Psychologie : comment reconnaître les vampires énergétiques

Discussion dans 'Esotérisme - Philosophie - Spiritualité - Arts' créé par xorguina, 21 Juillet 2011.

  1. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Psychologie : comment reconnaître les vampires énergétiques ?


    La Psychologie qui décrit le caractère et les comportements humains prend rarement en compte la dimension “psychique” dans le sens “énergétique” et pourtant bon nombre de relations humaines peuvent être vu sous la forme de transferts d’”énergie” plus ou moins acceptés. Certaines personnes semblent par leur comportement ou leur discours qu’on peut assimiler à des formes subtiles de manipulation, littéralement vider les autres de leur énergies. On peut les considérer comme de véritables “vampires énergétiques”.





    Les “vampires” existent: ce sont ces personnes dont le comportement et les propos vous vident de votre énergie vitale. Savoir les reconnaitre est le premier pas pour apprendre à s’en protéger. Nous sommes faits majoritairement d’énergie, sous des formes plus ou moins denses, et nous en brûlons tous les jours. Lorsqu’on ne sait pas faire le plein de façon saine et naturelle, on en vole aux autres. Les humains sont empêtrés dans cette lutte énergétique incessante, et une concurrence inconsciente qui explique bien des conflits, situations, et comportements.

    Dans son livre jalon « La Prophétie des Andes », James Redfield décrit quatre mécanismes de vol d’énergie. les concepts de la médecine traditionnelle chinoise :



    L’Intimidateur :


    vole l’énergie en râlant de colère, opprimant, menaçant, imposant, frappant.

    La peur, en effet, vide le méridien des Reins, siège du stock d’énergie vitale et de l’énergie originelle. L’Intimidateur n’a plus qu’à récupérer cette énergie qui s’échappe violemment et complètement.



    L’Interrogateur :


    vole l’énergie en questionnant à tout propos. Les enfants utilisent inconsciemment cette technique. Les adultes l’utilisent par curiosité excessive, jalousie, pour trouver la faille et mieux rabaisser ou critiquer. Ce mécanisme vide l’élément Terre (méridiens de l’Estomac et de la Rate), siège de la confiance en soi, le méridien de la Vésicule Biliaire (concentration, imagination, réflexion), et le méridien du Maitre du Coeur (interaction avec les autres), car ici les frontières personnelles sont violées.



    L’Indifférent :

    vole l’énergie en se renfermant sur lui-même, laissant l’autre s’épuiser à le questionner et se demander ce qui ne va pas, voire à se sentir coupable. Cette technique vide les méridiens de l’Élément Terre (confiance en soi, anxiété/Rate).



    Le Plaintif :

    vole l’énergie en se plaignant et en racontant ses malheurs à longueur de journée. Tout est noir, et il/elle a besoin de le faire savoir au monde entier pour aller mieux.

    Je vous devine entrain de mettre des noms sur ces profils (« Ça c’est exactement mon mari/compagnon ! », « Ah oui, ma mère fait tout le temps ça ! »…)… Très bien ! Sachez reconnaitre les voleurs d’énergie, petits et grands.

    Mais à présent, réfléchissez à votre cas personnel ! Vous reconnaissez-vous dans l’une (ou plusieurs) de ces descriptions ? Si oui, il est temps de changer de technique. Les relations avec votre entourage s’en porteront à merveille…

    Comment accumuler de l’énergie sans la voler aux autres ?



    · Respirer profondément

    · Capter l’énergie des plantes (balades en forêt, plantes à la maison)

    · Marcher pieds nus dans des lieux naturels, ou sur des matériaux naturels chauds (bois, laine)

    · Manger des aliments vivants (fruits, légumes, graines germées, algues)

    · Augmenter ses pensées positives

    · Faire le tri dans ses relations (éviter les vampires et les manipulateurs)

    · Faire de l’exercice (pas forcément du sport, il s’agit juste de se bouger !)

    Les champs énergétiques des êtres vivants se mêlent constamment, s’entrecroisent et s’influencent. Faites-vous du bien, et faites du bien aux autres, en vous gorgeant d’énergie, sans la voler !



    [​IMG]
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Admettons l'exemple dune personne qui vocifère tout le temps en voiture. Qui a une conduite agressive, colle les autres automobilistes, peste avec energie à chaque feu rouge, contre les radars, les contraventions, et le "connard" de devant qui roule pas assez vite, et celui qui tarde à démarrer etc...

    Assez usant, pour le passager .

    N'est pas juste un surplus d'energie que cette personne a simplement dans ce domaine, où elle choisira d'exprimer son impatience, colère ?

    Maintenant je m'amuse à dramatiser encore plus, histoire d'au moins se marrer, et d'être dans un film de cinema gratuit.

    Et si vous essayez de vociférer vous même en voiture, soit:
    - la personne va en sourire et cela ne la dérangera nullement (elle est à l'aise avec elle même et c'est aux autres de s'adapter)
    -ou alors elle va trouver ça con et risque de prêter attention et de s'améliorer la fois d'après.

    Cette personne vampirise les autres ou nous laissons nous incommoder par cela, alors qu'on peut la laisser brailler.

    La solution que j'ai trouvé consiste à cette forme de parodie, si vous avez mieux, je suis tout ouie ...
     
  3. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Alors tu vois , pero, face à un intimidateur, j'aurais tendance à laisser partir mon énergie....

    Style : ho tu fais chier de brailler !! putain taguelle ! il me foutrait vite en pétard également...je supporte plus qu'on me guelle dans les oreilles :oops: et pourtant, en réagissant de la sorte, non seulement je perds mon énergie mais en plus j'entretien avec cette personne cette forme de vampirisation inconsciement consciente et conssentit quelque part par les deux, sinon, celà ne se produirait pas !

    La bonne attitude face à quelqueu'n qui guelle ? mummmm j'ai essayé de rire, c'est pas vraiment mieux....la personne se fou encore plus en colère et celà peut aller très loin, comme un signe de provocation quoi !

    Laisser brailler....mummmm, j'arrive pas :oops: j'arrive avec une seule personne, une seule, mais là je sait pourquoi j'ai plutôt intérêt de laisser brailler et me taire .
    Comme j'arrive pas à me casser dans ce cas là et encore moins dans une voiture !
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Aller en voiture avec une autre personne ?
     
  5. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Descendre et tapper le stop ? oui, je pourrai le faire...ou appeler quelqun d'autres pour venir me chercher, bref, oui pleins de solutions viendraient oui .

    Bon, de toute façon, celà ne m'arrive plus, maintenant, c'est moi qui conduit et je rale rarement en voiture....et encore moins seule...dans la voiture, je mets de la musique...souvent à fond et je danse :D

    Par contre, dès que je vois des bouchons, ben jvais éviter de rentrer dedans...qui a faire demi tour et rentrer une plus tard une fois que tout le monde soit sorti du taf....ça, je l'ai fait mainte et mainte fois ...ça m'évite de stresser et de rencontrer des brailleurs.

    Ducoup, je rentre plus tard, jvais voir l'océan, boire un verre, bref, jlaisse passer :wink:
     
  6. Pieds crouteux

    Pieds crouteux

    Inscrit:
    30 Août 2010
    je fais le raprochement...

    L’Indifférent :

    vole l’énergie en se renfermant sur lui-même, laissant l’autre s’épuiser à le questionner et se demander ce qui ne va pas, voire à se sentir coupable. Cette technique vide les méridiens de l’Élément Terre (confiance en soi, anxiété/Rate).

    La pensée est liée à la terre par le rate/pancréas.. En voulant rendre service sans retour il s'agit en fait de créer une situation de dépendance. En réalité derrière cela il y a d'une part une crainte d'être rejeté et d'en devenir malheureux et triste, et d'autre part un fond de peur refoulée (page 117 Daniel Laurent Morgane Laurent L'énergie vitale des 5 éléments éditeur Guy trédaniel)
    La tristesse du poumon est intérieure et pas manifestée, on la devine sans la voir.

    DOULEUR RELATIONELLE page 81 "LA MALADIE CHERCHE À ME GUÉRIR Dr Philippe Dransart éditions "Le mercure Dauphinois".
    La peau sèche traduit une retenue, on retient son émotion en soi avec réserve dans le contact, du fait d'un caractère intériorisé,


    Jacques Martel Le grand dictionnaire des malaises et des maladies...
    PEAU ECZÉMA (page 446) Séparation coeur sexe-enfant chez le 2 examiné ici
    Je n'ai pas appris à m'aimer, et comme je crains d'être blessé je vis beaucoup en fonction de ce que les autres attendent de moi, j'ai peur d'être abandonné,
    L'excéma me montre aussi une ambivalence face au toucher, j'en ai besoin mais il me fait peur aussi...
    alors même que je cherche à plaire à tout le monde , j'omets de prendre en considération mes propres besoin, tout cela afin de me faire aimer des autres, je suis donc séparé d'une partie de moi. J'agis en fonction des attentes des autres au lieu de faire ce qui me plaît. Je rejette qui je suis...
     
  7. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    L'indifférent, vous en pensez quoi ?

    L'indifférence est caractérisée par l'absence d'amour (et non la haine)

    L'indifférent c'est "j'en ai rien à faire". Est il vampirisant ? On peut le laisser dans son coin avec indifférence ? Peut-être n'appréciera til pas du tout ?
     
  8. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Oui l'indiférent peut être vu comme un manque d'amour...je le pense aussi quelque part.

    Mais quelque part, je pense aussi que penser à Soi peut parraître de l'indéference aux yeux des autres alors que l'on ne fait que penser à Soi.

    Je ne vois pas de "mal" (relatif) a penser à Soi et être indifférent à ceux que peuvent penser les autres....après tout, ils sont face à leur jugement, qui n'est pas le notre .

    Mainteant face à quelqu'un qui pose une question et que l'on réponde par l'indiférence peut être vu comme un "déni" ou forme de "protection" ou encore "vampirisant" auprès de celui qui ne cesse de poser des questions et s'épuise en vain, n'ayant pas de réponse .

    Ducoup, je ne peux généraliser l'indifference ni en bien, ni en mal (tjrs relatif) parce qu'au final, l'indifférence peut être positive ou négative selon le cas, l'idée de la personne...

    Dans l'absolu, l'indifference n'est ni bien, ni mal, elle est...alors

    Personnellement, je me pose tjrs la question de savoir qu'elle est mon idée la plus haute, la plus élevée et je m'y fie :wink:

     
  9. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    L' idée la plus haute est que l'amour ne peut être indifferent. Il ne sait comment .
     
  10. Pieds crouteux

    Pieds crouteux

    Inscrit:
    30 Août 2010
    L'indifférent, vous en pensez quoi ?
    L'indifférence est caractérisée par l'absence d'amour


    Ou le blocage de l'amour... par la peur d'abandon...

    dans ce cas... alors petit enfant, l'indifférent a vécu l'Amour comme source de problème...
    l'amour a été associa aux désirs (répercussion dans la sexualité) et à Avoir besoin (d'Amour), avoir des besoins, c'est demander, et ce n'est pas être aimable et être destiné à être abandonné...

    alors, lors de la constuction du "surmoi", l'enfant intérieur nécéssiteux est refoulé et apparaît alors un être vide d'amour de lui même (qui ne s'aime pas) qui aide sans attendre de retour, qui est gentil, ne pleure jamais et demande rien... en surface, mais qui vampirise l'amour qu'il ne trouve pas en lui dans la relation de dépendance crée dans l'échange non réciproque..

    Ce sont ces gens gentils qui ne savent pas dire non, qui sont si aimables quand ont les rencontre une première fois, et qui sont si difficiles à joindre quand on les connaît bien, et ne disent pas ce qui ne vas pas quand on doute d'eux ou s'intéressent à eux, qui semblent indifférents...
    alors qu'on les adore rapidement en raison de leur gentillesse, quand on les aime bien, on ne semble pas exister pour eux et c'est la frustration source de dépendance, c'est comme ça que l'on se fait vampiriser...
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    N'avons nous pas tous une part d'indifference plus ou moins élévée ?

    Quelle est la difference entre le détachement (pour les sages, absence de désir et de passion et peut être la depression ?) et l'indifférence qui est aussi absence de désir ou manque de passion ?

    Pour les sages, ce serait le nirvana, et pour les autres, plutôt un signe dépressif, quelque chose de négatif néanmoins

    Je me demandais si c'était le même état, perçu différemment?

    Néanmoins un sage ne donne pas une impression d'indifference...
     
  12. Xorguina, vous dites : "Dans son livre jalon « La Prophétie des Andes », James Redfield décrit quatre mécanismes de vol d’énergie. les concepts de la médecine traditionnelle chinoise"...

    Avez vous lu ce livre ? car je remarque que vous faites souvent des copier/coller d'auteurs, mais je me demande si vous lisez les bouquins que vous citez...

    Quant aux questions de Katia, je les trouve légèrement vampirisantes, et si vous vous faisiez une idée vous même... pensez vous que vous gagnerez en confiance en vous ?
     
  13. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Vous vous laissez vampiriser alors Intemporelle :wink:

    Bienheureuse pour vous, si vous avez compris cela... est ce une question de confiance, je ne crois pas.

    Je n'ai pas encore la sagesse du détachement et l'absence de désirs est une chose non maitrisée et ne sait pas si ce serait bienvenu, même si les sagesses en témoignent depuis tous temps.

    Maitrisé pour vous ? :oops:

    Et tout cet esprit critique est il à propos ? :wink: Pas plus simple de répondre ou non ?
     
  14. L'esprit critique et le bon sens font partie des méthodes anti-vampiriques, donc pour l'instant je me sens à l'abri (sourire)...
     
  15. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Mon esprit critique m'indique que vous n'avez rien apporté à cette question et juste voulu apporter critique peu constructive.
    J'ai tout à fait confiance pour affirmer cela, volonté pour vous de polluer ce sujet.

    Apportez un peu de savoir ou d'expérience, ça ferait du bien, mais sinon peu importe, je m'en ferais une idée.

    En ce sens que nous pensons pas à la famine humaine ou au travail des enfants, que nous n'y faisons rien, nous avons une part d'indifférence.
     
  16. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Oui, nous avons une part d'indiférence, c'est certain...si nous réagissions tous comme une mère réagit avec son enfant, alors il n'y aurait plus de sans abris à nos portes, ni même d'enfants qui meurent affamé dans les bras de leurs mères impuissantes, guerre ect...

    il y aurait que la force de l'amour..ou dumoins la force planétaire(universelle) d'un minimum acquis pour tous .

    Oui, celà est du à notre indiférence, et celà est de notre responsabilité.


    Les "maîtres zen" sont et ne sont pas dans l'indifference, ils l'ont transcendé par le fait qu'ils sont ce qui est .

    Et si ce que tu es est aussi ce que tu n'es pas alors tu es le tout , ce qui est ! :wink: à toi de choisir biensouvent par le fait d'expérimenter ce que tu n'es pas pour savoir ce que tu es :D jsait pas si c clair :lol:


    Quand à TOI !!!!! Continue de t'interroger sur moi sur çi ou ça, si celà peut t'aider à t'interroger(à expérimenter) rien qu'une seule fois sur toi (ce que tu es )!
     
  17. Pieds crouteux

    Pieds crouteux

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Quelle est la difference entre le détachement (pour les sages, absence de désir et de passion et peut être la depression ?) et l'indifférence qui est aussi absence de désir ou manque de passion ?

    absence de désir ou manque de passion
    ou tout le contraire: refoulé!!!

    la différence c'est l'Amour par plénitude...
    L'amour "pour soi" est comblé en ayant revécu tout les délires non terminés du foetus, bébé, enfant... et alors il n'y a pas de vampirisme..

    Pour cela j'ai cru entrevoir qu'il faille résoudre la névrose infantile, et du coup... retrouver sa conscience Androgyne...

    un sage a donc résolut la névrose infantile et intégré aussi son homosexualité refoulée pour aimer par complétude et donc être détaché par ce qu'il ne manque plus en lui même, étant "réuni".
     
  18. Pour conclure sur le sujet, je pense que mon amie Métaphore a largement contribué à apporter ses connaissances sur ce forum, et elle s'est fait virée, donc je pense que certaines choses ne peuvent être divulguées car chacun son niveau de conscience, à chacun d'apprendre, à travers la lecture et ses propres expériences.

    Donc oui je n'apporte pas de réponses à vos questions, car mes réponses ne pourraient vous satisfaire, mon post est constructif mais vous n'avez peut être pas réalisée quelle en est la trame... j'en suis désolée...

    Mais je pense que Pieds crouteux apporte quelques éléments plutôt intéressants...
     
  19. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009

    Une autre petite piqure de rappel :D ....

    PSYCHOLOGIE: LES PROJECTIONS

    Nous projettons nos films intérieurs sur les situations les choses ou les gens lorsque nous ne sommes pas conscient de nos attentes peurs désirs opinions.....

    Au lieu d'assumer notre propre réalité d'accepter la responsabilité de ce que nous sommes nous attribuons notre états aux autres.

    Une projection peut être démoniaque ou paradisiaque perturbante ou gratifiante.

    Elle n'en reste pas moins un mécanisme mental une astuce pour ne pas voir les choses telles qu'elles sont.



    La seule issue est de prendre conscience du jeu que nous jouons.

    Chaque fois que nous prononçons un jugement sur autrui posons nous la question......


    Est ce que ce que j'vois en l'autre existe vraiment ?

    Ma vision est elle claire ou brouillée par ce que je souhaite voir pour des raisons inavouées ?



    Dans une salle de cinéma vous regardez l'écran vous ne vous retournez jamais vers le projecteur.

    Or le film ne se trouve pas sur l'écran où vous ne voyez qu'un jeu d' ombres et de lumières.

    Le film se trouve dans le projecteur.

    Votre mental est à la base de tout ce que vous percevez.

    Il projette son film personel.

    Mais vous ne vous en rendez pas compte.

    Vous regardez toujours vers l'extérieur le monde et les autres servant d'écran de projection.

    La personne que vous aimez vous semble belle celle que vous haïssez horrible

    .... Et cela ne vous étonne pas qu'une même personne puisse être considérée comme belle ou comme laide selon les yeux qui la regardent !!!!



    la seule façon de voir la réalité est d'apprendre à regarder de manière immédiate sans utiliser les lunettes déformantes du mental.

    Tous les problèmes viennent de l'intervention de ce dernier car il est incapable de faire autre chose que rêver interpréter.

    Votre excitation mentale confère un semblant de réalité au rêve et plus vous vous exaltéz plus vous perdez le sens de la réalité.


    Alors tout ce que vous percevez n'est plus qu'une projection un monologue.

    Il existe autant d'univers que d'intellects chaque mental produisant le

    sien.



    [​IMG]
     
  20. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Cela me rappelle le syndrome de l'armure Laurenzacienne...

    Vous êtes vampirisée par votre antivampirisme permanent ?

    Vous gardez vos convictions de peur d'être vampirisée par celles des autres ?

    Ce n'est pas une critique mais un compliment !

    :twisted:
     
  21. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Une petite pique ça faisait longtemps. :wink:
     
  22. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Avec une bonne armure, ça ne traverse pas :wink:
     
  23. Merci de vous en inquiéter, mais je ne me sens pas vampirisée par qui que ce soit... Mon avantage je vous l'ai dit plus haut, donc vos commentaires ne me parlent pas... et encore moins de l'armure Laurenzacienne... je ne sais pas de quoi vous parlez... :roll:
     
  24. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Vampirisations et projections, chercher le point commun .... :lol:

    Mes piqures de rappels ne sont pas destinées a s'en servir pour piquer l'autre....merci de ne pas contourner mon intention première, celle de partager, communiquer avec l'autre .

    Une piqure de rappel sert à relire, redire certaines choses qui ont pu être luou dites mais qui n'ont pas été comprise entièrement dès la première fois, c'est pour celà qu'il est bon de relire ou se reppetter parfois, parce qu'avec du recul ou une autre façon de penser on peut voir, entendre, autre chose qui n'avait pas été vu , écouté aupparavant....
     
  25. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Vous avez peut être un esprit critique tel, qu'il vous vampirise, alors vous ne vous faites pas vampiriser, j'oubliais, pardon.

    Nous sommes nos propres vampires. Parfois nous l'oublions.

    Avec un peu d'ail et un crucifix comme le dit la légende, ça irait pas mieux ? :wink:
     
  26. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'hypnose vampirise.

    L'hypnose exorcise.

    Il suffit de ne pas se tromper de sens en l'utilisant...

    :!:
     
  27. Oui pour certains, je pense que c'est encore flou... :lol: où même parfois j'ai l'impression qu'il aime à utiliser les deux, encore une façon de garder le pouvoir je suppose... :idea:
     
  28. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    PSYCHOLOGIE: LES PROJECTIONS

    Nous projettons nos films intérieurs sur les situations les choses ou les gens lorsque nous ne sommes pas conscient de nos attentes peurs désirs opinions.....

    Au lieu d'assumer notre propre réalité d'accepter la responsabilité de ce que nous sommes nous attribuons notre états aux autres. (...)

    La seule issue est de prendre conscience du jeu que nous jouons. Chaque fois que nous prononçons un jugement sur autrui posons nous la question......

    Est ce que ce que j'vois en l'autre existe vraiment ?

    A méditer :idea:


    Qui veut avoir raison, qui veut le pouvoir ? Et si c'était bien autre chose ?

    Et comment pouvez vous attribuer une "intention" à M. Surderien ? Vous le

    connaissez ? Lisez vous dans sa personalité ? :lol:

    Peut être essaie t'il de vous dire quelque chose ? Et vous de lui dire autre chose ?

    Il vous propulse, et vous resisteriez ?
     
  29. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Lorsque je vous lis, Intemporelle, c'est pour moi trés clair !

    je retrouve chez vous cette façon de "garder le pouvoir" en évitant toute intégration extrinséque, d'une façon aussi experte que celle de Métaphore pour projeter sur l'autre sa propre problématique.

    Pour moi l'attitude surderienne est inverse :
    Faire miroir.
    Elle vous contrariera donc toujours autant.

    :roll:
     
  30. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009

    Je me demande s'il est pour moi ce message ?

    Mon intention est de partager et de trouver comme tu l'as super bien fait, in point commun entre le vampirisme et les projections.

    Elle est dans la partage et dans la comunication, pas dans les reproches aux un et aux autres, même si c'est avec raison ou tord.

    Etre vampire ou se faire vampiriser ou na pas se faire vampiriser
    Projeter ou ne pas projeter

    Je trouve que là, comme tu l'as bien cité reste dans le domaine du mental.

    Un mental qui s'accroche et qui veut garder le contrôle donc se projette ou projette dans vampires....mais sure de rien :lol:

    ton avis ? :wink:
     
Chargement...