Contre-Manipulation

Discussion dans 'Principes de persuasion et d'influence' créé par ToujoursEnTrance, 11 Août 2008.

  1. ToujoursEnTrance

    ToujoursEnTrance

    Inscrit:
    19 Juin 2008
    Y a t'il des trucs pour se proteger des manipulation et des influence qui va a notre encontre?
     
  2. Cath

    Cath

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Bonjour,

    Oui, tu peux te prémunir en lisant la littérature sur le sujet. Bien informé sur les techniques de manipulation, tu pourras les voir venir et ne pas y céder.
     
  3. itsan.jb

    itsan.jb

    Inscrit:
    6 Janvier 2007
    Sache que personne ne peut être entièrement protéger contre la manipulation et encore moins contre l'influence, car nous les subissons chaque jour inconsciemment. Mais comme le dit Cath, plus tu en connaîtras sur le sujet et plus tu seras apte à jugé objectivement le comportement des autres et donc de percevoir leurs intentions. (Attention tout de même de ne pas tomber dans l'excès qui mène à la paranoïa).
     
  4. Yvan

    Yvan

    Inscrit:
    29 Décembre 2007
    Je te conseille le livre mentionné plus bas de Robert Cialdini sur la manipulation mentale

    Yvan,
     
  5. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    Tout à fait d'accord avec cath, quand à moi je te conseille vivement le "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens" de Joule et Beauvois.

    La meilleure arme contre l'ignorance est le savoir ;)
     
  6. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    La meilleure arme contre l'ignorance est le savoir :4:
     
  7. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    :arrow: :arrow:
    :4:

    lol merci katia ;)
     
  8. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens" : je suis en train de le lire, moi aussi je le trouve bien, il permets de remettre quelques manipulateurs à leur place (notamment pour moi les démarches publicitaires téléphoniques ou autres commerciaux pénibles). Et puis il explique aussi comment on s'auto-manipule parfois à notre insu: du genre je fais un mauvais choix une fois et je continue dans la même direction sans raison rationnelle ...

    a+
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Corfinas a ecrit:
    du genre je fais un mauvais choix une fois et je continue dans la même direction sans raison rationnelle ...

    Comment cela fonctionne d'après eux ?
     
  10. Je me pose la même question que Katia, car je crains que ce type de bouquin n'apporte qu'une vision sommaire peut être intéressante, mais si on ne travaille pas sur nous même, je ne pense pas qu'on puisse appliquer les méthodes juste en lisant le livre.

    J'avais lu : "Convaincre en moins de 2 minutes", intéressant certes, mais une fois dans une situation bien précise et suivant les interlocuteurs, pas facile à adapter, je pense qu'il faut que cela devienne un savoir être naturel.

    Mais vous pouvez nous en dire plus Corfinas sur la question posée ?

    Sinon je partage aussi ce qui a été dit : "La meilleure arme contre l'ignorance est le savoir", c'est plus qu'une évidence... :D
     
  11. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    "du genre je fais un mauvais choix et je continue dans la même direction sans raison rationnelle ..."

    Ce que j'en ai retenu, c'est que l'on a comme une "adhérence" à nos décisions initiales. Revenir sur celles-ci reviendrai à nier nos choix, et c'est là où le bas blesse, à se nier soi même, inconsciemment.
    Quand on en est conscient on arrive plus facilement à séparer soi même de ses choix et revenir en arrière en fonction des nouvelles info disponibles est plus facile, en tout cas c'est comme ça que je l'ai compris.

    Après c'est sur que juste la lecture du livre ne va pas révolutionner notre façon de décider mais il y a une prise de conscience et petit à petit ...

    a+
     
  12. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    En fait, on ne veut pas admettre que l'on se soit trompé... et alors on persiste et signe dans la même direction pour se convaincre soi même que le choix de départ était quand même le bon.

    (même s'il ne l'est pas...)

    Me semble très pertinent...comme approche!
     
  13. Oui comme de tout en fait...petit à petit, et si nous sommes prêt à accepter... et si nous en sommes capables, si nous n'avons pas nos petits démons qui font que... c'est bien pour ça que la lecture même si elle ne change pas tout elle est "La meilleure arme contre l'ignorance est donc le savoir"... :p
     
  14. Pour revenir sur ce bouquin : "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens"

    Extrait de la 4ème page de couverture..., et vous qu'en pensez vous ?

    « Un livre étonnant, utile, indispensable. Que se passera-t-il quand tous ces personnages familiers qui le traversent, chefs et subordonnés, parents et enfants, agences matrimoniales et âmes seules, psychanalystes et inquiets, marchands de n'importe quoi, et vous, et moi, connaîtront sur le bout des doigts cette "technologie comportementale" qu'il faudrait d'urgence inscrire au programme des écoles primaires, peut-être même avant le code de la route... » - ANNALES DES MINES.
     
  15. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    Bonjour,

    Joule et Beauvois citent pour illustrer le concept d'escalade de l'engagement, un exemple de ce type :

    Les sujets sont des étudiants destinés à devenir cadres supérieurs de grandes entreprises, ceux-ci sont divisés en deux groupe. On donne au premier groupe un dossier complet qui leur dresse un bilan de la santé financière, etc ... de l'entreprise et qui doit les amener à prendre une décision particulière (il doivent tous prendre la même décision logiquement), on leur adresse ensuite une seconde étude de l'entreprise, disons un an après que la décision est été prise. Le bilan est mauvais, la décision prise n'a pas pas porté ces fruits. Ils doivent décider de consacrer, ou non, une partie du budget à appuyer la décision initiale ; vous devinez le résultat, la majorité des étudiants adhèrent à leur décision initiale alors que celle ci c'est avérée non fructueuse et justifient leur décision en reprenant une décision qui va dans ce sens. Dans le second groupe, on ne donne que le second dossier aux étudiants, et ceux-ci prennent dans la majorité la bonne décision, non influencés, qu'ils sont par une décision initiale.
     
  16. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    Pou répondre à la question de Métaphore,

    Je pense qu'en effet, à partir du moment où une telle "technologie comportementale" existe, elle doit être mise à la disposition de tous, dans le cas contraire, la valeur d'égalité (tous le hommes naissent libres et égaux en droits ...) que se vante de symboliser la république Française, n'a plus de raison d'être et le gouvernement est discrédité, voilà mon opinion ;)
     
  17. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    J'espère alors que le monde aura fait un pas de plus vers une plus grande conscience de son pouvoir et qu'il en fera bon usage, j'espère ...

    a+
     
  18. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    Je te conseille "l'art du bonheur" du psychiatre américain Howard Kutler avec Sa Sainteté le Dalaï Lama ... Très enrichissant ...
     
  19. Mais elle l'est puisqu'il existe des tas de bouquins et que des formations en PNL fleurissent de partout...mais a t-on tous les moyens de cet apprentissage ?

    :arrow: tous les hommes naissent libres et égaux en droits ...

    Mais non c'est un leurre, vous le savez bien...

    Mais la question était : Que se passera-t-il quand tous ces personnages familiers qui le traversent, connaîtront sur le bout des doigts cette "technologie comportementale"

    Vous n'avez pas vraiment répondu ?... :roll:
     
  20. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Je l'ai lu il y a quelques années, j'en garde un lointain souvenir d'espoir ... j'espère donc :D
     
  21. Connaissez vous les livres du Dr DEEPAK CHOPRA ou SCOTT PECK ?

    Tous ces bouquins qui parlent de spiritualité, mais peut-on vraiment la ressentir dans notre monde, dans notre quotidien de ce monde industriel, capitaliste ? c'est bien beau de parler de la richesse intérieure, mais si on n'a pas un boulot, on se retrouve vite à la rue, et la richesse du coeur on s'en fou à ce moment là... :? , donc pas facile de concilier tout ça ?

    Une idée ? ou est ce un compromis comme pour les pubs de déodorants ? :roll:
     
  22. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    Métaphore, pour répondre à ta première question, non je ne connais pas ces auteurs, pour répondre à la deuxième, je vais développer un peu plus.

    Voici ce que j'ai appris en matière de spiritualité : Chacun d'entre nous, au fond de lui recherche la même chose, le bonheur ; qu'on soit suicidaire, c'est pour mettre fin à la douleur, jamais au bonheur ; qu'on soit un tyran, c'est que l'on est égocentrique mais l'on recherche toujours le bonheur. Si tu est sans emploi ou carrément dans la rue, préfère tu être heureuse ou malheureuse ? Nous cherchons tous d'une manière ou d'une autre, à être heureux. De ce point de vue, et si l'on accepte le fait que les émotions comme la haine, la colère, la jalousie ou le mépris sont des émotions destructrices alors que celles comme la joie, la compassion, l'espoir, l'amitié ou la patience sont au contraire constructrices, il convient, naturellement, si l'on souhaite atteindre le bonheur, de chercher à cultiver les émotions constructrices et à détruire celles qui sont destructrices.

    La spiritualité Métaphore, t'aiderais d'autant plus si tu était dans une situation difficile. Plus tu aura témoigné de compassion, fais preuve de patience, partagé d'amitié, de joie, inspiré d'espoir, en bref, transmis de bonheur, plus l'on te témoignera de compassion, l'on fera preuve de patience à ton égard, l'on te montrera d'amitié, bref plus l'on te transmettra de bonheur quand tu sera dans une situation difficile.

    Je crois en la bonté humaine, je ne pense pas que les émotions destructrices soient naturelles et inévitables.
     
  23. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Dr Deepak chopra je ne connais pas.
    J'avais lu "le chemin le moins fréquenté" de Scott Peck, effectivement il parle bcp de spiritualité, pour lui, on doit chercher un état de grâce si je me souviens bien.

    Pour moi, pour le moment, ce n'est pas un état continu, de ressentir ce genre de chose. Mais par moment ... aujourd'hui par exemple il y a eu un cumulus ensoleillé et magnifique au dessus du toit de l'usine :D , ça m'a frappé et puis la réunion a continué, on a baissé le store pour mieux voir le vidéo-projecteur :(.

    Après l'enjeu c'est aussi de trouver le "merveilleux" dans les petites choses. Tant qu'on est dans les livres, dans "Vivre" (la psychologie du bonheur) de Mihaly Csikszentmihalhyi il raconte l'histoire d'un ouvrier, qui, tous les jours, s'émerveille de voir ses mains assembler des petites pièces mécaniques sur une ligne de montage, il appelle ça le "flow".

    Chercher le merveilleux dans le quotidien ... c'est tout un programme. :wink:
    Le trouver, c'est ça, pour moi, la richesse du coeur.

    a+
     
  24. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    Le Dalaï-Lama, dans "l'art du bonheur", aborde tous les domaines, que ce soit au travail, dans une relation amoureuse, ou bien la manière de vivre une vie spirituelle dans notre monde occidental ... Très intéressant, vraiment :4:
     
  25. J'aime bien votre définition Ospath de la spiritualité et je suis d'accord avec vous. (ici sur ce forum on se vouvoie, :oops: ...)

    :arrow: Corfinas écrit : Pour moi, pour le moment, ce n'est pas un état continu, de ressentir ce genre de chose. Mais par moment ...

    Oui pareil pour moi, mais par moment ce sentiment est tellement merveilleux quand on le ressent, ....



    PS : Le Dalaï-Lama, dans "l'art du bonheur", ...

    Ca donne envie de le lire, mais il y a tellement de choses à lire, reste à savoir ce qui est bon pour moi aujourd'hui...

    En tout cas merci de votre présence Ospath, ça donne un air de renouveau sur ce forum et vos messages sont très pertinents.
     
  26. ospath

    ospath

    Inscrit:
    9 Juin 2009
    Y a pas de quoi Métaphore, ça fait plaisir ! ;)
     
  27. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Je suis très d'accord avec Mr Ospath. Il est important, en tant que thérapeute de se rappeler que, oui, celui qui veut se suicider, non seulement le fait pour fuir la douleur; le mal être, mais le fait dans son for intérieur et son inconscient par "survie". Le suicide n'est que le résultat de croyances plus ou moins subconscientes erronées et des concepts faussés et parfois anarchiques de causes à effets.

    Oui l'humain cherche à être bien. C'est indéniable et c'est ce que Freud avait souligné avec son principe du plaisir. Bien sûr, l'intelligence change la recherche du plaisir immédiat au plaisir à long terme... Le bonheur quoi...

    Et l'Intelligence de l'humain le fait parfois sacrifier de petits plaisirs immédiats au profit de plus grands plaisirs à long terme. C'est très très complexe tout ça et c'est assez complexe pour que ce soit relativement facile de foutre le bordel dans le cerveau d'un enfant. Tellement que, peut-être un jour, il cherchera sa survie et son bonheur, de façon tout à fait erronnée, dans le suicide.
     
  28. Je suis ravie de vous revoir Léo, vous m'avez manqué :oops:
     
  29. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben c'est que j'ai loué un cabinet que je rénove. Très très occupé. :?
     
  30. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Comme Métaphore, je constate un petit air de renouveau, que je qualifierai de pré-printanier, sur le forum ces jours, ça fait plaisir :D.
     
Chargement...