DianeV

Ressource Les 10 mythes les plus fréquents en hypnose

mythe, hypnose, spectacle, thérapie

  1. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    DianeV a soumis une nouvelle ressource:

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** - mythe, hypnose, spectacle, thérapie

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  2. Mongi

    Mongi Membre

    Inscrit:
    5 Janvier 2015
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    280
    Localité:
    Tunis
    Merci beaucoup chère Diane pour cet excellent article !

    Bon courage et bonne continuation.
     
  3. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    Bonjour,

    pourquoi prétendez-vous qu'on ne peut pas être hypnotisé contre son gré ?

    merci
     
  4. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Car je considère l'hypnose comme un processus entre deux parties : l'hypnotiseur et l'hypnotisé. De ce fait, non, je ne crois pas qu'on puisse faire quelque chose contre le gré de la personne.

    Rendu là, c'est de la simple manipulation et non pas de l'hypnose. Comme le vendeur d'un magasin qui te fait acheter un truc que t'a pas réellement besoin ...
    Pourquoi ?
     
  5. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Je précise l'importance de cette partie de mon introduction :

    "Veuillez toutefois prendre note que ces explications n'engagent que moi-même"
     
  6. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    J'ai été hypnotisé contre mon gré.
    Je suis pourtant totalement réfractaire ç ce processus, rien que d'y penser, je suis contre.

    J'ignore d'où vous tenez cette croyance qu'on ne peut pas être hypnotisé contre son gré.

    Non seulement on peut l'être, mais on peut aussi vous faire faire exactement l'inverse de ce que vous feriez hors d'état d'hypnose.

    Il me semble bien dangereux d'entretenir le mythe que ce n'est pas possible
     
  7. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Je précise ENCORE UNE FOIS que cette opinion n'engage que moi.

    Je ne fais pas de thérapie, je fais du spectacle. Donc effectivement, si la personne ne veut pas monter sur ma scène, je ne pourrai pas l'hypnotiser contre son gré.

    Je ne connais pas votre histoire, mais comme j'ai mentionné dans mon message plus tôt, il ne faut pas confondre manipulation et hypnose. Et ce ne sont pas toutes les méthodes de relaxation qui sont des méthodes d'hypnose, ni tous les états modifiés de conscience qui sont de l'hypnose.

    Je vous sens pas mal agressif, pourtant je ne suis qu'une p'tite hypnotiste du Québec qui veut de mal à personne.
     
    Colombana aime ça.
  8. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    Je ne suis pas agressif.
    Je suis une victime qui cherche à comprendre ce qui lui est arrivé.
    Ce que je trouve très agressif, c'est de minimiser les choses.
    Et je ne laisse plus passer ça.
    Encore moins quand ce sont des "spécialistes" en face de moi.

    A 9hz, "ondes alpha-theta", "Connectome", "modifications des connexions neuro-cérébrales",
    "modification de l'état de conscience", c'est quoi si ce n'est pas un état d'hypnose ?

    That's all I am asking ?

    Vous êtes du Canada, très bien :
    vous êtes mieux placés que partout ailleurs pour parler des expériences de psychiatrie déviantes,
    avec les class actions qu'il y a eu dans les 1990's dans votre pays (Allen Memorial, McGill, MK Ultra ...)

    Et si je ne me trompe pas, l'EMDR, c'est au Canada que ça a été inventé ?

    Il me semble que vous êtes davantage avancés que nous en la matière
     
  9. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Attention à l’agressivité SVP

    Diane n'est pas la seule à affirmer que l'on hypnotise pas une personne qui ne s'y prête pas.
    Les exemples lus dans la presses sont le plus souvent des abus de langages (hypnose de policier, caissière, pour un viol etc) Inutile de revenir dessus le débat à déjà eu lieu ici (et ailleurs).
    Une personne qui d'emblée refuse, bloque, ne supporte pas la suggestion ne sera pas hypnotisable. Même avec une induction violente, il y aura recul physique, raidissement etc.. Au lieu de "rentrer" dans le jeu la personne restera extérieur.
    etc etc.
    On doit souvent expliquer le pourquoi ce n'est pas possible, alors que jusqu’à présent ceux qui affirme le contraire n'apporte aucun exemple concret du contraire.
    Cela peut ressembler à de l'hypnose pour l'observateur, alors que ce n'est qu'influence et manipulation.
     
    Lybie aime ça.
  10. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Je ne dis pas que vous l'êtes, mais c'était l'impression que j'avais. Je peux me tromper et tant mieux :)

    Je ne me prétend pas spécialistes, surtout pas en EMDR, je ne suis pas formée là-dedans et comme je le répète je fais de l'hypnose de spectacle. Les gens qui montent sur ma scène sont donc volontaires.

    Je peux pas parler pour les thérapeutes mal-intentionnés. Toutefois je le répète : beaucoup de dérives en thérapie (que ça soit en hypnose ou autre) c'est le thérapeute le problème, pas l'outil.

    Une modification de l'état de conscience peut arriver dans des dizaines de contextes autre que l'hypnose.

    Maintenant je le répète une dernière fois : selon moi si on vous a "hypnotisé" contre votre gré, ce n'était PAS de l'hypnose. SELON MOI l'hypnose est un procédé fait en travail d'équipe entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé.

    Si vous voulez continuer à ne pas croire ce que je dis, c'est correct, je ne prétends pas détenir la vérité. Et je n'ai jamais mentionné sur mon (humble) blog l'avoir.
     
    Prudence et Neil Rhem aiment ça.
  11. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Anonymous
    Tu cherches à comprendre, c'est bien.
    Mais tes allusions envers Diane et ta généralisation envers les Canadiens est idiotes et une fois de plus agressive.
    J'aimerais ne pas avoir à te modérer.

    Ton allusion aux ondes n'appuis en rien tes affirmations au regard de ton expérience.
    Tu ne sais absolument pas ce que fut l’effet de la pratique de ton psy sur toi.
     
  12. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    je crois que je vous comprends mieux , à présent.

    Dans la mesure où je n'étais pas consentant, ce n'était pas de l'hypnose thérapeutique, ça, je comprends : pas de travail d'équipe comme vous le dîtes très bien.

    Quant à la modification de l'état de conscience, et bien il n'y a rien eu d'autre que l'induction et les mouvements oculaires.

    Je sais que cet état est naturel, qu'il y a plusieurs façons de l'atteindre.
    Mais ce qui n'est pas naturel DU TOUT, c'est le fait d'être sous la coupe, sous l'emprise de quelqu'un,
    c'est cela qui n'est pas naturel.

    "Toutefois je le répète : beaucoup de dérives en thérapie (que ça soit en hypnose ou autre) c'est le thérapeute le problème, pas l'outil."

    Oui, donc si il y a des dérives en thérapies, c'est que les formations, les mises en garde et autres précautions ... sont mal enseignées et les dérapages mal sanctionnés
     
  13. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Non, s'il y a des dérives dans les thérapies c'est que l'être humain est complexe et peut avoir des mauvaises intentions.

    Je vois très mal en quoi des mouvements des yeux pourraient vous causer des préjudices, à part un mal de tête à force de forcer vos muscles occulaires. Et d'ailleurs, on est très loin de l'hypnose de toute façon.

    Ce que je veux vous dire c'est pas que si vous n'êtes pas consentent ce n'est pas de l'hypnose thérapeutique. Ce que je dis c'est que l'hypnose (thérapeutique ou pas) prend un consentement pour fonctionner. Et de toute façon elle ne pourrait pas vous causer des préjudices.

    Les préjudices viennent du thérapeute et de ses paroles, pas de l'hypnose. Exemple un thérapeute qui vous "manipule" pour que vous pensiez avoir un traumatisme d'enfance enfoui pour vous faire payer 5-6 autres séances pour "déterrer" un problème qui n'existe pas.

    L'hypnose est un état modifié de conscience. That's it, that's all.
     
  14. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    Merci Diane !

    Et prudence avec l'hypnose de spectacle.
    J'ai écouté récemment l'interview de Messmer à ce sujet
     
  15. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    Et l'EMDR, de ce que j'en comprends, ce sont des mouvements oculaires qui permettent d'accéder plus facilement à la matière traumatique
    pour la retravailler, la digérer.

    C'est considéré comme étant proche de l'Hypnose, dans tous les cas.

    mais c est très risqué- Cf Brunet, JIDV Brunet 10-2002
     
  16. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Y'a pas de prudence à avoir avec l'hypnose de spectacle si on a devant soit un hypnotiseur de spectacle respectueux et professionnel.

    Et pour l'EMDR, c'est un outil utilisé par beaucoup d'hypnothérapeutes mais ça ne veut pas dire pour autant que ça s'approche de l'hypnose.

    Bref sinon à part de suggérer qu'on doive être prudent avec moi et que je minimalise un outil que j'utilise avec respect et éthique depuis plus de 5 ans, vous apportez quoi de bon à la discussion ? Ça me donne juste envie de supprimer cette ressource, tant qu'à passer pour une personne négligeante ...
     
  17. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1692
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Il n'est pas question à mon avis de supprimer cette contribution (souvent consulté)
    L'EMDR est un autre sujet et il faut clore le chapitre la dessus ou ouvrir un autre post.
     
  18. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    Je crois que c'est ça le fond de la chose :
    tant pour l'hypnose que pour n'importe quelle technique utilisée,
    le respect du sujet, le consentement, les validations, c'est comme ça que se traduit la bonne intention du thérapeute,
    c'est là-dessus que se construit le "travail d'équipe".

    Sans ça, c'est inutile, risqué et dangereux.
    Mais avec soi, on peut soigner, guérir, etc.

    On n'insistera jamais assez sur les précautions, et sur le fait qu'il s'agit de techniques très puissantes et donc très sensibles.
    Il est très dangereux de prendre cela à la légère, et il ne faut pas minimiser ou faire la sourde oreille au "retour d'expérience des sujets".

    Le thérapeute et la technique ne sont pas le coeur du sujet :
    c'est la santé du sujet le coeur du sujet
     
  19. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Je pense également qu'on ne peut pas hypnotiser quelqu'un contre son gré et l'hypnose ne permet pas une prise de pouvoir sur l'autre. Il peut par contre y avoir manipulation (mais c'est autre chose, c'est différent). L'hypnose est quelque chose de naturel, on est en transe hypnotique naturellement et spontanément plusieurs fois par jour, c'est juste une mode de fonctionnement différent de l'esprit, un des exemples fréquemment donné est quand on marche ou que l'on conduit et qu'on arrive à destination sans se souvenir du chemin "tiens, je suis déjà arrivé" ou qu'on est à fond dans un livre et qu'on a pas entendu quelqu'un s'approcher ou nous parler etc.
     
  20. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Perso j'apprécie cette ressource, Diane, d'après mes souvenirs elle est très sympa, bien faite et je suis tout à fait d'accord avec le contenu. Anonymous1976 pense que l'on peut utiliser l'hypnose sur quelqu'un contre son gré pour lui faire faire des choses qu'il ne ferait pas hors transe, je ne partage pas son avis mais suis au contraire d'accord avec toi, Diane V. Je me souviens aussi que ce soit sur le forum ou sur FB tu parlais souvent du respect justement et que j'avais trouvé ça très bien, en spectacle certains ont tendance à l'oublier mais cela ne semble pas du tout être ton cas et c'est très appréciable.
     
  21. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6531
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Je pense que les thérapeutes utilisent une transe saine, pilotée par le patient, et prête à aider le patient dans ce qu'il souhaite en co-pilotage. (et en transe thérapeutique, le patient exprime plus facilement ce vers quoi il souhaite aller...et le comprend alors souvent de lui-même)

    Oui, des transes perverses peuvent être déclenchées pour déstabiliser une personne et l'amener vers des buts troubles et confus de manipulation : c'est le principe utilisé par les sectes pour canaliser leurs adeptes et par les mouvements qui développent la terreur psychique et physique. Là c'est un conditionnement forcé.

    Mais le déconditionnement forcé peut aussi être un outil thérapeutique puissant s'inspirant des mêmes principes en les inversant. Mais là on sort du cadre thérapeutique classique pour entrer dans les thérapies ordaliques.
     
    Anonymous1976 aime ça.
  22. Anonymous1976

    Anonymous1976 Membre

    Inscrit:
    17 Février 2015
    Messages:
    17
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    IdF
    En effet, il y a bien une dérive sectaire derrière.
    Non, il n'y aura pas de "déconditionnement forcé". Je ne voulais déjà pas du "conditionnement forcé".
    Le mot "forcé" en lui-même, c'est déjà tellement violent
     
Chargement...