colon irritable

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par quicha, 24 Septembre 2006.

  1. quicha

    quicha

    Inscrit:
    22 Septembre 2006
    Bonjour j'ai 28 ans et souffre de colites depuis plus de deux mois.
    Ais essayer beaucoup de choses sans grand succès.
    J'ai essayé l'ypnose avec un psychiare mais rien du tout de nouveau au bout de 5 séances.
    Peut-être nétais-ce pas le bon?
    Tout a commencé au moment ou j'ai voulu faire un bebe.
    les medecins que j'ai vu : osteo, generaliste, acupuncteur disent que cela est emotionnel et nerveux??????????????
    le problème c'est qu'aujourd'hui suis obsédée par ça et ne parviens plus à relativiser et envisager l'avenir.
    Connaissez-vous un hypnothérapeute compétent dans ce domaine.
    Merci
     
  2. J'ai connais quelq'un qui s'est très bien soignée des colites avec l'hypnose...Un DVD!!
     
  3. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    ATTENTION !!!!
    Je rappelle que chaque être humain est unique... et qu'en conséquence la réponse thérapeutique à son mal-aise doit être étudiée de manière strictement individualisée. Je ne crois pas à la thérapie par DVD. Elle enrichit son auteur mais certainement pas la personne en souffrance. Pire, je dirais même qu'elle peut se révéler dangereuse... parce que pleine de faux espoirs
     
  4. Perso je trouve qu'il y a quand même beaucoup d'anonymes qui militent pour le DVD sur ce forum.

    A celui qui fait sa pub, ça veut tout dire sur le sens de sa démarche auprès des personnes en souffrance...
     
  5. Guillaume

    Guillaume

    Inscrit:
    21 Janvier 2006
    Je pense que pour éviter ou au moins limiter ce phénomène il serait bon que chacun s'inscrive sur ce forum avant de pourvoir poster.
     
  6. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    A propos des DVD "miraculeux" (suite et fin). Quand un individu est désespéré -parce que bouffé par son mal-, il est fragilisé et donc extrêmement vulnérable à l’idéologie thérapeutique ultra-libérale… Le malheur des uns fait le grand bonheur de quelques autres... C'est bien connu. Aussi, vous qui souffrez MEFIANCE... Ne succombez pas aux chants mélodieux des sirènes.
     
  7. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Une demande d'aide et toujours pas de réponse... Quicha, en attendant de trouver un hypnothérapeute (ou tout autre thérapeute) près de chez vous... je veux bien vous aider par écrit. Contactez-moi par e-mail en me faisant parvenir une "biographie émotionnelle" ante et post problème. Merci aussi de bien vouloir me confirmer s'il y a bien eu un diagnostic médical de colite d'établi.
     
  8. yannick

    yannick

    Inscrit:
    29 Juillet 2006
    juste une petite remarque en passant:

    En matière d'osteopathie, d'acupuncture etc... Les médecins sont rarement les mieux formés.

    Par contre je rejoins lemaleduqué dans sa demande de diagnostic, en ajoutant qu'il s'agit d'un diagnostic differentiel (c'est parce que cela n'est ni X ni Y, c'est donc probablement une colite)
     
  9. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Et pour cause : un certain nombre de médecins en manque soit de beurre dans leurs épinards (sic !) soit de gratification narcissique se précipitent sans passion aucune sur des formations qui ont le vent en poupe. C'est vrai pour l'ostéopathie, l'acupuncture mais aussi pour l'hypnose, la réflexologie plantaire... Résultat : une incompétence indéniable et des sujets déçus et critiques envers la dite activité.
    Merci pour la précision :wink:
     
  10. heinziwalavie

    heinziwalavie

    Inscrit:
    22 Avril 2006
    Il est domage de coller des étiquettes.
    Je trouve courageux de quitter l'arsenal thérapeutique pour se repositionner face aux symptomes.
    Les médecins,anesthésistes, chirurgiens, ou autres spécialistes de ma formation n'attendent pas un retour sur investissement, mais se repositionnent dans leurs certitudes. Il me semble que nous avons tous à gagner sur cette crédibilité scientifique qui se dessine.
    Si votre compétence est reconnue, ne vous inquiétez pas, le soleil brille pour tout le monde.
     
  11. laréponse

    laréponse

    Inscrit:
    15 Novembre 2007
    Bonjour quicha,

    Pour ce qui est des colites, il est assez fréquent que cela résulte d’un système digestif défaillant. Je sais, ça paraît évident. Certains diront que j’enfonce des portes ouvertes. Mais on ne tient pas assez compte, selon mon expérience, du fonctionnement systémique du corps.

    Le colon n’est pas isolé, il est au bout d’une chaîne d’organes qui lui envoient leurs déchets, et il se trouve au milieu d’autre organes auxquels il envoie malgré lui des toxines (elles traversent la muqueuse affaiblie).

    Bien que basique, ceci est primordial, mais peu de médecins valident cette thèse à l'heure actuelle. Pourtant les colites et autres colons irritables, iléites ou Crohn sont bien là. Il leur faudrait faire un zoom arrière pour voir l'ensemble, plutôt que de prescrire des corticoïdes, faute de mieux,à la pelle.

    La fameuse carence en acides gras essentiels ( Oméga 3 et autres) qui fragilise et rend la muqueuse perméable aux toxines, l’excès de produits laitiers, la stagnation des matières par manque de fibres dans notre alimentation, les quantités aujourd'hui phénoménales de pesticides, insecticides, arômes artificiels, additifs aux effets inconnus et autres antibiotiques que nous ingérons et dont notre corps ne sait que faire devraient nous mettre sérieusement la puce à l'oreille.

    On peut également citer la présence excessive de sels biliaires agressifs dans l'intestin du au manque de fibres également. Par compression, l’irrigation sanguine peut être déficiente, d’où irritation en premier lieu du colon et du grêle, puis hémorroïdes, phlébites etc .

    Voir toutefois Kousmine, Seignalet, Kellogs et d'autres qui semblent ne pas perdre le Nord. La muqueuse colique est en première ligne. Comprenons aussi que lorsque le transit digestif est ralenti au niveau du colon, il y a stagnation de fait au niveau du grêle qui offre, lui, une énorme surface de contact avec les toxines. L’inflammation est plus que probable. Le transit n'est pas fait pour fonctionner au ralenti.

    Alors, si ce colon irritable est toujours rebelle ou si vous avez d’autres signes, constipation ou transit ralenti ou hypertension ou cholestérol… Il vous faudra changer quelque chose. Des études récentes semblent confirmer que l'hypnose aurait un effet positif, mais dans quels cas précisément, et comment sont conduites les séances ? Pour plus de renseignements on trouve mon Email sur ce site. Ou voir un bon naturopathe. Bonne chance.

    Patrice MALTA
     
  12. vro66

    vro66

    Inscrit:
    17 Avril 2012
    bonjour j aimerais savoir comment votre amis a pu ce soigné pour son probleme de colon irritable
    merci vro66@free.fr
     
Chargement...