Formation Hypnose

Hypnose pour rêver

  • Initiateur de la discussion Zebulon.air
  • Date de début
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
62
Localisation
lacaune
Kamou à dit:
Seriez vous l'hypnothérapeute qui croit le moins en l'hypnose?
amusant!

Pour peu que vous sachiez qu'il n'y a rien dans un placébo, vous en écartez tout le potentiel. Au contraire, dans le vide du placébo, je vois une preuve de plus que l'hypnose existe bel et bien, et qu'elle est bien plus vaste qu'on ne peut l'imaginer.

La preuve : un petit placebo vide fait parfois d'étonnantes résonances quand il entre en contact avec l'inconscient.... preuve?contact? conclusions hatives...Qu'y voyez vous d'autre que l'essence même de l'hypnose?
l'essence de l'hypnose? oulaoullall!
ason application la plus épurée?
ou allez vous chercher tout cela?

Je vous accorde qu'il est difficile de se détacher du placébo=tromperie et que face aux clients il vaut mieux ne pas aborder ce sujet...
oui voila ,mensonge c'est la base....du placebo.
pas de l'hypnose, meme si il y a un air de famille!
 
Arobaz
Arobaz
Membre
messages
137
Points
2 010
Leo Lavoie à dit:
Si l'effet placebo n'est pas, par définition, un effet temporaire alors l'effet de l'hypnose thérapeutique c'est le placebo sans le mensonge.

Je trouve que le placebo, tel qu'utilisé dans les études des effets de médicaments ne peut pas être utilisé en toute éthique dans la médecine...On ne doit pas mentir au sujet, au client, au patient.

L'hypnose thérapeutique jouit de la puissance de l'effet placebo en toute pratique parfaitement éthique.

En fait... Ce n'est vraiment pas l'hypnose qui serait à l'origine d'un effet placebo. Tous les effets placebos sont une forme de suggestion hypnotique.
Et si mentir au patient lui sauve la vie ou lui fait recouvrer la santé,pourquoi pas ?
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Et pourquoi sommes nous encore obligés de mentir en l'an 2011 !!!!!! ?

Parce que sinon, dire aux patients qu'ils peuvent s'autoguérir seul, ne parraît pas encore possible pour lui, pas encore changé d'idée sur ses propres capacités , ne sait pas/plus aller à la source intérieure, attends tjrs de l'extérieur un sauveur :? ....alors que le placébo est la preuve du pouvoir de l'être, de l'imagination, de l'autoguérison, du pouvoir intérieur......
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
62
Localisation
lacaune
Arobaz à dit:
Leo Lavoie à dit:
Si l'effet placebo n'est pas, par définition, un effet temporaire alors l'effet de l'hypnose thérapeutique c'est le placebo sans le mensonge.

Je trouve que le placebo, tel qu'utilisé dans les études des effets de médicaments ne peut pas être utilisé en toute éthique dans la médecine...On ne doit pas mentir au sujet, au client, au patient.

L'hypnose thérapeutique jouit de la puissance de l'effet placebo en toute pratique parfaitement éthique.

En fait... Ce n'est vraiment pas l'hypnose qui serait à l'origine d'un effet placebo. Tous les effets placebos sont une forme de suggestion hypnotique.
Et si mentir au patient lui sauve la vie ou lui fait recouvrer la santé,pourquoi pas ?
est ce que cela se discute?
estes vous pret a entendre mes arguments?
je ne crois pas.....
mentir c'est le contraire de tout ce que je sais de l'ethique...
vous avez des patients? moi j'ai des clients et c'est peut etre la qu'est la difference?
car on ce qui me concerne je ne sauve la vie de personne....
ni ne fait recouvrir la santé a personne.....
mais suis un guide pour faire decouvrir au client lzes poterntiels cachés qu'il a en lui meme....
et ce n'est pas un jeu sur les mots!
non le mensonge ou qu'il soit ne peut etre justifié , ni utilisé... c'est la porte ouverte a la derive.....
pouvez vous faire confiance a celui qui ment?
pas moi!
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Arobaz à dit:
Leo Lavoie à dit:
Si l'effet placebo n'est pas, par définition, un effet temporaire alors l'effet de l'hypnose thérapeutique c'est le placebo sans le mensonge.

Je trouve que le placebo, tel qu'utilisé dans les études des effets de médicaments ne peut pas être utilisé en toute éthique dans la médecine...On ne doit pas mentir au sujet, au client, au patient.

L'hypnose thérapeutique jouit de la puissance de l'effet placebo en toute pratique parfaitement éthique.

En fait... Ce n'est vraiment pas l'hypnose qui serait à l'origine d'un effet placebo. Tous les effets placebos sont une forme de suggestion hypnotique.
Et si mentir au patient lui sauve la vie ou lui fait recouvrer la santé,pourquoi pas ?
Parce que c'est d'ouvrir une porte sur n'importe quoi. Et que c'est inutile d'ailleurs et que sont les faussetés et les mensonges qui rendent cette société malade. Justement l'hypnose permet de ne pas mentir alors pourquoi mentir?
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
xorguina à dit:
Et pourquoi sommes nous encore obligés de mentir en l'an 2011 !!!!!! ?

Parce que sinon, dire aux patients qu'ils peuvent s'autoguérir seul, ne parraît pas encore possible pour lui, pas encore changé d'idée sur ses propres capacités , ne sait pas/plus aller à la source intérieure, attends tjrs de l'extérieur un sauveur :? ....alors que le placébo est la preuve du pouvoir de l'être, de l'imagination, de l'autoguérison, du pouvoir intérieur......
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
 
Arobaz
Arobaz
Membre
messages
137
Points
2 010
Iletait question me semble t il de mensonge en medecine .
J'ai fais ce commentaire en ayant en tete cette histoire:
L’exemple du Krebiozen

L’un des faits les plus spectaculaires concernant la thérapie placebo date de 1957, alors qu’un nouveau médicament miracle, le Krebiozen, promettait de résoudre définitivement le problème du cancer. Un patient présentant des tumeurs métastatiques et de l’eau dans les poumons, ce qui nécessitait une prise quotidienne d’oxygène et le port d’un masque à oxygène, avait entendu parler du Krebiozen. Son médecin participant aux recherches sur ce médicament révolutionnaire, le patient le supplia de lui en administrer. Le médecin s’exécuta et constata la guérison miraculeuse de son patient : ses tumeurs s’étaient dissoutes et il put reprendre une vie quasi normale. La rémission fut de courte durée : lorsque le patient tomba sur des articles exposant que le Krebiozen n’était pas à la hauteur des espérances en matière de cancérothérapie, il fit une rechute et ses tumeurs réapparurent. Profondément troublé par cette aggravation, le médecin eut recours à une ruse désespérée : il proposa à son patient une nouvelle version améliorée du Krebiozen, qui n’était en réalité que de l’eau distillée. Le patient guérit complètement après le traitement placebo et resta en forme pendant deux mois… jusqu’à ce que le verdict final sur le Krebiozen soit publié dans la presse : totalement inefficace. Ce fut le coup de grâce pour le patient, qui mourut quelques jours plus tard.

Les placebos sont des fantômes qui hantent notre royaume d’objectivité biomédicale et révèlent les paradoxes et les fissures de ce que nous avons défini comme étant les facteurs réels et actifs d’un traitement.

Impressionnant non ?
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Leo Lavoie à dit:
xorguina à dit:
Et pourquoi sommes nous encore obligés de mentir en l'an 2011 !!!!!! ?

Parce que sinon, dire aux patients qu'ils peuvent s'autoguérir seul, ne parraît pas encore possible pour lui, pas encore changé d'idée sur ses propres capacités , ne sait pas/plus aller à la source intérieure, attends tjrs de l'extérieur un sauveur :? ....alors que le placébo est la preuve du pouvoir de l'être, de l'imagination, de l'autoguérison, du pouvoir intérieur......
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
Entièrement d'accord avec la vérité...à savoir que sa vérité n'est pas obligatoirement la vérité :wink:

Ben oui, nous ne devrions pas être obligés de mentir...d'ailleurs qui oblige quoi et qui et pourquoi et surtout pourqui ?

mais voilà, dans la tête de beaucoup trop encore à mon goût, un mensonge, omission compris, peut être positif.... :?

Perso, rien de mieux que la vérité, même si elle n'est pas trjs bonne à entendre, elle reste bonne à dire....

Mais voilà, s'il existe la vérité, c'est pour que le mensonge par opposition existe aussi.....et le placébo est un mensonge par omission qui peut aider n'est ce pas ?

Ethique..oui, intégrité oui...mais les personnes ont besoin bien souvent de voir le bien ou les possibiltés qu'ils ont de positif en expérimentant le négatif....(moi y compris, j'ai expérimenté comme ça dans ma vie...c'est dans le mal que j'ai retrouvé mes plus belles ressources )

Pour moi, le plécébo est une preuve du pouvoir( de nos capacités innées) de l'imagination propre à chacun de nous tous...maintenant, comment celà est amené est une autre histoire, façon de penser, comme s'il fallait mentir pour faire comprendre, ou faire croire que.....alors que, d'autres idée première pourraît être apporté au placébo....mais celà ne reste que mon avis :D

 
I
Intemporelle
Invité
Leo Lavoie à dit:
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
Je n'ai pas saisi ce que vous entendiez par le "savoir"

Car pour moi LA vérité est une notion intuitive qui ne ment pas, mais voilà pour cette ouverture intuitive, il faut être honnête avec soi-même.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Arobaz à dit:
Iletait question me semble t il de mensonge en medecine .
J'ai fais ce commentaire en ayant en tete cette histoire:
L’exemple du Krebiozen

L’un des faits les plus spectaculaires concernant la thérapie placebo date de 1957, alors qu’un nouveau médicament miracle, le Krebiozen, promettait de résoudre définitivement le problème du cancer. Un patient présentant des tumeurs métastatiques et de l’eau dans les poumons, ce qui nécessitait une prise quotidienne d’oxygène et le port d’un masque à oxygène, avait entendu parler du Krebiozen. Son médecin participant aux recherches sur ce médicament révolutionnaire, le patient le supplia de lui en administrer. Le médecin s’exécuta et constata la guérison miraculeuse de son patient : ses tumeurs s’étaient dissoutes et il put reprendre une vie quasi normale. La rémission fut de courte durée : lorsque le patient tomba sur des articles exposant que le Krebiozen n’était pas à la hauteur des espérances en matière de cancérothérapie, il fit une rechute et ses tumeurs réapparurent. Profondément troublé par cette aggravation, le médecin eut recours à une ruse désespérée : il proposa à son patient une nouvelle version améliorée du Krebiozen, qui n’était en réalité que de l’eau distillée. Le patient guérit complètement après le traitement placebo et resta en forme pendant deux mois… jusqu’à ce que le verdict final sur le Krebiozen soit publié dans la presse : totalement inefficace. Ce fut le coup de grâce pour le patient, qui mourut quelques jours plus tard.

Les placebos sont des fantômes qui hantent notre royaume d’objectivité biomédicale et révèlent les paradoxes et les fissures de ce que nous avons défini comme étant les facteurs réels et actifs d’un traitement.

Impressionnant non ?
Et voilà. S'il y avait des concensus internationaux dans l'hypnothérapie incluant celui qui permet les non concensus. L'hypnose pourrait avoir une voix forte et démontrer avec bien plus de crédibilité et par ce genre d'exemple, ce qu'est la puissance du subconscient. Alors plus besoin de mentir quand on sait qu'il faut changer ses croyances inconscientes. L'hypnose sert à cela.

Si vous et moi l'on est sur une île déserte d'où l'on ne sortira jamais et que le fait que je vous mente sur les vertus de l'eau de coco sur votre cancer, déjà, c'est limite mais ça me semble acceptable si vous allez mieux et c'est au niveau du pieux mensonge. Mais pour un médecin avec ses patients? Je n'y crois pas...C'est un peu comme le communisme. De belles idées théoriques qui ne marchent pas dans la pratique. Comme le démontre votre exemple d'ailleurs.
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Arobaz à dit:
Iletait question me semble t il de mensonge en medecine .
J'ai fais ce commentaire en ayant en tete cette histoire:
L’exemple du Krebiozen

L’un des faits les plus spectaculaires concernant la thérapie placebo date de 1957, alors qu’un nouveau médicament miracle, le Krebiozen, promettait de résoudre définitivement le problème du cancer. Un patient présentant des tumeurs métastatiques et de l’eau dans les poumons, ce qui nécessitait une prise quotidienne d’oxygène et le port d’un masque à oxygène, avait entendu parler du Krebiozen. Son médecin participant aux recherches sur ce médicament révolutionnaire, le patient le supplia de lui en administrer. Le médecin s’exécuta et constata la guérison miraculeuse de son patient : ses tumeurs s’étaient dissoutes et il put reprendre une vie quasi normale. La rémission fut de courte durée : lorsque le patient tomba sur des articles exposant que le Krebiozen n’était pas à la hauteur des espérances en matière de cancérothérapie, il fit une rechute et ses tumeurs réapparurent. Profondément troublé par cette aggravation, le médecin eut recours à une ruse désespérée : il proposa à son patient une nouvelle version améliorée du Krebiozen, qui n’était en réalité que de l’eau distillée. Le patient guérit complètement après le traitement placebo et resta en forme pendant deux mois… jusqu’à ce que le verdict final sur le Krebiozen soit publié dans la presse : totalement inefficace. Ce fut le coup de grâce pour le patient, qui mourut quelques jours plus tard.

Les placebos sont des fantômes qui hantent notre royaume d’objectivité biomédicale et révèlent les paradoxes et les fissures de ce que nous avons défini comme étant les facteurs réels et actifs d’un traitement.

Impressionnant non ?
Je dirais plutôt quel dommage (dans tous les sens du terme ) :oops:

Cette personne avait réussit à croire en la/sa guérison, mais, par l'effêt d'un extérieur(placébo) au lieu de comprendre que c'était de l'intérieur que la solution était trouvé.....

je trouve bien dommage, que le médecin n'est pas par la suite, montré que ce qu'il avait réussit incosnciement, il pouvait le reproduire consciement cette fois çi....

Il avait "juste" à inverser l'idée de départ....pas extérieur mais intérieur et l'aide ou le coup de pouce du toubib qui lui ouvre les yeux aurait peut être aider....

Le placébo devrait être, à mon avis, "juste" l'étincelle qui permettrait de prendre conscience, une fois le feu intérieur allumé ,de toute la lumière sur notre pouvoir d'autoguérison... :D
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
Je n'ai pas saisi ce que vous entendiez par le "savoir"

Car pour moi LA vérité est une notion intuitive qui ne ment pas, mais voilà pour cette ouverture intuitive, il faut être honnête avec soi-même.
Honnête avec soi même vous dites? Et c'est vous qui dites ça??? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
 
I
Intemporelle
Invité
Leo Lavoie à dit:
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
Je n'ai pas saisi ce que vous entendiez par le "savoir"

Car pour moi LA vérité est une notion intuitive qui ne ment pas, mais voilà pour cette ouverture intuitive, il faut être honnête avec soi-même.
Honnête avec soi même vous dites? Et c'est vous qui dites ça??? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

1) vous ne répondez pas à ma question

2) j'en conclue que vous ne connaissez pas ce qu'est l'intuition... :roll:

Sur ce bonne nuit :D
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
paulelie à dit:
Kamou à dit:
Seriez vous l'hypnothérapeute qui croit le moins en l'hypnose?
amusant!

Pour peu que vous sachiez qu'il n'y a rien dans un placébo, vous en écartez tout le potentiel. Au contraire, dans le vide du placébo, je vois une preuve de plus que l'hypnose existe bel et bien, et qu'elle est bien plus vaste qu'on ne peut l'imaginer.

La preuve : un petit placebo vide fait parfois d'étonnantes résonances quand il entre en contact avec l'inconscient.... preuve?contact? conclusions hatives...Qu'y voyez vous d'autre que l'essence même de l'hypnose?
l'essence de l'hypnose? oulaoullall!
ason application la plus épurée?
ou allez vous chercher tout cela?

Je vous accorde qu'il est difficile de se détacher du placébo=tromperie et que face aux clients il vaut mieux ne pas aborder ce sujet...
oui voila ,mensonge c'est la base....du placebo.
pas de l'hypnose, meme si il y a un air de famille!
J'aime qu'on m'explique pourquoi je me trompe
Pourquoi rapprocher mensonge et placébo? Je veux dire, admettons que le médecin vous dise prenez ce médoc c'est puissant et ça va vous faire dormir tout en sachant que c'est un placébo.

Solution 2 : vous vous endormez auquel cas le médecin a dit vrai
solution 1 : vous ne dormez pas auquel cas le médecin a menti

Entrent les deux, s'entrouve très précisément le bénéfice du doute.

Quelle certitude avez vous vous même de toujours dire la vérité? Êtes vous toujours certain de la véracité de tous vos dire? N'êtes vous jamais ce médecin qui espère que ça va marcher, et qui parle du futur haut présent, tout en sachant qu'il est possible que vous n'ayez pas dit toute la vérité lorsque le présent relève le futur?

Vous savez très bien que vous ne savez rien ; cette douce comédie de la vérité et de l'honnêteté n'est là que pour vous rassurer.
d'ailleurs qui sait vraiment?

L'éthique n'est pas idiote, c'est un respect intelligent, ce n'est rien de figé ça évolue comme tout. Maintenant vous pouvez décider le jour ou j'aurais un cancer de me dire qu'il me reste probablement quelques mois a vivre, ou bien vous pouvez m'expliquer qu'il me reste assez de temps pour faire le tour du monde

Je sais de quel côté je tirerai le malheur de votre certitude, et je sais de quel côté je tirerai le bénéfice de votre doute
L'éthique n'est pas là pour vous rassurer. Pour vous donner le sentiment d'être dans le vrai et vous déresponsabiliser ; elle est là pour toujours vous amener a vous demander ce qu'il est réellement bon de faire.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Kamou à dit:
paulelie à dit:
Kamou à dit:
Seriez vous l'hypnothérapeute qui croit le moins en l'hypnose?
amusant!

Pour peu que vous sachiez qu'il n'y a rien dans un placébo, vous en écartez tout le potentiel. Au contraire, dans le vide du placébo, je vois une preuve de plus que l'hypnose existe bel et bien, et qu'elle est bien plus vaste qu'on ne peut l'imaginer.

La preuve : un petit placebo vide fait parfois d'étonnantes résonances quand il entre en contact avec l'inconscient.... preuve?contact? conclusions hatives...Qu'y voyez vous d'autre que l'essence même de l'hypnose?
l'essence de l'hypnose? oulaoullall!
ason application la plus épurée?
ou allez vous chercher tout cela?

Je vous accorde qu'il est difficile de se détacher du placébo=tromperie et que face aux clients il vaut mieux ne pas aborder ce sujet...
oui voila ,mensonge c'est la base....du placebo.
pas de l'hypnose, meme si il y a un air de famille!
J'aime qu'on m'explique pourquoi je me trompe
Pourquoi rapprocher mensonge et placébo? Je veux dire, admettons que le médecin vous dise prenez ce médoc c'est puissant et ça va vous faire dormir tout en sachant que c'est un placébo.

Solution 2 : vous vous endormez auquel cas le médecin a dit vrai
solution 1 : vous ne dormez pas auquel cas le médecin a menti

Entrent les deux, s'entrouve très précisément le bénéfice du doute.

Quelle certitude avez vous vous même de toujours dire la vérité? Êtes vous toujours certain de la véracité de tous vos dire? N'êtes vous jamais ce médecin qui espère que ça va marcher, et qui parle du futur haut présent, tout en sachant qu'il est possible que vous n'ayez pas dit toute la vérité lorsque le présent relève le futur?

Vous savez très bien que vous ne savez rien ; cette douce comédie de la vérité et de l'honnêteté n'est là que pour vous rassurer.
d'ailleurs qui sait vraiment?

L'éthique n'est pas idiote, c'est un respect intelligent, ce n'est rien de figé ça évolue comme tout. Maintenant vous pouvez décider le jour ou j'aurais un cancer de me dire qu'il me reste probablement quelques mois a vivre, ou bien vous pouvez m'expliquer qu'il me reste assez de temps pour faire le tour du monde

Je sais de quel côté je tirerai le malheur de votre certitude, et je sais de quel côté je tirerai le bénéfice de votre doute
L'éthique n'est pas là pour vous rassurer. Pour vous donner le sentiment d'être dans le vrai et vous déresponsabiliser ; elle est là pour toujours vous amener a vous demander ce qu'il est réellement bon de faire.
Ce que vous faites ici est l'apologie du silence qu'impose le fait que, comme disait Gabin "je sais qu'on ne sait jamais" et je suis d'accord. Mais si je dis à un type qu'il a le temps de faire le tour du monde et qu'il meure en route avant d'avoir fait tout ce qu'il voulait faire avant de partir, ne serait-ce que de dire à ses proches qu'il les aime...Ben on lui a pas rendu service. Si on lui dit qu'il lui reste 3 mois à vivre et bien, en fait, on lui dit quelque chose qu'on ne sait pas, comme quelqu'un qui dit n'importe quoi sans savoir et qui est source de problème autour de lui, de discorde peut-être.

Faut savoir se la fermer et, bien trop souvent, les médecins ne savent pas. Quand on leur demande "combien de temps docteur" la réponse honnête serait "je ne sais pas...Personne ne sait celà" Si on insiste alors on peut donner des statistiques... Mais ce n'est comme cela qu'ils font. Ils affirment.

Si le médecin donne au patient un flacon de smarties en disant qu'avec cela il dormira... Ben il ne ment pas nécessairement SI le patient n'en demande pas plus. Mais si le patient demande ce qu'est l'ingrédient actif alors il pourra mentir ou dire la vérité S'il dit la vérité et qu'il dit que ce sont là des bonbons au chocolat, évidemment, ça ne marchera pas. S'il dit qu'il y a là dedans un excellent ingrédient actif...Disons du "endormol32" Alors il ment et ce n'est pas éthique. Surtout que CE N'EST PAS NÉCESSAIRE.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
Je n'ai pas saisi ce que vous entendiez par le "savoir"

Car pour moi LA vérité est une notion intuitive qui ne ment pas, mais voilà pour cette ouverture intuitive, il faut être honnête avec soi-même.
Honnête avec soi même vous dites? Et c'est vous qui dites ça??? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

1) vous ne répondez pas à ma question

2) j'en conclue que vous ne connaissez pas ce qu'est l'intuition... :roll:

Sur ce bonne nuit :D
Il m'a semblé remarqué que vos questions sont souvent des pièges. Et vous ne semblez même pas vous en rendre compte. Ce n'est pas toujours le cas mais souvent. Mais vraiment, je crois bien que vous ne vous en rendez pas compte.

L'intuition de la vérité, j'y crois sincèrement. C'est quelque chose qui vibre à, disons, une certaine fréquence à l'intérieur, au plus profond de nous. Les mensonges entendus alors, surtout en hypnose ne sont pas à la même fréquence et entrent en contre phase. Et ça ne colle pas.

Parfois des vérités dites en hypnose n'auraient pas été crues ou acceptées par le patient hors de la transe parce que ses croyances sont fausses et que la vérité ne concorde pas. Mais en hypnose elle passent bien parce que la vérité en est reconnue par ce qu'il y a de plus profond. Je dis profond mais c'est aussi à la fois plus haut que soi. Le surconscient joue son rôle.

Alors oui, y'a intuition de la vérité et du mensonge. La différence chez les gens est dans l'épaisseur des masques et balises entre la vérité et eux, dans leur étant conscient de tous les jours.
 
Kamou
Kamou
Membre
messages
615
Points
2 890
Leo Lavoie à dit:
Kamou à dit:
paulelie à dit:
Kamou à dit:
Seriez vous l'hypnothérapeute qui croit le moins en l'hypnose?
amusant!

Pour peu que vous sachiez qu'il n'y a rien dans un placébo, vous en écartez tout le potentiel. Au contraire, dans le vide du placébo, je vois une preuve de plus que l'hypnose existe bel et bien, et qu'elle est bien plus vaste qu'on ne peut l'imaginer.

La preuve : un petit placebo vide fait parfois d'étonnantes résonances quand il entre en contact avec l'inconscient.... preuve?contact? conclusions hatives...Qu'y voyez vous d'autre que l'essence même de l'hypnose?
l'essence de l'hypnose? oulaoullall!
ason application la plus épurée?
ou allez vous chercher tout cela?

Je vous accorde qu'il est difficile de se détacher du placébo=tromperie et que face aux clients il vaut mieux ne pas aborder ce sujet...
oui voila ,mensonge c'est la base....du placebo.
pas de l'hypnose, meme si il y a un air de famille!
J'aime qu'on m'explique pourquoi je me trompe
Pourquoi rapprocher mensonge et placébo? Je veux dire, admettons que le médecin vous dise prenez ce médoc c'est puissant et ça va vous faire dormir tout en sachant que c'est un placébo.

Solution 2 : vous vous endormez auquel cas le médecin a dit vrai
solution 1 : vous ne dormez pas auquel cas le médecin a menti

Entrent les deux, s'entrouve très précisément le bénéfice du doute.

Quelle certitude avez vous vous même de toujours dire la vérité? Êtes vous toujours certain de la véracité de tous vos dire? N'êtes vous jamais ce médecin qui espère que ça va marcher, et qui parle du futur haut présent, tout en sachant qu'il est possible que vous n'ayez pas dit toute la vérité lorsque le présent relève le futur?

Vous savez très bien que vous ne savez rien ; cette douce comédie de la vérité et de l'honnêteté n'est là que pour vous rassurer.
d'ailleurs qui sait vraiment?

L'éthique n'est pas idiote, c'est un respect intelligent, ce n'est rien de figé ça évolue comme tout. Maintenant vous pouvez décider le jour ou j'aurais un cancer de me dire qu'il me reste probablement quelques mois a vivre, ou bien vous pouvez m'expliquer qu'il me reste assez de temps pour faire le tour du monde

Je sais de quel côté je tirerai le malheur de votre certitude, et je sais de quel côté je tirerai le bénéfice de votre doute
L'éthique n'est pas là pour vous rassurer. Pour vous donner le sentiment d'être dans le vrai et vous déresponsabiliser ; elle est là pour toujours vous amener a vous demander ce qu'il est réellement bon de faire.
Ce que vous faites ici est l'apologie du silence qu'impose le fait que, comme disait Gabin "je sais qu'on ne sait jamais" et je suis d'accord. Mais si je dis à un type qu'il a le temps de faire le tour du monde et qu'il meure en route avant d'avoir fait tout ce qu'il voulait faire avant de partir, ne serait-ce que de dire à ses proches qu'il les aime...Ben on lui a pas rendu service. Si on lui dit qu'il lui reste 3 mois à vivre et bien, en fait, on lui dit quelque chose qu'on ne sait pas, comme quelqu'un qui dit n'importe quoi sans savoir et qui est source de problème autour de lui, de discorde peut-être.

Faut savoir se la fermer et, bien trop souvent, les médecins ne savent pas. Quand on leur demande "combien de temps docteur" la réponse honnête serait "je ne sais pas...Personne ne sait celà" Si on insiste alors on peut donner des statistiques... Mais ce n'est comme cela qu'ils font. Ils affirment.

Si le médecin donne au patient un flacon de smarties en disant qu'avec cela il dormira... Ben il ne ment pas nécessairement SI le patient n'en demande pas plus. Mais si le patient demande ce qu'est l'ingrédient actif alors il pourra mentir ou dire la vérité S'il dit la vérité et qu'il dit que ce sont là des bonbons au chocolat, évidemment, ça ne marchera pas. S'il dit qu'il y a là dedans un excellent ingrédient actif...Disons du "endormol32" Alors il ment et ce n'est pas éthique. Surtout que CE N'EST PAS NÉCESSAIRE.
Je comprend bien, en fait j'ai du mal sur un point, en somme vous dîtes qu'il faut être honnête par rapport a ce que demande le patient? Par contre s'il ne pose aucune question, s'il ne manifeste pas d'intérêt particulier, on est en droit d'utiliser des subterfuges pour le soigner (toute le design du médoc et de la boîte, tout l'effet de suggestion est un subterfuge si on se met a la place du client, qui tient debout tant qu'il n'est pas révélé) comment le justifier?? mis a part "pour le soigner"?

Et puis 1 tour du monde peut prendre 2 jours comme 1 vie entière :D

Et quoi qu'il en soit le mec il fait ses choix, je trouve juste ça un peu triste que le silence ou les statistiques soient au final les meilleurs choix que puisse faire un doc. Je le comprend, j'ai juste du mal a m'y faire....

C'est a se demander quelle est la place du doc mais là on a pas fini de creuser la présentation :)
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
Bonjour Zebulon.air, bienvenue.

je ne suis pas très sur que... ces derniers posts vous aide a rêver,
me vous étonner pas trop si les avatars semblent en hypnose.
vous êtes bien inscrit sur transe - hypnose.
merci d’avoir pris cette peine, de partager un peu de vous.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
62
Localisation
lacaune
les fantomes sortent du placard!
et c'est une bonne chose....ce sont des secrets de professionnels qui meritent d'etre observé a la loupe!
interressant le mot d'arobaz:
je croyais qu'on parlais du virus des copains ....pas du mien! :D

et aussi de l'observation tres juste de leo sur un consensus de l'etique internationale sur la pratique hypnotique!

evidement si on continue , comme nousle faisons gaiement ici.... de critiquer la pratique, l'ecole ,les theories des autres ... alors qu'aucun modele quand on est un peu honete.....n'est vraiement.... verifiable que par les resultats..... qui souvent ressemble a l'effet placebo( d'ou la discution?!)
inexplicable- inexpliqué!

seulement voila.... tout comme le monde dans lequel nous vivons.... l'hypnose ne peut echapper au lois de l'argent , du profit.... et bien sur ....par extension....a la cupidité,le vol et le mensonge!

y as t-il une solution?
j'en propose une.....le modele d'association de consomateurs, ec qu'on appellent au usa ( encore? tu nouis emerde!) the mystery shopper.... et ici UFC que choisir!
il suffirai de la creer....pour que tous les hypnos magiquement sous la pression ajustent leurs pratiques!

bien sur , ceux qui ont interet que cela ne se fasse pas , vont mettre la pression ce qui ne fera que declencher " notre intuition" sur leur veritable motivation!
 
I
Intemporelle
Invité
Leo Lavoie à dit:
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
Je n'ai pas saisi ce que vous entendiez par le "savoir"

Car pour moi LA vérité est une notion intuitive qui ne ment pas, mais voilà pour cette ouverture intuitive, il faut être honnête avec soi-même.
Honnête avec soi même vous dites? Et c'est vous qui dites ça??? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

1) vous ne répondez pas à ma question

2) j'en conclue que vous ne connaissez pas ce qu'est l'intuition... :roll:

Sur ce bonne nuit :D
Il m'a semblé remarqué que vos questions sont souvent des pièges. Et vous ne semblez même pas vous en rendre compte. Ce n'est pas toujours le cas mais souvent. Mais vraiment, je crois bien que vous ne vous en rendez pas compte.

Vous voyez votre remarque me fait presque plaisir... mais n'est ce pas un processus hypnotique comme vous le dites dans le 2ème paragraphe ci-dessous... :D , donc si je sais très bien ce que je fais...



L'intuition de la vérité, j'y crois sincèrement. C'est quelque chose qui vibre à, disons, une certaine fréquence à l'intérieur, au plus profond de nous. Les mensonges entendus alors, surtout en hypnose ne sont pas à la même fréquence et entrent en contre phase. Et ça ne colle pas.

Parfois des vérités dites en hypnose n'auraient pas été crues ou acceptées par le patient hors de la transe parce que ses croyances sont fausses et que la vérité ne concorde pas[. Mais en hypnose elle passent bien parce que la vérité en est reconnue par ce qu'il y a de plus profond. Je dis profond mais c'est aussi à la fois plus haut que soi. Le surconscient joue son rôle.

Alors oui, y'a intuition de la vérité et du mensonge. La différence chez les gens est dans l'épaisseur des masques et balises entre la vérité et eux, dans leur étant conscient de tous les jours.
Oui les masques ont un rôle social, et tout le monde porte un masque suivant les situations, c'est aussi une protection ne l'oublions pas, le problème c'est quand l'individu finit par se confondre avec son ou ses masques (cf Persona pour JUNG), il perd de son authenticité, et beaucoup d'énergie...

On pourrait dire que l'intuition est une sorte d'intelligence émotionnelle, et non une émotion perturbatrice.

Néanmoins vous n'avez pas répondu à ce que vous appelez le "savoir" :roll:
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Un "bon" (efficace) masque est un masque qui s'ignore.

C'est comme si vous mettez un casque de velo pendant plusieurs heures lors d'une sortie vélo. Si alors, vous entrez dans un magasin, vous ne sentez plus votre casque, et entrez dans le magasin ainsi vêtu !

Pour un masque, c'est le même phénomène. On ne sait plus qu'on a ce même masque. Le masque est notre visage.

On s'en aperçoit si on se cogne quelque part, s'il y a un miroir, ou si quelqu'un en fait reflexion.
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
La peur est un réflexe mental en relation avec la préservation de l'ego et du petit soi : physique, biens, attachements, carrière, habitudes, croyances, masques, médailles,...

C'est le contraire de l'amour du vrai Soi et du Ciel : la non-matière, le féminin interne de la Création.

C'est surtout la volonté de sauvegarder la distorsion patriarcale et le machisme (qui peuvent être projetés sous forme incarnée masculine ou féminine). La toromachie économique et l'esclavage volontaire n'en sont que quelques exemples.

C'est pourquoi Shiva accomplit son oeuvre de destruction sous forme de diverses tempêtes électromagnétiques, cérébrales, adn, et externes, en plusieurs phases.




Shiva, il a l'air très sérieux, mais il ne fait qu'apprendre les bonnes manières à table :D

https://www.casimages.com/

Menu au choix : On peut focaliser sur ce qui s'en va, ou avoir l'esprit visionnaire : focaliser sur - et ça-voir - ce qui s'en vient ensuite... :idea:

https://www.casimages.com/
 
I
Intemporelle
Invité
[quote="katia (zoulouk)"
Pour un masque, c'est le même phénomène. On ne sait plus qu'on a ce même masque. Le masque est notre visage.
[/quote]
Ben oui c'est ce que j'expliquais sur mon dernier post, et c'est là qu'il y a danger, l'individu s'identifie à son ou ses masques.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.
Je n'ai pas saisi ce que vous entendiez par le "savoir"

Car pour moi LA vérité est une notion intuitive qui ne ment pas, mais voilà pour cette ouverture intuitive, il faut être honnête avec soi-même.
Honnête avec soi même vous dites? Et c'est vous qui dites ça??? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

1) vous ne répondez pas à ma question

2) j'en conclue que vous ne connaissez pas ce qu'est l'intuition... :roll:

Sur ce bonne nuit :D
Il m'a semblé remarqué que vos questions sont souvent des pièges. Et vous ne semblez même pas vous en rendre compte. Ce n'est pas toujours le cas mais souvent. Mais vraiment, je crois bien que vous ne vous en rendez pas compte.

Vous voyez votre remarque me fait presque plaisir... mais n'est ce pas un processus hypnotique comme vous le dites dans le 2ème paragraphe ci-dessous... :D , donc si je sais très bien ce que je fais...



L'intuition de la vérité, j'y crois sincèrement. C'est quelque chose qui vibre à, disons, une certaine fréquence à l'intérieur, au plus profond de nous. Les mensonges entendus alors, surtout en hypnose ne sont pas à la même fréquence et entrent en contre phase. Et ça ne colle pas.

Parfois des vérités dites en hypnose n'auraient pas été crues ou acceptées par le patient hors de la transe parce que ses croyances sont fausses et que la vérité ne concorde pas[. Mais en hypnose elle passent bien parce que la vérité en est reconnue par ce qu'il y a de plus profond. Je dis profond mais c'est aussi à la fois plus haut que soi. Le surconscient joue son rôle.

Alors oui, y'a intuition de la vérité et du mensonge. La différence chez les gens est dans l'épaisseur des masques et balises entre la vérité et eux, dans leur étant conscient de tous les jours.
Oui les masques ont un rôle social, et tout le monde porte un masque suivant les situations, c'est aussi une protection ne l'oublions pas, le problème c'est quand l'individu finit par se confondre avec son ou ses masques (cf Persona pour JUNG), il perd de son authenticité, et beaucoup d'énergie...

On pourrait dire que l'intuition est une sorte d'intelligence émotionnelle, et non une émotion perturbatrice.

Néanmoins vous n'avez pas répondu à ce que vous appelez le "savoir" :roll:
Ben le savoir quoi... Le premier étant qu'on ne sait jamais. Mais en gros, ce sont les faits simples. Dans la vie, si maman me dit que 1 et 1 font trois, il y a des chances que je tienne mordicus à cette fausse croyance et que cela me cause d'innombrables et graves problèmes dans ma vie entière. Je ne sais pas que 1 et 1 font deux... Peut-être qu'on me l'a dit à plusieurs reprises dans ma vie mais je ne veux pas le savoir parce que l'autre formule me rassure affectivement.

Donc voilà, je parlais du savoir bien ordinaire et logique. Et c'est ce savoir qui, quand on le pousse jusqu'à ses derniers retranchements, nous conduit à la spiritualité.
 
I
Intemporelle
Invité
« Leo Lavoie » a écrit:La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.

Si je reprends votre phrase, la vérité est donc la source de guérison et non la première source, elle est la source directive vers la spiritualité, là je suis d'accord.

Mais pour cela il faut passer par l'intelligence émotionnelle, et non le savoir... et non le contraire...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Intemporelle à dit:
« Leo Lavoie » a écrit:La vérité est la première source de guérison. C'est le savoir qui fait défaut souvent et le fait qu'on ne veuille pas savoir.

Si je reprends votre phrase, la vérité est donc la source de guérison et non la première source, elle est la source directive vers la spiritualité, là je suis d'accord.

Mais pour cela il faut passer par l'intelligence émotionnelle, et non le savoir... et non le contraire...
Nan...Je persiste, signe et re-signe. La vérité est la première source de guérison. Le savoir, poussé jusqu'au bout, nous conduit à la spiritualité. Einstein le savait bien et, bien que je ne puisse me comparer à lui, j'ai poussé le savoir au point ou je n'ai eu d'autre choix que de conclure à la spiritualité. C'est mon pragmatisme, ma logique et la science qui m'a conduit vers la spiritualité.

Pourquoi? Parce qu'on a beau savoir qu'un électron tourne autour du noyau nucléaire, on ne saura jamais vraiment pourquoi. L'on peut nommer les choses. Les lois de la nature, ça se nomme, ça se classe et ça se nomenclature, mais on finit par comprendre que l'on explique vraiment jamais rien jusqu'au bout.

Cela nous conduit à l'humilité qui nous mène à la prise de conscience qu'il doit y avoir quelque chose qui nous dépassera toujours dans ce monde matériel. Donc, la spiritualité. Donc, en quelque part, pour certaines personnes, c'est la recherche du savoir absolu qui mène au delà de ce monde matériel qui n'est réduit qu'à nos 5 petits sens.
 
I
Intemporelle
Invité
Et bien justement votre post me confirme que ce n'est pas le savoir qui fait que... mais "la vérité" de non savoir, après, tout dépend ce que contient le "savoir" dont vous parlez...

Vous parlez de savoir absolu, moi je le nomme autrement, la spiritualité, mais peut être nous parlons de la même chose, mais avec un accès différent.

J'ai moi même vécu des expériences spirituelles, et je n'ai pas le savoir absolu, donc on peut voir les choses différemment, ou plutôt ressentir les choses, des choses subtiles qui n'appartiennent pas à la matérialité, ni même à la conscience, mais on prend conscience à ce moment là de ce qui nous dépasse, et c'est à partir de là qu'on accède à un niveau de conscience différent, la spiritualité, mais comme de tout, plus on y travaille plus on change de niveau...

Le saviez vous qu'il existe 7 niveaux de conscience, la 7ème étant la dimension la plus épurée de la spiritualité?...

D'après"Conversation avec Dieu" de DEEPAK CHOPRA (ne pas se fier au titre, rien à voir avec la religion.
 
undy
undy
Membre
messages
319
Points
2 460
Localisation
Villeurbanne (France)
Alerte.
Alerte.

L'auteur du topic a disparu du dit topic.
Il semblerait que les discussions l'aient semé.
La dernière fois qu'on l'a vu, c'était à la 5ême page (sur 9 actuellement).

La cohérence du topic par rapport à son sujet initial ne peut plus être garantie...bon en même temps, un topic de présentation de 9 pages,personne ne s'étonnera si on y trouve un petit peu de hors-sujet :roll: :lol:
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
:arrow: D'après"Conversation avec Dieu" de DEEPAK CHOPRA (ne pas se fier au titre, rien à voir avec la religion.


:shock: Conversation avec dieu est de neale donald walsh...et voici les 3 tomes des livres gratuites que j'ai partagé et qui n'a en effêt rien avoir avec la religion .


http://www.cairn.info/article.php?ID_AR ... F_029_0073
 
I
Intemporelle
Invité
xorguina à dit:
:arrow: D'après"Conversation avec Dieu" de DEEPAK CHOPRA (ne pas se fier au titre, rien à voir avec la religion.


:shock: Conversation avec dieu est de neale donald walsh...et voici les 3 tomes des livres gratuites que j'ai partagé et qui n'a en effêt rien avoir avec la religion .


http://www.cairn.info/article.php?ID_AR ... F_029_0073
Moi je parle de DEEPAK CHOPRA " Conversation avec Dieu" alors qui a été le 1er à écrire sur le sujet, je m'en fou un peu...

Mais au fait Xorguina les avez vous lu ceux de de neale donald walsh?
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut