HypnoActu Trahi par l'hypnose, un notaire inculpé de viol et torture - lalibre.be

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par HypnoActu, 15 Juin 2015.

  1. HypnoActu

    HypnoActu Membre

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    229
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1230

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    lalibre.be
    Un notaire brugeois a écopé lundi d'une peine de 10 ans de prison pour viol et torture devant le tribunal correctionnel de Bruges. La victime, qui ne se souvenait plus des faits, a désigné son agresseur sous hypnose. Le notaire avait violé la victime ...
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***RTL info
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***Sudinfo.be

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***


    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Je suis vraiment très étonnée. Je dis régulièrement à mon mari qu'il faut faire attention aux faux souvenirs en hypnose et que si on me demande de ramener des souvenirs à la mémoire je ne fais pas et que si des choses "remontent" il faut toujours prendre en compte que c'est une réinterprétation, pas un enregistrement fiable. Que la justice ce soit basée uniquement là dessus m'étonne, je n'ai pas plus d'info mais ils disent aucune preuve matérielle et que c'est lui qui l'a amenée à l'hôpital, la confusion est possible je pense. Qu'en pensez-vous?
     
  3. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    J'ai regardé sur différents journaux belges et il est dit :
    "Le tribunal souligne avoir tenu compte des déclarations de la victime sous hypnose, mais pas comme unique preuve ou preuve déterminante.[...] Le tribunal a aussi pris comme argument que l’homme possédait chez lui beaucoup de matériel érotique et pornographique. L’après-midi des faits, il avait aussi changé de vêtements sans raison apparente. D’après le psychiatre qui l’a examiné, le notaire serait un menteur pathologique. "

    Visiblement en Belgique il leur en faut peu pour mettre quelqu'un en prison.

    Pour ce qui est des régressions sous hypnose, bien des spécialistes mettent en garde sur la réalité des souvenirs.
     
  4. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    "Visiblement en Belgique il leur en faut peu pour mettre quelqu'un en prison."

    => je ne sais pas ce qu'il te faut Le matériel pornographique, déjà, ça suffit je pense
     
  5. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    Il faut envoyer en prison ceux qui regardent du porno selon toi ? ...
     
  6. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    Si ce sont les films des faits pour lesquels le gars est accusé, ça s'appelle une preuve, donc oui
     
  7. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    Mais l'article parle de vidéos pornographiques pas d'une vidéo du viol. Je pense que tu n'a pas lu l'article.
     
  8. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    625
    J'aime reçus:
    304
    Points:
    4230
    Pour un bon équilibre, il aurait fallu mettre aussi le notaire sous hypnose pour voir s'il allait avouer ou maintenir sa version.
    Peut-être aussi le psychiatre pour savoir si son diagnostic ne serait pas erroné parce qu'il aurait oublié un aspect de ses cours.
    Et les juges.
    Et les avocats.
    Et les policiers qui ont mené l'enquête.
    Et, le temps qu'on y est, le monde entier. :)
     
  9. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Ça parait drôlement léger.
    Je me demande aussi à partir de combien ça fait "beaucoup" de porno/érotique, combien de film, de jouets, de livres...? Et en quoi est-ce un indicateur?
    Ça m'étonne vraiment que ça semble avoir rejoint les preuves, trop de risque de faux-souvenirs comme tu le rappelles jamesmamx.
     
  10. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
  11. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    Je viens de lire l'article, c'est ahurissant tellement c'est illogique.
     
  12. Dounix

    Dounix Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    LEGLISE
    J'ai trouvé un petit article intéressant sur le sujet (pour la Belgique du moins):

    "L’utilisation de l’hypnose dans le cadre judiciaire a débuté aux USA dans les années ’70. En Belgique, elle a été valorisée dans le contexte judiciaire par la gendarmerie à partir de 1994. Durant plusieurs années, la justice belge a fait appel à des experts en hypnose judiciaire afin de résoudre des affaires criminelles. Les entretiens sous hypnose étaient proposés à des victimes et à des témoins de faits graves (tiger kidnapping, viols, meurtres, etc.) éprouvant des difficultés à restituer les faits (description d’un auteur, d’un véhicule, d’une plaque d’immatriculation, d’une arme, etc.) ou leurs circonstances (trajet, déroulement chronologique des événements, description d’un lieu, etc.). L’hypnose judiciaire, soumise à un protocole très strict élaboré par une commission en 1999 (sessions vidéo filmées précédées d’un rappel de tout ce dont la personne se remémore, hypnotiste ignorant des détails de l’enquête afin d’éviter toute contamination possible, enquêteurs présents en régie, etc.), était pratiquée exclusivement avec des témoins et des victimes consentants (et non avec des suspects) à la demande expresse d’un magistrat. Bien que très controversée, la méthode a prouvé son efficacité dans de nombreux dossiers.

    Evelyne Josse, hypnothérapeute"

    Source : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Un autre article tout aussi intéressant (que je ne retranscrit pas dans son intégralité car trop long) mais axé justement sur la fabrication de faux souvenirs :
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    J'espère que cela ne dérange en rien d'avoir posté les liens mais il me semble important de pouvoir se documenter sur ce sujet.
     
  13. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    Oui merci, tes liens sont intéressants.

    L'utilisation de l'hypnose à des fins judiciaires me semble totalement impossible.
     
  14. Dounix

    Dounix Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    LEGLISE
    De rien :)

    Impossible je ne dirais pas. Cela dépend naturellement des cas. Par exemple, une histoire de l'hypnose judiciaire aux USA que l'on m'a conté durant ma formation :

    "Le recours à l'hypnose dans l'affaire de l’enlèvement de vingt six écoliers et un conducteur d’autobus à Chowchilla, Californie, ainsi
    que la vaste couverture médiatique qui s'ensuivit fut sans doute l'élément déclencheur le plus important pour l’introduction de
    l'hypnose dans les enquêtes criminelles.
    Le 25 juillet 1976, trois individus enlevèrent vingt six écoliers et leur chauffeur. Tous les occupants du bus furent enterrés vivants.
    Le conducteur et les enfants parvinrent à s’extraire de leur tombe
    rudimentaire puis alertèrent les autorités. On décida alors de recourir à l’hypnose pour faire ressurgir des mémoires certains faits
    enregistrés inconsciemment et créer un fil conducteur pour l’enquête.
    Le Dr. William S. Kroger, Clinical Professor of Anesthesiology, University of California, Los Angeles School of Medicine; Teaching
    Consultant, Department of Psychiatry, Cedars Sinai Medical Center, Los Angeles; Consulting Psychiatrist, Department of Neurology, City
    of Hope Medical Center, Duarte, California; et autorité reconnue en hypnose, mena la session sur Frank Edward Ray, le chauffeur, âgé de 55 ans. Ce dernier parvint à retrouver tous les
    chiffres, sauf un, de la plaque minéralogique du véhicule utilisé par les kidnappeurs.Grâce à cette information révélée sous hypnose, l'enquête trouva des pistes et trois suspects furent arrêtés puis
    convaincus de l’enlèvement des élèves et du conducteur".

    Voilà, je pense une des possibles applications. Pas de nom, pas forcément de reconnaissance faciale du/des agresseurs et un protocole qui vu la personnalité de l'hypnotiseur a dû être sérieux.

    Pour l'article complet :

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Ma formatrice, qui travaille entre autre pour la NGH, nous a également expliqué que ce type d'hypnose judiciaire aux USA était soumise à un protocole très "strict", le praticien ne pouvant en aucun cas s'éloigner de ce qui est convenu. On laisse très peu de place à l'imagination, afin d'éviter cette fabrication de faux souvenirs. Ces hypnotiseurs (parfois policiers) reçoivent une formation spécifique et sont toujours supervisés afin qu'ils restent dans le cadre strict de leur protocole imposé et de l'enquête. Je n'ai pas plus d'informations à ce sujet mais je suppose qu'en recherchant un peu sur le net, on doit pouvoir retrouver des traces de ce protocole et l'analyser...
     
  15. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1694
    J'aime reçus:
    530
    Points:
    5380
    Les quelques exemples de réussite judiciaire évoqué pas Mm JOSSE ne valide en rien l'utilisation systématique de l'hypnose. Elle parle des Etats Unis et oublie qu'effectivement le FBI qui l'a utilisé en très grand nombre à également totalement renoncé en constatant le taux important d'erreur judiciaire.
    Maintenant, il peut effectivement y avoir le retour d'un détail utile à une enquête, mais ce même détail peut aussi bien être le fruit de l'imagination, de la volonté ou d'un influence subit par le sujet. La qualité de preuve ne peut être raisonnablement retenu sans autres éléments concordants et concrets.

    Cette femme est thérapeute et ça fait peur. En niant un principe de base du fonctionnement du traitement des souvenirs et de la mémoire par le cerveau, elle est dans une logique dangereuse d’entraîner ses patients à valider des traumas imaginaires (voir à en inventer). Tendance nettement partagé par les psychanalystes pour qui dénicher le trauma originel est indispensable à une thérapie. L'hypnose pour eux est une aubaine, un outil simple et rapide pour remonter le temps.
    Et comme il est de mise dans cette mouvance, on occulte les avancés dans les connaissances pour y préférer le vieux dogme.

    L'article du Dr Benhaiem proposé par Doumix est clair et explique parfaitement les limites de l'hypnose.
     
  16. Dounix

    Dounix Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    LEGLISE
    Edit du post précédent :

    Il semble qu'il y ait des explications dans la suite du document. Pas le temps de vérifier cela actuellement mais bonne lecture et bonne analyse :)
     
  17. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    J'ai également bien aimé l'article de Benhaim (je crois que je l'avais déjà lu d'ailleurs). Pour le protocole d'interrogatoire je le lirai plus tard.
    Impossible je n'aurai pas dit ça pour les souvenirs et les témoignages mais j'aurai dit "à prendre avec des pincettes", pas seulement du fait de l'hypnose mais également du fonctionnement de notre mémoire en soi qui est très sujette à caution, les témoignages visuels sont des causes d'erreur judiciaires.
     
    Dounix aime ça.
  18. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    Je réitére et ça n'engage que moi bien sur, mais l'hypnose ne doit pas être utilisé dans un but judiciaire.

    - les souvenirs retrouvés ne sont pas fiables
    - on peut mentir sous hypnose
    - on peut intégrer de faux souvenirs à quelqu'un (volontairement ou involontairement)

    Si j'étais une victime, je serais surement choqué et prêt à tout pour retrouver mon agresseur. J'aurais d'ailleurs très vraisemblablement besoin pour avancer que mon agresseur soit arrêté.
    L'inconscient travaille uniquement pour le bien être de la personne, le risque est qu'il trouvera alors le moyen de me soulager en fournissant des informations que la police recherche.
     
  19. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    625
    J'aime reçus:
    304
    Points:
    4230
    Ce que je trouve interrogeant dans ce contexte, c'est que la victime ne se rappelle pas de l'agression et que le notaire dit qu'il a répondu à ses appels.
    On peut donc penser que, même sous hypnose, l'amnésie persiste, surtout si l'inconscient a de bonnes raisons pour cela.
    Le notaire devient alors la seule personne liée à l'agression, donc l'agresseur.
    C'est sans doute logique, mais pas obligatoirement vrai.
     
  20. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6536
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Evelyne Josse a transmis pas mal d'articles en free sur le net et à mon avis ils tiennent la route

    La question de l'hypnose dans les enquêtes de justice est sujette à discussion mais je pense que l'hypno-relaxation et la pleine conscience permettent de "retrouver ses esprits" et d'accéder à des petits détails, des petits éléments qui avaient échappé et qui permettent de préciser l'enquête.

    Si ces éléments se recoupent auprès de plusieurs témoins, bien sûr entendus de façon indépendante, cela peut orienter grandement.

    L'esprit curieux et scientifique du Sherlok Holmes est ainsi présent

    Aux Etats Unis, la pleine conscience commence à se développer chez les juges. Elle favorise le calme et l'objectivité en dépassionnant les débats.
     
    Dounix aime ça.