Formation Hypnose

Agonie morale

  • Initiateur de la discussion OmbreDeVie
  • Date de début
OmbreDeVie

OmbreDeVie

Membre
messages
11
Points
660
Localisation
Avignon
Bonjour,

Je suis sociophobe aigue depuis douze ans,ma phobie a litteralement gache ma vie,mais je viens d'avoir trente ans et je n'ai pas envie de vivre comme ca jusqu'a la fin de mes jours,c'est trop lourd a porter,et certains moments,j'ai des idées suicidaires.
Il y a eu pleins de periodes durant ces dures années ou j'ai fait pas mal de recherches et je suis alléee consulté des gens qui ne m'ont pas aidé et que j'ai du payer sans compter,ca ne m'a pas du tout aidée,au contraire,j'ai fait plusieurs depressions.
Je ne m'echappe plus dans les paradis artificiels,mais je suis alcoolique,et jugée par mon entourage,donc je me sens encore plus seule.
Mon etat me deprime trop et ma vie sociale etant reduite je commence a ne plus arriver a y faire face.
Je voudrais trouver des conseils ou juste en parler pour ne plus etre seule,merci de m'avoir lue.

ODV
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Coucou Ombre de vie :D

Je suis désolée que la personne içi n'est pu t'aider à dépasser tes addictions...

Je suis quand même contente que tu donnes des nouvelles de toi et je trouve que c'est encourageant de te revoir là.

Pour moi, tu restes quelqu'un de persévérante et j'aime ça ! :D

C'est comme la cloppe, parfois on peut arrêter du premier coup et parfois ils nous en faut plusieurs...

L'important, c'est de ne pas lacher prise sur l'objectif !

Un esprit sain dans un corps sain :wink:

Tu es bien consciente que fumer, boire ect n'est pas positif, ni pour ta santé, ni pour ton travail, ni pour tes relations , stabilité, famille, ect...

Tu es consciente que tu n'attires et agis que selon tes addcitions .

Donc, tu peux chercher le pourquoi , mais je pense que c'est ce que tu as fait içi et celà n'a pas suffit....comme pour beaucoup je te rassure :wink:

Le pourquoi on s'en fou !

Maintenant, c'est le Comment...comment tu vas jeter tout ce négatif et comment tu vas faire en sorte que ça ne revienne plus !

Tu as fait un séjour en clinique, donc petite cure avec psy et tout...

Je n'ai qu'une seule à te dire et je te le dit de toute mes forces et de tout mon coeur !

TU N ES PAS ALCCOLIQUE !!! TU N ES PAS DROGUEE !!!

Tu dis ça parce que tu t'identifies à ça !!

Mais ça, ce n'est pas toi , ça c'est l'addiction .

Tu bois, tu fumes mais tu n'es pas !!

Détache toi déjà de cette identification un peu et tu verras que ducoup tu reprendras un peu le dessus .

TU ES UNE JEUNE FEMME PLEINE DE VOLONTE ET DE PERSEVERANCE...oui, ça c'est toi ! :wink:
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Re bonjour Xorguina,

Merci de tes encouragements,je suis prete a tout arreter je ne ne demande que ca,ne plus avoir besoin de ca,ca m'aide et m'emprisonne en meme temps. Il faut que je me debarasse de mon mal qui est la cause de ces addictions.
 
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Bonjour,
Votre histoire me fait froid dans le dos et j’ai vraiment l’impression que vous cumulez les difficultés. Votre sociophobie provoque un comportement d’addiction qui probablement se répercute sur votre sociophobie ce qui déstabilise votre vie au point de vous amener à déménager souvent. Excusez-moi d’être un peu dur, mais je voudrais aussi vous encourager à prendre la mesure des choses : comment comptez-vous vous en sortir ? Je ne pense pas qu’il faille attendre un miracle… quelque chose comme : une hypnose qui vous remettrait sur pieds…
Maintenant, dans ce que vous dites, il y a aussi de bons cotés. Vous êtes capable, au moins un peu, de gérer vos addictions. Vous êtes prête à en parler sur un forum, sans vous en cacher, et cela dénote une certaine force de caractère. Mais surtout, vous semblez vouloir persévérer dans votre désir de changer de vie : c’est probablement ça, le plus important.
De mon point de vue, peut-être qu’il serait temps que vous soyez réellement prise en charge. Pas par un thérapeute, mais par un médecin. Peut-être un addictologue, peut-être un psychiatre, peut-être les deux. Ensuite, surement, qu’une cure, qu’une hospitalisation pourrait vous aider : je suis peut-être, encore une fois un peu dur, mais c’est la seule solution pour traiter simultanément la dépression, l’addiction, la phobie et… le risque de déménager en abandonnant toute thérapie.
En fait, je ne vous propose pas d’aller dans le premier hôpital venu, ou chez le premier médecin venu. Je vous propose de vous informer sur la meilleure stratégie qu’il convient d’adopter et de tout mettre en œuvre pour que vous puissiez aller mieux.

Stratégie. Tout mettre en œuvre.

N’oubliez pas que l’addiction s’autoentretien : elle n’a pas besoin d’un trouble psy en arrière plan, pour exister…. C’est chimique : elle existe en elle-même. Ce qui est vrai, c’est que, probablement, elle est renforcée par votre souffrance morale ; toutefois, à mon avis, il faut vraiment traiter les deux. La première chose à faire est de trouver un bon médecin ainsi qu’une bonne équipe médicale. Je connais une personne - elle était peut-être même schizo - qui a pratiqué, en centre, l’hypnose, les TCC, fait des initiations à la PNL, à l’AT etc.. etc… et… figurez-vous, qu’aujourd’hui : elle ne se drogue plus, ne bois plus, ne fume plus. Pire encore : elle ne s’en porte pas plus mal.
Je crois qu’elle dirait qu’elle se porte mieux.
Bon courage !
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
As tu pensé que celà pouvait être les addictions la cause de ton mal ? et pas l'inverse.....

Tu as commencé parce que quelque chose, mais faut 'il vraiment savoir le pourquoi ?

Moi j'ai arrêté d'un coup d'un seul....ducoup, il y a eu du tri dasn les relations !! je m'y attendais, j'étais prête...et ct pas plus mal.

Parfois vaut mieux être seul que mal accompagnée....

Ducoup t'es seule avec toi, tu t'occupes...fallait que jm'occupe la tête, j'ai trouvé une occupation, j'ai tout repeint chez moi, pièce par pièce...

J'ai fait un tri énorme !! j'ai jetté des tas de trucs qui était dans les placards, greniers, garages....


Un ménage en grand, dans tous !!!! les sens du terme...et ça fait un bien fou !

J'ai pas très bien dormi les premieres nuits, ça cogitait dasn ma tête, mais aumoins je pouvais enfin écouter mes pensées...voir mes rêves et de par là, écouter par image ce que mon inconscient me disait...

Je me reveillait en sursaut parce que je revait que je fumais et je culpabilisait...ducoup en sueur je me reveillais et voyais que je ne l'avais pas fait..ouf :D

C'est clair que la désintox n'a pas été simple.....mais finalement très simple, parce que dans ma tête c'était clair.....je ne toucherais plus cette merde ! 20ans , ça suffit :evil: j'avais la rage, je ne voulais plus e^tre dépendante d'une quelconque addiction et peur ! ça m'a aidé...je vaux plus que ça...je me suis réduite à ça, alors que je valais bien plus que toutes cette merde !
Maintenant, cette merde m'a appris a être forte, peut être encore plus forte que celui qui n'a jamais eu d'addiction...

Un sphinx qui renaît de ces cendres !!! les cendres sont ont très bon engrais !! :wink:


Ca te fait peut être beaucoup a gérer d'un coup ?


Va voir quelqu'un si tu penses que tu as besoin d'aide.....


Içi, tu peux surement trouver de l'aide....ça dépendra d'ôù tu es !

bizzzzzzzzzzzzzzz





 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Bonjour Xorgui,

As tu pensé que celà pouvait être les addictions la cause de ton mal ? et pas l'inverse.....

Ce n'est pas ca du tout...Et on ne peux pas tout ramener aux drogues,qui peuvent etre une cause comme une consequence.

En tout cas je comprends parfaitement la situation que toi tu as vecu.
Et j'admire la force que tu as eu pour vaincre tes demons,meme si tu as l'air d'avoir gardé une certaine fragilité,et d'etre encore quelquefois en" proie" a eux,peut etre que je me trompe mais c'est ce que ressens.

En tout cas je trouve que t'es un super exemple,et surtout que tu as une grande bonté d'ame dans ta facon de vouloir aider les autres,certaines personnes qui s'en sortent sont parfois egoistes.

Pour mon cas,et j'en suis sure,j'arriverais a me debarasser des drogues si je me sens mieux et que j'arrive a guerir,j'en suis intimement convaincue.

L'environnement de vie et un etat d'esprit sain entretiendront la guerison car si je me sens mieux et liberée,je n'aurais envie de rien d'autre.

Je vis comme ca depuis l'age de 18ans...ce changement qui est mon salut,sera plus fort que tout ca.

Maintenant ce qui me rend malheureuse c'est que j'ai peur malgré le fait que je veux guerir,de rester comme ca a vie alors qu'avant j'etais sure qu'il y avait une solution pour moi quelque part.

J'implore de l'aide,que ce soit un lien,un numero de telephone,une suggestion,un conseil,nimporte quoi.

Je suis sur Grenoble jusqu'a debut 2012,apres je serai sur Aix en Provence.

Merci
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Bonjour Ombre de vie :D


Etre en proie à mes démons, parfois, parce que je le veux bien, parce que c'est exeptionnel....

Je ne suis aps égoiste de nature alors jvois pas pourquoi ça aurait changé !

Je suis quelqu'un d'extrèmement sensible, je suis une fleur de peau :wink: ...je ressent beaucoup de chose, c'est ce qui fait que ça peut être négatif mais également positif....

En tout cas, rien de plus formidable qu'un ou une autre, je t'assure....

Mon ex c'est sortit de la pompe comme ça, sans rien non plus, juste la volonté et ça c'est plutôt être un héros sur l'héroine !

Je sait que je suis forte, oui....mais pas exeptionnelle parce que je sait que plein on fait pareil et que tout le monde, toi y compris !!! en a la capacité :wink:


Ou du moins je dirais que :

Je suis comme tout le monde, rien d'exceptionnel... et comme tout le monde, je suis exceptionnelle. :D



J'ai commencé a fumer la cloppe à 11ans
J'avais des cachets pour les nerfs à l'âge de 16ans
Et a 18ans on m'a proposé un pétard plutôt que de prendre mes cachetons.
J'ai essayé la coke également...
L'alccol j'ai pas été addict...

J"ai pas voulu aller plus loin, essayer plus "dur" parce que je savais que sinon, je serais foutu et que ce serait trop "dur" d'arrêter...plus un instinct de survie ++++++ voulait pas finir d'overdose, envie de vivre malgrès tout, tjrs cette étincelle de vie qui fait que quoi qu'il arrive , je savait que je renaîtrai un jour.....quand je l'aurais décidé !

N'ai pas peur....il y a ou tu as la solution en toi/pour toi :wink:

Chaque problème à une solution, suffit de la trouver, parfois suffit juste de changer d'idée !!!

Je connaîs personne....mais je suis sûre que quelqu'un va te venir en aide et tu sait pourquoi ? parce que tu le demande :D

Donc tu le crées....tu es la créatrice, l'artiste de ton renouveau :D



 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Donc tu le crées....tu es la créatrice, l'artiste de ton renouveau

C'est tres beau ce que tu dis,et ca mis un grand sourire aux levres...

Merci pour tes belles paroles encourageantes...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 173
Points
6 410
Localisation
là bas,
Bonjour,

WoW, quelque peu remuant votre témoignage.
je l'avoue une vague d'empathie et monté progressivement au fil de vos mots.
un trou de deux ans et on se rassure en imaginant que tout vas bien.
je suis arrivé quelques mois plus tard sur ce forum.
il s'est passé bien des choses pour moi, ici même des choses qui m'ont permis d'avancer sur mon chemin de vie.
vous avez malgré tout avancé dan votre formation par correspondance.
je vais vous dire un truc, c'est une voie ou il y a le plus d'échecs, une voie ou il y a le plus d'abandons.
et voilà que vous au gré des effets du speed, de l'alcool, du THC vous êtes parvenue a ne pas abandonner, alors que vous ne tenez pas en place.
de dieu, vous faites comment ?
je me permet de vous faire remarquer, vous avez beaucoup de ressources en vous.
vous n'avez pas abandonné, vous n'abandonnez pas.
et maintenant vous êtes là, merci, merci pour cela.
j'ai une expérience assée limitée de personnes qui se trouve dans des situation similaires, je trouve pourtant que vous avez peut-être pas si bien choisis le nom de votre avatar.
Certes il y a quelques ombres au tableau de votre vie, ce n'est pas notre lot à tous ?
certains peintres choisissent toute leur vie de porter toutes les ombres sur leurs toiles, d'autres, s'évertues a ne pas les peindre.
pourtant cela n'a aucune importance quand au succès de l'oeuvre.
vous avez les pinceaux, certaines couleurs que vous utiliser et mélanger sont vives et alors ?

merci a vous d'être là

et... comment ce serais votre vie sans cet oeil noir, ou cet oeil invisible qui vous suit partout ?
comment ce serait dans deux ans sans tout çà ?
ou en serais votre oeuvre ?

et... à propos .... avez-vous une activité créatrice, un hoby une "marotte" ?
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Merci pour tout ce que vous m'avez dit...
Meme si je me sens plus que nulle et que j'ai une mauvaise image de moi souvent.

Ce courage doit etre une forme de survie peut etre,
Mais c'est vrai qu'une partie de moi refuse d'abandonner et de me laisser mourir.

Pour ce qui est de mes activités creatrices,je cuisine et je jardine quand je peux,et j'ai commencé a ecrire un livre ya quelques temps( pas une biographie..)que j'ai pas continué.

Je pense que ma creativité est aussi prisonniere,en tout cas ca me ferai le plus grand bien,j'ai dix milliards d'idées que j'ai hate d'avoir la possibilité de concretiser.

Encore merci,tout ca contribue a m'encourager.
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Je suis de l'avis de Xorguina. Que de pure gentillesse de cette Xorguina. Ça me touche beaucoup.

Je crois qu'il vous faut saisir un truc qui vous échappe peut-être. C'est qu'il est bien possible que vous auriez déjà résolu cet épisode déclencheur de la caméra à vos 18 ans, si ce n'avait été de l'alcool et des produits du cannabis.

Oui, oui, oui, je le confirme, ce sont des poisons lents qui rendent parano ou exacerbent les moindres traces de paranoia. Et plus l'on se sent bien au moment ou on les consomme et plus on en payera le prix après.

Et plus longtemps on le fait et plus c'est difficile de s'en défaire... Mais c'est grandement possible et vous en avez l'exemple.

Vous dites que vous arrêteriez si vous étiez mieux, guérie, ou plus en forme psychologiquement, mais pour y arriver, il faut vous désintoxiquer et c'est une affaire à long terme... Une affaire à long terme dont vous pourrez ressentir le positif au bout de quelque jours.

Je vous le confirme. Il vous faut vous désintoxiquer d'abord... Cela entend de prendre des suppléments alimentaires bien choisis ou d'avoir une excellente alimentation, bien sûr. Revenez nous ici si vous trouvez que quelque chose cloche dans ce que je vous dit.
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
desolée,erreur de frappe

" que ca ne part pas comme ca"
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Re,desolée,

Je voulais juste dire que je suis consciente que des années de dependance ne partent pas comme ca,"Cela entend de prendre des suppléments alimentaires bien choisis ou d'avoir une excellente alimentation" et j'entendais bien ma guerison comme cela,alimentation, sport, activités diverses,travail etc.
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
"C'est qu'il est bien possible que vous auriez déjà résolu cet épisode déclencheur de la caméra à vos 18 ans, si ce n'avait été de l'alcool et des produits du cannabis."


Ma pensée est que c'est possible mais pas forcement probable.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Leo Lavoie à dit:
Je suis de l'avis de Xorguina. Que de pure gentillesse de cette Xorguina. Ça me touche beaucoup.


Merci Léo, ça me touche que ça te touche...on se touche mutuellement quoi mdr :lol:

bon, je fais le clown parce que là tu me mets mal à l'aise avec tes compliments :oops: mais je les accepte :wink: :D


Je crois qu'il vous faut saisir un truc qui vous échappe peut-être. C'est qu'il est bien possible que vous auriez déjà résolu cet épisode déclencheur de la caméra à vos 18 ans, si ce n'avait été de l'alcool et des produits du cannabis.

Oui, oui, oui, je le confirme, ce sont des poisons lents qui rendent parano ou exacerbent les moindres traces de paranoia. Et plus l'on se sent bien au moment ou on les consomme et plus on en payera le prix après.


Oui je confirme Ombre de vie, et tu le sait aussi bien que nous, ca rends parano....

Dès que tu arrêteras, tu verras que ça disparaîtra !

Tu prendras plus confiance en toi....tu arrêteras de croire que les autres ceci, celà, mais bien que toi et toi seule ceci ou celà...ça change tout !! ca change les idées...ça remts en question sur sa façon de penser....et c'est bien hein !!! ça fait partie du processus de guérison, changer, changer tout ! :D


Et plus longtemps on le fait et plus c'est difficile de s'en défaire... Mais c'est grandement possible et vous en avez l'exemple.

Oui, je l'ai fait et j'en suis et peux être fière .
Je le savais, je ne savais pas quand, pourquoi ou comment mais je savais qu'un jour celà devait stopper net !

ct au fond de moi, une vérité, une (apocalypse=)révélation intime qui ne m'a jamais quittée malgrès tout 8)


Vous dites que vous arrêteriez si vous étiez mieux, guérie, ou plus en forme psychologiquement, mais pour y arriver, il faut vous désintoxiquer et c'est une affaire à long terme... Une affaire à long terme dont vous pourrez ressentir le positif au bout de quelque jours.

Je vous le confirme. Il vous faut vous désintoxiquer d'abord...

Pareil... je confirme !! c'est parce que tu arreteras net que tu seras mieux et pas l'inverse, sinon, tu aurais trouver déjà depuis longtemps un bien être qui aurait fait que tu aurais arrêté !

Là ton mental fonctionne à l'envers...cahnge d'idée et réalise que c'est parce que tu arreteras que tu seras mieux....

Quand tu as une écharde dans le pied, tu sait bien qu'il te faut l'enlever pour être mieux non ?

sinon, tu auras tjrs mal et malgrès que tu changes de position, d'endroit que tu t'occupes ailleurs,que tu marches à cloche patte que tu te serves plus de l'autre pied pour éviter de penser à celui ou tu as mal ; tu auras tjrs cette douleur qui te gèneras dans ta progression d'avancer et tu ne pourras pas aller aussi vite que tu le pourrais également !

Alors arrache, enlève cette écharde et cours ! cours vers ta liberté !! :D





Cela entend de prendre des suppléments alimentaires bien choisis ou d'avoir une excellente alimentation, bien sûr. Revenez nous ici si vous trouvez que quelque chose cloche dans ce que je vous dit.




Rien qui cloche pour moi à part cette écharde qu'elle a dans le pied qui l'a fait marcher a cloche pied et qui lui fait croire qu'elle l'est !
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Alors disons oui ok peut etre ,jaurais pu j'aurais du,mais ca ne m'apporte pas de solutions.....
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Et concernant ma situation,rien ne m'a echappé.
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Comme je vous le disais en MP, en d'autres mots. Si vous avez été bien jusqu'à cet épisode des caméras et que c'est arrivé soudainement comme ça. Il est possible que cela soit venu aussi d'une consommation de drogues avant l'événement ou même de médicaments d'ordonnance qui peuvent parfois sembler anodin.

Sinon, je serais vraiment étonné, d'après mon expérience, que celà soit venu de nulle part. Il y a quelque chose au départ. La caméra, le fait de se sentir observé et etc.

Mais l'ordre des chose possibles exige que vous cessiez au rythme qui vous conviendra, la consommation d'alcool, de produits du cannabis ou de cocaïne ou tout autre psychotrope.

Dans tout ça, vous avez eu des ordonnances médicales?
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ce qui va vous apporter une solution c'est de commencer par le commencement et vous désintoxiquer. Je ne vois pas comment aucune psychothérapie pourrait avoir un effet satisfaisant dans des conditions de consommation. Avez vous déjà été plusieurs mois au moins sans consommer depuis ce temps?
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Non d'apres mes souvenirs je ne me souviens pas avoir eu d'ordonnances.

"Je ne vois pas comment aucune psychothérapie pourrait avoir un effet satisfaisant dans des conditions de consommation. Avez vous déjà été plusieurs mois au moins sans consommer depuis ce temps?"


Sur ce point je suis parfaitement d'accord,meme si c'est compliqué.

Je n'ai pas toujours fumé,bu et pris des drogues depuis tout ce temps!!
J'aurais surement du le preciser dans les sujets que j'ai mis.
Depuis mes 18ans il y a quand meme eu des periodes ou j'arretais,je n'avais pas le meme rythme de consommation"en en etant a mes debuts", Et il y a quand meme eu des longues periodes ou je ne prenais rien a part un verre ou 2 a l'occasion ,mais j'ai toujours recommencé, amis, frequentations, sorties etc, j'avais la vingtaine,envie de m'eclater malgré tout, oublier, sentir que je vivais comme une personne normale,et je n'arrivais pas vraiment a regir normalement ma vie,mais oui je vais dire qu'une grande partie de ma vie j'ai eu recours a toutes ces choses.

La ou j'ai commencé a avoir vraiment des consommations excessives et abus de toutes sortes et regulierement je dirais que ca été partir de 2005.

J'ai pleins de fois reflechi a l'element declencheur,je ne veux pas nier qu'il y en ai eu un ca fait 14 ans que je cherche,j'ai meme pensé a des trucs fous...
Il y a eu quelques trucs dans mon enfance ou adolescence si je reflechi a tout, des choses pas graves(vous allez me dire:peut etre en apparence...),mais rien que j'estime etre a l'origine de ce dont je souffre,c'est pour ca qu'a un moment je suis allée chercher dans mes souvenirs d'enfance,j'ai meme un jour interrogé ma mere..

"Mais l'ordre des chose possibles exige que vous cessiez au rythme qui vous conviendra, la consommation d'alcool, de produits du cannabis ou de cocaïne ou tout autre psychotrope."

Pour l'instant,je ne prend plus de cocaine car je ne sors plus,ne frequente plus de connaissances (en general toutes celles que j'avais sont soient fumeuses,soit buveuses,soit prennent de la coke meme si pour certains c'est des occasionnels)

L'alcool,je ne ressens pas le besoin d'en avoir besoin dans ma vie de tout les jours,c'est quand je suis obligée de sortir pour des situations diverses et precises,(il m'est parfois souvent arrivé de boire un demi peche a 10h du mat' quand je me sentais pas bien et fatiguée)que j'en ressens le besoin,la situation est :je suis obligée de sortir,j'ai peur,il faut que je boive,et apres je me sens tellement bien et gaie que je bois encore plus.

Je ne bois pas pour aller au bureau tabac ou quand je sors mes chiens tous les matins,mais ca fait partie des situations qui sont aussi dures que tenir au restaurant avec des gens autour(d'ailleurs j'ai toujours demandé des tables dans des coins,je me positionne de sorte a tourner le dos aux gens,et dernierement le truc que je ne peux plus c'est de m'assoir face a face avec quelqu'un,je demande qu'on se mette a coté de moi en disant que ca m'enerve et que je trouve ca trop conventionnel d'etre face a face,enfin du grand n'importe quoi.

Ca peut preter a sourire mais pour moi c'est une tragedie et j'en souffre enormement tout en encaissant.

Pour les joints je sens que ce sera le plus dur,je me sens trop mal si je ne fume pas,j'ai essayé d'arreter pas mal de fois,ca a été pire avec l'alcool.

Merci pour vos suggestions Leo.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 082
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Bonjour ombre de vie

J’ai relu tes posts et une réflexion s’en dégage : peut-être que c’est ton éducation qui t’ a programmé à l’échec, et il y aurait donc là, le moyen de t’en sortir

Soit en te déséduquant de cela pour te ré-éduquer comme tu le souhaites
Soit en plus de ton mode échec, d’apprendre à te programmer en mode sans échec que tu pourras utiliser automatiquement dès que tu sentiras cette « menace » arriver

Comment çà se passait avec ta mère
Comment çà se passait à l’école ?
Comment çà se passait avec tes éducateurs ?

C’est à ce niveau là que tu dois pouvoir trouver une porte d’entrée

Qu’en penses tu ?

.
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Bonjour,

En fait je n'ai pas eu la possibilité de me "reeduquer",ayant toujours été et vecu dans un "principe" de survie et fuites,ce qui fait que j'aurais tres certainement eu besoin d'un deconditionnement mais je n'en ai pas eu la possibilité j'ai toujours vecu plus ou moins seule,je n'avais pas de bases solides,pas un entourage present et/ou ouvert.

J'ai essayé de me "guerir" en ayant d'autres systemes de pensées,par ex en me disant,plus tu vas te dire que tu es malade et plus tu vas l'etre et plus ca vas t'affecter etc essaie de te dire que ce n'est pas si dramatique que tu veuilles bien le croire etc,c'est des phases que j'ai eu pleins de fois mais a chaque fois je retombais de plus haut...Avec tout ce que ca entraine,depression,autodestruction,c'est ce qui en a toujours resulté.

Quand on commence a enter dans la vie 18ans avec un mal comme celui la,une certaine fragilité de caractere,pas de famille qui est la,aucune base pour entrer dans la vie en confiance,ca ne pouvait etre que l'hecatombe.

Du moins c'est le triste bilan que j'en fait.Et il y a du vrai dans ce que vous dites.

J'ai quand meme pris le taureau par les cornes a certains moments,mais il y avait toujours cette "survie sociale"(je veux dire,avoir un toit,essayer de gagner sa vie etc)j'ai toujours eu a cause de ca une vie speed qui m'empechait d'avoir un etat d'esprit serein pour pouvoir me mettre dans des "dispositifs" de reflexion et de pratique de guerison

Je n'ai eu que ma mere (divorce quand j'avais 4 ans)qui se preoccupait plus de faire ce qu'il fallait pour qu'on ne manque de rien,elle etait seule avec 4 enfants,elle prenait plusieurs emplois,et a chaque fois elle essayait de nous pousser elle ne voulait pas qu'on se sentes faibles dans la vie.

J'ai eu des sentiments d'abandon,j'etais la plus fragile de la fratrie.

A l'ecole ca se passait plutot bien meme si j'ai beaucoup changé d'etablissements scolaires.

Des educateurs?Je n'en ai jamais eu.

Ce que je pense de tout ca,c'est que c'est ce mal qui m'a empeché d'etre autrement,c'est pour ca que quand j'avais des periodes ou j'etais plus ou moins tranquille socialement,je mettais ca a profit pour trouver des moyens,mais je n'ai jamais été tranquille longtemps,ce qui fait que mes efforts "ne servaient a rien" et apres je ne m'en retrouvais que plus decouragée et fragile que jamais.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 082
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
votre mère avait fait beaucoup d’efforts à essayer de vous pousser à ne pas vous sentir faible dans la vie

Pourriez vous faire moins d’efforts et lâcher cette agonie vous poussant à vous sentir si faible de ne pas réussir à vous sentir forte

Supprimer cet auto-épuisement programmé ?

Simplement vous laisser vivre à votre rythme propre ?
.
 
Ombre De Vie

Ombre De Vie

Membre
messages
14
Points
1 190
Bonjour,

Oui je comprends.Mais comme je vous l'ai exprimé, durant tout ce temps je me suis "mentalement encouragée"et essayé d'avoir le dessus,mais je n'ai malgré ca AUCUN ascendant sur ce mal etre en société.
Ce qui ne me permets pas de lacher prise.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Bonjour la belle !

Juste un petit coucou pour te dire que je pense à toi et vous encourage toi et Léo à perséverer :wink:

bisoussssss

 
Vous aimerez:
HYPNOBABOU
  • Question
  • HYPNOBABOU
2
Réponses
50
Affichages
6 K
Hypno-Morgane24
Hypno-Morgane24
F
  • Question
  • fanou
2
Réponses
33
Affichages
5 K
Intemporelle
I
D
  • Question
  • Dahlia
Réponses
5
Affichages
9 K
TIOTE
T
Nouveaux messages
Durand01
  • Durand01
Réponses
2
Affichages
62
Durand01
Durand01
O
  • Question
  • oim
Réponses
4
Affichages
78
JacquesL
J
L
Réponses
6
Affichages
556
Durand01
Durand01
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut