Bonjour, présentation du ptit nouveau !

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par sebastien82170, 3 Novembre 2014.

  1. sebastien82170

    sebastien82170 Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Localité:
    dieupentale
    Bonjour à tous,
    je m'appelle serge et je viens de m'inscrire sur ce forum car ma femme a fait la semaine dernière sa première séance d'hypnose et l'en jeu est notre couple.
    J'ai 34ans, 3 enfants dont une seule avec ma femme actuelle, famille recomposée et donc très difficile.
    Depuis 4 ans, on rencontre avec ma femme de gros soucis, après maintes et maintes séances de psy et autres, il s'avère que ma femme est jalouse maladive de mon ex, de ma fille (de mon premier mariage) et qu'elle est devenue très peut affectueuse envers moi. Du coup, gros conflits dans le couple MAIS pour des raisons qui n'en sont pas, les psy disentq ue ça vient de son enfance, de son éducation, de la tromperie de sa mère et de la tromperie de l'ex de ma femme...
    L'hypnose représente notre dernière chance
    Donc je me rencarde sur la question .

    Voici quelques questions pour les spécialistes !!

    1. L'hypnose peutelle traiter les problèmes de jalousie ?
    2 L'hypnose peut'elle traiter les problèmes d'affection avec le conjoint ?
    3 Le travail de l'hypnse se fait'il au cours des séances uniquement OU BIEN le travail continue t'il entre les séances ?

    merci pour votre aide

    serge
     
  2. Hypno-Morgane24

    Hypno-Morgane24 Membre

    Inscrit:
    11 Août 2014
    Messages:
    80
    J'aime reçus:
    8
    Points:
    1030
    Localité:
    Limousin
    Bonsoir Serge,
    Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue parmi nous et surtout quel courage avez vous eu d'en parler car ce n'est facile pour tout le monde.
    Concernant les psys, j'en ai également vu des maintes sans aucune aide réelle apportée. Du coup, je me suis tournée vers les thérapies brèves prise en charge depuis 6 mois maintenant où il y a un réel échange et un accompagnement.
    La jalousie est un vrai problème dans un couple en effet. Concernant votre femme, je ne sais pas ce qu'il en est mais il serait possible de traiter le problème à l'intérieur et trouver la cause profonde de celui ci par l'hypnose. Son inconscient renferme peut être des traumatismes anciens non visibles liés à son enfance, la tromperie ou manipulation de la part de son ex..
    On ne peut pas traiter au sens propre mais on peut comprendre et analyser les problèmes d'affection: l'hypnoanalyse notamment. Une thérapie, dans un couple, est conjugale et par conséquent cela s'entend que ce n'est pas seulement la personne concernée mais aussi prendre en compte les ressentis et la vie en couple de l'autre. Ce travail se fait à 2 et elle aura besoin d'attention et de réconfort.
    Peut être manque t-il quelque chose?
    Le travail se fait lors des séances mais il doit continuer entre celles ci. Une fois que la personne aura utilisé la clé de la transe hypnotique, elle peut avoir des tâches à faire entre et le praticien va "éduquer" le patient à l'auto hypnose pour que celui ci soit autonome et puisse l'utiliser dans son quotidien.
    Selon la problématique, Diverses techniques peuvent être employées. La jalousie entraîne t-elle une frustration et des moments d'angoisse et d'insécurité? Depuis combien d'années ces sensations sont elles présentes? Y a t-il des moments propices ou des facteurs favorisant?
    Le premier entretien comportera au départ, une anamnèse.
    N'étant pas hypno thérapeute, je ne saurai guère vous aiguiller contrairement aux hypno thérapeutes ici présents et plus expérimentés. Avis aux experts!
    En vous souhaitant une bonne soirée.
    Cordialement,
    Morgane.
     
    sebastien82170 aime ça.
  3. sebastien82170

    sebastien82170 Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Localité:
    dieupentale
    Merci de votre réponse et de votre aide, tt s'est amplifié depuis la naissance de notre fille de 3 ans et demi. Le soucis de base est sa jalousie ( dites maladive par les psy) envers ma fille de 12ans, du coup tt cke fait ma grande est problématique, simplement sa présence. A cela fait ajouter une absence d'affection et une quasi ignorance envers moi.
    Les osy mettent cela sur le compte du manque d'affection de son père envers elle, la tromperie de sa mère envers son père et la tromperie de son ex vis à vis d'elle. Au final je suis la et je paye les erreurs des autres du passé. Comme si elle me faisait payer tt cela alors que j'ai toujours fait le Max pour elle et ces enfants.
    Conflit permanent ds le couple j'ai toujours insisté pour une thérapie de couple en me mettant en cause également mais a chaque fois tt retombe sur elle... Le soucis c'est que elle ne continue jamais les thérapie, la dernière a réussie a la mettre sous anti dépresseurs mais l'effet n'a duré que 6 mois et cela malgré le traitement, c'est la séparation qui est en vue. L'hypnose qu'elle a commencer aujourdhui est la seule et dernière chance. Alors est ce que ça va y faire ??
    Est ce que ça va traiter, agir sur sa jalousie et son manque d'affection et d'intérêt envers moi , j'ai des doutes car je ne crois plus en grand chose. Elle dit m'aimer mais ne pas y arriver..
    Voilà mon histoire.
    Donc si vous avez des conseils, des expériences somilairzs ou sur les thèmes de la jalousie ou affection, je suis preneur..
    Merci et bonne soirée
    Serge
     
  4. sebastien82170

    sebastien82170 Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Localité:
    dieupentale
    Morgane pour compléter ma réponse,m. Je suis toujours plein de gestes d'affection, d'attention pour elle mais a chaque fois, cest soir de l'indifférence soit des réactions de rejet épidermiques, et c'est très dur a vivre. On dirait qu'elle est dans un blocage total vis à vis de moi.
    Voilà
    Bonne soirée
     
  5. Hypno-Morgane24

    Hypno-Morgane24 Membre

    Inscrit:
    11 Août 2014
    Messages:
    80
    J'aime reçus:
    8
    Points:
    1030
    Localité:
    Limousin
    Je vous en prie, c'est normal! Manifestement, et comme vous le dites si bien, malgré votre demande d'attention et de petits gestes cela ne suffit pas car il y a un blocage quelque part. Où? telle est la question. l'indifférence est peut être lié à son vécu plus ou moins dramatique.
    Traiter, je ne le dirai pas ainsi mais aider à mieux vivre et réparer les problèmes anciens, oui. Il lui faudra du temps, le temps qu'elle se remette. Il existe plusieurs techniques dont l'EMDR. Je ne sais pas si vous en avez entendu parler mais cette méthode est très intéressante lors de traumatismes anciens et souvenirs réprimés gravés dans l'inconscient et affecte la pensée consciente, émotions et perceptions. Cela se résume à la stimulation sensorielle sous forme bilatérale par des mouvements oculaires. L'EMDR signifie désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux.
    Quel type d'hypno thérapeute voyez vous? Quelles méthodes utilise t-il en plus de l'hypnose? Comment s'est passée sa première séance aux niveaux des ressentis?
    Car comme on le dit, parler c'est bien mais si l'on ne soulage pas le problème en profondeur, cela ne sert pas à grand chose. Bon nombre de psy qui sont théoriciens et ne se contentent que de vous écouter ou sont non verbal. D'un côté, vous avez les "théoriciens" et d'un autre les "accompagnants" ou "curieux" de l'esprit humain et ceux là, sont vraiment d'une grande utilité pour un accompagnement solide. J'en avais parlé en commentaires dans un autre article.
    La psychologie est un domaine qui me fascine, le fonctionnement de l'esprit humain et ses conséquences, la biologie, à quel point il est puissant.
    Je vous souhaite une agréable soirée et surtout ne baissez pas les bras.
    Morgane.
     
    sebastien82170 aime ça.
  6. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Bonjour Serge et bienvenue

    Je te donne mon avis à partir d'une orientation "thérapie brève" et orientée solution dans le cadre de séance d'hypnose.
    Tu vois en thérapie brève un des enjeux est de ne pas proposer au consultant le même parcours ou les mêmes démarches qui l'on conduits à l'échecs.
    Il n'est donc pas question de prioriser l'analyse, de rechercher les causes à tout prix, cela vous à déjà conduit ... nul part.
    Le thérapeute devra donc vous proposer quelque chose de différent, ce centrer sur les solution plutôt que sur le ou les problèmes.

    1. L'hypnose peut elle traiter les problèmes de jalousie ?
    La jalousie est le plus souvent d'abord une question de confiance en soit....
    Il est donc probable que l'hypnothérapeute proposera ce thème en premier lieu. Ou, moins directement, en faisant s'exprimer ta femme sur ce qu'elle ressent en situation de jalousie et s'appuiera la dessus pour formuler un objectif acceptable par ta femme.
    Alors oui, l'hypnose peut traiter un problème de jalousie. Elle à en elle toutes les ressources nécessaires pour avancer, retrouver une estime d'elle, une assurance etc... qui l’entraînera à un changement de comportement, une autre façon appréhender les choses. Ce sont ces ressources que l'hypnose ira chercher.

    2 L'hypnose peut'elle traiter les problèmes d'affection avec le conjoint ?
    Non, l'hypnose de peut pas créer des sentiments! d'ailleurs cela poserait une sacrée question d'éthique.
    Cependant, le travail sur le comportement d'une personne dans la famille, influe non seulement sur la personne concerné mais également sur le conjoint.
    Pour elle, une amélioration (moins souffrir de jalousie, ce qui la mobilise actuellement) lui sera favorable dans d'autres domaines de la vie. Voir les choses autrement, d'autres enjeux, d'autres priorités etc....
    Cela influera sur le regard qu'elle portera sur votre relation.
    Pour toi, son comportement changeant, le tiens évoluera fatalement. Moins de craintes, appréhension....
    Et il y à fort à parier que vos rapports s'en trouve amélioré.

    Cette logique '(base des thérapies familiale) répond en partie à ta question 3
    Sinon plus généralement, oui le travail continu après une séance.
    Mais pour être plus précis une séance n'est pas un médoc qui aurait un effet spécifique pendant un temps donné. Ce n'est donc pas la séance proprement dit qui poursuit son effet. Mais le travail acquis qui perdure.
    Les bienfaits d'un changement que nous apprécions et que nous entretenons sans même nous poser la question.

    Pour finir, je sais que lorsque l'on est le nez dans une vraie problématique telle que tu l'as décrite, les choses ne paraissent pas simple. Et souvent on nous propose des "usines à gaz" thérapeutique, qui vide le porte monnaie, remplis les poches des amateurs de "traitement de problèmes" plutôt que d'apports d'aides et de soutiens.
    Je ne sais pas combien de séance seront nécessaire pour avancer concrètement pour ta femme, mais en tout cas assurément assez peut.
    Il y à pas mal de partie prenante dans ta famille et il y à surement d'autres éléments "non dit" qui influe sur l'ambiance général, alors entend bien que je ne parle que de votre couple en priorité, même si les enfants y verront un effets.

    Je te souhaite de trouver un bon thérapeute et le bon chemin.
     
    sebastien82170 et Prudence aiment ça.
  7. Hypno-Morgane24

    Hypno-Morgane24 Membre

    Inscrit:
    11 Août 2014
    Messages:
    80
    J'aime reçus:
    8
    Points:
    1030
    Localité:
    Limousin
    Bonsoir hibou13,
    Je vous remercie énormément de l'avoir éclairé. Se recentrer sur les solutions et gagner en assurance.
    Ne pas chercher "pourquoi ça va mal" mais "que puis je faire pour m'en sortir?" Des objectifs prédéfinis et adaptés tels sont les mots.
    Heureusement que l'hypnose ne peut créer de sentiments sinon cela serait un réel problème. Les sentiments sont infaillibles et on ne peut contraindre une personne à ressentir cela ou cela. Le lien qui est crée entre 2 personnes dans un couple est une alchimie profonde, la valeur de ce qu'elles sont.
    Par contre, la modélisation du comportement va lui apporter un soulagement avec moins d'appréhensions, de peurs et une amélioration de sa qualité de vie.
    Dans ma famille, mes parents trouvent un changement radical mais comme vous le dites, certaines choses influencent dans la famille. Les familles ont souvent beaucoup d'influence malheureusement. Sinon, il faudrait prendre en charge toute la famille de A à Z mais c'est impossible! Nous nous centrons sur la personne concernée afin de lui apporter des bonnes choses mais il existera toujours un degré de sensibilité aux influences d'autrui. La personne prend soin d'elle et fait abstraction du reste. Qu'en pensez vous?
     
    sebastien82170 aime ça.
  8. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Juste deux remarques.
    Je ne sais pas ce que veux dire, la "modélisation du comportement"?
    Derrière le mots "modélisation" il y à l'idée (pour moi) qu'il y aurait un comportement normal à acquérir et qu'un thérapeute saurait ce qu'est ce modèle de comportement adapté à la situation du consultant.
    Si c'est cela le sens de ce terme, il est parfaitement en contradiction avec l'évolution de la psychologie aujourd'hui est correspond à des vieux schémas.
    Mais j’interprète peut être mal.
    A mon avis, le but n'est pas de faire "abstraction", mais d'envisager, d'inter-agir autrement dans ses rapports avec le "reste"
     
    sebastien82170 aime ça.
  9. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Meilleure Réponse
    J'utilise parfois la modélisation: je demande au client s'il connait quelqu'un qui a le comportement souhaité, ou la ressource, ou quelqu'un qu'il admire, qu'il soit réél ou imaginaire et de chercher comment il fait pour avoir la chose recherchée, ou de se le représenter comme une aide, un soutient, un mentor à ses côté durant les moments difficiles. Pour moi il n'est pas question de norme mais de ce que la personne souhaite.
    Sinon je partage plutôt l'avis de Hibou (sauf pour le nombre de séances, franchement je ne saurai absolument pas dire s'il en faudrait beaucoup ou peu).
     
    sebastien82170 aime ça.
  10. sebastien82170

    sebastien82170 Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Localité:
    dieupentale
    Bonjour et merci pour vos conseils éclairés.
    Pour rebondir sur vos posts, oui je suis d'accord avec vous sur "heureusement que l'hypnose ne peut pas influer sur les sentiments" par contre je pense que ça peut influer sur les causes d'un manque ou dégradation d'affection en lien avec son éducation/enfance ; là en l'occurence, aucune affection du père ET lorsque elle et sa soeur avait un petit ami, il ne fallait surtout pas montrer à l'extérieur la relation, il fallait me^me que les petits amis garent leur voiture plus loin de la maison !!

    Le type d'hypnose qu'elle a attaquée, je ne sais pas (mais je vais me renseigner) PAR CONTRE son ressenti a été trs bien selon elle "pas de pleurs, sentiments d'être bien, elle aurait continuée encore davantage", à priori ils ont fait la période 3 ans à 13ans et elle revoit la thérapeuthe dans 2 semaines.

    Hibou, je suis d'accord avec votre analyse, à ce jour, les psy ont à priori identifiés la cause de ces problèmes mais des solutions pérennes n'ont pas étaient apportées par le conscient et de ce que je comprend, activer l'option de l'inconscient est une autre alternative et bien plus puissante : dites moi si je me trompe ?

    Par contre, comment cela se passe t'il justement en terme d'apport de solution, qui apporte ces solutions.
    Basiquement, je sais (ou plutôt je pense) que l'hypnose permet de faire parler (ou de faire parler son inconscient) le patient et du coup identifier les causes profondes d'un problème particulier. Par contre, comment se passe ou qui ou par quel moyen fait'on le lien entre les causes et les solutions. Merci à l'un d'entre vous qui disait justement que l'hypnose ce n'était pas uniquement faire parler les gens... mais comment passe t'on à l'autre étape.

    merci à tous

    serge
     
  11. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Bonjour
    Je t'ais exposé brièvement la démarche thérapie brève orienté solution.
    Une autre approche en thérapie hypnotique est de "remonter" au traumatisme originel (ou du moins un souvenir marquant pour le consultant) et sous hypnose, d'une certaine façon "refaire le film".
    C'est à dire revoir l'événement, un peu comme on revois un film sauf que l'on va en modifier le contenu. Par exemple venir adulte d'aujourd'hui, consoler l'enfant du film, ou encore revivre l'événement avec une tout autre attitude....
    En bref, on cherche à modifier les ressentis, les effets aujourd'hui qu'à sur nous le traumatisme d'hier.
    La, disons que je résume pas mal une démarche qui prendrais quelques chapitres pour détailler les multiples façons de s'y prendre.
    Toujours est il que cela reste plus efficient à court terme qu'une analyse explicative.
     
  12. sebastien82170

    sebastien82170 Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Localité:
    dieupentale
    Bonjour Hibou,
    oui j'imagine que c'est bien plus complexe que cela MAIS ton résumé me permet de bien appréhender la démarche, c'est très clair.
    Merci beaucoup
    à bientôt
    Serge
     
  13. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
  14. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6530
    J'aime reçus:
    631
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue Serge

    La jalousie maladie est minante
    Si on la considère comme un trouble du comportement elle est accessible aux techniques comportementales par l' hypnose

    C’est un peu l’ addiction de toujours être jalouse, de répéter un comportement de remplissage du vide encore et encore par la construction compulsive d’idées fausses +++
     

    comme on le dit, parler c'est bien mais si l'on ne soulage pas le problême en profondeur, cela ne sert pas à grand-chose
    Là, Morgane, on risque de retomber dans les discussions sans fin de la psychanalyse contre l'ericksonien et de se refermer la porte hypnotique.
    On n'a pas forcément besoin de connaître la nature ni la profondeur de ce vide pour le combler thérapeutiquement.

    Refaire / vivre le film de façon "intuitive " qu'est ce que je projette comme situation réussie sur l'écran ? Comment je séduis ma/mon partenaire à chaque instant encore et encore naturellement pour être au mieux ensemble dans un film d'amour commun...
    Et le jalousie n'a plus de sens...car l'hypnose est permanente...dans chaque geste et vécu du quotidien...

    Là me semble être aussi la/ma/notre meilleure solution
     
    Dernière édition: 4 Novembre 2014
  15. sebastien82170

    sebastien82170 Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Localité:
    dieupentale
    Bonjour Surderien,
    ce forum est vraiment vivant et je suis agréablement de voir le niveau de compétence des "spécialiste", ça change de certains sites !

    Entre tout je suis bien plus éclairé.

    Maintenant, ma dernière question sera "quelle doit être mon attitude vis à vis de ma femme pendant ça thérapie ?".

    Sachant que la situation est assez critique (on parle de séparation et on s'est dit que l'hypnose était notre dernière chance) :
    - plus aucune relation (tactile, affectueuse,...) : on cohabite
    - elle dit m'aimer mais ne pas y arriver (elle ressase ces difficultés = jalousie par rapport à mon ex, ma grande fille + d'autres sujet de désaccord qu'elle à crystalisée) : pour elle tout cela représente un blocage
    - toutes mes tentatives de rapprochement sont rejetées
    - on n'arrive plus à dialoguer et concernant cela elle refuse de revoir une psy qu'on avait déjà vu pour pour pouvoir communiquer de façon constructive.

    A plusieurs reprises j'ai essayé de reprendre du poil de la bête (car l'ignorance m'est très très difficile à vivre) et donc de faire comme si rien ne s'était passé. Je redevient souriant, communiquant, attentif/présent (je le suis tout le temps), j'essaye d'avoir des gestes affectueux (prendre la main, ...) MAIS à chaque fois je prend un vent et du coup, ça me reffroidit et je ne fait plus rien ET DU COUP, on n'est là à vivre sous le même toit mais sans que rien ne se passe : donc quelle attitude adopter ?

    merci
     
  16. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Bonjour
    Ce que tu dis confirme l'urgence de changer pour une orientation brève et solution.
    Et d'une certaine façon elle à raison de refuser "encore" un psy, démarche qui n'a rien fait avancé jusqu'à présent. Ça la pose en situation de culpabilisation en plus, "...j'ai des trauma de jeunesse, je suis jalouse, je ne supporte pas, je, je, je...je suis seule coupable (en dedans), je vous jette (en dehors)"
    Toi dans tes tentatives tu lui dit (indirectement) "...tu vois je suis gentil...je t'aime....aller ça va aller..... et comme pour elle rien n'est réglé elle te jette !" Et c'est normal. Alors tu boudes et t'inquiète.... Le cercle infernale reprend, même cause, même effets.

    Que faire? Face à une réaction (jalousie) alors que l'objet du malaise n'existe pas (un attachement à ton ex) !
    Tenir le coup, avec patience, sans insistance en attendant un effet de ses séances.
    Tenir un discours positif et valorisant si elle constate un effet.
    Toi même, tu peux aussi aller faire une séance, tu peux y trouver l’intérêt d'aborder votre situation différemment, d'avoir une autre attitude et lui montrer que toi aussi tu participe à faire avancer les choses.
    Ne pas te renfermer sur le couple, continuer normalement tes occupation de loisirs si tu en as...
    Mais bon, pas facile sur le web d'aller plus loin.
     
    Prudence et sebastien82170 aiment ça.
  17. sebastien82170

    sebastien82170 Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Localité:
    dieupentale
    Oui ce ke tu décris dans la situation de culpabilisation et la suite est exactement et concrètement ce qu'il se passe. Et je peux comprendre ce processus que tu décris.
    Alors l'hypnose semble pouvoir être la bonne méthode aux vues de ce que tu écris et comparativement aux séances de psy.
    Disons que ça peut me donner un peu d'espoir !!
    À suivre
    Merci
    Serge
     
    Prudence aime ça.
  18. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6530
    J'aime reçus:
    631
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Maintenant, ma dernière question sera "quelle doit être mon attitude vis à vis de ma femme pendant ça thérapie ?".

    A un moment où elle est disponible pour t'écouter, peut-être que tu tu peux lui poser la question ?

    Afin de voir si elle souhaite de ta part quelque chose de précis ou si elle est dans une sorte d'opposition systématique, pour ne pas dire "systémique" ?

    Essayez de dégager un élément de loisir différent, commun à vous deux ?
     
  19. Hypno-Morgane24

    Hypno-Morgane24 Membre

    Inscrit:
    11 Août 2014
    Messages:
    80
    J'aime reçus:
    8
    Points:
    1030
    Localité:
    Limousin
    Bonsoir Surderien,
    Effectivement, je suis plus côté Ericksonien mais attention pas psychanalytique. D'où le fait que aller voir encore un "psy" qui ne fera pas évoluer les choses car elle culpabilisera d'avantage. Quand j'entends des médecins dire: " je ne peux vous aider, il faut aller voir un psy etc.. " ça me sidère sachant que les théories ne sont pas toutes réalistes. Comme Sébastien, j'en ai vu des psys( de A à Z) et aucun n'a vraiment su m'éclairer. Ma situation n'est pas la même que Sébastien mais au niveau psys nous sommes d'accord. ça donne un peu d'espoir l'hypno thérapie. D'où ma présence ici finalement aussi: des réponses de la part de spécialistes, des échanges, conseils... On commence à se sentir à l'aise ici. Donc, je tiens particulièrement à remercier toute l'équipe du forum qui est présente chaque jour mais en fonction de ses disponibilités et contraintes. Une équipe bienveillante!
    En revanche, ce que vous dîtes est très intéressant.
    Vous êtes donc mieux placé que moi pour les problèmes conjugaux.
    Qu'en pensez vous?
    Par rapport à ce que disait Prudence, je suis aussi d'une part d'accord avec elle dans son précédent commentaire qui a su éclairer tout cela.
     
  20. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6530
    J'aime reçus:
    631
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Lorsqu'on a connu, un jour, l'hypnose dans un couple, on peut toujours la faire revenir.
    Sauf si les deux en ont oublié la recette.

    Lorsque les deux re-cherchent l'hypnose en thérapie parallèle, ils ont toutes les chances que çà le refasse...
     
  21. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Bah moi j'aimerai bien que plus de médecin osent dire ça, ce sont des êtres humains et des professionnels qui ne peuvent pas répondre à tout, ils ne peuvent pas à tout savoir. Et l'inverse est aussi vrai, en tant que psy j'ai conseillé à une cliente de demander à son médecin traitant de l'orienter vers un neurologue parce qu'elle avait des questions aux quelles ni moi, ni son médecin traitant ne pouvions répondre, parce que c'était trop technique pour nous, que ça dépassait nos connaissances. Plusieurs médecins m'envoient leur patients parce qu'ils ne peuvent pas tout prendre en charge, en plus le tarif pour un médecin ça doit être 23€ il me semble, plus les assurances, les charges etc. ils peuvent pas passer 1h avec chaque patient. Moi je travaille dans une pièce chez moi, en autoentreprise j'ai moins de charge, je demande 40€, j'ai été formée spécialement pour ces problèmes et je peux prendre des clients 45 min-1h.
    J'ai parfois beaucoup de pitié, de compassion pour les médecins (bon je râle aussi beaucoup sur certaines choses), parce que, comme beaucoup de soignants, ils sont facilement confronté au burn-out, au risque d'en faire trop, de vouloir aider à tout prix, et même au détriment de leur vie (personnelle, familiale...). Et pas que les médecins, les infirmières, les aides-soignantes, les bénévoles... attention à ne pas se sacrifier, à se préserver, à savoir aider dans la mesure de ses capacités...

    Après des "psy" il y en a plein de sortes. Je pratique l'hypnose en thérapie mais je me présente en tant que "psychopraticienne" et pour moi les hypnothérapeutes font partie des "psy", des aidants de la santé mentale, des professionnels de la relation d'aide. Il y a plein d'orientations possibles, de théories différentes, d'outils aussi, et tous les "psy" n'ont pas les mêmes.
    Par contre, faut être honnête, je pense que trouver "le bon" c'est parfois vraiment galère. Chaque personne est unique et tous les psy conviendront pas à tout le monde, je pense qu'il ne faut pas hésiter à faire un peu la tournée tant qu'on tombe pas sur quelqu'un en qui on pense pouvoir avoir confiance et qu'on pense pouvoir nous accompagner sur ce chemin personnel.
     
  22. Hypno-Morgane24

    Hypno-Morgane24 Membre

    Inscrit:
    11 Août 2014
    Messages:
    80
    J'aime reçus:
    8
    Points:
    1030
    Localité:
    Limousin
    Bonjour Prudence,
    Rien n'empêche de rechercher une aide supplémentaire pour des questions d'ordre techniques ou dépassement du champ thérapeutique. Pour les médecins, ça dépend à qui tu as affaire. Concernant les patients que tu soulages et accompagnes cela s'entend, contrairement à certains psychiatres comme dit précédemment qui passent aller 20 min ou 30 maximum et ensuite c'est le patient qui paye(j'extrapole un peu) cher pour quoi? pas grand chose au final. Simple consultation de routine même si cela fait plusieurs années qu'il le voit. Un psychiatre avec qui un patient n'avance pas et n'a plus confiance, il faut en changer. La psychiatrie est un monde assez fermé. Certes, il y en a de très qualifiés et avec qui le patient a une thérapie longue et une aide mais d'autres...
    Concernant le burn out des professions médicales et pas seulement, beaucoup lâchent car ils n'arrivent pas à concilier leur vie familiale et professionnelle(ex: médecin de garde aux urgences), la confrontation face à la détresse de leurs patients, aide trop et comme tu le dis si bien, au détriment de leur santé. Il y a eu un témoignage d'un médecin dans une émission sur le burn out des professions médicales et paramédicales. Comme quoi, cela peut arriver à n'importe qui. Que cela soit médecin, infirmier, aide soignant, AMP.... J'ai d'ailleurs connu une personne dont j'avais parlé qui a été dépressive, elle était AMP en MAS et elle m'a raconté ses ressentis. Souvent, on se dit "je veux faire tout, il faut que cela soit bien fait, je suis présente pour mes patients et ils ont besoin d'être aidés.." mais qui en pâti au final et en combien de temps?
    Ensuite, nous ne pouvons tout connaître par cœur car nous n'avons pas la science infuse. Même Albert Einstein où on se le représente au niveau du QI et de ses connaissances inégalées mais lui non plus ne pouvait point tout savoir malgré que cela soit un génie dans son domaine car comme être humain, il y a des domaines où nous avons des facilités et d'autres des difficultés. Lui sans exception. Y a t-il quelqu'un sur cette terre qui a la science infuse et qui connaît tout sur tout, dans tous les domaines? A débattre.
    Tu as raison dans le sens où trouver le bon est difficile voir le parcours du combattant. Chaque personne est différente. Une va avoir besoin d'aide pour la confiance en soi, gestion des émotions et une autre avec des symptômes plus lourds dont il faudra du temps.
    Dans mon cas, aucune personne ne m'a envoyé vers une sophrologue et je dirai même que c'est le contraire. J'ai du faire seule la démarche. ça prête à rire quand même!
     
    Prudence aime ça.
Chargement...
Vous aimerez:
  1. katia (zoulouk)
    Réponses:
    14
    Affichages:
    1309
  2. Kamou
    Réponses:
    22
    Affichages:
    1776
  3. fabrizio63
    Réponses:
    0
    Affichages:
    465