Formation Hypnose

Conflit avec argent

Mathieu76

Membre
Bonjour,

Est-ce que des personnes ici ont déjà consulté / trouvé une solution pour un conflit avec l'argent ?
Je me rends compte que l'argent me pose problème. Au fond de moi je souhaite vivre la pauvreté.
Je gagne de quoi payer essentiellement mes factures, et pourtant c'est trop. L'idée d'avoir de l'argent de côté est impensable.
J'ai essayé d'épargner, ça me rend malade, je veux que le compte soit vide.
C'est actuellement la seule façon de mettre fin au conflit.

Il y a une symbolique à l'oeuvre, puisque lorsque parfois je joue à des jeux, où l'argent est virtuel, les mêmes conflits s'activent.
Idem avec le fait de faire des provisions, des réserves... toujours cette peur.

Mathieu
 
Dernière édition:

Mathieu76

Membre
je m'en charge, je te file mon compte en banque !


Admettons que des personnes te disent oui, qu'est ce que cela change vis a vis de ton souci de gestion d'argent ?
Si tu veux (je plaisante à moitié).

Quelles pistes les ont aidés ?
Ou le plus sage est de se résigner, en supposant que c'est une sagesse intérieure qui parle ?
 

lohest

Membre
Bonjour Mathieu
On ne peut envisager des pistes qu'en ayant un travail de prospection avec toi, sur ce qui peut être l'origine (ou les origines) de ce sentiment. (je parle dans le cas d'une consultation évidement, pas d'un forum)
En gros:
On peut creuser autour de l'idée d'opulence. Cela provoquerait quoi en toi, la richesse, le bien matériel etc.... Avec pour objectif thérapeutique (s'il en est) de positiver la situation (réelle ou inventé)
On creuserais également (à l'inverse) dans tout ce qui peut dans ton passé, famille, souvenir, événement etc avoir eu un effet sur ton aversion pour l'avoir. Avec pour objectif, de travailler sur les effets ou croyances limitantes que cela aurait pus produire.
On essayerais de voir si tu n'est pas sujet à une forme d'autodestruction, de dévalorisation systématique ou d'une autre attitude qui te ferais refuser un gain au delà de tes besoins primaires. Qu'elle rapport cela peut avoir avec l'image que tu as de toi. Pourquoi tu ne "mérite" pas.

Tu vois, il y à plusieurs domaines qu'un thérapeute aborderait (et d'autres que ceux-ci dessus) avec toi.
C'est son analyse, qui lui ferait déterminer avec ton accord, sur quoi travailler dans un premier temps.
En attendant, tu peux peut être réfléchir aux 2éme et 3éme piste évoqué ci-dessus.
 

lohest

Membre
Est-ce que des personnes ici ont déjà consulté / trouvé une solution pour un conflit avec l'argent ?
J'oubliais de répondre à cette question.
Il est peut probable que la solution d'un inconnu te soit utile.

Pour ma part, j'ai eu en consultation des problématiques liés à l'argent qui on trouvé solution. (jamais lié à l'argent directement d'ailleurs)
 

Mathieu76

Membre
On essayerais de voir si tu n'est pas sujet à une forme d'autodestruction, de dévalorisation systématique ou d'une autre attitude qui te ferais refuser un gain au delà de tes besoins primaires. Qu'elle rapport cela peut avoir avec l'image que tu as de toi. Pourquoi tu ne "mérite" pas.
Dans le mille.
Merci.
 

lohest

Membre
Dans le mille.
Merci.
Quand j'ai écrit, je n'avais pas été voir tes précédents messages.
Tu y parles de ta tendance à l'auto destruction (premier sujet)

Ben tu vois, il ne peut y avoir l'économie d'un travail de réflexion sur ....en résumé..... ce qui à construit ta personnalité d'aujourd'hui.
Tes croyances, tes valeurs, tes modèles, ta vie, tes choix etc..... sans cette "matière" un thérapeute ne peut te proposer le début d'un travail.
J'ai lu : "...faire confiance en ton inconscient..." oui mais comment concrètement? tu peux passer des heures en auto hypnose à gamberger sans en avoir la moindre réponse . Sur quoi l'interroger? Sur le diagnostique que tu fait de toi même?
Sans cette "matière" dont je parles, ou trouver la (ou les) clé "déclencheuse" de ton état ? Si ton inconscient le sait, il faut cependant lui éclaircir le chemin de la réflexion.

C'est (pour moi) la limite de l'auto hypnose.... Nous sommes rarement les meilleurs diagnostiqueur de nos problèmes. On s'attache au symptômes passant à coté des causes ou phénomènes qui les provoques.
L'AH deviens intéressante quand ceux ci sont mis en évidence.
 

Mathieu76

Membre
Oui, je pense aussi que l'AH est utile dans des cas précis, et ne fait pas l'économie d'une thérapie.
Et que la plupart du temps c'est contre-productif d'ailleurs.
Censurer le symptôme plutôt que le comprendre, tentant... mais illusoire.
 

lohest

Membre
Tu vois, je viens de prendre une bonne leçon de la difficulté de répondre correctement à une personne sur un forum.
Cela vaut d'ailleurs pour tout les conseilleurs qui sont rapide à une conclusion, une interprétation et finalement à proposer une piste sans vraiment connaitre le sujet. (ce sont les limites d'un forum)
Toi même, tu dois également en tirer leçon (en tout cas il me semble)
Tu viens de poster à l'instant ;
Bonjour,

Depuis des années je suis une thérapie avec une psychothérapeute - hypnothérapeute. Les séances sont étalées.
Pour résumer c'est lié à des problèmes de santé mentale suite à des traumatismes dans l'enfance (abus sexuel, violence...).
Depression, estime de soi, anxiété, angoisses profondes, évènements de l'enfance... cela explique la durée dans le temps étant donné le travail nécessaire.

Elle m'a l'air compétente, à l'écoute. J'ai confiance en elle. Je me suis beaucoup impliqué, beaucoup d'émotions pendant les séances.
Ce n'est comme pas si j'avais fait deux séances à reculons, en cachant des choses, avec quelqu'un qui avait fait une formation en deux jours.

Pourtant je vois peu de changements.
Se peut-il que la parole et l'hypnose ne soit pas adaptées / suffisants ?
Tu distilles finalement au fur et a mesure des informations totalement ignoré dans ce sujet.
Sans entrer dans les détails de ton cas, comment veux tu obtenir des réponses pertinentes? (ici relative à l'argent)
Depuis plusieurs messages je te déblatère des choses que tu sais très bien, je ne vois pas ou est l’intérêt pour toi, comme pour moi.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour Mathieu

Peut-être te faut-il travailler sur la différence entre l’avoir et l’être ?

On peut, ne rien avoir, et être très heureux: comme le moine errant.

Ou avoir la fortune d’un milliardaire mais être au plus seul comme picsou.

Avoir été abusé mais vivre dans la résilience, en progressant en pleine conscience, dans la confiance de ses choix.

Un travail sur soi permanent...

😌
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut