Impossible soulager patiente insomnies

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Nataly, 7 Septembre 2015.

  1. Nataly

    Nataly Membre

    Inscrit:
    7 Septembre 2015
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Dunkerque
    Bonjour à tous,


    Je viens quérir votre expérience parce que j'avoue que je suis un peu bloquée sur une personne qui a des soucis d'insomnie et impossible de les traiter. Je vous raconte en bref:

    Première séance, elle me dit que c'est arrivé dans sa vie très subitement mais sans raison, elle ne voit pas ce qui pourrait être la cause. Du coup, je traite le mécanisme d'endormissement. En parlant avec elle, j'entends qu'elle est assez psychorigide avec un mental très puissant et je sens une crainte de lâcher prise (normal vu les insomnies). Je fais donc une induction longue pour bien la détendre, c'est très dur à voir sur son visage mais le fait qu'elle bouge les doigts etc me fait dire qu'elle est en transe. J'attaque alors le protocole, je lui fait imaginer le lit de ses rêves, lui fait sentir toutes les sensations que l'on doit avoir dans ce type de situation lié à l'endormissement et je lui demande de transférer cette sensation de bien-être sur un écran qui apparaît devant elle et qui la montre quand elle ne dort pas chez elle à la maison de manière qu'à la fin sur l'écran elle se voit dormir et dans le même état que lors de la séance. La séance se termine, elle sort rapidement mais on voit qu'elle reprend contact quand même avec la réalité. Cependant, durant la séance, je sentais comme une barrière énergétique. J'étais pas sure du résultat. En suivi, elle me dit qu'elle est arrivée dans son lit très très détendue mais impossible de s'endormir...

    Deuxième rencontre, j'essaye une séance de Reiki pour la reconnectée à elle même dans le plus de détente possible. Après une heure, elle se lève de ma table de massage comme si elle finissait une séance de sport Oo hyper dynamique, elle n'avait pas réussi à lâcher tout le long! En parlant avec elle, elle me dit que tout près de l'apparition de ses insomnies, elle a eu des soucis avec sa belle mère qui était endettée même si aujourd'hui tout est fini. Du coup, j'en ai conclu que comme elle est secrétaire comptable, très prévenante/organisée dans sa vie et psychorigide, son inconscient c'était pris un gros choc car tout allait bien dans sa maison et les ennuis sont venus de l'extérieur...

    Bref je ne sais plus quoi faire et ça me gêne parce que le but c'est pas non plus de la ratiboisée du portefeuille... Ou alors tout simplement travailler sur le lâcher prise? mais comment s'y prendre? J'aimerais avoir vos conseils!

    Merci à vous tous,
     
  2. Forthefun

    Forthefun Membre

    Inscrit:
    6 Septembre 2015
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    290
    Localité:
    Moselle
    Bonjour,

    Il est toujours très délicat de dire que tel ou tel chose aurait était mieux ou peut être qu'il y a une piste à creuser par là ou par ici.

    Pour moi l'anamnese sert d'induction longue ou d'hypnose conversationnelle, après avec une personne (a mental très fort) qui veut tout contrôler j'aime lui faire remarquer que ce n'est pas forcément le cas (responses idéomotrices) à l'état de veille (qui n'en est plus forcément un du coup)
    Chacun aura sa préférence sur la suite et j'appronfondi puis je passe à un lâcher prise et une suggestion pour un bon sommeil.
    Avant de remonter la personne je place une ancre sur ce profond état de détente et relaxation qu'elle peut réactiver seule.
    Je remonte la personne, et lui montre qu'elle répond encore au suggestion ( mouvement de l'index) et lui propose de tester son ancrage.
    Je remonte et l'invite à l'utiliser le plus souvent possible et surtout avant l'endormissement.

    J'évite le mélange des outils, si je fais de l'hypnose je fais de l'hypnose.
     
  3. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    625
    J'aime reçus:
    304
    Points:
    4230
    Je ne sais si ça peut aider, mais lorsque je fais de l'insomnie, c'est la plupart du temps les soirs où je me sens bien.
    Je sais que si je dors, je me réveillerai le matin en me sentant quelque peu vaseuse, comme beaucoup d'humains sur la planète.
    Donc dormir correspond à troquer un moment de bien être contre un moment désagréable et il est donc logique que je retarde au maximum le franchissement de la barrière pour aller de l'un à l'autre.
    Ma solution est que je me donne le droit de profiter de cet instant d'insomnie en m'expliquant que j'aurai juste à trouver un petit instant dans la journée pour me relaxer, ou faire une sieste de quelques minutes, ou une séance d'auto-hypnose, et lorsqu'il devient raisonnable d'arrêter l'insomnie et que j'ai accepté l'idée d'affronter de nouveau les problèmes pour quelques heures de journée avant un nouveau soir, j'active un ancrage que j'ai mis en place.
     
    hibou13 aime ça.
  4. Nossolar

    Nossolar Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Messages:
    937
    J'aime reçus:
    369
    Points:
    3980
    Localité:
    Belgique
    Je ne savais pas ce que c'était que psychorigide, la je viens de lire un peu ce que c'est sur ce site
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    A la fin de la page il y a un témoignage quand on le lit je retiens cette phrase "Je suis aussi plus à l’écoute de mon corps : lorsque je suis fatigué, je m’accorde une sieste, ce qui était impensable avant…"

    Je me demande donc si le fait d'être détendu dans la lit sert a quelques chose, si l'on ne se sens pas fatigué, bien sur cela aide la détente, mais pourquoi dort-on ? pour récupérer de l’énergie...

    Le psychorigide veux tout contrôler ? augmenter son contrôle c'est aller dans le même sens que lui, lui suggérer que de dormir et de passer une bonne nuit de sommeil augmente son contrôle.
    Je lui dirai même d’expérimenter dans ses rêves d'autres façon d'agir (réagir vis a vis des autres), des façons qui ne sont pas dans ses habitudes, puisque dans les rêves tout est permis (et personne ne le sait, donc personne ne la juge !)
     
  5. Nataly

    Nataly Membre

    Inscrit:
    7 Septembre 2015
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Dunkerque
    Merci pour vos réponses,

    Forthefun, merci pour ta méthode, si la forme est différente le fond reste le même. Lui poser un ancrage pour la détente, mais elle me dit aller au lit détendue et fatiguée mais ne toujours pas savoir dormir, je ne pense donc qu'il faut essayer autre chose.

    Dans ce cas-ci, il n'y a pas de désir de ne pas dormir, au contraire elle est vraiment à bout de cette situation, pourtant il est clair que ce mécanisme lui sert, enfin du moins son inconscient. Donc je ne crois pas qu'elle soit dans le même cas que toi Singin. Ici elle ne dort plus depuis 1 an et demi et pas possible pour elle de se reposer en journée vu qu'elle travaille.

    Nossolar, ici la dame est fatiguée de ce qu'elle me dit, simplement elle n'arrive pas à lâcher le contrôle. Pour qu'elle puisse rêver faudrait encore qu'elle dorme lol et quand elle dort, comme c'est avec des cachets, elle ne rêve pas.
     
  6. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    625
    J'aime reçus:
    304
    Points:
    4230
    L'un n'empêche pas l'autre.
    Avant de comprendre le mécanisme inconscient, j'en avais ras le bol aussi de ne pas pouvoir dormir.
    Mais c'est très difficile d'expliquer des mois de travail en quelques phrases sur un forum.
    Il me semble bien que c'est une croyance limitante.
    L'auto-hypnose peut se faire n'importe où.
    Elle prend bien le temps d'aller aux toilettes, alors, elle a quelques secondes pour pratiquer. :)
     
  7. Nataly

    Nataly Membre

    Inscrit:
    7 Septembre 2015
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Dunkerque
    Oui l'autohypnose, j'y avais pensé! Je crois que ça pourrait être pas mal pour elle en effet, juste avant de s'endormir de balayer le VAKOG et de fil en aiguille partir dans le sommeil!
     
  8. Forthefun

    Forthefun Membre

    Inscrit:
    6 Septembre 2015
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    290
    Localité:
    Moselle
    Elle te le dit mais l'est elle vraiment?
    Si elle sait tout, elle sait dormir non?

    Et le travail sur la qualité de son sommeil prend place après l'activation de son ancre. Se poser, et oublier de penser à dormir et le meilleur moyen de dormir.
     
  9. Nataly

    Nataly Membre

    Inscrit:
    7 Septembre 2015
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Dunkerque
    Oui, une amie psychologue m'a conseillée de la prendre à revers, à savoir l'obliger à garder les yeux ouverts dans une position inconfortable en ne faisant rien que de rester éveillée et qu'au final, elle sombrerait. Je sais pas ce que vous en pensez?
     
  10. Forthefun

    Forthefun Membre

    Inscrit:
    6 Septembre 2015
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    290
    Localité:
    Moselle
    Le plus important c'est ce que tu en penses.
    Tu connais la personne et tu as confiance en ce que tu fais
     
  11. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1693
    J'aime reçus:
    530
    Points:
    5380
    Bonjour Nataly
    Tu as déjà beaucoup de pistes.
    Mais moi, comme Forthefun, je ne conseille pas de mélanger reiki et hypnose.
    Allez ma petite piste perso : moi je ne chercherais pas à créer les conditions du sommeil (relaxation, ancrage de détente etc...) elle y résiste et c'est facile d'y résister.
    Dur également l'auto hypnose pour une personne qui "contrôle"....
    J 'inventerais donc une métaphore ou le personnage réalise un truc de dingue (genre course en solitaire :en bateau en mer, affronter une tempête, seul, impossible de lâcher la barre, le vagues, le vent etc.... petit à petit les muscles sont dur, les yeux picottes mais le personnage résiste, il ne veux pas lâcher, il veux aller vite, très vite.... mais plus le temps passe, plus ses gestes sont lent, imprécis... les voiles mal tendus, la direction incertaine, il lutte et rage contre sa faiblesse qui grandi, car le bateau ralenti....il lutte, il lutte, tout est lourd, douleur, ralenti....
    Il sombre ses paupière tombent, il lutte encore, mais il glisse irrésistiblement dans le sommeil....et tombe. Le bateau n'allait plus très vite, il était déjà presque à l’arrêt et s’arrête complètement. Deux heures passent, il ouvre un oeil, s'étire, ce lève, regarde sa position, il à perdu finalement peu de temps et il est en forme. Il reprend la barre, celle-ci lui semble plus légère, ses gestes précis et rapides, le bateau file deux fois plus vite qu'avant.... il à vite rattrapé le temps perdu et dépasse son objectif.. les sensations sont formidable, il ne fait qu'un avec le bateau et la mer....... etc etc)
    Cela peut être en montagne ou autres....
    Tu auras compris que la métaphore dit en substance que contre sa volonté, le personnage ce trouve plus fort finalement en cédant au sommeil... que le sommeil est un garant de performance etc.... donc en gros, ancrer l’intérêt du repos, plutôt que les conditions ou des outils pour ce reposer.
    Son inconscient reviendra sur cette idée au moment de dormir.
     
    moune aime ça.
  12. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1693
    J'aime reçus:
    530
    Points:
    5380
    Juste une petite remarque complémentaire.
    Attention à la relaxation et à l'auto hypnose avant de dormir.
    Pour certain, une relaxation au lit et hop pleine forme donc encore moins envie de dodo...... mince alors
    (j'en suis)
     
  13. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue Nataly
    Son insomnie semble s'etre bien structurée au fil du temps
    L'aborder par des techniques métaphoriques sera difficile
    Étudier l'environnement et les habitudes et introduire des rituels pourrait être une tangente
    Sinon une injonction paradoxale bien ciblée modèle "ordeal thérapie"
     
    Dernière édition: 8 Septembre 2015
  14. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    625
    J'aime reçus:
    304
    Points:
    4230
    Je pense à une chose.
    Cette femme semble hyper adulte.
    Pourquoi ne pas réintroduire un peu d'enfance dans son mental tellement conditionné.
    Après tout, on dit dormir comme un bébé.
    Donc, voilà ce que je ferais. :)
    Après une séance normale, en la raccompagnant, la main sur la clenche, je lui demanderais brusquement quel est son acteur ou actrice préféré-e.
    Bien sûr je ne dirais pas que c'est juste pour savoir si elle préfère une voix d'homme ou une voix de femme, je dirais juste que je lui prépare une petite surprise pour la séance suivante, et j'ajouterais si elle travaille bien les exercices que je lui ai donné à faire pour la reconditionner enfant.
    La séance suivante, je lui donnerais un petit bidule qui serait une clé USB sur laquelle j'aurais enregistré des nouvelles et des contes libres de droits sur Internet en lui disant de les écouter le soir, dans son lit, avec pour consigne souriante d'écouter jusqu'au bout, de ne surtout pas s'endormir parce que ce serait dommage de ne pas avoir l'histoire dans son entier.
    Je préciserais bien que ce n'est pas fait pour lutter contre l'insomnie, juste pour occuper ce temps d'insomnie agréablement en attendant que son problème soit résolu.
    J'ai bien rêvé là, youpi!
    Mais je pense que ça pourrait fonctionner.
    Si une histoire endort un enfant, pourquoi pas un adulte ?
    D'autant que c'est une méthode que je pratique et qui est plus agréable que de prendre des somnifères.
    En plus, on s'instruit.
     
    moune et Prudence aiment ça.
  15. Peqs

    Peqs Membre

    Inscrit:
    28 Septembre 2015
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    210
    Localité:
    Québec
    C'est une bonne piste en effet. En thérapie provocatrice aller dans le sens du client peut le choquer. Il est possible aussi de lui demander de contrôler son contrôle et de ne pas lâcher prise. J'ai tout de même l'impression en lisant vos mots qu'il y a un intérêt secondaire à cet état de veille...
    Faites confiance à la partie qui sait.
    Peqs
     
Chargement...