Construire sa propre séance d'AH avec musique relaxante+ votre voix enregistrée?

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par Chtizen, 3 Mai 2017.

  1. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Bonjour à tous!
    Je débute an AH, et travaille pour le moment sur la base de séances MP3 qui guident la séance et ses étapes. Mais j'élabore moi-même mes phrases d'auto-suggestion. Mais au bout d'un moment, le but est d'être autonome.. Aussi, comment procédez-vous? Je sais qu'il y a, une fois que l'on est en EMC (ou ECM), la phase des auto-suggestions, et pour ceux qui savent le faire : les métaphores. Mais d'un point de vue plus global, comment procédez-vous? Vous pré-enregistrez votre séance avec votre propre voix (sur une musique relaxante éventuellement?)? . J'ai téléchargé un logiciel de " création studio" sur mon ordi, dans cette hypothèse. C'est là une question vraiment d'ordre pratique en fait :)
    Et merci d'avance en tous cas pour vos futures réponses!
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    5h35
    Je viens de sortir d'un cauchemar et je suis venu me changer les idées pour me remettre en hypnose
    Je viens écrire ici un script que j'utilise dans cette situation

    -peut être que vous avez envie de faire un voyage extra ordinaire
    - peut être que vous avez envie d'aller au delà de vos rêves
    - peut être que vous avez envie de rentabiliser votre insomnie

    Oui, cela me fait repartir en hypnose pour écrire la suite en live

    Oui, je me fiche de ne pas dormir ou d'avoir peur car là j'ai envie de compléter et de développer ma technique de voyage hypnotique en rêve éveillé

    Merci à mon inconscient de m'avoir sorti de ce sommeil d'inconscience et de cauchemars automatiques pour prendre le pilotage d'un super voyage hypnotique épanouissant pour perfectionner mon pilotage, sans même besoin d'un outil audio, vidéo, GPS car j'ai rien besoin pour vivre en hypnose, juste d'éveiller mes envies et de les écouter me guider...

    Bonne route aux pays des envies selon son choix...
    Bon voyage au pays de la simplissime hypnose...
    Et je reviendrai ici me raconter la suite, si le pays vous plait...

    :rolleyes:
     
  3. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    A lire tes messages de ce matin, ton inconscient a eu raison de te réveiller, et peut-être de t'envoyer ce cauchemar.
    Mais peut-on dire qu'un cauchemar qui est si positif est encore un cauchemar ?
    J'ai enregistré une séance une fois avec ma propre voix. Je me suis limitée à la pirater sur Internet et j'ai été très étonnée de voir que ça fonctionne. Je peux me mettre en hypnose de cette façon.
    Mais je privilégie l'auto-hypnose sans aide extérieure.
    J'ai mis en place quelques personnages et je fais appel à l'un ou à l'autre, selon ce que j'attends de la séance.

    Désolée si ce n'est pas très compréhensible, j'ai des problèmes avec la fonction écrire un message et je n'ai même plus de smileys ouins.
     
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Je me suis réveillé car c'était un cauchemar épouvantable.
    Le genre de cauchemar que si on se rendort il revient aussitôt.
    Que difficile de s'en défaire sans une technique de décadrage.
    Mais que le cauchemar est si envoûtant qu'il bloque le décadrage...
     
  5. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Oui Surderien, c'est effectivement ce que j'avais compris de ton message. Suite à ton réveil, tu t'es arrangé pour reprendre "un minimum" les manettes avant de repartir dans les bras de Morphée !..
    Ton concept de "simplissime auto-hypnose" est ici aisément compréhensible, et je l'essaierai ! J'imagine qu'il s'applique aussi à beaucoup d'autres situations.
    Moi je suis actuellement dans la tentative de reprogrammation en auto-hypnose de mes "patterns" inconscients, de mes modes de fonctionnement pré-établis. Et ceux qui régissent ma vie "consciente" cette fois. Dans ce but, j'utilise pendant une séance la répétition de formules d'auto-suggestion. Mais la partie langage métaphorique, je la sous-traite par les biais de MP3, en lien avec mon objectif..
     
  6. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Et Singin, bonjour à toi tout d'abord : )
    Tu dis avoir "mis en place quelques personnages". Ça m'intéresse, mais je ne sais pas pour être franc ce que tu entends par " personnages".
    Enfin, une question à vous deux en bonus! (N'utilisez pas encore la loi de l'attraction pour que je disparaisse de ce site.. :p ) : c'est ce que je vois comme une quadrature du cercle: comment s'adresser à soi-même un long script métaphorique "ciselé" (qui nécessite déjà chez le thérapeute extérieur averti une concentration, un rythme, une observation dynamique) alors même que notre conscient est "anhestesié" ?
    De plus, un long script métaphorique est, comme vous le savez, construit pour ne s'adresser qu'à notre subconscient, et duper les capacités de compréhension de notre conscient. Or, ci je construis moi même cette formulation métaphorique avant les séances, je ne peux plus duper mon conscient.. (Sens subliminaux, recherche de saturation, etc..)
    Bref, débutant, mais ne sachant pas trop comment débuter ! ;)
     
  7. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Je me pose souvent cette question, juste après un réveil la présente inconsciente est-elle comparable à un état de transe hypnotique ? Si oui il est alors possible de se balancer des auto suggestions ?
     
  8. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Bonjour à toi aussi.
    J'ai fait, au début que je pratiquais l'auto-hypnose, des séances qui avaient pour objectif de demander à mon inconscient de me faire rencontrer des personnages qui m'aideraient ensuite pour les prochaines séances.
    Lorsque j'ai un problème à solutionner, un objectif, ou même que j'ai juste envie d'avoir des réponses à mes questions, je fais appel à l'un ou l'autre d'entre-eux.
    Un de ces personnages est un hypnothérapeute qui conduit les séances depuis l'induction jusqu'à la sortie de transe, ce qui fait que je fais une séance d'hypnose à l'intérieur d'une séance d'auto-hypnose. :)
     
  9. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Milton Erickson avait inventé " l'ami John" qu'il invitait virtuellement à participer aux séances et qui créait l'hypnose...

    On peut aussi s'inventer un fauteuil magique et dés qu'on imagine s'y installer, on y est !

    En relaxation hypnotique...

    :rolleyes:

    Lorsqu'un infirmier met son nez rouge, il change de personnage :
    Pour l'enfant à soigner, il est devenu un clown...

    Imagine ton pire ennemi avec un nez rouge et tu changeras ton regard sur lui...

    Mets toi un nez rouge virtuel et observe toi dans un miroir...

    :)
     
  10. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Bonjour à tous!
    Dide70, ta question semble avoir aussi beaucoup intéressé le milieu professionnel de l'hypnose. Personnellement, je ne sais pas, mais j'ai vu que pour les praticiens de l'hypnose humaniste, ce moment d'éveil, où le conscient se souvient encore, parfois, du dernier rêve, serait un "état de grande conscience". J'en ai compris que ce serait encore différent de l'État de transe hypnotique..o_O
     
  11. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Singing, ta méthode est très ingénieuse. Et si tu l'utilises, c'est qu'il semble que ça marche..
    J'imagine qu'il ne faut pas essayer d'imaginer ton expérience, mais l'essayer.

    Surderien, ton imagination semble débordante, mdr!!! Et en auto-hypnose (comme dans la vie de tous les jours), c'est vraiment un atout. Je vais essayer de m'inspirer de vos "petites astuces personnelles", et essayer d'exploiter comme vous mon imagination.
    PS: quand au pire ennemi avec un nez de clown, celle là est juste ÉNORME :D:D:D
    Je garde! :D;)
     
  12. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    La seule chose à faire c'est de ne surtout pas essayer de diriger la séance.
    Tu dis ce que tu veux, et tu laisses faire.
    Il y a en nous, autour de nous, en fait je ne sais pas où, un espace illimité et époustouflant qui nous donne tellement.
    Le problème c'est qu'on refuse d'y croire, qu'on a peur, ou qu'on ne pense tout simplement pas à entrer dans cet espace.
    Il y a aussi cette peur d'être fou parce qu'on nous ramène toujours au concret, au matériel, et cela depuis qu'on est au monde.
    J'ai encore fait une séance géniale cet après-midi. :)
    Pourtant, rationnellement, consciemment, je refuse encore de croire à tout cet illimité même avec des centaines de preuves.
    Mais peu importe, si ça fonctionne.
    Cet univers et les personnages que je rencontre ont toute ma gratitude. :)
     
  13. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Singin, tu abordes là un sujet que je n'ai moi-même découvert qu'il y a 2 mois, et qui m'a littéralement sidéré. D'abord par ce que cette notion de matrice infinie, qui nous dépasse, dont on fait partie, et avec laquelle on peut inter-agir, a été pour moi le seul concept valable, me permettant de "comprendre" les trajectoires de vie défiant toute logique, de personnes de mon entourage proche ou moins proche. Pour ne citer que lui, parmi tant d'autres, j'ai un père qui pourrait presque rouler en fermant les yeux, griller au passage tous les stops et les feux rouges, ne créer pour autant aucun accident direct ou indirect, pour à l'arrivée trouver une place de stationnement devant chez lui, etc, etc.. Cet exemple n'est qu'un échantillon représentatif de sa vie!.. Avec un esprit cartésien et rationnel comme le mien, on est obligé d'admettre que des choses non tangibles sont ici à la barre.. Ce qui a fini de m'inciter dans certains cas, à censurer volontairement mon cerveau réflectif pour certains aspects de la vie, c'est plusieurs bases incontournables et incontestées, mais qui défient notre capacité humaine de compréhension, de la physique quantique. Le plus éloquent d'entre-eux, pour moi, s'appelle "la réduction du paquet d'ondes". Pour le résumer, l'expérience menée sur des photons donnera 1 résultat si elle se sait observée, et 1 résultat différent si elle sait qu'elle n'est pas observée. Tout est dit...o_O:D
     
  14. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Surderien,

    Un thème très important sur lequel je travaille depuis quelques semaines, est la mise à distance et le retraitement émotionnel d'un trauma.
    Concrètement, vers la fin de mon adolescence, j'ai été agressé physiquement par un gars du même âge, mais déjà lancé dans une carrière d'agresseur (et boxeur) professionnel, qui plus est en chapotant en tant que petit caïd une équipe hiérarchisée de jeunes du même profil.
    Pour être franc et sans rentrer dans mon contexte personnel de vie à cette époque, mon cerveau a subi cette agression, comme Hirochima a vécu sa bombe.. Que ce soit en impact, comme en conséquences durables.
    J'ai repensé du coup à ton nez rouge.. :D
    Jusqu'à présent, je revivais l'évènement en auto-hypnose, en cherchant à modifier mes émotions, mais sans trahir les faits. Si je lui ajoute un nez rouge, crois-tu que ça trahirait les règles d'efficacité de ma séance? :cool:
     
  15. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Je pense que tu peux ré écrire le scénario traumatique en imaginant le mec avec un nez rouge
    Après ton regard sur lui sera le tien propre à toi
    Ton mental intégrera par exemple ce mec comme un guignol pas fut fut ce qui explique son incapacité à avoir des comportements adaptés aux gens cortiqués
    Peut on en vouloir à un débile mental ?
    Il est irresponsable, au comportement reptilien primitif
    Si tu arrives à comprendre cela, c'est que toi tu es cortiqué et que lui c'était une pomme
    Pas la peine d'en faire une tarte qui t'intoxique depuis ce jour là.,.

    Métaphorise ton processus traumatisant de départ et tu atteindras le stade de ta capacité de désintégration de la connerie humaine.

    Les gens non cortiqués sont des pervers sadiques par jalousie.

    Oublie ce pauvre pommé.

    ;)

    PS Ce message totalement métaphorique gagne à être totalement métaphorisé.
     
  16. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Une pensée particulière à celles et ceux qui ont, ou vont, en plus de l'auto-hypnose, consultés (er) un hypnothérapeute. Encore un objectif au moment où je vous parle. Surderien, si tu me lis, tous tes avis et conseils restent (pour moi) valables :D;).
    PS: livres de Finel et qques autres achetés tout à l'heure. En clair, l'aventure continue son bonhomme de chemin!
     
  17. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Pendant des années j'ai utilisé intuitivement l'hypnose et tout allait bien...

    À un moment j'ai perdu mon hypnose

    C'est à cette période que je me suis documenté sur l'hypnose narrative et conversationnelle qui permettait d'accéder à l'histoire de vie et de modifier ses épisodes, ses paramètres

    Le livre "Et ma voix t'accompagnera" de Milton Erickson" que j'avais dans ma bibliothèque depuis longtemps m'interpellait et me passionnait car je pressentais qu'il contenait la clef.

    Mais je ne parvenais pas vraiment à en saisir l'essence et comprendre comment construire l'histoire métaphorique qui convienne

    J'ai eu l'occasion de rencontrer un collègue psychiatre féru d'hypnose éricksonienne qui, après m'avoir bien écouté et posé les bonnes questions, m'a raconté une première histoire, où il expliquait comment, médecin militaire dans la marine, il savait lever les mauvais sorts que les indigènes jetaient sur les militaires français...

    Là j'ai dû comprendre le truc car rentré chez moi, toutes les histoires de " et la voix t'accompagnera" étaient devenues évidentes et retransposables...

    À une autre séance il m'a proposé celle du " grainetier chinois" car il savait que j'étais sensible au bouddhisme et à la culture orientale...

    Je n'ai pas compris à quel moment, ni avec quels mots le déclic s'est fait, mais là il avait fait mouche et je me souviens de l'idée générale super "pro" du grainetier chinois, de par sa fonction et son rôle en famille.

    J'en ai pris de la graine...

    :cool:
     
  18. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Ouhhh, mon petit doigt commence à me dire que tu exerçes la profession de psychiatre, Surderien :). MAIS, à l'indiscrétion, le silence est l'une des meilleures réponses.. Silence d'autant plus savoureux lorsque votre interlocuteur est.. à côté de la plaque!..:D:D

    Sinon je suis allé creuser cet ouvrage de M. Erickson, dont tu parles. Eh ben.. que de louanges des acheteurs à son sujets!.. Impressionnant.
    Heureux qu'il ait grandement contribué à te permettre de retrouver ton Hypnose!
    Et il n'est pas impossible qu'il s'impose aussi un jour, à moi et d'autres, sur notre chemin hypnotique...
     
  19. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Une nouvelle question qu'elle est bonne (les amateurs de Coluche peuvent m'accuser de plagiat) :
    Sur la base de votre propre expérience en AH, et de vos connaissances, quid des mots construits sur la forme de "absence de", ou " contraire de", tels que " indifférence", "anormal", "inapproprié", etc.. Je donne des exemples au hasard. Tombe-t-on pour vous dans le registre de la négation, ce que l'inconscient serait incapable de comprendre..?
     
  20. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Bonne question,je n'en sait rien ,mais il vaut mieux parler en positif,comme ça on ne se pose plus de question
    au lieu de dire absence de :dire plutôt,que me manque t il ,ou de quoi ai je besoin?
    indifférence:cette personne me laisse de glace,elle peut dire tout ce qu'elle veut
    ...
     
  21. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Ok! Effectivement. Ça permet par défaut d'éviter la négation, même légère ou "floue"..
     
  22. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Quitte à faire une insomnie, rentabilisons là!.. Comme tu dis Surderien. (Caractères de police de couleur très claire..o_O)
    Je voulais ici tenter de répondre à ton message de samedi dernier.
    À l'aune des informations que j'ai données sur l'évènement déclencheur du trauma, ta réaction et ton analyse sont totalement justifiées. Il m'a moi même fallu beaucoup de temps pour comprendre ce déséquilibre entre cet évènement à un instant T, et l'énorme et durable impact émotionnel qu'il a engendré chez moi.. J'ai même, grâce à mes 2-3 neurones, compris que, d'un point de vue "absolu", le fait que ce jour là, à ce moment là, c'est moi qui était là, et est subi l'agression, n'était pas en soit fondamental (dur à admettre, mais c'est comme ça..). Ce jeune homme, et tant d'autres, souffrent d'une personnalité profondément pathologique, classée il y a peu de temps dans feu le DSM4, et dont la dénomination là tout de suite m'échappe. Il s'agit, comme tu l'as dit, de pervers, mais d'un genre très particulier. Ils ne savent pas par exemple manipuler. Et ne se sentent vivre que par la violence infligée à "autrui", " autrui" pour eux étant un objet. Je te laisse le soin de creuser le parcours de vie très particulier qui a abouti chez eux à cette personnalité. Ne serait-ce que par curiosité, crois-moi, ça vaut le détour..
    Reste ma trace émotionnelle "disproportionnée". Sans rentrer dans mon HDV, disons que c'est comme un scénario à la Hitchcock: une scène isolée paraît disproportionnée, voire incompréhensible, dès lors qu'on ne la contextualise pas dans l'histoire du film. Autre exemple: dans les séries actuelles, ils s'amusent parfois à commencer un épisode par un extrait du milieu (souvent riche en émotions pour les acteurs, mais..incompréhensible du point de vue du téléspectateur). Puis il enchaînent avec..le début de l'épisode, et tout reprend son sens.
    Enfin, je crois que c'était Freud qui avait comparé les traumas visibles consciemment, au cristal auquel on inflige de nombreuses, mais micro-fissures. Trop "micro" même, peut-être, pour être visibles à l'oeil nu, et pour inquiéter l'intégrité de l'objet. Puis vient le jour du "coup de trop" sur notre cher cristal. Et d'un seul coup, ce cher cristal "vole en éclats". Et sur le moment, tout ce qu'on peut se dire, c'est comment un seul coup ridicule peut-il faire autant de dégâts..o_O
    Voilà le concept, que tu connais déjà. J'en suis d'ailleurs plus des fois à m'inquiéter, outres de devoir travailler à réduire/modifier/effacer le trauma issu de cette agression, de devoir en plus faire le même travail pour toutes les fissures précédentes refoulées!.. Auquel cas, une vie entière ne suffirait évidemment pas, mdr!..

    Voilà, comme je n'aime pas laisser un message sans réponse, mais que pour autant je n'aime pas bâcler cette dernière :)

    De beaux rêves à tous !
     
  23. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Bonsoir à tous,

    Je viens ici vous soumettre ma "problématique". Je souhaite traiter par l'auto-hypnose mon second et dernier grand symptôme, créé celui là par mon cerveau 5 ans après mon trauma et le SSPT, à savoir que régulièrement j'imagine ou je pense à des coûteaux et autres objets tranchants qui me menacent, me frôlent ou me blessent.

    J'ai creusé il y a qques jours le sujet, et ça serait apparemment une " pensée intrusive".
    Du coup, je construis ma phrase d'autosuggestion, de la manière la plus positive que je le peux, et ça donne ça:
    " De jour en jour, les objets tranchants sont beaucoup plus rares dans mes pensées, mon imagination et mes sensations. Ils laissent toute leur place à la sérénité ! "

    Le hic peut-être, si j'ai bien compris Finel, que j'ai commencé à lire, c'est qu'un mot à connotation négative est déconseillé..

    Or c'est bien les "objets tranchants", connotés négativement c'est sûr, mais eux très présisément, que cherche à réduire de mes pensées conscientes.

    Bref, impasse. Vos avis et suggestions seront les bienvenus!
     
  24. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Attrape les au vol et renvoie les au loin

    Demande qu'il y en ai plein pour devenir pro et après ils n'oseront plus venir


    ( ce script peut concerner les objets dangereux mais aussi les serpents, les monstres et toutes les idées néfastes en général )

    :D
     
  25. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Mdr!! C'est sûr que vu comme ça..
    :D:D
     
  26. Chtizen

    Chtizen

    Inscrit:
    1 Mai 2017
    Question aux modérateurs du site: je sollicite un membre du forum pour qu'il me donne son avis (basé, entre-autres, sur son ressenti et son intuition, etc.. ) concernant le choix d'un d'hypnothérapeute, parmi deux professionnels. Et ce sur la base de leur site web et leur contenu. Puis-je écrire les liens web de ces 2 hypnothérapeutes directement dans ma conversation avec ce membre, ou est-ce que les règles du site font que je doive le faire en MP ?
    Merci d'avance pour votre réponse
     
Chargement...