Formation Hypnose

Voilà comment lire un livre en seulement 20 minutes ! - Gentside

HypnoActu

Membre

Gentside

Voilà comment lire un livre en seulement 20 minutes !
Gentside
"Cette méthode se rapproche fortement de l'état d'hypnose", explique un orthopédagogue. Le principe est simple : il suffit de poser ses yeux quelques secondes sur une page avant de passer à la suivante. Dans ce laps de temps, le cerveau est censé ...


Lire l'Article...
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Je ne suis pas du tout d'accord avec les conseils donnés. Il faut effectivement travailler sa vision (si on souhaite consciemment accélérer sa vitesse de lecture) avec la capacité à lire un ou deux mots (éventuellement trois) autour de celui qu'on lit, par contre le pointeur et la lecture à voix haute ralentissent énormément la lecture: ce sont des choses utiles pour les enfants qui apprennent à lire, pas pour un adulte qui veut augmenter sa vitesse de lecture.
Pour le plaisir, pour moi c'est sympa de lire vite (sauf pour la poésie pour moi) parce quand je lis une histoire c'est comme si elle se déroulait sous mes yeux, c'est comme si je ne lisais plus mais tout se déroule tout seul. Souvent/parfois la lenteur de lecture est associée à une pénibilité (pas toujours). En lecture rapide c'est évident et c'est comme si on regardait, entendait un film ou plutôt qu'on était au cœur de l'histoire puisqu'on peut aussi sentir et c'est là que ça fait penser à la transe. Et je lis du coup plus rapidement pour la détente que pour le travail ;)
 

hibou13

Membre
par contre le pointeur et la lecture à voix haute ralentissent énormément la lecture:
C'est mal expliqué.
Ce ne sont que des petits exercices au début de l'entrainement et non une finalité.
Le pointeur, juste pour habituer le regard (à abandonner ensuite) passer du linéaire à des "stations".
La voie haute, juste pour ce déshabituer à lire dans sa tête, qui est le réflexe dans un premier temps. La limite serait sinon la vitesse de "parole dans sa tête" donc aucun gain de vitesse.
Pour passer à une lecture "visuelle", il propose d'éviter nos habitudes, c'est tout. C'est évidement à abandonner par la suite une fois acquise une certaine aisance dans le déplacement du regard et la vision photographique du texte.
L'explication est effectivement un peu courte.
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Alors si c'est ça c'est effectivement mal expliqué.
J'avais complétement oublié la lecture "parole dans sa tête" que je n'ai quasiment pas pratiqué; je crois que ma mère, grande lectrice, m'a dit quand j'apprenais à lire de ne pas le faire donc ça a vraiment été juste les premiers mois/années où j'ai dû faire ça; pour les "stations" c'est mon père, grand lecteur aussi, qui m'en a parlé quand j'étais toute petite également (lire avec les yeux qui font des sauts de puce). J'ai vraiment eu de la chance d'avoir deux parents qui lisaient facilement et aimaient ça et ont pu me transmettre amour et techniques de lecture. Je me rends aussi compte que ça peut s'acquérir très tôt après avoir appris à lire.
J'ai dû mal à comprendre comment la lecture à voix haute peut désactiver la lecture dans la tête, ce serait juste une manière casser l'habitude?
Il y a des livres qui permettent d'apprendre. A la mort de mon père j'ai trouvé un vieux livre "initiation à la lecture rapide" (je crois) qui explique beaucoup de choses, il était pas mal fait avec des exemples et de quoi s'entrainer.
 

jamesmamx

Membre
Vous appelez quoi "lire sans lire dans sa tête" ? Je dois reconnaitre que je ne m'étais jamais interrogé sur les façons de lire :D
 

hibou13

Membre
Bonne question ... pas facile à expliquer, je le fait et comme un idiot je sèche pour illustrer cela.......
J'essaye.
En gros quand on lit au début nous prononçons les syllabes (quand ont est enfant) puis les mots un par un, puis a la suite sans autre interruption que les ponctuations.
C'est ce que nous faisons tous, naturellement pour lire, et nous lisons à la vitesse ou nous "parlons dans notre tête".
La phrase déroule sous nos yeux en flot continu, notre regard "glisse" sur les mots et notre aptitude à lire correctement nous permet de suivre le texte un peu comme quand nous écoutons une personne parler.
En lecture rapide notre regard ne glisse plus sur les mots dans l'ordre de la ligne, mais passe de groupe de mots en groupe de mots. En élargissant notre vision, on peut dire que d'une certaine façon, nous prenons "une photo" de ce groupe de mot.

Si je prend "R" pour montrer ou je pose mon regard et xxxxx et yyyyy pour symboliser les mots d'une phrase. Je lis alors la phrase ainsi.
x xxxx xxx xxxx R1 xxx xxxxx xx, yyyyy yyy R2 yyy yyyyyy .
Je pose mon regard en R1, ma vision périphérique "photographie l'ensemble des mots en "x", ensuite je pose en R2 et photographie les mots en "y".
Mon cerveau se charge de ne donner le sens de ce que je viens de "voir".

Ne passant plus par l'obligation de lire tous les mots un par un, j’accélère ma lecture.
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Voilà c'est ça.
Le lire dans sa tête c'est comme si tu prononçais les mots un par un dans ta tête, sans les dire à haute voix.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Le cerveau aussi reconnait les mots de manière globale,nous ne lisons plus de façon syllabique..On peut ainsi enchainer à l'infini et prendre du temps sur les nouveaux mots...
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
En effet Moune, d’ailleurs ce petit texte le prouve !

Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae.
La suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire lrtete soenit à la bnnoe pclae.


Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot. »

Imrpessnnioant, pas vari ?
 

Singin

Membre
Ce qui ne simplifie par la tâche lorsqu'on doit rechercher les fautes de frappe et les oublis de mots dans un texte. :(
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
En effet Moune, d’ailleurs ce petit texte le prouve !

Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae.
La suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire lrtete soenit à la bnnoe pclae.


Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot. »

Imrpessnnioant, pas vari ?
En commençant à lire ce post, j'ai pensé à ce texte...
La vision globale c'est la vision globale
Après la mémorisation c'est une autre histoire...

J'ai un vieux livre sur la lecture rapide qui parlait de surlignage et d'écrémage : des techniques de repérage des mots clefs et du sens profond, et la lecture en Z ( pas en diagonale en loupant la moitié de l'essentiel...) qui permet une lecture globale tenant compte automatiquement de ce qu'on a déjà dans la tête...y compris ses techniques de lecture, de synthèse et de mémorisation...qui permettent la pnl, l'hypnose conversationnelle baratinante et métaphorique.

:rolleyes:
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Oui, je me souviens aussi d'écrémage et de "z" ça m'avait fait sourire parce que je procède plutôt en "gamma" quand je recherche une info rapidement.
 
Et en sachant que parfois Un Seul mot suffit à changer tout le sens d'une phrase..... Il faut espérer ne pas le louper celui là pendant leur lecture rapide...:confused:
 

LilyMay

Membre
Vraiment intéressant !
C'est vrai que j'ai l'habitude de prononcer les mots dans ma tète lorsque je lis un livre, j'y ajoute une intonation, etc, pour rendre la lecture plus "vivante". Mais du coup c'est vrai que je lit trèèès lentement et en lisant seulement avant de dormir je mets des plombes avant de finir un bouquin...
Entre l'article et vos conseils j'arrive déjà à améliorer ma vitesse de lecture !
 

kéwa

Membre
Il y a quelques mois Pank avait fait une vidéo sur la lecture rapide. De bons conseils pour ma part.

En suivant quelques astuces, j'ai plus ou moins doublé ma vitesse qui était déjà correct mais pas rapide pour autant. Pour une page simple format poche, ça passe de 1m30 voir 2 à 45 secondes.
Pour ça, juste un petit ancrage pour ne plus lire dans ma tête. Et suivre avec mon doigt les lignes pour ne pas perdre mon regard.

Pour la question du pourquoi de la lecture rapide. Outre la lecture d'apprentissage, informative ou professionnelle qui a de quoi dégoûter si elle prend trop de temps, il y a aussi le lecture plaisir qui ne l'est plus quand il faut passer 30h sur un roman.
Il faut un juste milieu.
Je ne sais pas si j'aurais lu plus de livre dans ma scolarité avec ces méthodes, mais sans je n'ai jamais pu achever les pavés qu'on avait à lire.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut