petit nouveau...

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par flo1335, 21 Novembre 2015.

  1. flo1335

    flo1335 Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2015
    Messages:
    26
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    680
    Localité:
    marseille
    bonsoir a tous,
    je me présente, florian, 35 ans, actuellement en formation pour obtenir la certification de praticien et maitre praticien en hypnose ericksonienne et l'EFH de toulouse. je souhaiterai avoir des avis sur le livre "métaphores et suggestions hypnotiques"...est il indispensable de la pratique et l'apprentissage de l'hypnose? sinon quel(s) ouvrages me conseillez vous?
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Bonjour et bienvenue. Perso je pense qu'aucun livre en soi n'est indispensable, il y a beaucoup de livres intéressants, mais aussi d'articles, et même si je n'aime pas le support vidéo il y a aussi ça. Intéressant c'est autre chose, si je l'ai lu ça ne m'a pas marqué, peut être que quelqu'un d'autre pourra répondre mieux à ta question.
     
    flo1335 aime ça.
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue Florian

    Le basique a été pour moi "et ma voix t'accompagnera" de Milton
    Je l'avais lu et je n'avais pas ressenti le processus. Rien compris du truc.

    Et puis un jour, un jour où j'allais mal, un hypnothérapeute m'a transmis la capacité de se dissocier et de se recentrer. Ce qu'il m'a raconté je ne m'en souviens plus bien mais c'était très fort.

    Ce soir là je me suis précipité sur ce livre et j'ai compris que ce qui ne pouvait pas se comprendre directement se transmettait analogiquement et affectivement dans la confiance du thérapeute, dans sa confiance en la suite de l'histoire, et ce par la transposition du message de l'histoire dans ma/notre propre histoire.

    Toutes les histoires devenaient évidentes et s'associaient selon le même principe pour "régler" des problèmes différents

    En fait, tout bouquin, tout entretien, tout script, toute histoire, toute vidéo, toute formation, qui contient cela permet de s'éveiller à cela et de le retransmettre.

    En simple consultation
     
    flo1335 aime ça.
  4. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    1047
    J'aime reçus:
    323
    Points:
    4280
    Localité:
    France
    Il faut simplement comprendre ce qu'est une métaphore et en inventer des nouvelles qui collent au problème du patient
    Les histoires toutes faites ne seront pas forcément adaptées au sujet
    Dans l'hypnose il y a une part d'improvisation ,de feeling j'ai envie de dire
    Personnellement j'ai lu *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Olivier Lockert enseigne à créer des métaphores avec sept niveaux de langage(je n'y suis pas encore arrivée!lol)
    Voir aussi les thérapies brèves,l'approche de la solution est intéressante également
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Bonnes lectures ,car pour ma part une lecture en entraine une autre,tellement le sujet et vaste
     
    flo1335 aime ça.
  5. flo1335

    flo1335 Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2015
    Messages:
    26
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    680
    Localité:
    marseille
    Merci à toutes et à tous pour vos réponses, n'hésitez pas à continuer...j'ai soif de savoir
     
  6. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    1047
    J'aime reçus:
    323
    Points:
    4280
    Localité:
    France
    je viens de commander "et ma voix t'accompagnera"...je vous dirai mon ressenti
     
    flo1335 aime ça.
  7. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bien compliqué les 7 niveaux de Lockert...pourquoi pas 8 ou 12 ?
    Pourquoi s'arrêter aux 7 merveilles du monde ?
    La possibilité est infinie et le piège c'est d'enchainer les histoires pour essayer de
    "convaincre" "convaincre" "convaincre" la personne en face...

    Pourtant très vite elle aura dit ou fait comprendre "j'ai compris" en souriant

    Mais il faut savoir s'en rendre compte.
    et si on n'y croit pas et qu'on en rajoute encore encore plusieurs couches par "nécessité"
    on risque alors de briser le charme. De saturer et de développer un ras le bol bloquant.

    Pas besoin de multiplier les séances : juste alors d'écouter et de repérer sa compréhension dans sa reformulation.
    Une seule bonne histoire adaptée bien choisie peut largement suffire.
     
    flo1335 aime ça.
  8. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    Bonjour et bienvenue,

    Par opposition au milieu du XXeme siècle, nous disposons aujourd'hui d'une masse énorme d'ouvrages dans le domaine de l'hypnose et plus largement des thérapies brèves. Paradoxalement j'ai pourtant l'impression que cela peut nous desservir parfois; Je me suis très souvent surpris a avaler des dizaines de livres sans pour autant les comprendre totalement. Nous sommes noyés dans l'information et le savoir, ce qui nous empêche d'expérimenter par nous même.

    Il faudrait calmer sa soif de connaissance (je sais que ce n'est pas facile :)) et prendre le temps de s'entrainer pleinement avant de passer à un nouvel apprentissage.
     
    flo1335 aime ça.
  9. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    1047
    J'aime reçus:
    323
    Points:
    4280
    Localité:
    France
    Je suis d'accord avec ce que vous dites tous les deux.
    Le langage et l'histoire la plus simple fait souvent des merveilles
    Par contre,ne pas lire ou s’instruire serait une hérésie,
    car se contenter d'un simple apprentissage est très réducteur à mon sens.
    C'est important de toujours pouvoir élargir son horizon.
    La dernière fois ,une collègue me demandait si je ne me lassais pas de faire toujours les mêmes protocoles,
    je lui ai répondu qu'effectivement les protocoles appris étaient très lassants
    C'est à nous à innover,s'adapter à la personne en face
     
  10. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    617
    J'aime reçus:
    291
    Points:
    4230
    Même hypno que celui qui m'a fait lever un bras, à la première séance, après m'avoir dit qu'il était de plus en plus lourd.
    Deuxième séance.
    Métaphore.
    Un petit papillon naquit dans une forêt très sombre.
    Il avait peur, il avait froid, il était tout seul.
    Mais comme ce petit papillon était un petit papillon qui n'était pas un pleutre, il essaya de voler, et de voler plus haut, et encore plus haut.
    Jusqu'à la cime des arbres et l'immensité agréable d'un azur d'été.
    Et le petit papillon était tout content parce qu'il était libre de voler partout où il le voulait.

    Sortie de transe.
    Le thérapeute, visiblement aussi content que le petit papillon, me demanda ce que je pensais de cette histoire.
    Je répondis que le petit papillon allait se faire bouffer par le premier oiseau qu'il allait rencontrer.
    Il m'a pratiquement mise dehors - après avoir pris le chèque quand même, fallait pas exagérer - en me disant qu'il n'avait pas de temps à gaspiller avec des malades qui ne voulaient pas guérir.
    La thérapie, avec ce thérapeute, s'est donc arrêtée là.
    Et pourtant.
    Son petit papillon n'avait rien appris des dangers qui le menaçaient ni de la manière de s'en protéger.
    J'aurais compris qu'il me dise que le papillon avait rencontré un ver luisant qui avait éclairé un peu sa nuit, et que ce ver luisant l'avait conduit vers un vieil escargot qui lui avait appris à reconnaitre et à se méfier des oiseaux, des chats, et des humains qui avaient des filets à papillons dans les mains, avant de l'orienter vers une libellule qui lui aurait appris à voler très vite en changeant souvent de direction, à regarder tout autour de lui lorsqu'il butinait une fleur, et à prendre son envol rapidement.
    Et ce n'est qu'après avoir appris tout cela et s'être bien entraîné, que le petit papillon aurait pu voler de plus en plus haut jusqu'à la cime des arbres, l'immensité de l'azur, et la liberté d'aller là où il le voulait.
    Mais bon, je ne suis pas thérapeute, et j'espère seulement qu'il a élaboré cette métaphore tout seul dans son coin et qu'il ne l'a pas apprise au cours d'une formation diplômante. :(
     
    nadbean et Prudence aiment ça.
  11. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    1047
    J'aime reçus:
    323
    Points:
    4280
    Localité:
    France
    la métaphore a fait son chemin ,puisque vous lui avez inventé une formule qui vous convenait mieux
     
  12. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    617
    J'aime reçus:
    291
    Points:
    4230
    Non, la métaphore n'a pas fait son chemin puisqu'elle n'a pas eu d'efficacité.
    Raconter n'importe quelle boutasse d'histoire, se donner un titre de thérapeute, et encaisser les chèques, tout le monde peut le faire.
    Il n'est même pas besoin d'avoir fait une formation pour cela.
    Mais ce que je demande à un thérapeute, c'est de m'apporter une aide que je ne peux pas et ne sais pas me donner, qui soit efficace, et qui ne soit pas un simple jeu de salon.
    Quelque temps après, j'ai appris qu'il a arrêté de vouloir être thérapeute pour reprendre son ancien métier.
    Et je pense qu'il a eu raison.
     
  13. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    1047
    J'aime reçus:
    323
    Points:
    4280
    Localité:
    France
    oups,cool:rolleyes:
    Je voulais vous dire que vous vous êtes approprié la métaphore et quelle a fait son chemin,puisque vous l'avez réinventée à votre sauce.
    Quand les patients me font ça,je suis au septième ciel et leur dit au revoir:l'anticipation du phénomène,aller au delà en inventant autre chose,refaire l'histoire..et là elle colle parfaitement au sujet.
    Après ,je ne suis pas là pour vous convaincre...
    Qu'il ai changé de métier,peut être que son affaire n'était pas rentable,tout simplement?
    Quand on étudie les tarifs,il y a de quoi se poser des questions,personnellement,je ne me lancerais pas à ces prix!
    J'ai été hier à un forum sur le bien être et deux hypnothérapeutes présentaient leurs tarifs et ce qu'ils pouvaient faire:alors un forfait en 4à 5 séances pour arrêter de fumer,c'est lourd financièrement!,idem pour maigrir.. la photo avant et après le coaching....(il peut se la mettre...),
    Avant-hier,j'ai revue une patiente qui a été soulagée complètement de douleurs abdominales de type neuropathies(EVA=0/10)en une seule séance(je me suis même demandée ce que j'avais bien pu lui dire pour avoir été aussi performante,vu que je n'avais presque rien écrit sur ma fiche)
    L'hypnose pour moi c'est ça,une part de miracle venant du sujet lui même,l'hypnothérapeute n'est pas tout puissant
     
  14. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Singin, ton hypno avait-t-il pris le temps d'une bonne anamnèse ?

    La lévitation du bras c'est pas mon truc, je trouve çà trop "spectacle"
    Je préfère me focaliser sur le contexte et la façon de fonctionner de la personne (et cela intuitivement quand on a le feeling) pour bien choisir mes premiers mots pour amorcer l'entretien (en fait ils sont très spontanés si on s'est bien "imprégné" (des besoins) de la personne)

    Une collègue psycho qui aime l'hypnose m'a dit qu'elle est en formation pour repérer dès le premier instant, dès que le consultant entre, rien qu'à l'observer, les éléments clefs qui vont assurer la suite...

    Il est peut-être passé à côté de quelque chose d'essentiel et n'a pas appuyé sur la bonne touche ?
    Ou a-t-il en vérité semé une graine qui fleurira à contre courant ?
    Toi seule le sait...



    PS : En fait mon hypno, après avoir écouté ma propre histoire, m'avait renvoyé en miroir ma/sa propre problématique et les outils disponibles pour s'en sortir.
    Il m'a dit qu'il ne pouvait rien pour moi car j'avais autant de capacité que lui pour me faire mes propres ordonnances.
    L'outil le plus important, je l'avais déjà, mais je ne savais pas m'en servir.
    Il m'a juste tenu un peu la main pour me montrer comment retrouver plaisir à l'utiliser...
     
    Dernière édition: 22 Novembre 2015
  15. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    1047
    J'aime reçus:
    323
    Points:
    4280
    Localité:
    France
    oui, moi aussi je ne me sers jamais ou presque de la lévitation du bras,
    uniquement pour les sujets dont je sais à l'avance qu'ils vont me dire qu'ils n'étaient pas en hypnose et que ça n'a pas fonctionné sur eux!
    cela me sert de preuve :lévitation=hypnose
    Par contre, tout le monde ne va pas dans la légèreté,il faut savoir accueillir ceux qui partent dans la lourdeur ou autres..
     
    hibou13 aime ça.
  16. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1689
    J'aime reçus:
    524
    Points:
    5380
    Je suis pas loin d'être d'accord avec toi. Mais je relativiserais un peu le propos...
    A mon avis, pas mal de formation (de base) mettent en avant (exagérément) la métaphore comme étant l'essentiel, le fondamental de l'Ericksonnien.
    La métaphore deviens l'outil principal et parfois le seul. (de la à dire que le plaisir d'inventer une bonne histoire prendrais le pas sur l'efficacité il n'y à qu'un pas, non?)
    Un peu de théorie sur le principe et beaucoup de scripts d'exemple. Le problème (toujours à mon avis) est que si la métaphore ne tiens pas compte de la "personnalité" du consultant (anamnèse), s'éloigne trop dans le rapport au problème à traiter et que la leçon, le but n'est pas clair (faire apparaître une ressource, un recadrage, un sentiment etc), ben on tape à coté!
    Genre : à un bon gros "kinesthésique" on va lui balancer une chouette métaphore visuelle ....

    Perso j'utilise la métaphore, mais quand je suis vraiment sur de moi (de plus je pense qu'il faut un certain don...)
    A la métaphore totalement "métaphorique", je préfère amener le consultant lui même dans l'histoire. (un voyage, une visite, une situation...).
    J'aime bien car je peux ainsi observer/utiliser ses réactions pour modifier mon scénario au fur et à mesure (noter une approbation, un rejet, une surprise, réflexion, bonheur ....)
    et communiquer en direct. (bon, je fais avec mes limites).
    C'est dans mon top 3 de mes outils perso...
     
    nadbean aime ça.
  17. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1689
    J'aime reçus:
    524
    Points:
    5380
    +1
    La lévitation, c'est pour rassurer en premier le thérapeute bien qu'ils disent le contraire ! (et ça fait perdre du temps et moi ça me gave ce truc ...)
     
  18. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    617
    J'aime reçus:
    291
    Points:
    4230
    En fait, ce thérapeute était un ami d'un ami et c'est cet ami qui m'a dit que ce thérapeute avait abandonné l'hypnothérapie parce qu'il pataugeait lamentablement et avait compris qu'il n'était pas fait pour ce métier.
    C'est en cela que je pense qu'il a eu raison d'arrêter.
    Il a fait preuve de lucidité et d'intelligence.
    Je suis d'accord, mais j'attends quand même d'un hypno un minimum de compétences et d'efficacité. Si c'est pour avoir le même niveau de dialogue qu'à la caisse d'un supermarché, ce n'est pas la peine de payer aussi cher. Ce que j'attends d'un thérapeute, c'est quand même qu'il m'ouvre des portes, des chemins, et même des routes. Ensuite, c'est à moi d'aller dans ces directions pour voir ce que je peux y trouver.
    Non.
    Il m'a dit que notre ami commun lui avait parlé de moi et des problèmes que je voulais résoudre et, comme il n'était pas psychothérapeute, ni analyste, il était inutile d'en parler.
    Donc, direct transe.
    Ces deux séances ont eu lieu il y a au moins cinq ou six ans.
    A croire que mon mental est un vrai désert.
    Ou alors, il n'a pas semé de graine.
    Je vote pour le numéro deux, parce que j'ai consulté un autre hypno après lui et j'ai vu quelques graines pousser.
    De plus, j'en vois encore davantage avec ma thérapeute actuelle.
    Selon mes critères, cet homme est un très bon thérapeute.
    C'est ce que faisait mon deuxième hypno. De plus, il n'était pas directif mais suggérait simplement par des peut-être.
    Peut-être qu'il y a un chemin, ou une porte, et peut-être qu'il y a quelqu'un à l'entrée de ce chemin, ou derrière cette porte. Peut-être que si vous faisiez quelques pas, ou si vous ouvriez cette porte, vous rencontreriez une personne qui vous attend pour vous guider, quelqu'un de gentil, peut-être quelqu'un que vous connaissez, mais ça peut être aussi un inconnu, ou peut-être une inconnue.
    Après quelques secondes ou minutes - va savoir en hypnose - je ne contrôlais plus rien.
    La séance aurait dû aller dans tous les sens, mais, au contraire, elle coulait tranquillement pour me guider là où je devais aller pour progresser.
     
  19. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    ^^
    Pour la lévitation je dois avouer n'en avoir jamais fait en thérapie, sauf chez très peu de personnes le test de suggestibilité ballon/livre et je m'en sers pour autre chose ^^.

    J'utilise beaucoup les métaphores hors ou en transe, j'essaye d'adapter mais surtout j'utilise beaucoup de choses qui laissent libre court à l'imagination de la personne tout en la guidant: par exemple des fois j'utilise un escalier mais je dis qu'il peut monter ou descendre, comme la personne préfère (et encore là c'est très précis par rapport à ce que je fais le plus souvent); vous rencontrez quelqu'un qui peut être réel ou imaginaire, humain, animal ou autre...; vous êtes dans un endroit qui vous plait, agréable, quel qu'il soit...; avec beaucoup de mots comme "peut être", du conditionnel (temps), (comme le second hypno de Singin du coup), des choses comme "ou tout autre chose" etc. Et souvent dans le pré-talk je parle des suggestions qui suggèrent mais que justement on propose mais la personne dispose et que j'avais vu une personne et je lui disais d'imaginer un endroit de la nature, la forêt par exemple, qu'importe mais un endroit de la nature et à la fin de la séance la personne m'a dit que la forêt ne lui convenait pas et qu'elle avait imaginé son jardin, et c'est très bien, c'est parfait d'adapter les suggestions à son imaginaire, à ce qu'on aime, à ce qui nous plait...

    Par contre je n'utilise pas toujours l'hypnose, elle n'est pas très présente dans mes séances (encore que si on compte la conversationnelle, nettement plus, mais la version avec induction n'est très fréquente, les transes spontanées par contre si, très), et encore moins à la première séance mais ça c'est aussi pour ça que je ne me vois pas comme hypnothérapeute mais plus comme psychopraticienne.

    Par rapport aux canaux, je balaye largement et je n'hésite pas à aller partout à à faire rechercher partout. Et d'ailleurs on peut l'accorder aussi à des choses qui sont floues pour nous en les rendant nettes pour l'autre: "vous sentez le sol sous vos pieds" (on n'a pas besoin de savoir si c'est du sable, de la terre, de l'herbe, du goudron, des pavés... juste que si elle marche elle sent le sol sous ses pieds), "la pression", "les odeurs qui planent dans l'air", "les sons qui vous parviennent aux oreilles", "ce que vous voyez, les couleurs, les formes..." etc.

    Pour le don, je ne sais pas, je pense qu'il faut aimer ça. Je dois avouer que quand je suis avec des personnes que je sais aimer la poésie ou la littérature, c'est un vrai plaisir d'improviser pour elles parce que j'adore ça aussi et que je peux me permettre d'utiliser toutes sortes de mots et de tournures qui peuvent bloquer avec d'autres personnes. D'ailleurs je sais que j'ai un peu tendance à utiliser parfois des mots trop compliqués alors de la même manière que je balaye le VAKOG, je balaye les synonymes, un peu comme laisser tomber des feuilles rouges, jaunes, oranges d'un arbre en automnes, toutes ces couleurs chaudes sont encore plus riches d'être si nombreuses dans des tons ocres, bruns, rouges... s'il y a une nuance qu'on ne perçoit pas qu'importe il y a les autres.

    Pour moi aussi, ce qu'a dit Surderien c'est nickel. Retrouver le plaisir et laisser la personne travailler en autonomie, quoi de plus beau? J'adore quand c'est possible d'apprendre l'outil à la personne et qu'elle gère, s'aide elle même après, bon des fois on n'a pas trop de retour (bah oui, quand le problème est résolu on les voit plus ;), des fois on le sait, des fois non) mais des fois il y en a des extra et on sait que la personne est tirée d'affaire, que même si elle peut avoir besoin d'une "piqure de rappel", d'une petite séance d'ajustement, elle est outillée, armée pour que tout aille bien et ça je trouve ça génial.

    Après en tant que thérapeutes, autant qu'en tant qu'humain c'est toujours intéressant de voir nos points forts et nos points faibles, de continuer à essayer de s'améliorer.
     
  20. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1689
    J'aime reçus:
    524
    Points:
    5380
    Donc à coté de la plaque le papillon...
    Absolument d'accord, rien de pire qu'un thérapeute qui s'extasie de sa propre verve et laisse au hasard un éventuel résultat (ça fera son chemin... votre inconscient prend sa part...etc).

    C'est combien "si cher"?
     
  21. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    617
    J'aime reçus:
    291
    Points:
    4230
    ça dépend du budget du patient et de l'endroit de la France profonde dans lequel il habite. :)
    L'hypno-qui-avait-raison-de-faire-autre-chose prenait 50 euros pour 20 minutes.
    Le second hypnothérapeute 75 euros pour une demi-heure.
     
  22. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1689
    J'aime reçus:
    524
    Points:
    5380
    Woua.... je comprend ton "si cher".... C'est limite de l'arnaque 150 euros de l'heure !
    Heu non, à la réflexion c'est de l'arnaque...
    (Ils font quoi en 20 minutes ou une demi heure)

    Bon, je te laisse il faut que je révise mes tarifs moi...;)
     
  23. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Huhu. J'augmente je passe à 50€/h en janvier (au lieu de 40€ mais sans modification de tarif pour les personnes que j'ai vues avant).

    Sinon le papillon c'est aussi sympa comme métaphore pour les personnes qui se sacrifient pour faire à la place des autres (j'ai surtout vu des mères de famille faire ça), mais c'est pas la même métaphore c'est celle du papillon dans une chrysalide qu'un homme (ou une femme) voit et il le voit avoir du mal à s'extraire de sa chrysalide et il veut l'aider alors il l'enlève de son cocon, et le papillon il veut prendre son envol mais il n'y arrive pas parce qu'il n'a pas entrainé ses ailes, il est trop faible... Elle est assez explicite, le seul truc qui me gêne c'est que je suis pas sûre que ce soit fondé sur le plan biologique (en plus il me semble que de toute façon ils doivent laisser sécher leur ailes et se réchauffer avant de décoller) :oops:.
     
  24. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    617
    J'aime reçus:
    291
    Points:
    4230

    C'est ce que je craignais en écrivant les prix des séances. :oops:
    Je demande humblement pardon à toutes les personnes qui paieront plus cher par ma faute et qui pourront peut-être même pas payer.:(
    Je culpabilise un max, moi, maintenant. :(
     
    moune aime ça.
  25. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1689
    J'aime reçus:
    524
    Points:
    5380
    Tu peux, je suis maintenant à 20 euros la minutes.... :D
    Et j'ai changé ma méthode de travail, je ne parle plus aux consultants. Je les laisse poiroter une bonne demi heure histoire de faire du chiffre, puis je lis une chouette histoire prise dans un bouquin.
    Et hop vous êtes guéri..... non?
    Alors à lundi prochain....
     
    jamesmamx aime ça.
  26. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    En ce qui me concerne c'était déjà prévu depuis quelques mois. Par contre je n'avais pas de tarif "réduit", mais comme je vais avoir "l'ancien tarif" conservé pour les "anciens clients/patients", je le garderai aussi pour ceux pour qui c'est trop.
    J'ai de la chance, je n'ai pas de local professionnel à payer, par contre je continue à lire beaucoup pour le travail et à me former, et les livres et les formations coûtent cher.
    Je ne sais pas comment travaillent les autres, mais pour chaque heure de séance je bloque 1h30: pour penser à autre chose, prévoir s'il y a un débordement etc. (oui parce que je ne laisse pas partir quelqu'un qui est dans un sale état, s'il éclate en sanglot alors que je pensais conclure la séance je préfère prendre le temps pour... pour qu'il y ait résolution que ce soit avec un recadrage, un exercice de ceci ou cela; si le retour de transe est un peu flottant, bah on refait le retour, on prend le temps de bien reconnecter au corps etc.). Et il y a aussi les heures de boulot en dehors du boulot: lecture, échanges, formations, préparation pour certaines séances etc.
    Ça va faire trois ans (en mars) que je travaille, je passe à un tarif qui n'est plus de débutant (encore que j'ai fait une brève période à 30€, mais là c'était vraiment se brader).
    La question du prix est intéressante. J'ai entendu dire des psy (orienté psychanalyse surtout) dire que si les gens ne payaient pas ça ne fonctionnait pas ou était moins efficace, j'ai du mal à le croire (et n'en ai pas forcément envie non plus). Je commence à travailler dans une micro-structure où les patients ne payent pas (c'est financé par l'ARS, et le département si j'ai bien compris), pour l'instant je n'ai pas assez de recul, mais je verrai bien si je vois une différence.
    D'autres dire que si tu étais plus cher ça pouvait donner l'impression d'être plus efficace. Je dois dire que ça me gêne ça me fait penser à des marchandises: avec des produits de luxe, des produits entrée de gamme, mais en fait si tu te renseignes le prix n'a rien à voir avec la qualité du produit la plus part du temps, ce que les gens payent c'est de la pub, du vent, de l'image.
     
  27. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    617
    J'aime reçus:
    291
    Points:
    4230
    Prudence, même avec ton nouveau tarif, tu es bien en-dessous des tarifs pratiqués dans ma région, pour une prestation bien supérieure et je suis déculpabilisée par ton idée d'adapter le prix à la situation de la personne. :)
    Je pense aussi que la question du prix est intéressante et ça fait des années que je me demande si le fait de demander un prix trop élevé ne bloque pas toute progression et toute guérison.
    Il y a une phrase qui dit, tu vas me le payer cher, lorsqu'on pense que quelqu'un est coupable.
    Faire payer cher un patient, c'est lui dire qu'il est coupable et qu'il doit être puni.
    Tout au moins, ça peut être compris comme ça par un inconscient qui se sent déjà coupable.
    Et lorsque cette sentence vient d'un homme qui est sensé soigner, la culpabilité est décuplée.
    Surtout si ce soignant est hostile, comme certains thérapeutes qui sont dans dans l'agressivité, pour ne pas dire dans l'agression, pour soi-disant provoquer une réaction positive et briser une carapace.
    Payer cher peut être alors compris comme une injustice, qui fera qu'on va se rebeller contre le thérapeute et donc ne surtout pas lui donner ce qu'il veut, c'est à dire un succès dans son travail.
    Payer cher peut-être aussi compris comme une punition méritée, puisque c'est quelqu'un qui a autorité pour le dire qui le dit, et donc, on trouve normal de payer cher. Et tant que le thérapeute continue de demander un prix de séance élevé, cela veut dire qu'on n'a pas encore payé sa faute. Il pourra toujours dire qu'on n'est pas coupable, le fait de payer cher prouve le contraire. Et si on est coupable, on va continuer à payer et à se faire payer en étant malade.
    Si on se casse une patte, on va être pris en charge par la sécu et on ne paiera rien, même si on a fait l'imbécile pendant tout le week-end et qu'on est responsable de s'être cassé la patte.
    On sera pris en charge aussi, chouchouté et dorloté avec psys, éducateurs, référents, si on a sombré dans l'alcool ou dans la drogue.
    Mais qu'on ait été cassé mentalement, et tellement qu'on ne parvient pas à s'en sortir seul, et qu'en plus on entend à longueur de journée qu'on n'a pas de volonté, qu'on a qu'à prendre sur soi et se donner des coups de pied aux fesses, que tous les amis sont ailleurs parce qu'on n'est plus marrant, qu'on n'a même plus le refuge du travail parce qu'on a été mis sur la touche de l'invalidité, là, on doit payer.
    Et comme me l'a dit quelqu'un, il n'y a pas longtemps. Si tes séances de psy ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, alors c'est que tu n'es pas malade et que tu fais du cinéma. :(
     
  28. Nossolar

    Nossolar Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Messages:
    930
    J'aime reçus:
    361
    Points:
    3980
    Localité:
    Belgique
    Tout va dépendre de la croyance de la personne !

    Cela dit je suis quand même outré du prix que tu as dis....quoique mon ancien ostéo demande 65euros pour 15min...donc il se fait 260euros de l'heure...
     
  29. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Oups !

    Pour mon métier alimentaire je suis payé 3euros 50 net de l'heure !
    Pour le magnétisme c'est ce que les personnes veulent !

    Alors ça dépend des gens, 15,20,50 et c'est variable pour le temps mais faut compter une heure à une heure et demi pour la première scéance et si besoin d'autres entre une demi heure et trois quart d'heure .
    Pour la voyance sur support ça dépend aussi des gens ,j'ai déjà reçu 70 euros mais bon c'est vraiment l'exception , en général entre 20/30 euros pour une heure à une heure et demi .

    Je vais d'ailleurs changer et imposer un prix fixe pour la voyance sur support et/ou médiumnité pure ,sans support ,qui elle peut se faire juste entre 15 minutes et 30 minutes pour juste ce qu'ils me disent sans questions .

    Un toubib chez nous c'est 23 euros et il passe quoi, allez, un quart d'heure par patient ? à peu près et c'est remboursé .
    Les spécialistes pratiquent presque tous des dépassements et les chir aussi, très peu n'en font pas mais ils/elles existent encore


    Boudiou de quoi en perdre la tête et se poser de réelles questions c'est clair !

    Surtout sur le fondement de + cher = meilleur soin ? faux, archi faux !

    bref ; et après c'est moi qu'on traite de charlatan ...
     
  30. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6524
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Que penser alors de l'hypnose gratuite ?

    Le truc qu'on rajoute à la thérapie classique, conventionnelle, encadrée, remboursée, afin qu'elle adhère mieux ?
    L'hypnose idéale qui lubrifie la relation de soin ?
    Le truc magnétique qui dynamise la thérapie ?

    et qu'on transmet gratuitement comme on nous l'a appris ?

    :)
     
    moune aime ça.
Chargement...