extrême, non?

Discussion dans 'Programmation Neuro Linguistique' démarrée par Anonymous, 28 Septembre 2005.

  1. Anonymous

    Anonymous Guest

    Le précepte de la pnl qui annonce que si un message est mal passé, alors c'est uniquement la faute de l'emetteur est un peu extrême, je trouve.
  2. Gérard Wéry

    Gérard Wéry Membre

    Bonjour,

    L'idée qu'il y ait une faute n'est pas du tout une idée PNL...
    Il est de ma responsabilité (et non culpabilité!) de changer la forme de mon message si mon message est mal passé. Si la réponse que j'obtiens ne me satisfait pas, ce n'est pas en faisant plus de la même chose que je n'obtiendrai pas plus de la même chose..... et réciproquement. :lol:
    Si je suis responsable, je peux agir, et donc je suis libre. Dans une relation (à deux ou à plusieurs) c'est l'élément le plus flexible qui dirige.
    Tel est le sens de "si le message est mal passé, il est de la responsabilité de l'émetteur de le changer".
    ... Et je suis prêt à changer ce présent message si....? :wink:
  3. corfinas

    corfinas Membre

    Hello,
    Les préceptes de la pnl sont choisis pour leur efficacité, à mon avis, et celui ci de précepte qui donne la responsabilité du message à son émetteur le pousse à faire de son mieux plutôt que de se dire "c'est pas à moi de le faire" et ça c'est efficace, non ?
    a+
Sujets similaires: extrême, non?
Forum Titre Date
Le café de l'hypnose hypnose ou non? 3 Septembre 2008