1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Niveau de transe.

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Anthony17, 6 Février 2012.

  1. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Je voulais savoir si le niveau de transe jouer sur l’efficacité de la séance, au niveau des suggestions ?

    Comme en transe légère, le conscient est toujours présent et le patient à donc plus de contrôle sur les suggestions de l'hypnothérapeute, et est libre de garder celles qui lui convient, alors qu'en transe profonde le conscient est endormi et donc les suggestions vont directement dans l’inconscient sans être filtré par le conscient.

    Plus le niveau de transe est profond et plus le patient est suggestible et donc le traitement est t'il plus efficace ?

    merci.
     
  2. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    non, c'est pas tout à fait cela : plus la transe est profonde, plus la suggestion peut avoir d'impact parce que intrinsèquement, la personne a plus de capacité à se changer... et ca n'a rien à voir avec le controle conscient...
     
  3. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Je ne suis pas tout à fait d'accord, car en transe légère le conscient met des barrières, des filtres, des résistances, appelez ça comme vous voulez, plus on descend dans une profondeur hypnotique, plus ces barrières disparaissent, et laisse place à l'esprit inconscient, et donc effectivement les suggestions auront plus d'impact, néanmoins durant une séance d'hypnose, le sujet approfondit sa transe lui même, et au fur et à mesure des séances, il est beaucoup plus facile suivant les individus à se laisser aller à cette détente profonde rapidement.

    Mais pour répondre à Anthony17, certaines personnes resteront en transe moyenne et feront du très bon travail, et d'autres seront dès le départ en transe profonde, cela n'a pas vraiment d'incidence sur le travail effectué.
     
  4. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Ok, par exemple Sur cette suggestion utilisant la liaison simple :

    Tu sens tes pieds sur le sol ET tu peux te sentir de mieux en mieux

    Ce qui es reçu par l’inconscient est ce qui est placé après le mot "ET" ?

    vu qu'avant il y a un truisme qu'il ne peut pas nié.
     
  5. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Heu... c'est pas vraiment comme ça que je perçois une induction hypnotique et j'espère que la vôtre ne s'arrête pas à ça ?... :roll: le mieux au départ c'est de faire un balayage de détente corporelle de la tête aux pieds en passant par toutes les étapes et ensuite procéder à un approndissement avec la technique de votre choix.
     
  6. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    merci mais cela ne répond pas à ma question :


    Tu sens tes pieds sur le sol ET tu peux te sentir de mieux en mieux
    Ce qui es reçu par l’inconscient est ce qui est placé après le mot "ET" ?
    ou l'inconscient reçois toute la phrase ?
     
  7. amrita

    amrita Membre

    Inscrit:
    1 Décembre 2010
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    isere
    C'est une liaison de cause à effet : à partir du moment ou la première partie de la phrase est vérifiable la deuxième partie va être acceptée, donc du coup l'inconscient reçoit toute la phrase.

    Pour ce qui est de la profondeur de transe, tout dépend sur quoi vous voulez travailler, pour ma part si c'est pour un changement de comportement j'induis une transe moins profonde que pour un traitement de la douleur.
     
  8. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Il faut dire aussi qu'avec une transe trop profonde... finalement, la personne ne vous entend plus lui suggérer quoi que ce soit... elle dort. Question de dosage donc... C'est pourquoi la profondeur de la transe n'est pas nécessairement gage d'efficacité. Le vrai problème c'est la résistance au changement, que l'on peut rattacher - ou pas - au contrôle conscient.
    (Je crois d'ailleurs qu'on la rattache souvent au contrôle conscient pour simplifier, parce qu'en fait on ne résiste jamais tout à fait consciemment (si tant est qu'on fasse quelque chose un jour tout à fait consciemment))

    Mon point de vue sur la question est actuellement le suivant : lorsqu'on plonge une personne en transe, c'est comme si on la privait de ressources cognitives. C'est comme si quelques uns de ses circuits neuronaux cessaient de fonctionner. Il ne faut donc pas couper tous les circuits, et il faut, de préférence couper les bons. Voilà ce qui, à mon avis, rend le changement plus facile lorsqu'on est en transe.

    Lorsque vous utilisez un truisme pour une suggestion vous énoncez une évidence qui, par relation de cause à effet, entraine quelque chose de moins évident, dans votre exemple le fait de se sentir de mieux en mieux.
    Si vous dites à quelqu'un : tu te sens de mieux en mieux, vous risquez plus facilement de heurter ses résistances (... euh, mon brave homme "mieux" n'est vraiment pas le mot qui convient ! ). Se sentir de mieux en mieux, est d'ailleurs habituellement associé à quelque chose qui se produit spontanément.

    Prends ce médicament (volontaire) et tu te sentiras mieux (spontané) : c'est également un truisme.

    A mon avis, la première partie du message s'adresse (et occupe) plutôt le conscient. La seconde partie du message est tellement liée à la première que c'est l'inconscient qui l'exploite.

    A la fin du compte, votre question renvoie à une autre que j'avais déjà abordé : les distinctions fines entre conscient et inconscient ....mais c'est une autre histoire ;-)
     
  9. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    Oui plus la transe sera profonde moins l'esprit critique sera présent
    et plus le patient se comportera comme une éponge face aux suggestions directes.
    Dans cet état il y a assez souvent une amnésie spontanée de la séance d'hypnose, et une amnésie quasiment constante si on la demande.

    Est ce plus efficace?
    Oui pour les suggestions directes, mais ce sera le plus souvent limité dans le temps et on assistera aux mêmes problèmes d'échappement que lorsque l'on traitait ainsi les névroses hystériques au 19ème siècle.

    Maintenant on peut bien sur travailler autrement qu'en suggestions directes en transe profonde.
     
  10. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    combien de temps le conscient est t'il occupé ?
    Si le truisme n'était pas bon le conscient filtrerai et l'inconscient ne recevrais pas la suggestion qui suit ?
    L'inconscient reçoit toute la phrase ou seulement la suggestion qui suit le truisme, vu que vous n'avez pas l'air d'accord sur ce détail.

    Je voudrai bien le liens :)

    @triggermind Les suggestions indirects en transe profonde auraient donc plus d'efficacité sur un traitement réussi dans le temps, que des suggestions direct?
     
Chargement...