1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Je me présente: Leo Lavoie

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par Leo Lavoie, 7 Janvier 2009.

  1. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    Je me présente, Leo Lavoie, thérapeute analytique en ligne et psychanaliste. J'ai plusieurs défauts et certaines qualités dont une qui m'est très chère; c'est l'honnêteté intellectuelle. C'est elle qui m'a conduite à m'intéresser à l'hypnose pour laquelle je n'avais pas une très haute opinion.

    La thérapie analytique permets de diluer l'énergie emmagasinée dans l'inconscient dans notre conscience. La névrose se dévitalise. Mais voilà, il reste souvent un vide à remplir avec du positif, du vrai. Et, souvent, il y a des automatismes qui sont incrustés autre part dans le cerveau et dont le lien névrotique est brisé mais qui sont encore là; nuisibles, stupides et générateur de détresse.

    Mais si l'hypnose permets un accès véritable et utile à l'inconscient, il serait bien idiot de ne pas s'en servir. Alors me voici, ouvert à l'idée, avec quand même une bonne idée de base de ce que c'est autrement que ce que Freud en avait saisi et pratiqué. Le problème est que je ne suis pas encore convaincu alors je me lance ici en espérent m'ouvrir de nouveaux horizons, toujours dans le but de diminuer la souffrance des humains auquels j'ai accès de par ma pratique.
     
  2. finalpromise

    finalpromise Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2009
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Montélimar
    salut et bienvenue :)
     
  3. bike34

    bike34 Membre

    Inscrit:
    26 Octobre 2008
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Localité:
    béziers
    Bonsoir, :D

    Bienvenue.

    Peut on savoir pourquoi vous n'avez pas une très haute opinion de l'hypnose ? :?:
     
  4. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Bonjour,

    Ben c'est au passé "je n'avais pas..." . En ce moment je me repositionne. En fait j'espère que l'hynose fait ce qu'elle prétend faire car cela serait un outil extraordinaire de plus à ma pratique psychoanalytique.

    La vision que j'avais de l'hypnose était inspirée du fait que Freud l'avait abandonnée pour ne pratiquer que la psychanalyse. De ce que j'en avais perçu, l'hypnose donnait une fenêtre à l'inconscient tout en restant étanche de l'inconscient au conscient. Donc on pouvait connaître les sources de névroses mais le patient ne pouvait pas plus en prendre vraiment conscience car il n'y avait accès qu'en transe et n'en avait plus conscience véritable en état "d'éveil".
     
  5. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,

    Je me permets d'avancer l'opinion que S. Freud, bien qu'ayant étudié auprès de certains grands noms de l'hypnose (du moins, les grands noms de l'époque - car il aurait bénéficié de bien meilleures idées en découvrant les travaux de Pierre Janet) comme après avoir séjourné auprès de Charcot, en a retiré des idées cependant assez inexactes (cf l'assimilation entre les crises d'hystérie, l'épilepsie, et l'état de transe hypnotique).

    Et bien qu'ayant également rendu visite à Bernheim (avant de traduire lui-même, sauf erreur, deux de ses ouvrages) Freud ne semble avoir à aucun moment maîtrisé l'hypnose comme outil de travail : et ce sans doute du fait de ses présupposés erronés sur l'état de transe. C'est Joseph Breuer qui, dans les célèbres Etudes sur l'hystérie, rédige les observations où son emploi est répété. Ensuite S.F. n'y touchera plus, à ce qui se lit.

    (voir *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** pour développement)

    De grands psychanalystes se sont tournés vers l'emploi de l'hypnose, mais avec des orientations parfois très différentes dans son emploi (comme l'hypno-analyse, basée sur des postulats dans lesquels les systémiciens ne peuvent se reconnaître).

    L'auteur dans lequel les hypnothérapeutes ericksoniens se reconnaissent en revanche très volontiers est François Roustang et je ne peux que conseiller de lire "Comment faire rire un paranoïaque ?" qui est très agréable et assez révolutionnaire finalement (enfin, pour 1995).
     
  6. Pinos Ria

    Pinos Ria Membre

    Inscrit:
    11 Décembre 2008
    Messages:
    76
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Barcelona
    Bonjour Leo et bienvenu dans le monde de la thèrapie dite brève !

    Au risque de me répéter , Je crois ( ma croyance ) que l'hypnose de fait rien du tout , c'est le thérapeute qui est efficace et non l'hypnose...
     
  7. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Ah ben déjà, merci pour ces réponses.

    Je connaissais pas mal ces faits là avec moins de détails. Je sais que Freud est passé de l'hypnose à la psychanalyse ou thérapie par la parole avec le cas d'Anna O et même qu'on pourrait attribuer à cette dernière la codécouverte de cette forme de thérapie.

    Pour ce qui est de l'hypnose versus le thérapeute. On s'entend, quand on dit que l'hynose fait ce qu'elle fait c'est comme dire "cette clé ouvre cette porte". C'est bien évident qu'il faut quelqu'un pour tourner la clé et la tourner dans le bon sens, faire entrer le bon bout dans le bon orifice avec les dents par en haut ou par en bas et ainsi de suite.

    Il reste que même le meilleur serrurier, sans la clé ou sans outil, sera bien forcé de défoncer la porte ou de persuader l'enfant à l'intérieur de ne pas avoir peur et de l'ouvrir cette porte (vous voyez la métaphore?).

    Et, toujours dans la métaphore analytique, de persuader l'enfant à l'intérieur qu'il n'y a pas de danger à ouvrir la porte peut prendre des mois, des années et encore; il peut l'entrouvrir et la refermer tout de suite. En plus, ce n'est même pas tout à fait vrai qu'il peut ouvrir la porte en toute sécurité car le patient qui "digère" ses traumas d'enfance souffre très souvent.
     
  8. papiter

    papiter Membre

    Inscrit:
    24 Novembre 2006
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    idf
    attention vous êtes sur une pente très glissante, ur laquelle je me suis risqué il y a longtemps, j'étais freudien pur et dure !
    Puis par curiosité j ai étudié l'hypnose traditionnelle et quelque peu pratiqué avec des résultats encourageants. Un jour j ai découvert un ouvrage de Jay Haley : Milton Erickson un thérapeute hors du commun et ma vie a basculée, tous mes concepts se sont retrouvés revisités, mon approche de la thérapie s en est retrouée bouleversée.
    Je dois dire que ce fut très bénéfique !!!!!
    pour les patients mais surtout pour moi :lol:
     
  9. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Bon et bien je me cramponne. Toutefois, ces jours-ci ici à Montréal toutes les pentes sont glissantes tellement y'a de la neige et verglas.

    En fait j'espère bien bouleverser mon approche de thérapie.
     
Chargement...