Formation Hypnose

Changement d'un comportement: hypnose ou PNL ?

nattur

Membre
Bonjour,

J'ai une cliente de 15 ans qui se gratte les bras au sang quand elle est fâchée ou triste. Elle le fait inconsciemment. Ça lui arrive seulement quand elle est chez elle. Elle se renferme dans sa chambre seule et elle se gratte les bras. Il semble y avoir beaucoup de chicane chez elle et elle est fatiguée de ça. Sa mère est toujours après elle pour qu'elle arrête de se gratter les bras. Elle a dit à sa mère que c'est plus fort qu'elle. C'est un tic et selon elle, sa mère n'accepte pas ce comportement, probablement parce que ce n'est pas beau aux yeux des gens.

Elle a essayé de modifier ce comportement en portant des manches longues, en jouant avec une balle, en se coupant les ongles (c'est moins pire car il n'y a pas de trace sur les bras). Quand elle met de la crème, ça glisse donc ça ne fait pas de marque.

Voilà. J'ai fait une première séance de relaxation afin qu'elle utilise un signe-signal pour se calmer. Je la rencontre demain pour une 2e séance.

Je me questionne sur quelle méthode peut être la plus efficace pour aider cette personne :
  1. Une séance d'hypnose dans laquelle j'insère des trucs dégoûtants pour lui enlever le goût de faire ça tout en terminant la séance par de la confiance en elle et un meilleur bien-être;
  2. Une séance d'hypnose pour l'harmonisation des mains qui l'aide à trouver une solution tout en ajoutant de la confiance en elle à la fin;
  3. Ou bien faire le recadrage PNL en 6 points de Bandler.
Quelles expériences avez-vous eu dans un cas similaire ?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
il semble que se soit de l'auto agressivité retournée contre elle et pas un tic...
Je travaillerais plus avec la mère et elle,pour que sa mère entendre sa fille lui dire:"lâche moi les baskets!" ou un truc dans le genre,laver son linge en famille
En quoi ça vous dérange si elle se gratte?De quoi avez vous peur du regard des autres,de l'infection ,des cicatrices?...
ou demander à la mère de mimer sa fille et à la fille de faire la mère...sans rien dire que jouer son rôle
http://www.psychologue-riviere.com/dermatillomanie/
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
Parfaitement d'accord avec moune !

La mère essaye sans doute de bien faire, mais hélas il y a de forte chance pour que son comportement soit provocateur aux yeux de sa fille.

Est-ce que le dialogue passe bien entre mère et fille ? 15 ans l'age ado aussi...pas facile pour l'un ni pour l'autre.
 

nattur

Membre
L'ado a aussi des difficultés d'apprentissage. J'ai l'impression que la mère ne lui laisse pas beaucoup de temps de répit sans chicane.
 
On peut travailler sur le symptôme mais avec un risque de déplacement... dans le cas d'une automutilation, je ne travaillerais pas sur le symptôme mais sur la cause
Donc déjà pas un dégout et pas un recadrage en 6 pas... dans un premier temps, un Rossi peut aider... en attendant d'y voir plus clair
 

nattur

Membre
Merci grandement. Vous m'apportez des éclairages sur ce cas qui ne m'étaient pas venus à l'esprit.
 

nattur

Membre
Alors, suite à vos commentaires, j'ai fait un peu de recherche au niveau du DSM-V. Depuis cette nouvelle version, la dermatillomanie est un TOC (trouble obsessionnel-compulsif) tout comme la trichotillomanie (s'arracher les cheveux, les poils). La thérapie comportementale et cognitive aide grandement dans ce genre de cas. Ce n'est pas de l'automutilation car le personne ne veut pas se faire de mal.

Voici ce que Psychomédia explique : http://www.psychomedia.qc.ca/dsm-5/2013-04-18/troubles-obsessionnel-compulsif-et-connexes-difference-dsm-iv

Et un autre article : https://www.psychaanalyse.com/pdf/DERMATILLOMANIE - PHOBIE DU GRATTAGE ( 1 Page - 66 Ko).pdf
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Attention les troubles ne sont pas compulsifs puisque c'est uniquement dans sa chambre après avoir été contrariée qu'elle se gratte.Compulsif veut dire n'importe où,n'importe quand
Voir avec un psychologue ou son médecin....
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Comme piste de travail,on peut aussi déplacer le trop plein d'agressivité comme l'on fait avec les jeunes enfants:contre un doudou que l'on va frapper,un punchingball ,faire du sport,....à elle d'imaginer ce qui lui va le mieux.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
On a oublié l'essentiel:Qui est le demandeur de l'hypnose?
Si c'est la mère,c'est avec elle qu'il faut travailler:accepter son enfant telle qu'elle est avec ses difficultés(scolaire,psychologiques),apprendre a être un parent incompétent(qui ne sais plus ,afin que l'enfant se débrouille seul)
Si c'est l'adolescente:lui dire que cette période de sa vie est difficile à vivre ,mais surmontable...la valoriser en lui faisant raconter ses plus belles réussites et victoires....lui laisser entendre qu'il y en aura encore beaucoup d'autres...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour,
Elle se renferme dans sa chambre seule et elle se gratte les bras.
Comme piste de travail,on peut aussi déplacer le trop plein d'agressivité comme l'on fait avec les jeunes enfants:contre un doudou que l'on va frapper,un punchingball ,faire du sport,....à elle d'imaginer ce qui lui va le mieux.
Chaque fois qu'elle va se gratter, qu'elle aille "gratter" autre chose, ailleurs, chez quelqu'un d'autre ...
:D

Une séance en direct devant vous ?
Une séance de grattage hypnotique ?
Une séance de punching-ball hypnotique?
Juste qu'elle trouve l'idée paradoxale adaptée?
 
Qu'est ce qui fait que sa chambre est un lieu de stress ? ( les troubles a tendance obsessionnelle sont là pour sécuriser la personne) ...
Avant de prescrire une tâche ou une ordalie il vaut mieux vérifier qu'elle n'est pas animée par un driver de type "sois fort"... sans quoi elle ira jusqu'au bout du bout de l'excès...
 

nattur

Membre
Alors merci à tous pour vos suggestions. Je l'ai rencontré à nouveau. C'est bien la cliente qui veut arrêter ce comportement et non la mère. Grâce à la méthode de Rossi, elle a découvert de nouvelles façons d'agir qui lui plaisent. Elle a aussi une grande motivation : quand les bras seront guéris, elle portera à nouveau des manches courtes. Elle m'a montré ses bras et je dois dire que je ne voyais pas grand-chose. Je m'attendais à ce qu'elle soit toute égratigné et de grandes lignes rouges mais il n'y avait rien de cela. J'avais demandé à la mère de ne plus lui parler de ses bras afin de ne pas réactiver le comportement dans l'inconscient. Ceci a également aidé. Cette cliente a trouvé ce qu'elle avait besoin.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Bravo tu avais fait tout ce qu'il fallait,alors pourquoi nous faire autant cogiter?Manquerais tu de confiance en toi?...Travaille cela...
 

nattur

Membre
Hé bien Moune, quand j'ai écris mon message au départ, je n'étais pas certaine de la meilleure action à poser. Grâce à ce que vous m'avez dit, j'ai fait des recherches sur des choses qui ne m'étaient pas venus à l'esprit. Et grâce aux échanges que nous avons eu, j'ai pu aligner mon action dans une direction qui a porté fruit. Quand on pose une question, ce n'est pas nécessairement pour agir selon la suggestion d'une autre personne. Pour ma part, c'est plutôt pour réfléchir et peut-être entrevoir des directions et des côtés de la situation qui ne viennent pas tout de suite à l'esprit en étant seule à y réfléchir.

Vous m'avez été d'une bonne aide. Merci !
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Vous avez raison ,je fais pareil mais pendant mon sommeil.A chacun son truc.Je voulais te féliciter et mettre un peu d'humour
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut