1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Dépression & auto hypnose ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Yvan, 30 Décembre 2007.

  1. Yvan

    Yvan Membre

    Inscrit:
    29 Décembre 2007
    Messages:
    103
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    Saint-Etienne, France

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Est-il possible via une entrée en auto hypnose de demander à son inconscient les causes profondes de sa dépression et d'y agir dessus ?
     
  2. docteur mandrille

    docteur mandrille Membre

    Inscrit:
    23 Décembre 2006
    Messages:
    237
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    paris
    je pense que c'est a double tranchant.

    tu présuppose d'hors et deja une approche causale de la depression ce qui n'est qu'une hypothese de travail.
    je craint (peut etre a tord) que tu ne soit deja en train de t'hypnotiser sur ce sujet cad d'envisager le probleme sous l'approche causale uniquement,me trompe je?
     
  3. paul-rené

    paul-rené Membre

    Inscrit:
    9 Décembre 2006
    Messages:
    162
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    cherbourg
    Je pense que la dépression est du ressort du psychologue ou du médecin.

    L'auto-hypnose peut t'aider à sortir de cet état. Mais, le traitement d'une pathologie psychique n'est pas du ressort de l'hypnose de salon. Va voir ton médecin traitant pour aborder cette problèmatique.

    Cordialement

    Paul René
     
  4. Magikstarlight

    Magikstarlight Membre

    Inscrit:
    28 Janvier 2006
    Messages:
    96
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Bonjour,

    Je ne suis pas spécialiste en la matière mais je crains que la médecine traditionnelle ne propose d'autre remède que les grands classiques en la matière : les antidépresseurs. :?
    Sans être tout à fait contre, je pense que c'est vraiment un choix de dernier recours...Une dépression ne peut se traiter uniquement en surface...

    Est-ce la biologie qui détermine le psychisme ou l'inverse ?

    La réponse à cette question est personnelle et c'est à chacun d'envisager ses symptômes selon sa vision des choses.

    Je ne pense pas non plus que le lien de causalité soit à banir formellement. Trouver des causes en soi peut permettre de transcender. En acceptant son état dans la plus grande tolérance, en trouvant les causes de son mal être, c'est à dire les choses que l'on souhaite changer, je pense que l'on peut apprendre à mieux se connaitre et ainsi se dépasser...

    Toutefois, je ne sais pas comment tu vis ce que tu nommes "dépression" Yvan. Je pense que tu es le mieux placé pour savoir ce dont tu as besoin. L'auto hypnose n'est pas une solution miracle mais elle peut déjà t'offrir un support pour retrouver un état d'esprit plus apte à ressentir la joie de vivre et à voir les choses du bon côté... :) Et si tu éprouves le besoin d'être accompagné dans cette magnifique démarche de recherche de mieux-être alors pourquoi pas trouver un bon psychothérapeute pratiquant l'hypnose et travailler ensemble à trouver ce que tu cherches ?...
     
  5. Joey

    Joey Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Messages:
    258
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    L'homme se sert de ce qu'il apprend! (tout est apprentissage)
    Parfois volontairement, parfois involontairement.

    Dans quel contexte ta dépression est (ou pourrait être) bénéfique pour toi?
     
  6. paul-rené

    paul-rené Membre

    Inscrit:
    9 Décembre 2006
    Messages:
    162
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    cherbourg
    Yvan, nous sommes à ton écoute

    Cordialement

    Paul rené
     
  7. chamala

    chamala Membre

    Inscrit:
    6 Décembre 2006
    Messages:
    170
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Yes, l'homme est une machine programmable et déprogrammable à volonté, douée de sentiments et d'Amour. Il est transition entre animal et divin...
     
  8. Yvan

    Yvan Membre

    Inscrit:
    29 Décembre 2007
    Messages:
    103
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    Saint-Etienne, France
    Merci à tous pour vos réponses. :D je vais à mon tour vous donner quelques éléments complémentaires. Je suis suivi par un psychiatre depuis 9 ans durant lesquelles j'ai pour la plupart été sous traitement. il m'est arrivé à à plusieurs reprises de l'arreter (parfois pendant presque 1 an), quand j'étais en activité professionnelle. je suis aujourd'hui au chomage et je suis de nouveau sous traitement. Vous me direz que je peux chercher du travail comme tout le monde ? et bien non! en fait j'ai eu du harcèlement, des périodes de chomage successives et tout ceci fait qu'aujourd'hui j'ai du mal à postuler normalment car à chaque fois j'ai le même blocage: la peur que cela recommence! on a beau me raisonner, j'ai toujours ce transfert sur l'avenir que ca se passe mal. j'avais commencé une thérapie brève que j'ai abandonnée par manque de résultats. donc j'ai acheté un cd d'autohypnose et j'arrive à rentrer à transe, mais j'ai du mal à savoir comment procéder pour m'enlever le blocage. dois je demander la cause à mon inconscient ? dois-je lui demander de le supprimer ? comment faire, même si je pense que mon état est directement lié à mn statur de chomeur, le fait de ne plus avoir ce blocage m'aiderait grandement; j'attends vos conseils

    Yvan
     
  9. Joey

    Joey Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Messages:
    258
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    Dans ce contexte, comment sais-tu que ta peur est bénéfique?

    Maintenant remercie ton inconscient pour cette protection, et rends toi bien compte que ces situations liées au harcelement sont en réalité ultra minoritaires, et que la très grande majorité les rapports hierarchiques se passent dans un profond respect mutuel.

    Maintenant imagine en détail le plus parfait des entretiens afin de postuler pour un travail.
    Imagines en détails, cela veut dire, ce que tu vois, ce que tu entends, mais aussi et surtout ce que tu ressens lorsque tu réussi ce rendez-vous important.

    Revois plusieurs fois cette scène de l'entretien réussi en l'améliorant encore si tu veux, puis, lorsque tu sens que tu ressens au maximum tes émotions positives de réussite, de fierté, de compétence, de confiance en soi, de sérénité... , alors serres ton poing gauche très fort.

    Recommence encore cette étape 2 ou 3 fois. C'est une ancre positive, et lorsque tu seras en entretien, tu effectueras ce geste, tu serreras ton poing gauche, et toutes tes ressources fierté, sérénité, combattivité, efficacité... te seront automatiquement accessibles.

    Alors tu auras toutes tes chances de décrocher cet emploi.
     
  10. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,
    Je me permets de reprendre vos termes pour proposer un angle de vue, d'après ce qui peut être compris.
    (mais on ne fait pas de diagnostic sur un forum, on ne présente pas non plus de thérapeutique ; il ne s'agit que de proposer une hypothèse d'éclairage, de la question très générale que vous posiez en premier !)

    Yvan cette description me fait penser à un mécanisme assez révélateur d'une situation hélas trop classique en thérapie :
    - un événement, parfois modeste (toutes proportions gardées), mais pouvant être la cause d'un souvenir pénible (ex : une scène où l'on a été humilié, ou menacé)
    - puis la traversée de différentes situations dans lesquelles le début pouvait laisser craindre que cela recommence, à ce moment le sujet réagit d'une manière relativement :roll: adaptée : par un évitement
    - cet évitement produit un relatif soulagement, mais ne suffit évidemment pas à se convaincre que cela ne peut plus arriver
    - du fait de la répétition des scènes semblables, disons que l'inconscient (IC) du sujet (par des "raccourcis" de pensée devenant comme des automatismes) en vient au contraire à se persuader que dans tout un cas de situations un peu comparables, "tout recommence", et au fur et à mesure que le temps passe, cet IC devient de plus en plus habile à voir ce risque partout :shock:
    - d'où la "nécessité" de reproduire encore et encore cet évitement... Avec un sentiment que l'on ne peut absolument faire autrement... :?
    - et des ennuis psychologiques pourraient commencer à partir de là, si le sujet cherche en lui des explications causales...
    ... explications que malheureusement tout un tas de gens de bonne volonté sont prêts à lui trouver... :oops:
    ... ce qui conduit à se poser plus de problèmes qu'à se trouver des solutions... :(

    Joey a fait le contraire, il ne propose pas une interprétation, il vous a présenté une méthode de recherche d'amélioration (parmi celles qui peuvent rendre service) :eek:

    Pour une personne qui vivrait ce genre de chose bien sûr que la thérapie brève serait très intéressante. (Au fait et cette fois en parlant de vous Yvan, quel dommage que vous n'ayez pas fait jusque là une meilleure rencontre). Pourquoi ne pas reprendre cette voie, mieux accompagné ? Ceci soutiendrait et complèterait utilement tout ce que vous avez déjà fait qui vous a aidé, et aussi ce vers quoi vous tendez actuellement d'ailleurs (A-H) :)
     
Chargement...