Hypnologie et psychologie

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Timyoo, 12 Septembre 2012.

  1. Timyoo

    Timyoo

    Inscrit:
    11 Septembre 2012
    Bonjour à tous,

    Etant un nouveaux adhérant à ce forum, qui au passage m'impressionne grandement par sa richesse et ses nombreuses ressources, je n'ai pas encore eu le loisir de parcourir tout les topics. Veillez donc m'excuser si je pose une question qui a déjà été posée.

    Je me demandais simplement s'il fallait, pour être diplomé en hypnothérapie, avoir au préalable reçu une formation complète de psychologue.
    Et si ce n'est pas le cas, dans quels institut me conseilleriez vous d'allez pour recevoir une formation complète et digne de ce non. (Et je parle aussi bien d'une formation en ligne qu'un formation dans un établissement)

    Merci d'avance pour vos réponses.
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Is surgery possible without anatomy ?

    Peut-on être chirurgien sans connaitre son anatomie ?


    Pas forcément avoir les diplômes, mais avoir de bonnes connaissances...

    8)


    "Connaîs toi toi-même pour connaître les autres "
    .
     
  3. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    On peut hypnotiser sans psychologie... et faire de la psychologie sans hypnose. J'ai toujours eu le sentiment qu'il manquait quelque chose, aux uns, comme aux autres. Bon, aux uns, plus qu'aux autres...
    ;-)
    D'un autre coté vous avez la chance d'avoir Thierry Melchior, en Belgique, du coté de Bruxelle si je ne me trompe pas...
     
  4. Timyoo

    Timyoo

    Inscrit:
    11 Septembre 2012
    Oui nous avons cette chance en effet :)

    Mais peut on avoir un diplome d'hypnothérapeute sans être passé par des études de psychologie au préalable ?
     
  5. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Le plus important c'est peut-être d'acquérir de bonnes connaissances d' HELPOLOGIE

    lorsqu'une personne crie « help », savoir comment l'helper ?

    Can you help me ?

    Yes I can !

    Yes I can help you because you can help me !


    Savoir helper en étant helpeur, sans en avoir peur !

    aider l'autre tout en s'aidant soi-même

    découvrir les autres tout en se découvrant soi-même

    aider l'autre à se mettre à nu hypnotiquement, tout en se mettant soi-même à nu intérieurement !

    aider en s'aidant, aider en s'aimant

    aider en aimant

    s'aider en aimant

    céder en aimant

    c'est pouquoi, avec ma conjointe, on a toujours été meilleurs co-helpers du monde !

    (il faut dire qu'on s'est rencontré au cours de nos études d' helpologie...

    pour devenir aidant

    pour devenir soignant

    de soi-même aussi...


    :)

    Help toi toi-même pour helper les autres "
    .
     
  6. Timyoo

    Timyoo

    Inscrit:
    11 Septembre 2012
    Whow la profondeur de tes propos me décoiffe !! =D
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Moi c'est l'image de ton avatar qui me "décoiffe"...

    ce serait pas tout à fait non désintéressé ce mode d'hypnose spectaculaire ?

    :shock:


    PS Mais où l'as tu donc trouvée ? j'aimerais bien avoir la même...

    :lol:
     
  8. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Oui. La plupart des formations certifiantes d'hypnose n'ont pas pour critère d'entrée d'être psychologue... et de plus, n'ont pas nécessairement beaucoup d'apports en terme de psychologie.
    C'est parfois gênant, surtout lorsque les études d'hypnose conduisent une personne à s'autoproclamer thérapeute...
     
  9. Timyoo

    Timyoo

    Inscrit:
    11 Septembre 2012
    Merci de l'information Ivan :)

    Et Surderien c'est une image que j'ai trouvé sur google en tapant catalepsie totalisée :D
     
  10. MARYELLE

    MARYELLE

    Inscrit:
    19 Septembre 2012
    Ma question du jour est celle-ci : l'hypnose peut-elle réussir là où la psychologie a échoué ? qui a fait l'expérience des deux et peut témoigner...
    personnellement très déçue par des séances psycho stériles, je parle seule devant une psy qui opine du chef et après trente minutes me demande trente euros et je repars avec mes chagrins et mes angoisses, j'ai l'impression de me sentir PIRE qu'avant !! vidée et triste...
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Il y a très très longtemps, j'ai connu ce genre de "psychologie" où on a juste un mur en face de soi, et ça fait 30 euros.
    Pour moi, ça vaut strictement rien, car une pièce a déjà 4 murs, et ce type de pratique ne devrait pas porter le nom de "psychologie".

    L'hypnose est bien plus efficace, ou de la psychologie (comportementale) par exemple.
     
  12. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Je confirme.

    En France, c'est effectivement l'approche psychanalytique (les théories de Freud) qui dominent dans la plupart des formations des psychologues cliniciens. Le seul pays ou la psychanalyse a encore un impact équivalent est l'Argentine. En contre partie, aux Etats Unis, on ne trouve plus que quelque 5000 psychanalystes en activité.

    A l'inverse, l'hypnose peut être considérée comme faisant partie des thérapies brèves. Ces dernières sont globalement bien plus efficaces... à court terme, comme à long terme.
     
  13. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    vous êtes tombée sur une psy qui n'arrive pas à s'éclater ?

    alors comment voudriez vous qu'elle puisse vous aider à vous éclater ?

    c'est une thérapeute vide et triste...

    en miroir vous ne pouvez devenir que comme elle...

    à moinsse que, cela finisse par vous mettre en hypnose.

    :roll:
     
  14. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Si vous saviez combien de fois j'entends cela dans mon cabinet et je n'en suis même pas surpris. Les méthodes dynamiques (analytiques) ne finissent plus et les méthodes cognitivo comportementales équivalent à un copain qui te conseille sans savoir le fond de l'histoire. Oui, l'hypnothérapie (et non seulement l'hypnose) peut réussir là ou la psychologie "standard" a échoué. M'enfin... C'est ce que je vois régulièrement.
     
  15. Oratorioo

    Oratorioo

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    On en revient toujours au même point : faut-il vraiment connaître le fond de l'histoire pour aller mieux?
    Les TCC telles qu'elles sont employées aujourd'hui sont extrêmement efficaces.
    Elles agissent profondément et durablement, c'est un fait.
    Et si l'on utilise l'hypnose au lieu de la simple relaxation (on travaille beaucoup en imagination en TCC) eh bien les résultats seront encore meilleurs...
     
  16. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Je ne suis pas sûr que l'on parle des mêmes TCC. Ici c'est du béhaviorisme.
     
  17. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ce que j'ai constaté c'est que les TCC, par définition, se résument à apprendre à changer de comportement pour que soi-même et l'entourage puisse avoir une réponse qui sera, elle aussi différente. Une façon de faire des essais de comportement différent. Une façon de voir les choses différemment au départ qui donne un résultat différent et une dynamique différente. C'est décrit comme ça et moi même, il y a des lunes, j'avais consulté un psychologue en cognitivo comportemental. J'ai apprécié l'écoute... Ses conseils, ne me convenaient pas.

    Je ne pouvais pas changer de comportement si facilement et pour cause, j'avais les pulsions de mon subconscient qui me les dictaient ces comportements là et façons de voir les choses.

    Mais, de plus, j'ai peine à m'extirper de la tête que si quelqu'un parvient à se forcer à avoir un comportement différent ou réussit à s'apprivoiser à changer de comportement ou de façon de voir les choses, il court des risques de déplacement de symptômes. La raison pour laquelle il consulte sera peut-être réglée mais d'autre chose; des symptômes nouveaux pourraient survenir. Ainsi, on peut "guérir" une phobie des araignées ou apprendre à avoir de la patience mais je crois que l'origine du "trouble névrotique" se trouvera une autre façon de s'épancher. Bien sûr, avec l'hypnose, cette façon pourrait être bien réorientée mais sans l'hypnose ce sera (toujours à mon avis) une surprise pas nécessairement agréable.
     
  18. Oratorioo

    Oratorioo

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    C'est vraiment une vision très caricaturale des TCC que vous avez là Léo.
    Et puis, ces déplacements de symptômes, des centaines d'études ont été
    faites et aucune n'a fait mention d'un tel déplacement.
    C'est quand même très psychanalytique tout ça.
    En revanche, quand le symptôme a disparu, le patient peut effectivement
    rencontrer certaines difficultés : comment va t-il gérer sa vie sans le symptôme?
    Que va t-il faire maintenant qu'il n'est plus agoraphobe?
    Mais tout cela se fait progressivement, avec un accompagnement dans
    le changement.
    Et puis, surtout, les thérapeutes TCC travaillent énormément sur les aspects
    émotionnels aujourd'hui ; cela permet un vrai travail en profondeur.
     
  19. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Léo dit que tout le monde est névrosé, donc lui aussi.

    Moi je dis que personne n'est névrosé, mais qu'on devient névrosé en pensant le contraire.

    La psychanalyse permet d'inverser les choses encore et encore.

    L'hypnose permet simplement de le comprendre.


    Et que plus on aime se compliquer la vie, plus on peut...

    8)


    Tiens et pas de message de Claude De Brocoli ce matin ?

    Entretiendra donc pas mon processus contraddictif ?

    :shock:
     
  20. MARYELLE

    MARYELLE

    Inscrit:
    19 Septembre 2012

    [je cite SURDERIEN]vous êtes tombée sur une psy qui n'arrive pas à s'éclater ?

    alors comment voudriez vous qu'elle puisse vous aider à vous éclater ?

    c'est une thérapeute vide et triste...

    en miroir vous ne pouvez devenir que comme elle...

    à moinsse que, cela finisse par vous mettre en hypnose.

    :roll:[/quote]


    oui, c'est tout à fait ça !! physiquement elle était petite, terne et banale, enveloppée dans un grand châle hors d'âge sur son fauteuil, elle écoutait mais elle n'avait aucune parole réconfortante, aucune idée pour m'en sortir... j'ai été d'autant plus déçue que c'était la première fois que je consultais et que j'avais toujours pensé ne jamais mettre un pied chez un psy car de part mon métier c'est plutôt moi qui écoute les autres... mais il "fallait" que je parle à quelqu'un hors de ma sphère familiale ou amicale tant j'étais chamboulée et ce fût elle que j'ai choisi... je souhaitais un interlocuteur pour discuter, pour échanger mais ce n'était pas le cas ; elle ne m'apportait rien et j'ai cessé d'alimenter son porte monnaie (difficile de couper les ponts, elle me programmait d'office un rendez vous pour la semaine suivante, j'ai profité des congés pour tout cesser) et depuis que je ne la vois plus je me sens mieux... enfin pas tout à fait :wink: sinon je ne rechercherai pas vers l'hypnose de quoi guérir ou apaiser... mes maux... mais j'avance, grâce à vous tous !! mais certaines blessures paraissent impossibles à surmonter tant le chagrin est immense...
     
Chargement...