l'année comme une marée montante. Toutefois, pour accueillir la sérénité en conscience, nous sommes tenus de choisir cons-ciemment la paix au-delà de notre désir d'avoir raison, de comprendre, de gagner, de réus-sir, d'obtenir ce que nous voulons, d'être reconnu, de contrôler, et même d'être en sécurité.
    Pour le cœur sincère, 2010 est la découverte de la pièce manquante du puzzle, la paix.
    C'est une année pour la ressentir - non pour les pacificateurs.
    Oui, 2010 est l'année pour rayonner individuellement, comme l'étoile du matin solitaire qui annonce la venue du soleil. D'ici la fin de l'année, tous ceux qui vivent sous la gouvernance de leur cœur rayonneront plus fort que jamais et deviendront de manière indéniable la lu-mière de leur expérience ici-bas. Et ce rayonnement est offert librement, il n'est pas obtenu à travers quelque négociation mentale ou physique que ce soit.
    Tandis qu'en 2010 nous nous déplaçons à la vitesse de l'éclair, ce que l'on avoir perdu est retrouvé, ce que l'on croit avoir oublié est remémoré et ce qui est vrai est réjoui. Toute obs-curité que nous percevons tandis que nous nous dirigeons à travers 2010 est tout simple-ment une toile de fond pour une pandémie croissante de la luminosité intérieure rayonnante pour laquelle il n'existe aucun vaccin. Rendons Grâce pour cela!
    Dans cette lumière, nous rayonnons. Rayonnez à l'intérieur, rayonnez au-dehors, rayonnez !
    La paix soit avec vous,
    Michael
    Michael Brown
     
  14. Tic-Tac

    Tic-Tac

    Inscrit:
    5 Janvier 2010
    Le documentaire sur le calendrier Maya est tres interressant, un peu long mais bon enfin, ca vaut les informations que l'on y trouve, merci
     
  15. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Oui c vrai que le film est un peu long......il faut avoir un peu de temps a lui consacré........je te remercie de l'avoir pris et d'avoir mis ton commentaire......je le trouve aussi assez interressant vis à vis des informations qu'il donne :D
     
  16. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    merci xorguina !

    La fabuleuse épopée dans laquelle nous sommes lancés a été bien explorée par ATWATER, qui a repris toutes les connaissances sur ce sujet dans son ouvrage :

    " L'héritage des enfants indigo"

    http://www.priceminister.com/offer/buy/ ... Livre.html

    Elle a surmonté 3 combats avec la mort et est spécialiste des expériences de mort imminente (EMI) notamment chez les enfants

    8)
     
  17. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    J'ai lu un livre sur les enfants indigos surderien il y a quelque année quand j'ai cru que ma fille était hyperactive comme ils disent :lol: ....j'ai vite compris 8)

    As tu regarder le film ? qu'en penses tu ? ton avis m'interresse :wink:

    Je vais regarder ton lien...merci a toi d'avance... :D
     
  18. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Je viens d'aller rechercher mon bouquin...les enfants indigo...enfants du 3ème millénaire de jan tober et lee carroll.....

    Peux tu me dire pourquoi celà t'as fait penser a ce livre ?

    Je cite:

    "Vos enfants ne sont pas vos enfants.
    Ils sont les fils et les filles de la vie
    qui a soif de vivre encore et encore.
    Ils voient le jour à travers vous
    mais non à partir de vous.
    Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous.

    Vous pouvez meur donner votre amour
    mais non point vos pensées.
    Car ils ont meur propre pensées.
    Vous pouvez accueillir leur corps mais non leurs âmes.
    Car leurs âmes habitent la demeure de demain
    que vous ne pouvez visiter même dans vos rêves.
    Vous pouvez vous évertuer à leur ressembler,
    mais ne tentez pas de les rendre semblable à vous.
    Car la vie ne va pas en arrière ni ne s'attarde avec hier.

    Vous êtes les arcs par lequel sont projetés vos enfants
    comme des flèches vivantes.
    L'archer prend pour ligne de mire le chemin de l'infini
    et vous tends de toute SA puissance
    pour que Ses flèches s'élancent avec vélocité
    et à perte de vue.
    Et lorsque Sa main vous ploie,
    que ce soit alors pour la plus grande joie.
    Car de même qu'IL aime la flèche qui fend l'air,
    il aime l'arc qui ne tremble pas."

    Le prophète, khalil Gibran
     
  19. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Convergence consciente
    Une onde d’unité – juillet 17-18 2010:
    Créer l’intention de la conscience unitaire de la neuvième onde du calendrier maya!
    Points les plus importants de l’article :
    Le calendrier maya vous concerne.
    Selon les anciens Mayas la création de l’univers se fait en neuf ondes. Nous approchons maintenant de la fin de la huitième onde, et de surcroit, de l’activation du neuvième et plus haut niveau qui va finalement couronner l’évolution de l’univers.
    Le neuvième niveau de l’univers est conçu pour générer la conscience unitaire.
    La manifestation de la conscience unitaire amenée par le neuvième niveau exigera une intention de la co-créer de la part des êtres humains.
    La Convergence consciente du 17-18 juillet 2010 est destinée pour ceux qui sont disposés à poser l’intention de création de la conscience unitaire dans la neuvième onde du système calendérique maya.
    Créer l’intention de la conscience unitaire de la neuvième onde du calendrier maya !
    Dans les dernières années l’intérêt pour le calendrier maya et particulièrement sa fin a augmenté de manière phénoménale et beaucoup demandent ce qu’il nous dit sur le futur. Il est étonnant que beaucoup de personnes posent cette question comme si cela ne les concernait pas ou n’avait rien à voir avec les choix qu’elles font. Peu semblent avoir pris en considération que l’accomplissement du plan cosmique exigera d’elles de véritablement tenir leur rôle de co-créateurs avec ce plan divin. Cela ne veut pas dire que les êtres humains peuvent créer ce qu’ils veulent à n’importe quel moment. Les ondes de conscience amenées par le calendrier maya définissent encore le cadre de notre existence et ce que nous pouvons ou ne pouvons pas créer dans une époque donnée. Cependant, ne sera favorisé que ce qui est en accord avec une nouvelle onde et cela sera à nouveau évident quand nous entrerons dans la neuvième onde la plus élevée du système calendérique maya. Il est donc pertinent de se demander quelle conscience la neuvième onde va créer et ce qu’elle exigera de nous pour que nous puissions réellement devenir des co-créateurs avec cette onde.
    Pour aborder cette question, il nous faut consulter les anciens Mayas et regarder leur seule inscription qui décrit la signification de la fin de leur calendrier, le monument 6 de Tortuguero. Celui-ci dit qu’à ce moment là, l’entité des neuf marches, Bolon Yookte (ill. 1) «descendra». Ce que cela signifie en langage plus direct c’est qu’une combinaison de neuf forces cosmiques, neuf mouvements ondulatoires, se manifesteront pleinement en même temps. Dans cette façon ancienne maya de voir la fin du calendrier, il n’y a aucune allusion à une fin du monde. La fin du système calendérique a bien plus à voir avec un achèvement, ou accomplissement, de processus évolutionnaires qui ont existé depuis le début du temps et qui ont conduit le monde à ce qu’il est aujourd’hui.
    Ces neuf forces cosmiques sont les neuf progressions évolutionnaires (Inframondes), chacune à travers treize énergies dont est composé le système calendérique prophétique maya, système, avec lequel les évènements importants de l’évolution biologique et historique correspondent extrêmement bien. Les différentes progressions développent chacune un cadre de conscience différent et nous sommes actuellement le plus fortement influencés par la huitième onde. Ce
    n’est cependant que le neuvième et dernier de ces mouvements ondulatoires qui apportera le dernier changement conduisant à la conscience unitaire qui culminera quand le calendrier prendra fin.
    Il me semble qu’il est impératif de prendre conscience que ces neuf forces cosmiques n’agissent pas séparément des êtres humains, mais à travers l’influence qu’elles exercent sur eux et par conséquent elles ne se manifesteront que dans la mesure où les humains s’alignent sur elles. Il me semble aussi que nous devons considérer que la co-création de ce niveau le plus élevé exige que nous soyons pleinement engagés envers son dessein. C’est en préparation à cette neuvième onde quelque peu mystérieuse que j’encourage la célébration de la Convergence consciente du 17-18 juillet 2010, comme un moment propice pour s’aligner intentionnellement sur l’onde décisive et la plus élevée du système calendérique maya, la neuvième.
    Bien des gens ont l’intuition que la fin du calendrier maya apportera un changement de conscience. Pourtant, il est rare qu’on dise ou explique quelle est la source de ce changement, comment cela se passera ou quelle en serait la nature. Cependant les changements de conscience sont peut-être en fait un peu moins mystérieux que beaucoup de gens ont tendance à le croire. En fait les changements de conscience se sont produits depuis le début du temps et ils continueront de se produire chaque fois qu’il y a un important changement d’énergie dans le calendrier maya, comme entre n’importe lequel de ses jours et nuits.
    Illustr. 1 : La Pyramide cosmique ou le dieu-des-neuf-marches (Bolon Yookte), dont les neuf ondes se manifesteront simultanément quand le calendrier maya prendra fin.
    Malgré tous ces changements précédents dans l’histoire cosmique je pense néanmoins qu’il y a quelque chose de très spécial et important dans la nouvelle conscience prévue d’être générée par la neuvième onde.
    Pour commencer, pour autant qu’on sache, elle est conçue pour apporter un changement qui conduira à la conscience unitaire dans laquelle l’esprit humain ne sera plus dominé par aucun filtre obscur (voir ill. 2). En d’autres termes, nous deviendrons « transparents » et je crois que c’est cette conscience particulière – voir la réalité telle qu’elle est sans aucune division – que beaucoup attendent. Pas simplement n’importe quelle conscience, mais une conscience qui transcende les dualités du passé et aide les êtres humains à voir l’unité de toutes choses. La raison pour laquelle ce genre de conscience unitaire peut être profitable à la planète, et à l’humanité, est que c’est une conscience qui aboutit à la transcendance de toutes les divisions (entre homme et femme, homme et nature, dirigeant et dirigé, orient et occident, etc.). Je pense que si un tel changement de conscience ne se manifeste pas, le monde va tôt ou tard prendre fin. Les gens ayant une conscience dualiste et séparatiste sont en quelque sorte comme des cellules cancéreuses dans le corps de la Terre: ils ont peu de considération pour son grand ensemble et généreraient en définitive l’effondrement de son écosystème. Seul un changement conduisant à une conscience unitaire arrêtera pour toujours l’exploitation incontrôlée de la Terre et à un niveau plus profond nous fera comprendre que nous faisons partie de la création et avons besoin de vivre en harmonie avec elle. Mais est-ce qu’un tel changement se produira automatiquement?
    Illustration 2. Polarités yin/yang de l’esprit humain créées par les cinq ondes les plus élevées de la Pyramide cosmique (Bolon Yookte)
    Comme mentionné auparavant, les changements de conscience mondiaux ont leur origine dans la résonance avec les forces cosmiques décrites par le calendrier maya. Par conséquent, même si certains ont pu vivre temporairement des états de conscience modifiés, ce n’est que lorsqu’un changement est provoqué conformément au plan cosmique, tel que nous pouvons le comprendre à partir du calendrier maya, qu’il se maintiendra. Donc ce n’est qu’avec la neuvième onde qu’un changement vers la conscience unitaire pourra être considéré comme quelque chose qui arrive à son heure. C’est l’onde qui couronnera toute l’évolution précédente de l’humanité et construira le pont nous permettant d’entrer dans le nouveau monde qui viendra après la fin du calendrier.
    Par ailleurs, l’étudiant du calendrier maya sait que pour qu’un changement de conscience se manifeste il faut que les êtres humains soient en résonance avec lui et qu’ils aient à un certain moment fait le choix, du moins inconsciemment, de s’aligner sur lui. Par conséquent, un changement de conscience à grande échelle n’est pas quelque chose qui se produit contre la volonté des êtres humains. Particulièrement, aux niveaux les plus élevés de l’évolution, comme le neuvième, il ne peut se produire qu’au travers d’êtres humains qui choisissent de servir de co-créateurs. Malheureusement, beaucoup ont été conduits à croire qu’il faut attendre un évènement physique, comme un changement de pôle, Nibiru, les éruptions solaires, ou un alignement galactique, ce qui résulte en une attitude passive, donnant l’impression que le calendrier maya vous laisse sans pouvoir et qu’on ne peut pas influencer les évènements. Je crois cependant, comme le disent les Hopis, que « nous sommes ceux que nous attendions ». Si nous nous engageons à le faire, nous pouvons créer la conscience unitaire avec la neuvième onde.
    Comme beaucoup de lecteurs de cet article ont pu en faire l’expérience, il existe des pratiques spirituelles, techniques de guérison et méthodes de développement personnel qui provoquent réellement des changements temporaires de conscience et l’expérience de l’unité de toutes choses. Pourtant, ce qui semble manquer pour que ces transformations puissent jouer un rôle positif à grande échelle c’est l’engagement d’une masse critique de gens pour la création d’un monde fondé sur une telle conscience unitaire. L’idée qui sous-tend la Convergence consciente du 17-18 juillet est ainsi de créer une puissante intention de créer une telle conscience. Il y a en fait une chose que nous avons toujours le pouvoir de faire – et que tous les êtres humains peuvent faire – c’est d’avoir l’intention de créer et de manifester la conscience unitaire. Comme le sait l’étudiant de la loi de l’attraction, toute manifestation commence par une intention et sans cette intention il n’y a pas de résultat. La Convergence consciente –Onde d’unité - s’adresse donc à tous ceux qui ont l’intention de manifester la conscience unitaire. (Il serait important de signaler qu’il ne s’agit pas d’avoir pour intention un quelconque changement de conscience, mais celui qui conduit à la conscience unitaire). Elle s’adresse à ceux qui diront automatiquement : « J’ai l’intention de manifester la conscience unitaire ». Quelle que soit votre croyance ou votre vision du monde, vous avez encore le pouvoir d’avoir pour intention un tel changement pour vous-même et autrui. Les dates proposées sont opportunes pour placer l’intention de le faire dans le sens qui conduise à une manifestation de la conscience unitaire durant la neuvième onde en alignement avec le plan cosmique. Sans une telle intention largement répandue, il n’est pas sûr qu’il y ait jamais un changement sur cette planète, individuellement ou collectivement.
    En se fondant sur la création de cette intention dans la Convergence consciente, il semble naturel que les gens veuillent aussi conduire des cérémonies et participer à des pratiques spirituelles qui soient des manifestations de cette conscience unitaire et qu’ils recherchent des moyens qui puissent rendre possible la permanence de ses résultats. En fait, on devrait considérer la Convergence consciente comme le début d’un processus vers une conscience unitaire approfondie qui ne s’arrête jamais. C’est je crois le genre d’engagement qui sera requis. Pour ceux qui souhaitent accomplir le plan cosmique, la Convergence consciente devrait être le point d’entrée pour la co-création de la neuvième onde qui est quelque chose que nous ne devrions jamais vouloir abandonner. Commencer à suivre le calendrier maya quotidiennement à partir de là dans le cadre fourni par la Neuvième onde peut en soi être un facteur important pour développer la conscience unitaire. Ce n’est qu’avec des échéances que les projets se concrétisent et le calendrier nous fournit un cadre temporel au sein duquel cela doit être accompli.
    Il semble important que les manifestations liées à la Convergence consciente soient planifiées très soigneusement et expriment cette nouvelle conscience d’unité afin qu’elles ne soient pas de simples expressions de l’ancien monde dans lequel nous vivons où elles sont mises en application sans réflexion. Si, par exemple, des représentations artistiques font partie de la célébration, il serait sage de considérer si elles contribuent à l’expérience d’unité de tous ou si elles créent un sentiment de séparation entre les artistes et le public. Il en va de même avec la
    conduite de cérémonies si le leader n’est pas réellement inclusif. Un bon exemple d’une cérémonie, expression de conscience unitaire, est dans mon esprit le moment où Jack Sully dans Avatar est admis comme membre du peuple de Pandora. En outre, si de bonnes pratiques spirituelles sont utilisées pour la génération de la conscience unitaire, il serait à considérer si on peut exclure le culte désuet des fondateurs ou gourous. Peut-être des pratiques silencieuses, ordinaires et discrètes sont les manifestations les plus puissantes de la conscience unitaire, mais quoi qu’il en soit, il est important que les participants transforment leurs paroles en actes et ne créent pas à nouveau des structures de domination. La manière de le faire incombe aux organisateurs locaux et ici on ne fait que souligner l’importance d’aborder cette question avec un regard neuf et une grande attention donnée aux détails.
    Le nom Convergence consciente fait allusion à la Convergence harmonique, rassemblement révélateur du 17-18 aout 1987 (1 Imix et 2 Ik) et donc il est important d’indiquer la relation entre les deux et pourquoi après tant d’années il y en a une deuxième, le 17-18 juillet 2010 (13 Eb et 1 Ben)*. Le point commun important entre les deux Convergences est que les deux ont été (essentiellement) placées dans le temps à un doublement des 8ème et 9ème mouvements ondulatoires du calendrier maya, et par conséquent elles reflètent des changements d’énergie qui annoncent les transformations respectives de la conscience produites par ces ondes. En d’autres termes : ce que la Convergence harmonique signifia pour le bon quantique à la huitième onde, la Convergence consciente le signifiera pour le bon quantique à la neuvième onde.** (Par conséquent, on peut la comprendre comme la 2ème Convergence harmonique). Ou alors, si on inclut la 7ème onde et sa pré-onde (voir illustration. 3) à titre de comparaison, on peut voir qu’elle signifiera pour la préparation à la neuvième onde ce que la Renaissance européenne avait signifié pour le bond quantique au monde moderne de l’industrialisme. Ce qui est différent maintenant, et qui est le défi posé à la Convergence consciente, c’est qu’on ne peut pas dire qu’elle se fera dans l’intérêt des individus séparés, mais plutôt de toute l’humanité.
    Ill. 3. Les trois ondes les plus élevées de la Pyramide cosmique et leurs ondes préparatoires (à différentes échelles). Exemples qui montrent comment les visions du début de la pré-onde préparent l’onde pleine ; considérez comme les nombreuses inventions (sur papier) de Léonard de Vinci aux alentours de 1498 préfigurèrent les inventions industrielles concrètes de la 7ème onde ou comme la Convergence harmonique préfigura l’intérêt accru pour le calendrier maya dans la 8ème onde.
    Au vu de ces parallèles (Ill. 3) on peut voir que la Convergence consciente n’est pas à elle seule le début de la 9ème onde, qui ne commencera que le 9 mars 2011.*** C’est plutôt que cette célébration amorce une onde, une pré-onde, qui précède et prépare le terrain pour la 9ème onde et y conduit directement. La Convergence consciente est donc extrêmement importante comme moment pour la création de l’intention de la conscience unitaire, même si elle ne sera développée pleinement que plus tard avec la 9ème onde. Peut-être ce sera en fait la dernière chance de l’humanité de placer une telle intention, qui doit presque nécessairement exister plus tôt dans le temps si nous devons nous élever au-dessus du chaos économique auquel on peut s’attendre dans les années à venir. Selon moi, l’espoir du futur repose précisément dans le fait d’apprendre à surfer sur cette 9ème vague et donc à transcender, plutôt que d’être entraîné dans, toutes les dualités et les conflits des Inframondes inférieurs. Si c’est le cas, il faudra aussi s’attendre à ce que la Convergence consciente rencontre beaucoup de résistance de la part des forces qui défendent le fonctionnement fondé sur l’ego de l’ancien monde et les imposantes hiérarchies qu’il a générées. A titre de petit exemple, une industrie de publicité média a maintenant vu le jour au-sujet de « 2012 » où on spécule sur ce qui va se passer comme si cela était indépendant des intentions et de la direction créative choisie par les gens. Naturellement nous serons aussi confrontés à notre propre cynisme et apathie face à l’état du monde et serons assaillis de pensées telles que : « ce n’est pas possible », « le monde ne changera pas », etc. et c’est pour cette raison qu’un puissant engagement sera nécessaire.
    La Convergence consciente est destinée à être un évènement très inclusif et elle peut être adoptée par tous ceux qui ont pour intention l’émergence d’une conscience unitaire quels que soient leurs points de vue sur le calendrier maya ou d’autres domaines. Il s’agit d’utiliser de manière positive et constructive une possibilité et donc tout ce que requiert la participation à cet évènement est la perception que le changement de conscience doit provenir des processus évolutionnaires auxquels nous prenons part actuellement. Ainsi le changement à la conscience unitaire n’est pas quelque chose qui va simplement nous tomber dessus du ciel à une date dans le futur, mais il ne peut qu’évoluer qu’à partir de là où nous sommes dans le moment présent. C’est une prémisse fondamentale de la loi d’attraction que la providence ne s’active que si l’on est déterminé et jusqu’à présent cette détermination pour le passage à une conscience unitaire n’a pas encore fait surface à grande échelle ni n’a été proposée auparavant.
    Pour que cet évènement réussisse à générer l’intention pour le changement de conscience de la 9ème onde, une participation massive sera souhaitable, également dans les stades préparatoires. Les efforts de préparation doivent être partagés par les millions de personnes qui nourrissent l’intention que se produise un changement de conscience. Un effort collectif sera donc nécessaire pour le provoquer et déjà le simple fait de choisir d’y participer fait partie de la création de l’intention qui a été discutée ici. Au départ, il y aura grand besoin que des personnes prennent l’initiative de disséminer l’appel pour la Convergence consciente partout dans le monde. Il est important d’entrer en contact avec des organisations pour les inciter à y adhérer également. Puis, on aura besoin de gens qui apportent leurs contributions particulières à travers les sites web publics, les médias sociaux et autres réseaux. Il y a aura aussi besoin de financer les nombreux aspects des activités ainsi que le personnel, ce qui peut être fait par le site http://www.orgadia.com/hypnotherapeute/ ... anique.htm (organisation à but non lucratif, société d’intérêt public). Ensuite il faudra la planification créative d’évènements et la création d’un réseau entre eux. Les individus
    et les organisations qui souhaitent participer à ce programme mondial sont invités à se joindre à la discussion pour les renseignements particuliers et se mettre en relation avec d’autres partout dans le monde, qui co-créeront cette onde intentionnelle de conscience unitaire. Un forum de discussion a été lancé à : http://www.bestofbandler.co.uk/?gclid=C ... 4wodoUL6MQ.
    Selon moi, ceci est la dernière chance qu’auront les êtres humains de s’aligner réellement sur le plan cosmique. C’est maintenant ou jamais et si vous pensez que la Convergence consciente ne vous concerne pas, vous n’avez probablement pas étudié suffisamment sérieusement le calendrier maya. Par conséquent, votre participation à la transformation du monde ne peut pas se faire par procuration alors que le calendrier touche à sa fin. La descente finale du Bolon Yookte, les neuf Ondes (Neuf seigneurs du temps ou Neuf Inframondes, ou n’importe quel autre nom que vous préférez) approche et ce n’est pas sans raison que le nombre neuf est sacré dans de si nombreuses traditions spirituelles. Neuf est le nombre de la destinée de l’humanité et il vous appartiendra donc de choisir vous-même si vous voulez faire partie de la co-création de cette destinée.
    Carl Johan Calleman, Stockholm, 11 Ahau (7 mars 2010).
    Carl Johan Calleman détient un Ph.D. en biologie physique (université de Stockholm). Il a été directeur de recherches à l’université de Washington à Seattle et un expert sur le cancer pour l’OMS. Il est l’auteur de The Purposeful Universe (Inner Traditions, 2009), un livre qui présente une nouvelle théorie de l’évolution biologique fondée sur l’Arbre de Vie Cosmique. Il enseigne actuellement en ligne à International Metaphysical University (http://www.intermetu.com)
    Il a tenu sa première conférence mentionnant la fin du calendrier maya en 1979 et il est le seul scientifique professionnel à avoir étudié la signification du calendrier maya (beaucoup de mayanistes professionnels ont étudié le calendrier, mais pas sa réalité fondée dans l’évolution biologique et historique). Il est entre autres l’auteur de Solving the Greatest Mystery of Our Time: The Mayan Calendar (Garev, 2001)et The Mayan calendar and the Transformation of Consciousness (Inner Traditions, 2004). Son site web est http://www.orgadia.com/hypnotherapeute/ ... anique.htm et il est aussi associé aux sites www.mayanmajix.com Lien invalide et www.shiftoftheages.com.
    Notes
    * La Convergence consciente n’est pas fondée sur les jours du tzolkin, mais plutôt sur le temps fractal d’accélération des neuf ondes. Cependant, nous pouvons tout de même noter l’énergie du jour tzolkin de cet évènement. Ainsi, le 17 juillet 2010 est 13 Eb, un des signes du jour les plus mystérieux ; on le traduit généralement par La Route ou Herbe et, puisqu’il est associé au nombre 13, ce jour est assez typique du signe du jour Eb. La Route se réfère généralement à la route de la vie ou la voie qui mène sur la pyramide cosmique et herbe se réfère à un évènement qui vient de la base (« grass roots », en anglais). Généralement, les gens nés avec ce signe du jour sont des personnes qui se préoccupent des sept générations à venir, qui font beaucoup de bien mais ne cherchent pas à occuper le devant de la scène.
    ** La Convergence harmonique ne fut pas comprise ainsi à l’origine par Tony Shearer et José Argüelles. Shearer, un Indien d’Amérique, qui proposa le premier ces dates, voyait la Convergence harmonique comme la fin des treize Ciels débutant en 843 après Jésus-Christ et les neuf Enfers (périodes de 52 ans) qui avaient suivi après le débarquement de Hernan Cortez à Vera Cruz en 1519 et Argüelles promut ce schéma dans The Mayan Factor. Bien que cela ait pu
    servir de prophétie permettant de conduire intuitivement à identifier les dates de la Convergence harmonique comme étant le 16-17 août 1987 (1 Crocodile et 2 Vent), selon moi cela ne permet guère de comprendre en théorie pourquoi ces dates étaient importantes sur le plan énergétique. Ainsi, la Convergence harmonique fut définie plus mythologiquement que scientifiquement, puisqu’à ce moment là la connaissance du fondement dans la réalité du calendrier maya était pratiquement inexistante. Nous savons maintenant grâce aux sources mayas que 13+9 ne doit pas être considéré comme une séquence linéaire, mais que chacun des neuf Inframondes était composé à partir de treize Ciels. (Donc, selon les Livres mayas de Chilam Balam « les neuf seigneurs du temps (Bolon-ti-ku) saisirent les treize seigneurs du temps (Oxlahun-ti-ku) » et donc la création a une structure pyramidale intégrée plutôt qu’une structure linéaire. Que les gens en soient conscients ou pas, l’évolution toute entière du cosmos depuis le Big Bang a aussi été méticuleusement définie à la lumière du calendrier maya et vérifiée par une foison de preuves empiriques.
    *** J’ai probablement contribué moi-même à la confusion qui règne concernant la date de début du Mouvement ondulatoire universel et en ai donné des dates différentes. Ce que nous savons c’est que le calendrier se développe selon neuf mouvements ondulatoires, le plus long remontant à la naissance de l’univers, et ils se différencient l’un de l’autre par un facteur de vingt. Selon cette vision fractale du système calendérique prophétique maya, la 9ème onde composée de périodes de 13 oxlahunkin (18 jours) durerait seulement 234 jours. Cela place le début de la 9ème onde au 9 mars 2011 et celle de la précédente onde (la Convergence consciente) au 17 juillet 2010. Ce sont des points dans le temps qui devraient marquer d’importantes augmentations de fréquence et accélérations du temps.
    Alors que nous approchons de l’époque où toutes les neuf ondes, se développant à des vitesses différentes, se manifesteront pleinement simultanément (le 28 octobre 2011, 13 Ahau), il se produira donc des schémas assez complexes de superpositions de ces ondes. Les tours de 260 jours du Calendrier Sacré auront toujours sans conteste une existence énergétique, et donc ceux-ci, dans le cadre de ces superpositions, continueraient le basculement en trois étapes conduisant à la naissance du nouveau monde qui commença le 9.9.9 (9 septembre 2009, voir article sur ce blog à ce-sujet : http://lecalendriermaya.wordpress.com/2 ... -9-9-2009/). Pour cette raison les dates de début des deux prochains tours de tzolkin (27 mai 2010 et 11 février 2011) resteront aussi d’importants moments pour célébrer l’alignement avec le plan cosmique et seront potentiellement très importants pour la préparation à la Convergence consciente et la 9ème onde proprement dite, respectivement.
    Traduction Française : MC - http://lecalendriermaya.wordpress.com/2 ... -9-9-2009/
     
  20. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Partie 1: http://www.youtube.com/watch?v=f40n1FCF ... re=channel
    Partie 2: http://www.youtube.com/watch?v=OP6Nd-pI ... re=channel
    Partie 3: http://www.youtube.com/watch?v=TPCYDVwg ... re=channel
    Partie 4: http://www.youtube.com/watch?v=2bYdmmuF ... re=channel
    Partie 5: http://www.youtube.com/watch?v=bBuIkSv7 ... re=channel
    Partie 6: http://www.youtube.com/watch?v=B8rVxLed ... re=channel
    Partie 7: http://www.youtube.com/watch?v=rVkCGMLh ... re=channel
    Partie 8: http://www.youtube.com/watch?v=bfhEa1WP ... re=channel
    Partie 9: http://www.youtube.com/watch?v=aKJDWpTi ... re=channel
    Partie 10: http://www.youtube.com/watch?v=EG0xaBUC ... re=channel
    Partie 11: http://www.youtube.com/watch?v=jjXi4TJi ... re=channel

    Réponses à des questions:
    Partie 12: http://www.youtube.com/watch?v=bjSMO-3d ... re=channel
    Partie 13: http://www.youtube.com/watch?v=L9BmJqxu ... re=channel
    Partie 14: http://www.youtube.com/watch?v=ZXaG6UyQ ... re=channel
     
  21. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    TZOLKIN: LE COMPTE DES JOURS
    Tzolkin Trecena – 1 Eau/ Offrande (Muluc)
    Les Trecenas sont des périodes de 13 jours dans le Tzolkin.
    Chaque Trecena commence avec le Numéro 1 mais avec un glyphe du jour différent.
    Comme dans la vague des 13 Cieux, l'énergie sous-jacente est gouvernée par le Glyphe du Premier jour du Trecena et
    influence l'ensemble des 13 Glyphes du Jour suivants.
    En étant conscient de l'énergie prédominante du Premier Jour du Trecena, nous pouvons aligner nos intentions avec cette
    énergie et permettre à nos buts de se manifester.
    Ce Trecena commence avec 1 Muluc – Eau / Offrande- Emotionnel, Imaginatif, Intuitif, Vaisseau de
    Gratitude, Essence de la Vie, Offrant la Gratitude pour l'Eau et la Vie.
    Le mot Maya Muluc signifie "quelque chose qui es rassemblé, collecté" en référence aux nuages de
    pluie qui se rassemblent dans le ciel avant la tempête. Le motif du "mur de nuages" était utilisé dans
    l'art des cultures anciennes du Mexique, des Hopis et de Pueblo et était représenté avec la forme
    d'une pyramide.
    Selon Kenneth Johnson dans "La sagesse du Jaguar": " les Mayas ont enseigné que le pouvoir et
    l'énergie de la pluie était collectée dans des pots ou des vases qui étaient gardés par les chacs, les
    gardiens de la pluie divine. Pendant une pluie, les chacs épandent les eaux de l'abondance de leurs
    pots à pluie. Les mayas choisirent une déité" de l'eau pour gouverner ce signe: Xoc (Shoke), le Grand
    Poisson, qui est parfois représenté par un requin, parfois même une baleine." Vous pouvez remarquer
    que le glyphe de ce jour ressemble à un poisson.
    Le glyphe de ce jour représente aussi symboliquement le jade, une pierre bleu vert qui était précieuse
    et sacrée pour les mayas. L'Eau a le pouvoir de donner la vie ou de l'enlever.
    L'Eau est utilisée par les mayas et d'autres comme une offrande cérémonielle. Elle est particulièrement
    puissante pour la guérison et la purification de groupe, le déblocage des émotions négatives et
    l'acceptation vers le changement.
    Une autre représentation du Trecena est celle d'une vague créatrice qui commence en 1 et se termine en 13, avec les
    numéros 6, 7, et 8 représentant la crête de la vague. La crête peut être interprétée comme une énergie possédant une
    grande influence, bien que l'énergie sous jacente du Trecena reste celle de son début.
    Dans ce Trecena la crête culmine en:
    o 6 Ix (Jaguar)
    o 7 Men (Aigle),
    o 8 Cib (Vautour)
    Le Guerrier-Jaguar est la source du pouvoir et de l'énergie de l'inframonde, le soleil de minuit. Le
    Guerrier-Vautour est le nettoyeur karmique. Cette crête offre à l'humanité les forces puissantes de
    l'énergie pour dissiper les vieux schémas émotionnels et accepter le changement. Il est intéressant
    que cette purification suive les traces du nettoyage du Trecena du Vautour que nous venons de quitter.
    Tandis que nous cheminons à travers chaque jour de ce Trecena (1 Muluk ,2 Oc, 3 Chuen, 4 Eb, 5 Ben
    , 6 Ix , 7 Men, 8 Cib , 9 Caban, 10 Etznab , 11 Cauac , 12 Ahau , 13 Imix, utilisons l'énergie de Muluk pour
    que l'univers et nous-mêmes prenions une douche de gratitude envers l'eau et la vie qu'elle crée.
    Comme le disait Ian Xel Lungold:"Un bon jour pour offrir de l'appréciation à toute la création.
    In Lak’ech, Je suis un autre toi-même – Je suis Toi, tu es Moi.
    William and Viola Lien invalide ©2009 William and Viola Welsch
    © 2006 Judith Ann Griffith


    energie pour les 10 jours qui suivent maintenant...
     
  22. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Energie pour les 13 jours suivants.......
    Je suis cette énergie d'après l'astro maya :D
    Donc bientôt mon anniversaire maya...en plus vieille mais si c'est pour de la sagesse ça va!! :lol:


    TZOLKIN: LE COMPTE DES JOURS
    Tzolkin Trecena – 1 Cib (Vautour, Hibou, Sagesse)


    Les Trecenas sont des périodes de 13 jours dans le Tzolkin.
    Chaque Trecena commence avec le Numéro 1 mais avec un glyphe du jour différent.
    Comme dans la vague des 13 Cieux, l'énergie sous-jacente est gouvernée par le Glyphe du Premier jour du Trecena et influence l'ensemble des 13 Glyphes du Jour suivants.
    En étant conscient de l'énergie prédominante du Premier Jour du Trecena, nous pouvons aligner nos intentions avec cette énergie et permettre à nos buts de se manifester.

    Ce Trecena commence avec 1 Cib – Vautour/hibou - Guerrier Ancestral, Gardien de la Sagesse, Défenseur de la Conscience Universelle, Force Intérieure Silencieuse des Convictions.

    Le signe de ce jour est associé au Vautour parce que le Vautour ne se nourrit pas seulement des restes de la mort mais parce qu'il clarifie aussi le passé. Symboliquement le Vautour représente la purge des schémas karmiques et l'émergence de la pensée nouvelle. Les Vautours et les Hiboux sont aussi révérés comme de grands professeurs et comme les Gardiens de l'Ancienne Sagesse.

    Dans la cosmologie Maya


    Une autre représentation du Trecena est celle d'une vague créatrice qui commence en 1 et se termine en 13, avec les numéros 6, 7, et 8 représentant la crête de la vague. La crête pourrait être interprétée comme une forte énergie influente, bien que l'influence sous-jacente du Trecena demeure celle de son commencement.

    L'énergie du Jaguar sous-tend (ou influence) les jours :
    o 6 Cauac, la Tempête versant la pluie torrentielle
    o 7 Ahau, la floraison en présence de la pluie et du soleil; et
    o 8 Imix, la vie donnant la force qui résonne depuis le Monde Souterrain.

    Note spéciale de ce Trecena ; l'énergie de Jaguar sous-tend le jour 9 Ik, jour de changement gouverné par la lumière de Quetzalcoatl. Cette crête est très puissante pour la transformation personnelle car elle se termine également le premier uinal (période de 20 jours qui comprend les sept jours et six nuits du Tzolkin).

    Tandis que nous cheminons à travers chaque jour de ce Trecena (1 Ix, 2 Men, 3 Cib, 4 Caban, 5 Etznab, 6 Cauac, 7 Ahau, 8 Imix, 9 Ik, 10 Akbal, 11 Kan, 12 Chicchan, 13 Cimi), utilisez l'énergie de Jaguar pour suivre vos instincts. Permettez à vos sentiments de guider vos actions et vos mouvements. Jaguar nous montre que nous ne devons plus craindre la jungle ou la nuit. Jaguar nous apprend à faire face à nos démons intérieurs et à nous lever, transformés.

    In Lak’ech, Je suis un autre toi-même
    William and Viola Lien invalide ©2009 William and Viola Welsch


    Et un tour de tzolkin fait today !!....l'avant dernier :wink:
     
  23. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    vous trouvez pas que ça va vite ? un tour du tzolkin fait...l'avant dernier 8)

    Today 1er, mon anniv le 8....

    j'en dirais un peu plus, plus tard ,une autre fois:wink:

    Je préfère remonter ce sujet 8)
     
  24. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Peut être que celà peut interresser quelques un/e :wink: La "Fin" du Calendrier Maya

    par Carl Johan Calleman
    Paris, 30 septembre 2011 (11 Eb)

    Nous venons de célébrer la Convergence Cosmique et il nous reste moins d’une Nuit et un Jour avant l’accomplissement du plan d’évolution de toute la Création (ou du moins l’atteinte de son niveau le plus élevé).

    Comme cela avait été prédit, la Neuvième Vague de ce plan - qui arrive d’une façon très proche, en même temps que les autres vagues du Calendrier Maya le 28 octobre 2011 - a apporté au monde un accroissement énorme de sa fréquence.

    Ceci a été expérimenté par beaucoup d’entre nous à un niveau personnel, mais cela a aussi été clairement visible avec le chaos politique et économique qui s’est répandu dans de grandes parties du monde. L’instabilité est évidente au travers des événements actuels, mais elle se manifeste aussi dans les retournements constants de la façon avec laquelle les événements ou les développements sont perçus et rapportés.

    Prenons la Grèce par exemple, un jour on dit qu’elle est en banqueroute, ensuite qu’elle a été pleinement renflouée avec l’aide de la troïka et le jour suivant, on l’annonce à nouveau en banqueroute. Un jour le régime de Kadhafi est tombé et un autre il combat à nouveau, uniquement pour retomber le jour suivant.

    Dans ce monde d’interprétations incertaines des informations, les médias alternatifs ont essayé de combler le manque sur internet, parlant parfois avec une certitude totale de catastrophes imminentes. Ainsi, un jour on affirme que la comète Elenin va provoquer des tremblements de terre et amener la fin du monde et le jour suivant, on dit qu’elle n’existe pas, puis ensuite qu’elle revient (ou était-ce la planète X ?).

    Aujourd’hui, n’importe quoi, fou ou farfelu, peut trouver une audience attentive sur You Tube et peut être présenté comme une information sérieuse.

    On peut donc ajouter à l’instabilité du monde, le chaos de l’information et c’est un sentiment commun à de nombreuses personnes de ne plus savoir qui ou quoi croire. Le cadre mental dans lequel les gens comprenaient le monde est en train de s’éroder, et avec le cours actuel des événements, ceci est un signe de nos temps. Certains rejettent tout autant la signification de la compréhension mentale.

    Cette érosion prépare le terrain d’une nouvelle ouverture et d’un renversement radical de notre façon de penser. Ceci est lié et témoigne du fait que l’ancien équilibre de la plupart du monde a été secoué par la Neuvième Vague.

    D’une façon sous-jacente à tout ceci, on peut trouver l’attente nerveuse de quelque chose d’inconnu et de dramatique qui doit se produire.

    Il n’est pas étonnant que dans l’esprit de nombreuses personnes, cette attente soit largement négative. Après tout, le développement de la Neuvième Vague a été essentiellement prévisible selon la Révélation 16 ; d’après celle-ci ce sont les Sept jours qui apportent le plus de destruction aux anciennes structures du monde.

    Ainsi, le progrès qui suivait les vieilles voies a été bloqué peu à peu et l’expérience de l’impasse de notre civilisation actuelle s’est largement répandue, n’offrant encore que très peu d’alternatives.

    Dans le monde au sens large, il y a donc eu jusqu’à présent, très peu de nouveautés générées par la Neuvième Vague. Alors qu’un bon nombre d’êtres ont connu un éveil intérieur à l’unité, les manifestations externes en ont été très marginales.

    J’avais prédit assez tôt et assez justement, qu’un des facteurs prenant part à l’érosion du monde actuel, le cinquième jour de la Neuvième Vague, serait l’énergie qui précipiterait le ralentissement économique (et l’économie est certainement le meilleur miroir de la façon dont les humains sont liés les uns aux autres).

    C’est en fait à ce moment que ce qu’on appelle les « marchés », ont vraiment commencé a être affectés par la crise globale des prêts, crise qui à chaque nouveau point de changement de la Neuvième Vague, a continué à s’approfondir.

    Le trait hors nature de cette crise ne change pas le fait que nous allons droit vers un effondrement du système économique et politique du monde et il n’y a aucun signe que cela puisse être arrêté.
    La croissance de pays clés comme les États-Unis et l’Allemagne s’est arrêtée (sans parler de la Grèce ou de l’Italie), ce qui en pratique, bloque toute tentative de remboursement des dettes.

    Le ralentissement économique a montré quelques éléments surprenants, comme le désir exprimé par un groupe de « super-riches » d’être taxés plus lourdement, et la possibilité que la Chine puisse racheter la dette de l’Italie ou d’autres pays de la zone Euro pour les maintenir à flot. Je trouve cependant difficile à croire que tout ceci puisse se résorber et le sentiment qu’on en retire est que les gouvernants sont à court de solutions.

    Malgré l’impasse, on doit cependant constater que dans la majeure partie du monde, la vie apparaît encore comme le « business » habituel. Donc, aucun événement n’a encore été assez puissant pour précipiter l’effondrement que beaucoup attendent ou craignent et il semble maintenant que cela ne se passera pas avant le septième jour de la Neuvième Vague, du 11 au 28 octobre. Si c’est le cas, la fin du calendrier pourrait correspondre à une discontinuité très marquée.

    Ce dont nous sommes témoins n’est donc pas une autre récession, mais la fin du système capitaliste mondial. Aux États-Unis, les manifestations contre “Wall Street” pourraient en être une des indications.
    On peut cependant avoir l’impression que tant que le vieux système survit, il n’y a pas d’ouverture réelle pour créer un nouveau monde pour le remplacer.

    Agir de la sorte serait trop en conflit avec la légalité de la structure de pouvoir actuelle, et ce n’est qu’après l’avènement d’une sorte d’effondrement total, que les gens pourraient en général être contraints et inspirés à créer une nouvelle façon de vivre et de se relier dans les domaines politiques et économiques.

    Afin d’éviter la naissance d’un tel nouveau monde, nous pouvons être certains que lorsque la chute arrivera, elle sera présentée par les puissances comme rien d’autre qu’un ralentissement temporaire.
    Une telle illusion continuera ainsi à dominer la plupart de ceux à qui il manque la perspective du calendrier Maya et de l’évolution vers l’Unité de conscience et ceci met en évidence le risque de croire ceux qui affirment que le calendrier Maya s’achève le 21 décembre 2012, ce qui est un élément qui joue en faveur de ceux qui veulent ressusciter l’ancien système.

    En plus de l’approfondissement du chaos politique et économique, la Neuvième Vague a aussi apporté une intensification marquée de différents types de désastres naturels, parfois à des endroits dans lesquels on n’en avait jamais vus. Ceci a généré un immense intérêt pour tous ces phénomènes et une sorte de fascination au sujet des catastrophes a émergé sur internet, où certains vomissent des infos de désastres naturels sans fournir le moindre contexte ou explication sur la raison selon laquelle ils pourraient se passer maintenant.

    Ce genre d’événements concerne les explosions solaires, les comètes, les tremblements de terre, les inondations, les canicules et les vents extrêmes, dont la plupart se sont accrus pendant la Neuvième Vague.

    Certains de ces désastres naturels qui se sont intensifiés (inondations, vagues de chaleur ou de froid, incendies, vents extrêmes) sont causés en partie par les effets de l’activité humaine sur le climat, mais on ne peut pas en dire autant au sujet des phénomènes sismiques qui sont hors de notre contrôle en terme de cause ou de manipulation.

    C’est aussi le cas pour les phénomènes de changements dits « climatiques » qui génèrent des modifications des côtes et autres, dont l’arrivée fut d’abord prédite par Edgar Cayce, mais prévue par erreur, pour les années 1958-98. Étant donné le grand intérêt actuel pour ceci, il est pertinent de se demander dans quelle mesure ces changements pourraient faire partie du Plan cosmique et être prévisibles à partir du calendrier Maya.

    Dans « Le Calendrier Maya et la Transformation de Conscience » (2004), j’écrivais : “Du moins, quelques transformations mineures sur terre pourraient donc résulter du changement de haute fréquence de la conscience que le cosmos subit en ce moment.

    Mais le principe de cause et d’effet pour générer une vision de Jugement dernier où de tels changements climatiques sont présentés comme le but véritable de cette phase particulière de la création est intenable. N’importe quel effet physique devrait être vu uniquement comme venant des changements du champ de conscience […]”, et je considère toujours cette affirmation comme valide et importante.

    Puisque le changement à haute fréquence dans la Neuvième Vague opère simultanément à plusieurs niveaux de l’univers ; comme le cosmique, le galactique, le solaire, le planétaire et l’humain, nous pourrions nous attendre à le voir se manifester à tous ces niveaux.

    Alors qu’il pourrait être difficile d’en étudier les manifestations aux niveaux cosmiques et galactiques, il semble possible de le faire au niveau du soleil, qui reçoit une attention croissante pour ses éruptions. Ces éruptions, les plus grandes qui aient été enregistrées durant la Neuvième Vague et qui ont été résumées ci-dessous, pourraient-elles donc être reliées au calendrier Maya ?

    Éruptions solaires majeures

    Changement de l’énergie cosmique
    X 1.5 – 9 Mars 2011

    Début du Premier jour (9 Mars)
    M 9.3 – 30 juillet 2011
    M 9.3 – 4 août 2011
    X 6.9 – 9 août 2011

    Début du Cinquième jour (31 juillet)
    X 2.1 – 6 septembre 2011
    X 1.8 –7 septembre 2011

    Début du Sixième jour (5 septembre)
    X 1.4 – 22 septembre, 2011

    Début de la Sixième nuit (23 septembre)

    Ceci est une question complexe qui nécessiterait l’analyse de données accumulées sur de longues périodes de temps et qui nous manquent essentiellement.

    Il est cependant remarquable que dans la liste ci-dessus, il y ait eu une grande éruption solaire au début de la Neuvième Vague, le 9 mars, ainsi qu’au début des Cinquième et Sixième jours. Il pourrait exister un lien hypothétique entre ces éruptions solaires et la Neuvième Vague du Calendrier Maya.

    Bien que l’intensification de l’activité solaire soit attendue comme faisant partie de tout cycle solaire régulier, ce qui est inattendu dans le cycle actuel est que cette activité semble avoir été suspendue durant plusieurs années et qu’elle devient évidente seulement maintenant, en apparente synchronicité avec la Neuvième Vague.

    Si cela s’avère vrai, on peut s’attendre à une intensification des éruptions solaires jusqu'à la fin de la Neuvième Vague, le Septième jour, débutant le 11 octobre.

    Lorsqu’on en vient à l’activité sismique sur notre planète, le lien avec le Calendrier Maya est plus clair comme j’en parle dans le «The Purposeful Universe » (l’Univers déterminé). Donc, la dérive des continents est causée par les impulsions de l’arbre de vie dans l’Inframonde mammifère et cette dérive (aussi appelée plaque tectonique) est la cause de tous les tremblements de terre et des éruptions volcaniques de notre planète.

    Alors que le calendrier arrive à sa fin, nous devrions aussi nous demander si la structure continentale de la Terre, le cerveau global, va être maintenant achevé et si cela va affecter la stabilité de la croûte terrestre.

    Si c’est le cas, alors peut être que l’activité sismique de l’époque récente dérive du fait que, l’écorce intérieure de la terre est à présent bien accordée pour la transmission de la nouvelle unité de conscience depuis l’Arbre de Vie cosmique.

    Un tel accord pourrait cependant, depuis la perspective de nous vivant à la surface, être expérimenté comme particulièrement délicat et pourrait avoir en fait des conséquences dramatiques.
    Sans tenir compte du fait qu’il est important de voir que celles-ci font partie d’un plan déterminé.

    Ceci est la seule explication raisonnable que j’aie entendue, à savoir pourquoi il y aurait une intensification de l’activité sismique à ce moment particulier, une intensification qui était certainement évidente lors des prémisses de la Neuvième Vague avec le tremblement de terre et le tsunami au Japon. S’il y a un accroissement de l’activité sismique en ce moment, ce serait en d’autres mots, à cause du fait que le calendrier s’achève. Bien que ceci soit spéculatif, je choisirai pour ma part d’être dans un endroit sismiquement solide au moment où le calendrier approchera de sa fin.

    Comme ceci est certainement ma dernière communication avant la fin du Calendrier Maya le 28 octobre 2011, c’est aussi le bon moment pour discuter quelque peu de la signification de cette « fin » ; ceci est bien sûr, une question qui a été débattue depuis un certain temps.

    Ma réponse de base serait que l’univers atteint son état de quantum le plus élevé et est en train de créer une nouvelle étape pour la Vie (au sommet de la pyramide de 9 périodes). C’est donc une incompréhension commune qu’un « nouveau » cycle commence après que le calendrier se soit terminé.

    Il s’agit d’une mauvaise compréhension car ce qui se termine n’est pas un cycle avec lequel on commence, mais neuf vagues d’évolution dirigées d’une façon linéaire.

    Le seul aspect prophétique du système de calendrier Maya que l’on pourrait décrire comme cyclique est le Tzolkin de 260 jours et c’est le seul cycle qui se terminera.

    Et même si ce cycle est important en tant que matrice des énergies de création et de résonance personnelle avec les signes du jour, il ne joue aucun rôle dans la conduite de l’évolution de l’univers à grande échelle ou de son évolution de conscience.

    En gardant ceci à l’esprit, je vois trois alternatives possibles qui pourraient suivre après que l’univers ait atteint sont état le plus haut : la première et la plus dramatique alternative serait que toutes les vagues, de même que le cycle du Tzolkin, s’achèvent.

    Cela signifierait une fin abrupte de la régulation énergétique de nos vies et de nos actions et une sorte de choc de libération. La vie serait vécue pleinement moment par moment et chaque instant serait une éternité qui ne serait pas liée organiquement aux autres moments.

    La seconde alternative vers laquelle je penche plutôt, est que les vagues se termineront après avoir accompli leur rôle évolutionnaire, mais que le Tzolkin continuera à fournir une variation énergétique de fond.

    Cela voudrait dire qu’il y aurait encore de la vie mouvement par mouvement, sans vagues dirigeant notre évolution, mais qu’une variation quotidienne des énergies du Tzolkin pourrait nous éviter d’expérimenter la vie comme complètement intemporelle.

    La troisième alternative serait que non seulement le Tzolkin, mais aussi les neufs vagues de création (Inframonde) pourrait continuer indéfiniment et le total de pics et de vallées ne serait pas limité à treize.

    Cela signifierait encore que nous ne serions plus subordonnés à des processus dirigés menant de la semence au fruit mature, mais cela ne voudrait pas dire non plus que la vie serait un éternel « maintenant ». Ce serait plutôt comme si toutes les vagues qui conduisent actuellement notre évolution, continueraient après avoir atteint l’unité de conscience, mais en fait sans aucune fin.

    Dans les temps anciens, la dernière vision semble avoir été gardée dans le site de Palenque, depuis que les dates calendaires d’un futur lointain sont mentionnées là, même si les dates en question ne peuvent être considérées comme prophétiques.

    Je ressens à ce point qu’il n’est pas possible de dire avec certitude laquelle de ces trois alternatives se déroulera après la fin du calendrier, mais au moins une mènera à une discontinuité fondamentale et à une transformation signifiante, si pas totale, de notre expérience de vie.

    L’une d’elles signifiera la fin de l’évolution dirigée et la liberté d’Être simplement. C’est peut être parce qu’ils ont entendu cet appel depuis le futur que, malgré la présence concurrente de présages négatifs dans les temps actuels, que j’ai pu trouver un groupe remarquable de gens qui en ces temps de vérité rentrent à la maison pour eux-mêmes et commencent vraiment à apprécier la vie exactement comme elle est.

    Peut être qu’après tout, il y a un changement vers l’unité de conscience en route et que l’univers commence maintenant à nous permettre d’être ce que nous sommes.

    Carl Johan Calleman
    Paris, 30 septembre 2011 (11 Eb)
    8ème jour de la sixième nuit de la Neuvième Vague
    http://www.calleman.com/content/article ... hanges.htm

    Traduction Dahlia pour LaPresseGalactique.com
    Vérification linguistique et correction Marie-Louise

    La "Fin" du Calendrier Maya

    par Carl Johan Calleman
    Paris, 30 septembre 2011 (11 Eb)

    Nous venons de célébrer la Convergence Cosmique et il nous reste moins d’une Nuit et un Jour avant l’accomplissement du plan d’évolution de toute la Création (ou du moins l’atteinte de son niveau le plus élevé).

    Comme cela avait été prédit, la Neuvième Vague de ce plan - qui arrive d’une façon très proche, en même temps que les autres vagues du Calendrier Maya le 28 octobre 2011 - a apporté au monde un accroissement énorme de sa fréquence.

    Ceci a été expérimenté par beaucoup d’entre nous à un niveau personnel, mais cela a aussi été clairement visible avec le chaos politique et économique qui s’est répandu dans de grandes parties du monde. L’instabilité est évidente au travers des événements actuels, mais elle se manifeste aussi dans les retournements constants de la façon avec laquelle les événements ou les développements sont perçus et rapportés.

    Prenons la Grèce par exemple, un jour on dit qu’elle est en banqueroute, ensuite qu’elle a été pleinement renflouée avec l’aide de la troïka et le jour suivant, on l’annonce à nouveau en banqueroute. Un jour le régime de Kadhafi est tombé et un autre il combat à nouveau, uniquement pour retomber le jour suivant.

    Dans ce monde d’interprétations incertaines des informations, les médias alternatifs ont essayé de combler le manque sur internet, parlant parfois avec une certitude totale de catastrophes imminentes. Ainsi, un jour on affirme que la comète Elenin va provoquer des tremblements de terre et amener la fin du monde et le jour suivant, on dit qu’elle n’existe pas, puis ensuite qu’elle revient (ou était-ce la planète X ?).

    Aujourd’hui, n’importe quoi, fou ou farfelu, peut trouver une audience attentive sur You Tube et peut être présenté comme une information sérieuse.

    On peut donc ajouter à l’instabilité du monde, le chaos de l’information et c’est un sentiment commun à de nombreuses personnes de ne plus savoir qui ou quoi croire. Le cadre mental dans lequel les gens comprenaient le monde est en train de s’éroder, et avec le cours actuel des événements, ceci est un signe de nos temps. Certains rejettent tout autant la signification de la compréhension mentale.

    Cette érosion prépare le terrain d’une nouvelle ouverture et d’un renversement radical de notre façon de penser. Ceci est lié et témoigne du fait que l’ancien équilibre de la plupart du monde a été secoué par la Neuvième Vague.

    D’une façon sous-jacente à tout ceci, on peut trouver l’attente nerveuse de quelque chose d’inconnu et de dramatique qui doit se produire.

    Il n’est pas étonnant que dans l’esprit de nombreuses personnes, cette attente soit largement négative. Après tout, le développement de la Neuvième Vague a été essentiellement prévisible selon la Révélation 16 ; d’après celle-ci ce sont les Sept jours qui apportent le plus de destruction aux anciennes structures du monde.

    Ainsi, le progrès qui suivait les vieilles voies a été bloqué peu à peu et l’expérience de l’impasse de notre civilisation actuelle s’est largement répandue, n’offrant encore que très peu d’alternatives.

    Dans le monde au sens large, il y a donc eu jusqu’à présent, très peu de nouveautés générées par la Neuvième Vague. Alors qu’un bon nombre d’êtres ont connu un éveil intérieur à l’unité, les manifestations externes en ont été très marginales.

    J’avais prédit assez tôt et assez justement, qu’un des facteurs prenant part à l’érosion du monde actuel, le cinquième jour de la Neuvième Vague, serait l’énergie qui précipiterait le ralentissement économique (et l’économie est certainement le meilleur miroir de la façon dont les humains sont liés les uns aux autres).

    C’est en fait à ce moment que ce qu’on appelle les « marchés », ont vraiment commencé a être affectés par la crise globale des prêts, crise qui à chaque nouveau point de changement de la Neuvième Vague, a continué à s’approfondir.

    Le trait hors nature de cette crise ne change pas le fait que nous allons droit vers un effondrement du système économique et politique du monde et il n’y a aucun signe que cela puisse être arrêté.
    La croissance de pays clés comme les États-Unis et l’Allemagne s’est arrêtée (sans parler de la Grèce ou de l’Italie), ce qui en pratique, bloque toute tentative de remboursement des dettes.

    Le ralentissement économique a montré quelques éléments surprenants, comme le désir exprimé par un groupe de « super-riches » d’être taxés plus lourdement, et la possibilité que la Chine puisse racheter la dette de l’Italie ou d’autres pays de la zone Euro pour les maintenir à flot. Je trouve cependant difficile à croire que tout ceci puisse se résorber et le sentiment qu’on en retire est que les gouvernants sont à court de solutions.

    Malgré l’impasse, on doit cependant constater que dans la majeure partie du monde, la vie apparaît encore comme le « business » habituel. Donc, aucun événement n’a encore été assez puissant pour précipiter l’effondrement que beaucoup attendent ou craignent et il semble maintenant que cela ne se passera pas avant le septième jour de la Neuvième Vague, du 11 au 28 octobre. Si c’est le cas, la fin du calendrier pourrait correspondre à une discontinuité très marquée.

    Ce dont nous sommes témoins n’est donc pas une autre récession, mais la fin du système capitaliste mondial. Aux États-Unis, les manifestations contre “Wall Street” pourraient en être une des indications.
    On peut cependant avoir l’impression que tant que le vieux système survit, il n’y a pas d’ouverture réelle pour créer un nouveau monde pour le remplacer.

    Agir de la sorte serait trop en conflit avec la légalité de la structure de pouvoir actuelle, et ce n’est qu’après l’avènement d’une sorte d’effondrement total, que les gens pourraient en général être contraints et inspirés à créer une nouvelle façon de vivre et de se relier dans les domaines politiques et économiques.

    Afin d’éviter la naissance d’un tel nouveau monde, nous pouvons être certains que lorsque la chute arrivera, elle sera présentée par les puissances comme rien d’autre qu’un ralentissement temporaire.
    Une telle illusion continuera ainsi à dominer la plupart de ceux à qui il manque la perspective du calendrier Maya et de l’évolution vers l’Unité de conscience et ceci met en évidence le risque de croire ceux qui affirment que le calendrier Maya s’achève le 21 décembre 2012, ce qui est un élément qui joue en faveur de ceux qui veulent ressusciter l’ancien système.

    En plus de l’approfondissement du chaos politique et économique, la Neuvième Vague a aussi apporté une intensification marquée de différents types de désastres naturels, parfois à des endroits dans lesquels on n’en avait jamais vus. Ceci a généré un immense intérêt pour tous ces phénomènes et une sorte de fascination au sujet des catastrophes a émergé sur internet, où certains vomissent des infos de désastres naturels sans fournir le moindre contexte ou explication sur la raison selon laquelle ils pourraient se passer maintenant.

    Ce genre d’événements concerne les explosions solaires, les comètes, les tremblements de terre, les inondations, les canicules et les vents extrêmes, dont la plupart se sont accrus pendant la Neuvième Vague.

    Certains de ces désastres naturels qui se sont intensifiés (inondations, vagues de chaleur ou de froid, incendies, vents extrêmes) sont causés en partie par les effets de l’activité humaine sur le climat, mais on ne peut pas en dire autant au sujet des phénomènes sismiques qui sont hors de notre contrôle en terme de cause ou de manipulation.

    C’est aussi le cas pour les phénomènes de changements dits « climatiques » qui génèrent des modifications des côtes et autres, dont l’arrivée fut d’abord prédite par Edgar Cayce, mais prévue par erreur, pour les années 1958-98. Étant donné le grand intérêt actuel pour ceci, il est pertinent de se demander dans quelle mesure ces changements pourraient faire partie du Plan cosmique et être prévisibles à partir du calendrier Maya.

    Dans « Le Calendrier Maya et la Transformation de Conscience » (2004), j’écrivais : “Du moins, quelques transformations mineures sur terre pourraient donc résulter du changement de haute fréquence de la conscience que le cosmos subit en ce moment.

    Mais le principe de cause et d’effet pour générer une vision de Jugement dernier où de tels changements climatiques sont présentés comme le but véritable de cette phase particulière de la création est intenable. N’importe quel effet physique devrait être vu uniquement comme venant des changements du champ de conscience […]”, et je considère toujours cette affirmation comme valide et importante.

    Puisque le changement à haute fréquence dans la Neuvième Vague opère simultanément à plusieurs niveaux de l’univers ; comme le cosmique, le galactique, le solaire, le planétaire et l’humain, nous pourrions nous attendre à le voir se manifester à tous ces niveaux.

    Alors qu’il pourrait être difficile d’en étudier les manifestations aux niveaux cosmiques et galactiques, il semble possible de le faire au niveau du soleil, qui reçoit une attention croissante pour ses éruptions. Ces éruptions, les plus grandes qui aient été enregistrées durant la Neuvième Vague et qui ont été résumées ci-dessous, pourraient-elles donc être reliées au calendrier Maya ?

    Éruptions solaires majeures

    Changement de l’énergie cosmique
    X 1.5 – 9 Mars 2011

    Début du Premier jour (9 Mars)
    M 9.3 – 30 juillet 2011
    M 9.3 – 4 août 2011
    X 6.9 – 9 août 2011

    Début du Cinquième jour (31 juillet)
    X 2.1 – 6 septembre 2011
    X 1.8 –7 septembre 2011

    Début du Sixième jour (5 septembre)
    X 1.4 – 22 septembre, 2011

    Début de la Sixième nuit (23 septembre)

    Ceci est une question complexe qui nécessiterait l’analyse de données accumulées sur de longues périodes de temps et qui nous manquent essentiellement.

    Il est cependant remarquable que dans la liste ci-dessus, il y ait eu une grande éruption solaire au début de la Neuvième Vague, le 9 mars, ainsi qu’au début des Cinquième et Sixième jours. Il pourrait exister un lien hypothétique entre ces éruptions solaires et la Neuvième Vague du Calendrier Maya.

    Bien que l’intensification de l’activité solaire soit attendue comme faisant partie de tout cycle solaire régulier, ce qui est inattendu dans le cycle actuel est que cette activité semble avoir été suspendue durant plusieurs années et qu’elle devient évidente seulement maintenant, en apparente synchronicité avec la Neuvième Vague.

    Si cela s’avère vrai, on peut s’attendre à une intensification des éruptions solaires jusqu'à la fin de la Neuvième Vague, le Septième jour, débutant le 11 octobre.

    Lorsqu’on en vient à l’activité sismique sur notre planète, le lien avec le Calendrier Maya est plus clair comme j’en parle dans le «The Purposeful Universe » (l’Univers déterminé). Donc, la dérive des continents est causée par les impulsions de l’arbre de vie dans l’Inframonde mammifère et cette dérive (aussi appelée plaque tectonique) est la cause de tous les tremblements de terre et des éruptions volcaniques de notre planète.

    Alors que le calendrier arrive à sa fin, nous devrions aussi nous demander si la structure continentale de la Terre, le cerveau global, va être maintenant achevé et si cela va affecter la stabilité de la croûte terrestre.

    Si c’est le cas, alors peut être que l’activité sismique de l’époque récente dérive du fait que, l’écorce intérieure de la terre est à présent bien accordée pour la transmission de la nouvelle unité de conscience depuis l’Arbre de Vie cosmique.

    Un tel accord pourrait cependant, depuis la perspective de nous vivant à la surface, être expérimenté comme particulièrement délicat et pourrait avoir en fait des conséquences dramatiques.
    Sans tenir compte du fait qu’il est important de voir que celles-ci font partie d’un plan déterminé.

    Ceci est la seule explication raisonnable que j’aie entendue, à savoir pourquoi il y aurait une intensification de l’activité sismique à ce moment particulier, une intensification qui était certainement évidente lors des prémisses de la Neuvième Vague avec le tremblement de terre et le tsunami au Japon. S’il y a un accroissement de l’activité sismique en ce moment, ce serait en d’autres mots, à cause du fait que le calendrier s’achève. Bien que ceci soit spéculatif, je choisirai pour ma part d’être dans un endroit sismiquement solide au moment où le calendrier approchera de sa fin.

    Comme ceci est certainement ma dernière communication avant la fin du Calendrier Maya le 28 octobre 2011, c’est aussi le bon moment pour discuter quelque peu de la signification de cette « fin » ; ceci est bien sûr, une question qui a été débattue depuis un certain temps.

    Ma réponse de base serait que l’univers atteint son état de quantum le plus élevé et est en train de créer une nouvelle étape pour la Vie (au sommet de la pyramide de 9 périodes). C’est donc une incompréhension commune qu’un « nouveau » cycle commence après que le calendrier se soit terminé.

    Il s’agit d’une mauvaise compréhension car ce qui se termine n’est pas un cycle avec lequel on commence, mais neuf vagues d’évolution dirigées d’une façon linéaire.

    Le seul aspect prophétique du système de calendrier Maya que l’on pourrait décrire comme cyclique est le Tzolkin de 260 jours et c’est le seul cycle qui se terminera.

    Et même si ce cycle est important en tant que matrice des énergies de création et de résonance personnelle avec les signes du jour, il ne joue aucun rôle dans la conduite de l’évolution de l’univers à grande échelle ou de son évolution de conscience.

    En gardant ceci à l’esprit, je vois trois alternatives possibles qui pourraient suivre après que l’univers ait atteint sont état le plus haut : la première et la plus dramatique alternative serait que toutes les vagues, de même que le cycle du Tzolkin, s’achèvent.

    Cela signifierait une fin abrupte de la régulation énergétique de nos vies et de nos actions et une sorte de choc de libération. La vie serait vécue pleinement moment par moment et chaque instant serait une éternité qui ne serait pas liée organiquement aux autres moments.

    La seconde alternative vers laquelle je penche plutôt, est que les vagues se termineront après avoir accompli leur rôle évolutionnaire, mais que le Tzolkin continuera à fournir une variation énergétique de fond.

    Cela voudrait dire qu’il y aurait encore de la vie mouvement par mouvement, sans vagues dirigeant notre évolution, mais qu’une variation quotidienne des énergies du Tzolkin pourrait nous éviter d’expérimenter la vie comme complètement intemporelle.

    La troisième alternative serait que non seulement le Tzolkin, mais aussi les neufs vagues de création (Inframonde) pourrait continuer indéfiniment et le total de pics et de vallées ne serait pas limité à treize.

    Cela signifierait encore que nous ne serions plus subordonnés à des processus dirigés menant de la semence au fruit mature, mais cela ne voudrait pas dire non plus que la vie serait un éternel « maintenant ». Ce serait plutôt comme si toutes les vagues qui conduisent actuellement notre évolution, continueraient après avoir atteint l’unité de conscience, mais en fait sans aucune fin.

    Dans les temps anciens, la dernière vision semble avoir été gardée dans le site de Palenque, depuis que les dates calendaires d’un futur lointain sont mentionnées là, même si les dates en question ne peuvent être considérées comme prophétiques.

    Je ressens à ce point qu’il n’est pas possible de dire avec certitude laquelle de ces trois alternatives se déroulera après la fin du calendrier, mais au moins une mènera à une discontinuité fondamentale et à une transformation signifiante, si pas totale, de notre expérience de vie.

    L’une d’elles signifiera la fin de l’évolution dirigée et la liberté d’Être simplement. C’est peut être parce qu’ils ont entendu cet appel depuis le futur que, malgré la présence concurrente de présages négatifs dans les temps actuels, que j’ai pu trouver un groupe remarquable de gens qui en ces temps de vérité rentrent à la maison pour eux-mêmes et commencent vraiment à apprécier la vie exactement comme elle est.

    Peut être qu’après tout, il y a un changement vers l’unité de conscience en route et que l’univers commence maintenant à nous permettre d’être ce que nous sommes.

    Carl Johan Calleman
    Paris, 30 septembre 2011 (11 Eb)
    8ème jour de la sixième nuit de la Neuvième Vague
    http://www.calleman.com/content/article ... hanges.htm

    Traduction Dahlia pour LaPresseGalactique.com
    Vérification linguistique et correction Marie-Louise