1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

vagues d'angoisses conduisant au désir de se sucider

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Anonymous, 24 Novembre 2005.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,
    Mon fils a souffert des angoisses inexpliquées avec l'intention de se soustraire depuis l'âge de 17 ans et cela depuis 7 ans. Nous avons consulté plusieurs psychologues sans résultats. Certains ont dit que ce n'étaient pas de la dépression car son humeur restait stable.

    C'était un garçon beau, intelligent et heureux de vivre mais depuis que cette angoisse l'habite, il perd le goût de vivre. Son degré cognitif a aussi chuté énormément.

    Pouvez-vous nous aider?
     
  2. Anonymous

    Anonymous Invité

    Bonjour,
    c'est effectivement un cas sérieux que vous nous exposez là, et je vous félicite, vous, la maman, qui souhaitez le bonheur de votre fils et qui vous démenez activement pour l'aider à retrouver enfin cette joie.
    Cependant, puisqu'il doit avoir 24 ans, il serait intéressant qu'il s'exprime et qu'il agisse lui même maintenant, car c'est à lui de faire la démarche et de mobiliser ses ressources pour aller mieux.

    Je pense effectivement qu'il y a sur ce site quelques spécialistes qui pourront aider votre fils, alors je vous propose qu'il choisisse un hypnothérapeute sur la carte et qu'il le consulte.
    Puis, si il le veut bien, votre fils pourra nous écrire pour nous tenir informé de l'amélioration de son état.
     
  3. Anonymous

    Anonymous Invité

    Bonsoir Yvon et merci de votre message.

    Effectivement Bruno a 24 ans et peut prendre sa destinée en main, mais dans son état je ne crois pas que cela soit possible. Il ne croit plus à rien. Je lui ai initié à la méditation depuis un an mais c'est aussi un échec. Pensez-vous une régression peut le guérir? Je cherchais depuis quelque temps un hypnothérapeute digne de confiance. Nous habitons au Québec.
     
  4. Soline

    Soline Membre

    Inscrit:
    7 Août 2005
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Bonjour Aline,

    Yvon a raison, une démarche de lui même serait déjà un changement... le désir de s'en sortir....

    L'hypnose pourrait lui faire le plus grand bien !


    Associée à l'art-thérapie qui est aussi un moyen d'exprimer et se libérer de ses angoisses...

    Lancez-vous ! Vous trouverez le bon chemin qui vous conduira vers le bien-être !
     
  5. Anonymous

    Anonymous Invité

    Une régression peut-être une solution, cependant, à mon avis, il y a d'autres procédés à explorer en priorité.
    Une désactivation d'encre, un recadrage seraient un bon début.

    Il y a bien des moments où il se sent bien, où il oublie sa tristesse... , repérez ces moments, repérez sa posture, sa position du corps, le tension des muscles, la façon dont il respire ,la façon dont il parle, s'il regarde en haut, sur le coté...
    Si il reste assis, courbé, recroquevillé, sans tonus, le tête vers le bas, et qu'il déprime, modifiez sa position, sa posture, demandez lui de regarder en l'air, de sourire et même de rire, et ce même si il se force. Faites le en même temps que lui pour ne pas qu'il se sente ridicule. Car en modifiant notre physiologie, on modifie notre état interne.

    Vous pouvez aussi lui demander d'observer et de jouer à faire l'acteur. Prenez un modèle heureux et plein de joie de vivre (Balou dans le livre de la jungle me vient comme exemple « on a tous tout pour être heureux! ». regardez avec lui le dessin animé, demandez lui de jouer ce rôle quelques heures, voyez et observez les changements. Reperez là aussi sa posture...
    Vous pouvez aussi lui demander qu'est ce qu'il ferait si il était en pleine forme et en bonne santé, faites le entrer dans les détails (posez lui des questions, quoi, où, comment, avec qui...), puis dites lui de faire comme si il était en super forme! Si il refuse, proposez lui de faire l'effort juste pour le reste de la journée. 

    Ne lui parlez pas de thérapie, ne lui parlez pas d'hypnose, ni de spécialiste, il est probable que ces derniers jusqu'à maintenant l'on sérieusement déçu et qu'il leur fasse moins confiance.

    Parlez lui de jeux, jouez aussi, par exemple prenez un dé, dites celui qui fait le plus gros score a un défi, prenez 3 cartes « défi », inscrivez sur la 1ere levez la tête, levez les yeux et rire jusqu'au fou rire!
    La 2eme, Balou « tout pour être heureux », faire l'acteur pendant 3 heures
    la 3eme, agir comme si tout le monde était en pleine santé, pendant 5 heures.
    Etc... ayez de l'imagination, inventez des jeux, occupez le..., faites le participer, demandez lui de trouver des petits défis amusants...
    Je sais il est grand, il a 24 ans, mais forcez le un peu.

    Ces quelques petits conseils amicaux que je vous propose là peuvent l'aider momentanément, mais ne remplaceront pas une visite et un suivi. Il existe des formations d'hypnose et dé pnl au Canada, vous devez pouvoir trouver un spécialiste.
     
  6. Aline

    Aline Membre

    Inscrit:
    26 Novembre 2005
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Bonjour,
    Merci à vous tous de vos conseils. J'ai un hypnothérapeute en vue (trouvé sur l'internet) mais aussi faut-il que jy croie. Pour répondre à Y: Bruno, malgré sa tristesse, a un tempérament parfois très violent et ne s'associe pas du tout aux jeux.

    La régression est-elle dangereuse?
     
  7. Anonymous

    Anonymous Invité

    C'est bien pour l'expert, prenez contact avec lui, posez lui des questions, ça vous rassurera.
    D'ailleurs vous n'avez pas à vous forcer à y croire, vous devez juste y croire suffisament pour comprendre que ce peut être la solution que vous attendez depuis 7 ans déjà, il ne vous reste donc plus qu'a essayer!
    Prenez cependant des précautions, toute proposition qui vient de vous peut être mal perçue, même à 24 ans, un reste rebel de l'adolescance peut encore provoquer un refus immédiat ou une petite montée de violence.
    Le mieux est qu'il fasse la démarche lui même.
    Peut etre pouvez vous acheter des revues ou imprimer des articles qui soulignenet les prouesses de l'hypnose dans le domaine médical. Insérez l'adresse de votre expert, puis laissez tout ça en évidence volontairement trainer, sans entamer la discussion dessus, en espérant que votre fils ait la curiosité de feuilleter et de comprendre que ce peut etre enfin la solution tant recherchée.
     
  8. Lumieredor

    Lumieredor Membre

    Inscrit:
    19 Janvier 2006
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1130
    :D Bonjour!

    J'ai travaillé en kinésiologie, en équilibrage énergétique, qui pourrait beaucoup aider, et en hypnose, toutes ces méthodes peuvent aider. Si vous voulez me contacter.

    Lumieredor.
     
  9. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    bonjour Aline,
    c'est bien difficile sans doute pour une maman de réveiller chaque matin son énergie, de regrouper ses orces pour (entre autres) épauler son fils, le soutenir dans son parcours de vie actuellement difficile.


    mais vous avez semble-t-il déjà réalisé plusieurs avancées, dans plusieurs directions peut-être sans forcément avoir le temps d'en réaliser le bénéfice (obtenu ou pouvant être proche).
    sans doute des écueils ont-il fait barrage à l'aboutissement favorable de certaines de ces voies. peut-être même n'avez-vous pas toujours pu bien comprendre que certaines choses positives s'enclenchaient.

    parmi les personnes ressources dont vous vous êtes entourés, y a-t-il eu un ou des psychiatre(s) ? un traitement médicamenteux (certains sont de très bons palliatifs, permettant de restaurer confort de vie et sécurité surtout, le temps qu'un travail de psychothérapie parallèle se réalise et autorise à se passer plus facilement des médicaments ensuite) est-il en cours ?

    espérant pouvoir aider à accélerer toutes les avancées qui sont et seront les vôtres
     
  10. Aline

    Aline Membre

    Inscrit:
    26 Novembre 2005
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Bonjour,

    Je suis très touchée par vos attentions en ce qui nous concerne. Je me sens moins seule dans cette lutte en lisant vos phrases de soutien. Pendant ces derniers temps, mon fils a pris plusieurs médicaments administrés par son psychiatre mais aucun résultat. Récemment, et c'était la première fois que j'entendais quelque chose de positive: il se sent moins angoissé avec le dernier traitement : le Prosac...

    Message à Lumierdor: je vous remercie de votre offre mais nous sommes loin de France. Nous habitons au Québec. Si vous êtes au Québec, il accepterait peut-être de venir vous consulter. Déjà sur place, il a refusé plus d'une fois d'aller voir les hypnotiseurs.