Ai-je été hypnotisée ? Le suis-je encore et cmnt en sortir ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Elvina, 1 Mars 2007.

  1. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Bonjour,


    Je suis nouvelle et je viens vous raconter mon histoire pour avoir votre avis.

    Ca fait un an que je cherche la réponse à ma question, je suis passée par toutes les possibilités : maladie mentale, dépression, hypnose ?

    J'ai honte de ce qui m'est arrivée mais je sais que je suis obligée de vous raconter mon histoire pour avoir une réponse.

    Il y a un an je suis rentrée dans une secte, par le biais d'une connaissance dont je ne soupçonnais pas les méfaits, mais mon entrée n'a pas été concrète, tout s'est passé sur le net : il me donnait des sites à lire avec de gros contenus, que je lisais tous les matins. Je l'ai fait pendant 3 mois. Peu à peu, j'ai commencé à devenir bizarre, absente, dans mes pensées, (ce sont les gens qui me l'ont dit) mais moi je ne m'en rendais compte de rien.
    Evidemment, je sentais bien que quelque chose se passait car je commençais à voir des choses dans ma tête et les phrases que je lisais restaient encrées dans ma tête, c 'était comme si je voyais le monde extérieur en moi, je me voyais vivre dans le monde, j'étais spectateur de ma vie.

    Un week-end alors que j'étais partie dormir chez mon copain, je n'ai pas fermée l'oeil de la nuit, j'étais terrorisée et je suis rentrée chez moi, affolée en disant que je ne voulais pas mourir, on m'avait mis dans la tête que j'allais bientôt mourir. Mais pourtant, une partie de moi savait bien que non tandis que l'autre délirait totalement en le croyant et je ne pouvais pas rien y faire.

    Je suis allée chez le médecin qui a décrété une dépression, j'ai pris des anti-dépresseurs : aucun effet. Je suis allée voir un psy qui semblait dépasser par ce qui m'arrivait, qui ne faisait que m'écouter sans pouvoir m'expliquer ce qui m'arrivait alors j'ai abandonné

    J'ai pensé à la schizophrénie car je ressentais les mêmes symptômes : absence de connexion à la réalité, délire, plus de conscience de moi.


    J'ai fini par aller voir quelqu'un qui ne fait pas partie du corps médical, et qui m'a soigné.

    Aujourd'hui, ça semble aller mieux, ça ne fait pas longtemps que j'ai vu cette personne, je l'ai vu 2 fois, la 1ère fois le soir-même j'avais déjà des effets bénéfiques, et ça pendant 3 jours, je l'ai revu 3 jours plus tard et depuis ça va en s'améliorant.


    Aujourd'hui, je me demande ce qui m'est arrivé, je me demande si je n'ai quand même pas été hypnotisée. Car lorsque je me rappelle de mes lectures, le temps employé y ressemblait et il y avait des phrases du style "vous oublierez tous vos souvenirs", "vous ceci", "vous celà"

    Selon vous est-ce que celà peut-être de l'hypnose ? Si oui, peut-on être dans cet état pendant un an sans en sortir? L'hynose peut-elle nous plonger dans un état de folie ?

    Si je n'étais pas allée voir quelqu'un, comment en sortir ? Pensez-vous que je devrais aller voir un médecin hypnotiseur, juste par sécurité (s'il s'agit de ça) et enfin s'ill s'agit vraiment de ça, est-ce que je peux à nouveau rentrer dans cet état sans même le vouloir ?

    Merci.
     
  2. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Je crois que j'ai oublié de préciser que je suis aussi passée par la dépersonnalisation, dans ce que j'ai lu, j'ai lu des choses comme "élévation de l'esprit" et là j'ai eu l'impression de me voir d'en haut.
     
  3. papiter

    papiter

    Inscrit:
    24 Novembre 2006
    très difficile de répondre a votre question, a priori vos lectures semblait utiliser des techniques hypnogènes et jouer sur le langage il est donc possible que vous ayez été hypnotisé par ce biais et cela à peut être déclanché chez vous une réaction de type psychotique transitoire. Peut être cela à été salutaire a cause de contradictions trop fortes entre votre personnalité et les suggestions des textes votre inconscient a t il trouvé ce moyen pour préserver votre intégrité psychique.
    J ai rencontré une fois ce genre de cas, chez une jeune et jolie femme qui avait été suivi par un hypnotiseur dont je tairais le nom.je ne sais pas trop ce quil lui avait suggéré ( je pense que cela devait être d ordre sexuel) mais sans se souvenir du contenue des séances elle a fait une décompensation similaire a la votre.
    Elle s en est fort bien remise et depuis va bien
     
  4. nicog

    nicog

    Inscrit:
    10 Novembre 2005
    Bonjour,
    tout d'abord tu n'as pas à avoir honte DU TOUT.
    Je connais un peu l'univers des sectes, un membre tres proche de ma famille y etait plongé durant 11 années..
    J'aimerai volontier échanger avec toi car ton experience est loin d'etre anodine comme tu l'as si bien dit.
    Puis-je te demander une adresse MSN ou autre afin de correspondre au mieux, bien amicalement, ng
     
  5. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    [align=justify]
    Vous ne devriez pas vous autopunir de la sorte… Dites-vous que « lorsque l’orgueil va devant, honte et dommage le suivent. »
    :lol: :lol: :lol: :lol: :evil: :evil: :evil: destinés aux médecins-dealers qui faute, d’humilité et d’humanité, narcotise à tout va la Souffrance. Que de travail éducatif profilaxique en perspective !
    … Habilement manipulée par des "messages toxiques" serait peut-être plus adapté qu’hypnotisée.
    Je répondrais : "Non!"
    … en s’adressant à quelqu’un de compétent… comme vous l’avez fait.
    Pourquoi ? A vous lire, vous semblez être bien accompagnée. Vous dites vous-même d’ailleurs que « depuis ça va en s'améliorant »… alors pourquoi ne pas poursuivre avec ce « quelqu'un qui ne fait pas partie du corps médical ».
    Je ne pense pas. Par contre vous pouvez rechuter… d’où l’utilité de poursuivre votre « thérapie » afin de vous liberer totalement de cette douloureuse expérience.
    Ne lisez pas trop… au risque de renforcer l’idée que vous êtes ce que vous n’êtes pas.
     
  6. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Qui peut m'aider ? Un bon psychiatre ?

    Souvent dans mes lectures, on me disait de dormir le plus souvent possible et de manger peu mais assez, que le temps allait me paraître long mais que ce serait normal..etc et j'ai éxécuté ce qu'on me demandait, je dormais très souvent et alors que j'avais l'impression d'avoir dormi une h, il ne s'était passé qu'une minute, le temps était très très long. J'avais la tête vide, je ne comprenais plus les choses et après j'ai déliré totalement, puis j'ai fait des rêves avec plein d'informations qui concernaient ma vie, mes rêves étaient très chargés, comme si je récupérais les informations qui me concernaient et qu'on avait essayé de me supprimer.

    Si ce n'est pas l'hynose qui a été employée, pensez-vous que l'hypnose puisse m'aider à nettoyer tout ça ?

    Papiter, quand vous dites que cela a été salutaire , de quoi parlez-vous ? De la réaction psychotique ?
    Je me souviens que ce que j'avais lu avait fini par me rendre malade physiquement : la nuit où j'étais allée dormir chez mon copain et que je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit, j'ai eu de très grosses envies de vomir comme si mon corps physique essayait de sortir ce que j'avais dans la tête, et quand j'essayais de vomir (pardonnez moi les détails) rien ne sortait mais mon estomac ne cessait de se contracter.

    Aujourd'hui, même si quelqu'un m'a aidé, j'ai encore l'impression d'avoir des résidus dans la tête, et comme je vous l'ai déjà demandé : pensez-vous que l'hypnose puisse m'aider à nettoyer tout ça ?
     
  7. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Pensez-vous que je devrais aller voir un médecin hypnotiseur, juste par sécurité… ?[/quote] Pourquoi ? A vous lire, vous semblez être bien accompagnée. Vous dites vous-même d’ailleurs que « depuis ça va en s'améliorant »… alors pourquoi ne pas poursuivre avec ce « quelqu'un qui ne fait pas partie du corps médical ».

    Parce qu'il n'a voulu me voir que pour 2 séances et pas plus.
     
  8. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Papiter,

    Comment la jeune fille dont vous parlez s'en est-elle remise ?

    Merci à tous pour vos réponses. Mon diagnostic se précise et je pense que je vais essayer de trouver un "bon" psychiatre
     
  9. nicog

    nicog

    Inscrit:
    10 Novembre 2005
    Bon.....mon message n'a pas eu etre lu, c'est pas grave, bon courage a toi elvina, tu es sur la bonne voie c'est certain, au plaisir ,ng
     
  10. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Chère Elvina,
    Je sens -peut-être à tord- de la précipitation dans votre envie d’être « prise en charge ». Je comprends que vous souffrez… cela dit, attention. Prenez le temps suffisant pour trouver votre « thérapeute »… au risque notamment de tomber sur un psychiatre-dealer qui ne vous sera vraiment d’aucune utilité.
     
  11. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Merci Lemaléduqué mais alors que me conseillez-vous ? Ca fait un an que je suis dans cet état et que je cherche les solutions.. j'ai des choses dans la tête que j'aimerais oublier. Voilà pourquoi je suis pressée, je n'avance pas dans mes recherches, je ne trouve pas de solution.
     
  12. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Votre désir de trouver un bon "compagnon de route" pour vous permettre de retrouver la sérénité est à réaliser. Prenez toutefois votre temps, pour trouver un thérapeute compétent qui saura vous apporter l'aide souhaitée. "Attendre encore ?", vous me direz ; "c'est préférable", je vous répondrais. Vous avez vécu avec votre souffrance un an durant, vous pouvez donc la supporter encore quelques jours. Qui choisir ? J'ai presque envie de dire, faites confiance à votre inconscient. Maintenant, cela dépend aussi de vos moyens. Certains thérapeutes sont très et trop gourmands. Si vous ne pouvez pas vous "offrir" un thérapeute, optez pour un bon psychiatre. Peut-être que certaines personnes du site pourront vous diriger vers ce psychiatre libérateur ?
     
  13. nicog

    nicog

    Inscrit:
    10 Novembre 2005
    pas mieux :)
     
  14. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    bonjour Elvina,
    vous posez des questions bien troublantes et je me propose de présenter quelques réponses très personnelles. en espèrant qu'elles vous apportent quelque chose.

    1) vous pouvez poursuivre vous-même ce parcours déjà débuté, où une personne a joué un rôle de thérapeute d'une certaine manière jusqu'ici, et aussi bien sûr en vous faisant aider
    un psychiatre "lambda" ? (ici, clin d'oeil à Lemaléduqué)
    s'il est juste assez bon pour prescrire des médicaments alors il n'est peut-être pas assez bon pour vous en ce moment
    je trouverais utile, quelle que soit la personne-ressource et combien ça peut coûter (pourquoi pas un psychiatre formé à l'hypnose ericksonienne et aux thérapies brèves ? ça, ce serait chouette), utile que cette personne prenne le temps de (et ait l'expérience pour être capable de) suivre avec votre récit le mécanisme du piège qui vous a été tendu

    2) car ce que vous décrivez est un piège, hélas techniquement habile et malveillant, utilisant des connaissances qui sont celles des beaux parleurs, des vendeurs qui vous vendent ce dont vous n'avez pas besoin, des publicitaires (qui attrapent des milliers de clients grâce à une fausse promesse de lot gagné au grand jeu concours... qui aura lieu dans 2 mois... et avec un gros lot mais des milliers de clopinettes...) ou des politiques qui savent galvaniser une salle

    appeler cela "être hypnotisée" ??
    mais voyons ! :shock:
    oui si vous employez ce terme à la manière de Jean-Marc Benhaïem dans son livre "oubliez le tabac", où il explique que le fumeur, hypnotisé par le tabac, ne ressent plus la souffrance de ses bronches etc pendant toutes les années où il fume, et ne comprend plus les messages d'alarme diffusés pourtant dans la société ou par ses proches
    non si vous utilisez "hypnose" en pensant à ce que nous employons, nous, pour soigner
    puisque c'est l'inverse en quelque sorte : nous essayons de lever un conditionnement très dangereux pour la personne
    sauf que souvent "ça s'est fait tout seul" (genre : phobie des vers de terre)
    alors que pour vous il y a un, des coupables, malveillants, qui n'avaient aucun respect pour vous si j'ai bien lu.

    3) qui sait ?
    en tout cas ce n'est pas une obligation
    (je me répète) il peut être utile que votre aide comprenne bien les tactiques et phases de manipulation que vous avez traversées
    or en étudiant la PNL ou l'hypnose ericksonienne on apprend comment aider une personne enfermée dans des sortes de croyances fortes dont la réalité est pourtant plus que douteuse.

    Je vous encourage pour ce parcours dés-initiatique très spécial mais qui est déjà salvateur pour vous (bien que incomplet encore)
     
  15. raggastone

    raggastone

    Inscrit:
    20 Février 2007
    premiere chose honte n'est pas le bon mot mais c'est plutot du courage ensuite on a tous vu a la TV ce qu'est l'hypbose mais ce que peu de gens savent c'est que l'on peu etre hypnotysé par d'autre moyen que le fait qu'une personne vous transmette des suggestion par voie oral de face a face

    sa marche aussi pendant le sommeil ,au moyen de la TV on peut mm hypnotyser des animaux par telephone grace a des medicament ou par drogue et finalement celui qui nous interesse c'est l'hypnose par la lecture

    en fait ce qu'il faut que tu sache c'est que l'on ta donner des suggestion et tu y a obéi mais toute suggestion peut etre annuler par une suggestion contraire

    ce que je te conseil perso c(est de raconter ton histoire a un hypnotyseur
    et lui il ne pourra pas seulement agir en fonction de tes symptome mais en analysant le texte que ta lu il pourra disserner toute les suggestion qui ton ete infliger et a partir de la il te donnera des suggestion contraire

    avant de te fiée a moi je demande la confirmation a d'autre pck je ne suis pas non plus un pro et j'aimerai bien t'aider mais je ne veux pas dire de connerie
     
  16. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Déjà merci beaucoup pour vos réponses.


    En réflechissant à ce qui m'est arrivé, j'ai une hypothèse sur le mécanisme mais j'ignore si c'est valable ou non.


    J'ai l'impression que ce que j'ai lu serait allé se loger vers la partie arrière de mon cerveau, en partant du haut de la tête et descendre jusque la nuque et s'y est imprimé fortement, j'ignore de quelle partie du cerveau il s'agit mais mes lectures auraient agi un peu comme une persistence rétinienne mais j'ignore si c'est possible ou si c'est réellement ça.
     
  17. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Si ce pensement (dévoué acolyte du pansement) peut accélérer la cicatrisation alors utilisez-le :wink: .
     
  18. Joey

    Joey

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Vous semblez avoir un désir conscient de chercher.

    Pourquoi vous focaliser sur des choses que vous voulez oublier?
     
  19. Elvina

    Elvina

    Inscrit:
    1 Mars 2007
    Simplement parce que je n'oublie pas ces choses, en tout cas, pas encore et que je trouve le temps long. Je ne suis plus connectée au monde à cause de ça et c'est ce qui me nuit le plus : l'absence de connexion avec la réalité.

    En tout cas, merci à tous de m'avoir répondu. Ce n'est pas le cas dans tous les forums. Je trouve ce forum vraiment sympa
     
  20. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    En venant sur ce site et en osant parler de votre torturant vécu, vous vous êtes reconnectée à la réalité... certes virtuelle, mais réalité quand même. Je vous réponds... donc j'existe :lol: :wink: . Le travail de reconstruction de soi sera long, mais il se fera avec ou sans béquille. Courage, très chère !
     
  21. enna

    enna

    Inscrit:
    13 Mars 2007
    Bonjour,
    j'ai lu l'histoire d'Elvina.....
    où en es tu maintenant, après ce passage sur ce forum???
    Ce que je peux simplement souligner, c'est la puissance de l'hypnose que j'utilise régulièrement pour moi même et un peu pour les autres (je ne suis pas thérapeute, mais je suis en "contact direct" avec un "pro" puisque mariée à un hypnothérapeute et néanmoins psychiatre (pour faire un clin d'oeil au maléduqué :wink: ).
    Il est évident qu'il y a de la part des "utilisateurs" de l'hypnose (hypnothérapeutes et non pas hypnotiseurs....) une éthique à respecter et que la plupart de ces personnes cherche le mieux être de l'autre et non pas sa destruction.
    D'où la grande prudence à utiliser des modes de diffusion comme celui d'internet......il est évidemment très facile de faire passer des messages négatifs dans un texte et certains savent très bien le faire....(au passage, je précise que pour nous mêmes, nous le faisons déjà très régulièrement en nous auto suggérant des choses négatives.......et qu'il est important d'apprendre à faire l'inverse....auto hypnose positive!)
    Alors Elvina, il existe aussi une méthode qui s'appelle EMDR et qui fonctionne très bien pour toute sorte de traumatisme, il s'effectue une sorte de "nettoyage" dans le cerveau : il faut trouver un praticien certifié et tu peux consulter le site www.emdr-france.org.
    Voilà je réagis un peu tard mais cela pourra peut être quand même t'aider, qui sait!
    Bon courage
    Enna

    ps j'ai moi même eu l'occasion d'utiliser l'EMDR et j'en vois également chaque jour dans mon travail le résultat bénéfique sur d'autres personnes
     
Chargement...