1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

strategie therapeutique

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Paul Elie, 9 Mai 2010.

  1. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    ici pour respecter le sujet que valikor a recement crée en exposant sa méthode....je voudrai poser une question de "fond" qui me parai essentielle et qui dirige radicalement un choix de thérapie plutôt qu'une autre....

    l'éducation et le passif que le client amène avec le symptôme... doit il être effacé ou compris?
    en effet , si on considére que les problemes ont une origine , dans les deficits dus a un desequilibre , d'une certaine autorité dans la cellule familiale avec tous ces implications....pour l'enfant , maintenant adulte dans votre cabinet....
    il me semble que ce que valikor propose est un choix...qui remets en question la validité de cette education...puisqu'elle en est la principale cause, disons ,d'un non detachement de l'adulte par rapport a son passif familial.....

    il est certain dans mon idée que ce choix s'explique et a ces justifications autant que sa validité!
    ce qui me gene.... et qui a mon sens, pose problemes.... est la position que le therapeute doit prendre....qui devient partie prenante, en temps que juge et effaceur!

    la est la fondamentale... pour moi....meme si la demande du client ,est de resoudre certain conflits....pour obtenir une guerison....
    en aucun cas nous pouvons nous substituer au nom d'une phylosophie... ou d'un jugement .... et avoir un avis ou une theorie.... sur les causes du mal...avnt d'en avoir decouvert les causes!

    bien sur on peut theoriser sur les deficits .... que l'education ,le savoir et sa transmission , les valeurs d'autorité...parce que remise en question...avec cette soi disant revolution qui a mis la femme, l'homme et l'enfant sur un soi disant pied egalitaire.... et dont nous en recoltons les effets (negatifs en ce qui concerne le client!)
    mais doit on s'ingerer d'une façon definitive....par la decision de vouloir, detacher le client de son passé?

    la question de fond est la...

    et pour moi la reponse est non!....cathegoriquement... car si erreurs il y a eu ....il faut les comprendre....puis les pardonner si besoin est!
    car le progrés est dans la reconnaissances de nos errreurs.....avant d'essayer d'en corriger les mefaits....
    on retrouve cette fondamentale , dans les problemes que nous vivons , dans un macrocosme.... par exemple ecologique.....et /ou societal..... qui a mon sens repond aux memes schemas!
     
  2. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    Ce n'est pas parce qu'on comprend tout ce qui s'est passé et pourquoi - comment, qu'on peut faire différemment....

    Plusieurs fois par jour j'entends : "je suis conscient de tout cela mais je n'arrive pas à m'empêcher de faire différemment..."

    le ressenti important est conditionnant et interdit le choix après, sauf à faire beaucoup d'efforts pendant longtemps pour arriver à compenser l'empreinte négative par qqchse de construit qui demande de l'entretien, des ressources permanentes et qui peut s'effondrer si la personne va mal suite à quelques évènements difficiles...

    une fois la personne détachée du passé, qu'elle lache prise, qu'elle cesse d'êtr rancuniere, qu'elle n'a plus l'impression que le passé fait aprtie de soi, elle devient bien plus résiliente... et tout choc futur devient bien plus facilement surmontable...
     
  3. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    je ne suis et de loin pas un spécialiste,
    je vais donc expliquer un ressentit, des impressions et comme on me le dirais ici dans l'ici et le maintenant.




    doit il être effacé ou compris?

    en fait tu laisse peu de choix, tu fait un choix très directif
    ceci dit je comprend, que c'est un truc qui t'arrive souvent, et on peu comprendre ta volonté de casser et de passer au plus intéressant.
    c'est ton choix qui est tout ce qu!il y a de pragmatique et de rapidité et d'efficacité !

    effacé,
    c'est radical, assez simple, mais dans ta pratique c'est efficace ? au vu de ta question et de ta réflexion ici, on peu penser que c'est pas toujours le cas .

    je comprend bien ta volonté de casser certains archétypes et éviter les dégas sur la génération suivante !
    il y a un sérieux porblème dans la société en ce moment et depuis un moment, le fait d'être parent est actuellement pour le moins culpabilisant ( merci dolto )

    actuellement c'est essentiellement, une question de moyens, d' allocations et de questions fiscales, c'est hallucinant non ?

    si seulement on pouvais apprendre a être "mieux " parents

    il existe des écoles de parents mais dans ces lieux on passe son temps a éteindre des incendies familiaux, et beaucoup des mes amis on dit courage fuyons !

    pour ma part effacer un vécu qui n a pas encore été pleinement acquis, n'est peut-être pas vraiment efficace..
    ( j'y connais rien , donc reste a vérifier )

    ne peut on pas imaginer le fait d'etre parent comme quelque chose de super génial, d'imaginer que soit une métaphore un poème en soit qui dure toute une vie ?
    ou on est sans arrêt en train de recarder et d'inventer ( de créer )

    je vois des pères par exemple complètement rayonnant, illuminé, qui semble en transe,
    c'est si grave que cela docteur ?

    effacer, cela donne quoi sur la génération précédente ?

    on peu aussi se dire que palo-alto y travaille depuis des années, et que on pourrais peut-être appliquer certaines de leurs idée
    et puis franchement, a quoi bon dessiner des bulles, les relier par une trace de feutre si c'est pas pour en apprendre quelque chose ?
     
  4. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    ce n'est pas réellement effacé : les faits demeurent ainsi que l'expérience, mais le ressenti conditionnant n'est plus là... on retrouve la possibilité de faire autrement...
    seule la partie négative est en générant nettoyée...

    on est détaché des parents, on peut les aimer, etre devenu insensible à tout ce qui faisait mal, et garder que le positif...

    bref le tri est fait.
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    Ce n'est pas parce qu'on comprend tout ce qui s'est passé et pourquoi - comment, qu'on peut faire différemment....
    sans doute...mais on a un avantage....le savoir de l'expérience!
    et parmi les choix,une connaissance du passé qui permet.... de ne pas reproduire les effets quand on sait quels sont les causes!

    Plusieurs fois par jour j'entends : "je suis conscient de tout cela mais je n'arrive pas à m'empêcher de faire différemment..."
    c'est par ce que ça se passes au niveau du subconscient ,et quoique soient votre volonté ou motivation a faire différemment.... vous retombez dans le schéma du subconscient!

    le ressenti important est conditionnant et interdit le choix après, sauf à faire beaucoup d'efforts pendant longtemps pour arriver à compenser l'empreinte négative par qqchse de construit qui demande de l'entretien, des ressources permanentes et qui peut s'effondrer si la personne va mal suite à quelques évènements difficiles...

    tout a fait! c'est pour cela que pour sortir de la boucle d'une façon efficace et durable , il faut résoudre les mauvais réseau que le subconscient a construit.... et pour cela il faut négocier un meilleur réseau ...accepté par le subconscient....
    mais ces conclusions doivent être trouvés par le client ! quelqu'elle soient! ou parce que si apportées de l"extérieur" par un thérapeute... comme solutions.....ne prendront pas durablement!
    notre vécu même traumatique construit ce que l'on appelle la personnalité grâce a une expérience qui "moule".... toute tentative d'altérer cette identité de la part d'une tierce personne....est discutable a mon sens presque contre l'éthique!


    je comprends votre démarche, que vous expliquez par une introduction scientifique...teintée surement par vos antécédents....votre passé! si par hasard les théories de laboratoires, n'étaient pas vraiment applicable au fonctionnement du subconscient!
    ( une hypothèse qui en vaut une autre!)

    dans ce cas précis....quel sont les choix?
    - effacer l'expérience et les liens au passé?
    - ou comprendre, accepter et "pardonner" (la méprise, l'amalgame)?

    c'est une question a mon avis valide..... bien sur elle dérange!
    et remet en question un fonctionnement chimique et même mathématique!
    mais l'esprit même si on veut l'expliquer par la chimie et les maths...avec l'hypnose thérapeutique.....
    est il conforme a ce que nous appelons logique et rationnel?
    surement pas et nous en vivons la démonstration , parce que le client vient avec un probleme que soit disant il connait... et qu'il ne peut résoudre!
     
  6. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    la question de la responsabilité parentale.... n'est pas a poser
    que je saches il n'y as pas de manuel....ni de perfection, ni standards
    seulement de l'improvisation...face au évènements!

    bien sur les effets , que nous constatons sont souvent désastreux!
    mais pouvons nous nous placer en juges?

    la solution pour moi....et d'amener le client a comprendre, puis pardonner les erreurs.... la finalité semble etre la même....la seule difference...
    a mon avis de taille, c'est que c'est le client qui la fabrique!

    votre méthode, votre pratique est très bonne et professionnelle.... la seule chose que je conteste... c'est l'anamnèse que vous faites a l'entretien.... avant la séance d'hypnose qui me parai un conditionnement a ce que vous aller proposer (la therapie)....

    j'ai appris et pratiqué le même schéma.... jusqu'a ce qu'un nouveau savoir me fasse changer d'avis et d'approche....
     
  7. Métaphore

    Métaphore Invité

     
  8. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    en tous cas merci, je suis donc un peu moins bête
    en plus cela arrive un dimanche .

    je ne peu que vous encourager et a vous expliquer franchement,
    au risque de choquer
     
  9. Métaphore

    Métaphore Invité

     
  10. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    l'éducation et le passif que le client amène avec le symptôme... doit il être effacé ou compris?

    Ni l'un, ni l'autre, le travail thérapeutique doit le soulager de son ressenti par rapport ses symptomes...nous nous devons de le libérer de cette émotion négative.
    vous libérez! moi je veux laisser le choix....si le client ne veut pas de cette liberté (ma croyance!)et veut garder les siennes,pas de guérison possible donc!
    ce n'est donc pas une question de liberer....mais plutrot de comprendre les emotions....
    votre travail thérapeutique comme vous déclamez !....est tout a fait théorique pour l'instant....ayez l'honnêteté de l'admettre!
    vos affirmations sont du vent!


    il me semble que ce que valikor propose est un choix...qui remets en question la validité de cette education...puisqu'elle en est la principale cause, disons ,d'un non detachement de l'adulte par rapport a son passif familial.....

    Je ne comprends pas du tout cette histoire de choix et de remise en cause... :roll:
    je comprends car ce sujet ne rentre pas dans le curiculum que vous avez appris! c'est pourtant l'esssence des demandes que le client fait quand il vient me consulter! le choix donc remise en cause....
    des solutions qui n'ont pas marché!
    il va falloir donc que j'apporte de nouveau choix, souvent une remise en question des fondamentaux! qui vont donner des résultats!


    il est certain dans mon idée que ce choix s'explique et a ces justifications autant que sa validité!
    ce qui me gene.... et qui a mon sens, pose problemes.... est la position que le therapeute doit prendre....qui devient partie prenante, en temps que juge et effaceur!

    :shock: en quoi nous serions juges et effaceur ?... c'est bizarre de dire ça...
    surement pas vous! puisque vous ne pratiquez pas encore!


    mais doit on s'ingerer d'une façon definitive....par la decision de vouloir, detacher le client de son passé?

    la question de fond est la...

    Alors là, je m'interroge encore plus sur votre vision de la thérapie ?...
    cela ne m'étonnes pas du tout! toute empêtrée que vous etes dans l'analyse de la théorie que vous collez aux cas qui se présentent....
    moi je fait le contraire..ou plus exactement je guide le client a faire une analyse si c'est pour cela qu'il vient ou a lui présenter d'autres choix... adaptés a sa réalité et son caractère.... mon opinion je la garde pour moi!
    pour moi c'est un principe....qui garantie l'intégrité de la thérapie
    la confiance que le client me donnes est basée sur ces principes.... de non ingerence,manipulation, edoctrinement....
    mais plutot d'une sorte de consultation....exposant de nouvelles directions... ce qui pourrai paraitre une nuance pour vous , mais qui aux yeux de mes clients est très important!

    ma méthode pars de principes très simples.....incontestables...applicables a tous! pas sur un jugement de valeur a propos d'une éducation....ou d'un évènement....
    ce que vous considérez comme émotions négatives....
    je les considèrent comme des émotions...point...
    .sans les colorer d'un jugement !

    [/quote][/quote]
     
Chargement...