1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Baruch

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par Baruch, 17 Novembre 2011.

  1. Baruch

    Baruch Membre

    Inscrit:
    10 Novembre 2011
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Localité:
    Nantes

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    Quelques temps que je vous lis, me voilà maintenant inscris et presque présenté.

    J'ai 21 ans et je m'intéresse à l'hypnose depuis l'été. Tout d'abord curieux et fasciné, je me suis décidé à acheter le livre d'Olivier Lockert (Hypnose) et depuis je ne le lâche plus, un vrai plaisir que de découvrir cette discipline.

    Plus le temps passe plus je projette de me former aux techniques de l'hypnose Ericksonienne. J'enseigne la musique (guitare) à des élèves de tous les âges et je sais combien l'apprentissage d'un instrument est lié à des dispositions inconscientes qu'un bon professeur doit savoir mettre en valeur.

    Je ne sais pas ce que j'attends précisément de l'hypnose mais j'aimerai pouvoir en utiliser des morceaux pour approfondir mon approche de la pédagogie. J'aimerai également pouvoir mettre à profit ces compétences à des fins thérapeutiques (amateur).

    C'est peut-être naïf mais je sens que cette discipline est faite pour moi. Je sens que j'ai une bonne synchro naturelle, les gens se confient très vite à moi.

    Je suis également un passionné de Philosophie, lecteur assidu de Spinoza. Je travaille sur l'écriture d'un ouvrage de philosophie pratique d'inspiration Spinoziste. L'étude de l'hypnose m'apporte de nouvelles données dans ce travail.

    Je ne sais pas s'il y en a ici qui sont friand du cold reading mais j'ai passé pas mal de temps aussi sur la synergologie et la morpho psychologie.


    Au plaisir de faire de belles rencontres virtuelles !

    Anthony
     
  2. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Bienvenue à vous Anthony !

    En vous intéressant à l'hypnose vous allez probablement, comme au rugby, transformer l'essai ! J'avais le même age lorsque j'ai vraiment commencé à faire de l'hypnose... et, même si tout dépend de ce que l'on en fait, c'est héritage énorme ! Rien de tel que l'hypnose pour enfin comprendre ce qu'est réellement la communication (et plus généralement la psychologie)... En tant que guitariste vous êtes peut-être un auditif... qui s'intéresse au cold reading, à la synergologie et à la morphopsychologie : voilà une bonne manière d'ajouter de la flexibilité au fond de votre être (j'imagine que vous avez un peu lu mes posts au sujet de la flexibilité).
    Vous préparez un livre d'inspiration spinoziste ? Parlez-nous en (du livre ou de Spinoza), ça m'intéresse... Qu'est-ce qui vous plait chez lui ? Quel rapport avec vos autres intérêts, notamment l'hypnose ?

    A bientôt !
     
  3. Baruch

    Baruch Membre

    Inscrit:
    10 Novembre 2011
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Localité:
    Nantes
    Salut Ivan !

    Oui effectivement la découverte de l'hypnose s'inscrit dans la continuité des sujets étudiés précédemment, un vrai plaisir !

    J'ai un rapport particulier avec Spinoza. En fait, j'ai lu l'éthique (son oeuvre majeure et à mon avis de très loin la meilleure) est un livre qui contient tout. A toute personne qui se pose une question sur l'homme, sur le monde, la vie.. trouvera une réponse dans l'Ethique.

    Ce livre a été pour moi très marquant, je dirais même qu'il pour moi un avant et un après cette lecture. J'ai lu l'éthique en sortant de terminale, une première fois c'était bouleversant puis je l'ai relu et relu en allant encore plus loin dans la compréhension.

    C'est de la philosophie existentialiste, Spinoza développe en 5 parties :

    Dieu - L'esprit - Les sentiments - La servitude de l'homme - La liberté

    Le tout est alimenté par des concepts très puissants comme par exemple le célèbre "Conatus".
    Ce qui est génial avec Spinoza, c'est que tout s'imbrique.

    D'abord on étudie le monde dans la partie 1 (De dieu), le monde est une substance unique, infinie, c'est ce qu'il appelle Dieu. Rien n'existe en dehors de cette substance. Substance = tout = nature = dieu
    Cette notion de substance abolit la possibilité d'une transcendance et surtout nous fait prendre conscience de l'immanentisme du monde !
    Par là il induit la détermination du monde (causalité, mécanisme) et donc l'absence de toute finalité (pas de téléologie possible).

    Après le monde, voici l'homme ! La fameuse théorie du désir : Conatus ! L'essence même de l'homme est de persévérer dans son être, autant qu'il le peut ! et c'est valable pour tout être.

    Ces deux gros postulats Spinozistes sont extrêmement puissants et impliquent un grand nombre de changement dans notre considération du monde.

    Viennent ensuite une théorie du corps et de l'esprit comme étant une seule et même chose. Une définition des sentiments sur la base de 3 (désir, joie, tristesse). Tout découle de ces trois sentiments fondamentaux, là encore c'est sublime et ultra moderne.

    Et enfin une théorie de la servitude et de la liberté, face à tout ça !

    La fin de la dernière partie est complexe et laisse les commentateurs en désaccord. Pour ma part c'est l'étude de l'hypnose qui m'a permis de me faire un avis sur la question. Spinoza y parle d'un genre de connaissance ultime, celui de l'intuition. A mon sens c'est une apologie de la puissance de l'inconscient.


    Je suis convaincu qu'il n'a jamais été aussi simple et évident qu'aujourd'hui pour penser les concepts Spinozistes. La science avance dans ce sens, les sciences sociales également. Il s'agit donc pour moi d'essayer de retranscrire certains concepts Spinozistes dans un vocabulaire moderne, de faire des liens avec les recherches actuelles.

    Spinoza est un philosophe de l'affirmation, de la joie. Une philosophie de l'individualisme et de l'humanisme.

    Je pense qu'il n'a jamais été aussi simple de comprendre Spinoza qu'à notre époque, j'essaye donc de faire quelque chose qui soit simple et compréhensible par le plus grand nombre et de faire sentir ce qui sous tend tout cela : la joie.

    Alors maintenant les liens entre musique, spinoza, hypnose, cold reading, morpho-psy..!

    - A la base il y a la vie, l'expérience ("D'abord vivre, ensuite philosopher").

    - Au fond il y a Spinoza, ses concepts qui englobent tout, dont découlent mes valeurs, "croyances". C'est comme un réservoir intellectuel d'énergie pour appréhender le monde.

    - Dans les faits il y a le quotidien. C'est là que les connaissances théoriques et les techniques permettent d'aller au bout des considérations Spinozistes, de les approfondir en pratique.

    > La musique pour le plaisir des sens, l'expression de l'inconscient, la liberté, les rencontres, l'échange, la communication.
    > Le coldreading, morphopsy, psycho, socio pour comprendre les autres, se comprendre soi-même, optimiser sa communication.
    > L'hypnose pour aller encore plus loin grâce à l'inconscient.

    Tout ça pour plus de joie, de puissance d'agir !

    Pas sûr d'être un auditif, d'après certains tests je suis autant auditif, visuel, kinesthésique... bizarre ?
     
  4. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Bon courage pour ton livre aussi ! Pour le mien, c'est terminé !
     
  5. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    :)
    Bienvenu!!
    Les 5 sens bien affutés, l'esprit aiguisé, tu me fais penser à un montagnard qui part prendre la montagne de bonne heure, l'esprit en éveil, les jambes pleines d'envie, le cœur gonflé de joie, les doigts impatients de saisir la roche, de sentir la terre, de se sentir plein dans l'immensité du vide.

    Personnellement quand je rêve, ce qui m'atteint le plus clairement, ce sont les sons, et ce son(t) eux aussi qui apparaissent les premiers dans la somnolence. Les bruits me touchent, parfois de la musique, parfois des discussions. Les mots sont clairs, nets, bien découpés dans le flou du rêve, ils ont une consistance particulière, la consistance du réel.

    Dans quels sens sont tissés tes rêves?