conversation avec dieu

#1
Je ne résiste pas à l'envie de vous soumettre cet extrait de Conversations avec Dieu, tome 2, p. 142-144 (Neal Donald Walsch) :D

- Retournez à la spiritualité. Oubliez la religion.

- Cette affirmation va rendre furieux des tas de gens. (...) Pourquoi dis-Tu : oubliez la religion ?

- Parce qu'elle n'est pas bonne pour vous. Comprends que pour avoir du succès, la religion organisée doit faire croire aux gens qu'ils en ont besoin. Pour que les gens prêtent foi à quelque chose, ils doivent d'abord perdre la foi en eux-mêmes. Alors, la première tâche de la religion organisée est de vous faire perdre la foi en vous-mêmes. La seconde tâche est de vous faire voir qu'elle possède les réponses que vous n'avez pas. Et la troisième et la plus importante est de vous faire accepter ses réponses sans poser de questions. Si vous posez des questions, vous commencez à penser ! Si vous pensez, vous commencez à revenir à cette Source intérieure. La religion ne peut vous le permettre, car vous êtes susceptibles de trouver une réponse différente de celle qu'elle a cherchée. Alors, la religion doit vous faire douter de votre Soi; elle doit vous faire douter de votre propre capacité de penser clairement. Le problème, avec la religion, c'est que très souvent, cela refoule, car si vous ne pouvez accepter sans le moindre doute vos propres pensées, comment pouvez-vous ne pas douter des nouvelles idées à propos de Dieu que la religion vous a données ? Bientôt, vous douterez même de Mon existence, dont, ironiquement, vous n'avez jamais douté auparavant.

Lorsque vous viviez selon votre connaissance intuitive, vous ne me compreniez peut-être pas complètement, mais vous saviez certainement que J'étais là ! C'est la religion qui a créé les agnostiques. Quiconque pense clairement et regarde ce que la religion a fait doit prendre pour acquis que la religion n'a aucun Dieu ! Car c'est la religion qui a rempli les cœurs des hommes de la peur de Dieu, tandis qu'avant, l'homme aimait Ce Qui Est dans toute sa splendeur. C'est la religion qui a ordonné aux hommes de s'incliner devant Dieu, tandis qu'avant l'homme se levait dans un joyeux mouvement. C'est la religion qui a chargé l'homme d'inquiétudes à propos de la colère de Dieu, tandis qu'auparavant l'homme cherchait Dieu pour alléger son fardeau ! C'est la religion qui a dit à l'homme d'avoir honte de son corps et de ses fonctions les plus naturelles, alors qu'auparavant l'homme célébrait ces fonctions comme les plus grands cadeaux de la vie ! C'est la religion qui vous a enseigné que vous deviez avoir un intermédiaire afin d'atteindre Dieu, tandis qu'avant vous aviez l'impression d'atteindre Dieu vous-mêmes, en vous contentant de vivre votre vie dans la bonté et dans la vérité. Et c'est la religion qui a ordonné aux humains d'adorer Dieu, tandis qu'avant les humains adoraient Dieu parce qu'il était impossible de ne pas le faire ! Partout où elle est passée, la religion a créé la division, qui est à l'opposé de Dieu.

La religion a séparé l'homme de Dieu, l'homme de l'homme, l'homme de la femme; certaines religions disent en fait à l'homme qu'il est au-dessus de la femme, alors même qu'elles proclament que Dieu est au-dessus de l'homme, mettant ainsi en place l'un des plus grands travestissements jamais imposé à la moitié de la race humaine. Je te dis ceci : Dieu n'est pas au-dessus de l'homme, et l'homme n'est pas au-dessus de la femme, ce n'est pas «l'ordre naturel des choses». Mais tous ceux qui ont du pouvoir (c'est-à-dire les hommes) voulaient qu'il en soit ainsi lorsqu'ils ont fondé leurs religions sur le culte du masculin, écartant systématiquement de leur version finale des «écritures saintes» la moitié de leur contenu et déformant le reste pour l'adapter au moule de leur modèle masculin du monde. C'est la religion qui prétend encore aujourd'hui que les femmes sont en quelque sorte inférieures, en quelque sorte des citoyens spirituels de seconde zone, en quelque sorte mal «adaptées» à l'enseignement de la Parole de Dieu, à la prédication de la Parole de Dieu, ou à la prêtrise. Comme des enfants, vous êtes encore en train de vous disputer à propos de l'ordination des femmes ! Je te dis ceci : Vous êtes tous des prêtres. Chacun de vous. Il n'y a pas une personne ou une classe de gens qui soit mieux «adaptée» qu'une autre pour accomplir Mon œuvre. Mais un si grand nombre de vos hommes ressemblent exactement à vos pays. Affamés de pouvoir, ils n'aiment pas le partager, ils ne veulent que l'exercer. Et ils ont construit le même genre de Dieu. Un Dieu affamé de pouvoir. Un Dieu qui n'aime pas partager le pouvoir mais tout simplement l'exercer. Mais Je te dis ceci : le plus grand cadeau de Dieu est le partage du pouvoir de Dieu. Je préfère que vous soyez comme Moi.

- Mais nous ne pouvons pas être comme Toi ! Ce serait un blasphème.

- Le blasphème, c'est qu'on vous ait dit cela. Je te dis ceci : vous avez été faits à l'Image et à la Ressemblance de Dieu, c'est cette destinée que vous êtes venus accomplir. Vous n'êtes pas venus ici pour lutter, pour vous battre et pour ne jamais «y arriver». Et Je ne vous ai pas envoyés, non plus, en mission impossible. Croyez à la bonté de Dieu, et croyez à la bonté de la création de Dieu, c'est-à-dire vos Soi sacrés.
 
#2
J'ai lu toute les tomes de ce livre :)

Suis bien contente d'avoir un avis qui sait de quoi il parle ! ayant expérimenté les extrèmes(istes) avant de trouver sa voie/voix ;)

Nous avons la mission de tout dés/apprendre (croyances, éducations ...) afin de re/trouver l'esssen/ciel.

Redevenir comme des enfants, tout nu, qui voient la vie sans préjugés, dogmes.

Celà ne va pas sans souffrance car

Tout désaprendre est une forme de deuil à réaliser et beaucoup de courage pour l'affronter car on passe par ses étapes

Le déni, la colère, les négociations, la depression, l'acceptation.
 
#3
Le "religare" institutionnel a fâcheusement tendance à nous relier à la foi de manipulateurs de tous poils...

La spiritualité accroit-elle le risque de sombrer dans la dépression ?

Après réflexion, j'avoue que oui, c'est possible, je l'ai constaté autour de moi chez quelques amis "dans la spiritualité" comme on dit... oui, effectivement, mais j'ajouterais : pas pour les mêmes raisons ! :rolleyes:

Qui dit spiritualité dit sensibilité, parfois extrême... Et le moins qu'on puisse dire, c'est que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours... Ceux qui tirent parti du système sans s’embarrasser que ce soit au détriment de leurs semblables ont, de fait, très peu d'états d'âme... pourquoi diable feraient-ils une dépression ??

Je crois que pour être heureux, la Spiritualité avec un grand S, celle qui permet de prendre du recul sur la condition humaine, requiert de la sensibilité mais aussi du courage, beaucoup de courage : celui de s'aimer ET d'aimer les autres inconditionnellement, sans jugement et sans peur.

Personnellement, j'ai découvert ma spiritualité naissante au travers des témoignages d'expérienceurs de mort imminente (EMI / NDE), qui, tous, ont été transcendés par leur voyage intime et en sont revenus avec un sentiment de paix indescriptible. Mais aussi par des rencontres inoubliables, la plus belle étant celle de mon ami le jardinier qui, avec ses mots de la terre et d'une âme sereine, a saisi le sens du bonheur et en rayonne.

Et je crois que c'est bien là le fruit d'une spiritualité authentique : un profond sentiment de paix intérieure. Mais ça, c'est un travail constant...

J'ai pensé aussi que l'amour inconditionnel permétait à une libération jusqu'à changer d'avis sur la question

La Spiritualité venant d'une voix intérieure n'est pas que bisounours, elle vit ! en nous comme nous vivons sur cette terre

Elle a des ré/actions, de saines colères aussi ...

C'est là sa sensibilité sans jugement ! elle ne juge pas, elle constate et ré/agit en fonction

J'ai eu parfois très peur de ses paroles et j'ai beaucoup douté d'elle car je pensais qu'elle ne devait être que super positive mais positive à quels yeux ?

Les miens ? ceux d'une société qui nous éduque totalement à l'envers de notre nature libre ? celles d'une religion qui violent les enfants , empechent les hommes de se marier, acceptent de battre des femmes ? ...

Normal que mon intuition, ma voix/voie , ma spiritualité ne soit pas une bisounours ! elle est bien en phase avec cette lourdeur et celà m'aime si elle sait prendre de là hauteur

D'ailleurs, c pas Jésus qui a frappé les marchands devant le temple ?

Et ne vivons nous pas comme des sacrifiés , de la viande à manipuler à loisir ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#4
Un petit espace pour laisser une trace éphémère
Mort quatre fois dans cette vie
1991 : accident de voiture sous un semi-remorque
2008 : Accident de plongée en Égypte
Et avant deux autres fois déjà...

Depuis retour sur le futur et immortalité permanente en pleine hypnose...
 
Dernière édition:
#5
Héhé 4 ! :p

C'était surement pour bien ancrer en toi cette certitude que la mort n'existe pas à part le physique pour l'instant ...

Un jour, qui sait, la medecine touchera du bout des doigts cette éternité dans la densité physique par la régénération cellulaire .

En attendant , nous dansons avec cette éternité, source de jouvence, et sommes traités de fou par les ignorants qui n'entendent pas cette musique ...
 
#6
Et votre amour inconditionnel, il se porte comment xorguina? Lol
Si je me rappele bien, nous nous étions arrêté à : amour inconditionnel # amour d'une mère pour son fils... Et vous n'étiez pas d'accord, pour vous s'était = ... Où en êtes-vous depuis?

Bien à vous...
 
#7
Modération
Dayo, No-vices, à peine revenu et déjà à titiller Xorg! Inutile de te dire que nous n'accepterons pas la reprise des hostilités très longtemps.
Alors tranquille hein !
 
#8
Il fallait bien que vous me remettiez... C'est chose faite... Lol
Si vous relisez la discussion, xorguina parle de l'amour inconditionnel, donc je ne suis pas hors sujet bien au contraire... Et de plus on est en plein dans le sujet du topic... Et par dessus le marcher, lorsque vous m'avez banni, j'étais en bon terme avec xorguina... Donc de quoi parlez vous??

Ça y est vous faites déjà des préjugés... Je regrette déjà d'avoir été honnête avec vous... Il y en a qui ne changent pas apparemment... Lol

ce n'est pas parce que le sujet ne vous intéresse pas qu'il faut tout de suite y voir une polémique, et sortir le carton rouge... N'ayez crainte, je ne suis pas un monstre...
 
#9
Et toi comment se porte ton inconditionnel sens de l hypocrisie ?

Tu as envie de parler avec moi ? c con , pas moi .

Ceci dit, je ne désespère tjrs pas pour ton côté vampirisant car c vrai que tu n'es pas un monstre.

Grand Bien à toi ART/monie .
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'Équipe
#10
[HS: Xorg' à priori c'est pas Métaphore, c'est Dayo (je crois qu'il avait été banni pour cause d'agressivité mais je peux me tromper, de toute façon qui que ce soit il est peut être là pour échanger de manière cordiale et pacifique. Enfin, je l'espère).]

[Modo: Ceci est un message préventif: Veillez à penser à la cordialité, le forum n'est pas un ring, le but est d'échanger, de partager, des points de vue, des connaissances, des expériences; pas les coups et les insultes. Attention à différencier les conflits de drapeau et de structure. ]
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut