De la victime à l'adulte responsable...

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Anonymous, 13 Avril 2009.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    Je lance le débat :)

    J'ai été récemment en contact avec une femme boulimique qui m'a dit:
    "ça a recommencé". Ca ? Ca c'est quoi ? La boulimie ?

    DEVENEZ RESPONSABLE ! Cessez d'être victime !

    Vous avez probablement l'impression, le sentiment, que cette dépendance est plus forte que vous, qu'elle se situe au dessus de vous
    et qu'elle fait ce qu'elle veut de vous. Il n'y a pas plus faux !

    J'ai moi-même été Boulimique et j'ai connu cette illusion, cette sensation. En fait, gardez-bien à l'esprit, intégrez-bien cette réalité: vous êtes seul maître à bord ! Vous êtes une seule et unique personne et, au moment où je vous parle, vous avez déjà en vous toutes les ressources nécessaires pour dépasser ces comportements compulsifs.

    SOUVENEZ-VOUS BIEN: VOUS ETES SEUL MAITRE A BORD ! C'est vous qui décidez et qui dirigez le navire.

    Ne considérez rien pour acquis mais pensez à fêter chaque victoire, car c'est à chaque fois un pas de plus vers la victoire finale.

    Cessez de vous coller l'étiquette "Anorexique", "Boulimique", "Hyperphage",
    "Alcoolique", "angoissé", "drogué"... En plus milieu du front !

    Faites-vous confiance, faites confiance à votre Inconscient, lachez-prise, laissez-vous aller à la spontanéité, acceptez vos comportements comme faisant partie de vous (ce qui ne signifie pas que vous renoncez à vous améliorer), acceptez de perdre le contrôle que vous n'avez pas, pour finalement mieux le trouver ! LACHEZ-PRISE !

    SOUVENEZ-VOUS BIEN: VOUS ETES UN ADULTE RESPONSABLE, C'EST VOUS QUI DECIDEZ ET DIRIGEZ.
     
  2. Belphegor

    Belphegor Membre

    Inscrit:
    3 Février 2008
    Messages:
    236
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1850
    Bonjour à toutes et à tous et à vous Constant,
    Je suis entièrement d'accord avec vous et à mon tour je dis souvent à mes impatients "c'est vous qui commandez reprenez le contrôle sur votre corps, se ne sont plus vos pulsions qui prennent le dessus, c'est vous qui commandez maintenant."
    Bonne journée,
    Belphégor
     
  3. Roudil-Paolucci nathalie

    Roudil-Paolucci nathalie Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2007
    Messages:
    158
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1890
    Localité:
    Avignon - Ajaccio
    Bonjour Constant, Belphégor et vous tous supers lecteurs,

    Oui, effectivement, je suis aussi d'accord avec vous et à partir du moment où l'on sait que tout ce que nous vivons ainsi que la façon de l'interpréter dépend de nous...alors fini les justifications comme : "c'est revenu malgré moi" :evil: "C'est terrible, je ne peux pas faire autrement ! :evil: "C'est impossible" "Je ne pourrais jamais y arriver" :oops: ... :cry:

    Je considère que le travail que nous avons à faire en tant que hypno-coach et d'amener la personne à prendre conscience que son épanouissement personnel, son évolution, sa transformation, sa métamorphose dépend que d'elle-même. :wink:
    Et puis grâce aux excellents outils de l'hypnose et de la PNL, la personne, peut, par elle même, ou bien accompagnée par un spécialiste, se diriger vers ce qu'elle désire vraiment ! :idea: :arrow:

    Et voilà des personnes qui ne pensent plus leurs problèmes, quels qu'ils soient, comme un handicap, ou un blocage mais qui les considèrent comme des éléments amovibles, extractibles, séparables, détachables... :arrow:
    Il suffit de trouver le chemin eeeeeeeeeet dans cet état d'esprit, c'est tellement plus facile de passer d'un état présent à un état désiré, n'est-ce pas ? :idea:

    Nathalie
     
  4. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Je trouve que c'est un peu facile comme raisonnement, de responsabiliser la personne comme cela.

    Bon bien sûr, je suis à 100% d'avis que la personne appelle (consciemment ou non) tout ce qui lui arrive (loi d'attraction oblige).
    C'est donc bien une forme de responsabilité, mais c'est son éducation, son vécu, son environnement etc. qui fait que. Je me vois très mal dire à un patient "ah vous venez pour des problèmes de poids? et bien arrêtez de manger, vous n'avez pas besoin de moi"

    Une personne qui se complait à être victime le restera, à moins de la motiver à changer.
    Comme je l'ai déja dit, je pense que le gros du travail en hypnothérapie se fait pendant l'anamnèse, hors transe. Amener la personne à prendre conscience de son état, mettre à jour tous les avantages à garder sa pathologie, la motiver à changer.
    Et ensuite seulement, vient l'hypnose.

    En fait il semble que l'essentiel du travail se fait sur les croyances de la personne...
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ah parfaitement d'accord avec Eluno ! Ah ça oui!

    Trop facile un raisonnement comme ça. Et si je me laisse un peu aller, ça me choque au point de dire que c'est un raisonnement d'hypnotiste de spectacle. Mais ne nous emportons point!! :roll:

    On a beau travailler sur la boulimie de quelqu'un. Alors qu'elle revient c'est que le travail n'est pas fini et c'est bien clair. Il faut savoir pourquoi la personne trouve homeostasie dans le fait d'être boulimique. Quelque chose ne colle pas et il faut savoir pourquoi.

    C'est un peu ce qui me fatigue aussi dans cet énoncé que l'on a toutes les ressources en soi... Je veux bien... Mais, pour certains, ce sera bien plus de travail que pour d'autres de les retrouver tant elles sont enfouies sous des piles malodorantes de croyances malsaines.

    Oui, c'est vrai, si la personne est encore boulimique c'est qu'au moins une partie d'elle VEUT être encore boulimique (et c'est pareil dans d'autres pathologies). Alors c'est là dessus qu'il faut travailler. Personne ne fait le choix de souffrir sauf si y'a soulagement dans cette souffrance ...(a poor man's deal) comme disent les chinois... :p
     
  6. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    C'est pour compenser les souffrances/émotions négatives accumulées de la personne.

    Vous pouvez tout à fait faire du recadrage, l'aider à lacher prise mais cela ne réglera pas le problème de fond : trop d'émotions et sensations négatives en elle, dans son passé : regret, manque, souffrance, colère, vide, tristesse, frustration, haine, dégoût.... j'en passe et des moins agréables...

    une bonne stratégie (qui marche à chaque fois) consiste à l'aider à évacuer tout cela définitivement...
     
  7. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Eh bien en voilà une belle croyance :shock:

    La stratégie que vous proposé me paraît parfaite. Puisqu'elle traite toutes les composantes du problème.
    Simplement, certaines personnes ne se mettent à fumer que pour s'intégrer dans un groupe, ou commencent à fumer en soirée, et ensuite s'y attachent.
    Est-on obligé de traiter la cause des maux? Encore une croyance transmise par la psychanalyse...
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben c'est que ça marche. La thérapie de Janov le fait, autrement mais elle le fait.

    Je connais aussi au moins un hypnothérapeute qui, sans connaître la psychanalyse, le fait avec l'hypnose. C'est Gerald Kein et il appelle cela la thérapie universelle.
     
  9. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Je ne dis pas que traiter le passé ne résout rien. je dis que pour résoudre un problème, il n'est pas nécessaire de le faire.

    Au contraire, résoudre le passé est bien plus puissant que d'autres techniques, puisqu'il permet de traiter tous les problèmes qui en découlent. Mais ce n'est pas obligatoire :D
    Il me semble que c'est Rossi qui disait "je peux tout faire avec des recadrages"
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Bon ben alors...Pourquoi ne pas travailler à la source? Pourquoi recadrer à la place? :shock:
     
  11. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    J'ai dit : "Est-on obligé de traiter la cause des maux? Encore une croyance transmise par la psychanalyse... "

    Donc simplement que traiter le passé n'est pas OBLIGATOIRE !! :D
     
  12. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    D'accord mais ma question demeure entière. Mon beau père, lui ne se sentait pas "obligé" de se doucher pour se sentir propre. Il ne faisait que se raser et il se sentait propre... :roll:

    Ouais je veux bien mais pourquoi ne pas se doucher tant qu'à faire quelque chose? Là au moins on est sûr d'être propre. :lol:
     
  13. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Oui, c'est clair.
    Pour être tout à fait sincère, je suis un grand fan de Remodélisation d'Histoire de Vie (alias RHV) qui consiste à procéder à une régression, revivre le traumatisme, mais en apportant les modifications que l'on veut.
    Et je ne suis pas un grand fan de Recadrage.
    Ma remarque était simplement un... recadrage :D

    Pour en revenir à la cigarette, je pense qu'un bon moyen est une détermination d'objectif, suivie d'un alignements des niveaux logiques, et enfin un recadrage hypnotique. Tout cela bien sûr après avoir pris soin de traiter les différents bénéfices secondaires de la nicotine
     
  14. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    Cela va à l'encontre de mes valeurs de faire un simple recadrage plutot que d'aider la personne à aller complètement bien.

    Surtout qu'en moyenne, cela prend 2-4 séances...tous problemes confondus....

    valikor
     
  15. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690
    Les personnes boulimiques, c'est un corps/esprit qui montrent une détresse...
    Travailler à la source semblerait évident pour moi.
    Quant on voit des jeunes devenir boulimiques aux points de se détester, on aura beau leur dire qu'ils sont responsable,...responsable de quoi !! d'avoir des parents divorcés,ou qui l'ont maltraité, abusé d'avoir d'ici de là...
    expliquer a certaines personnes
    VOUS ETES UN ADULTE RESPONSABLE, C'EST VOUS QUI DECIDEZ ET DIRIGEZ.

    Quant un navire vogue tranquille, sans souci, il peut décider, diriger, être responsable de là ou il veut aller.
    Mais quant un navire est " touché ", il sait plus ou il va.
    On mets des gens hors circuits en les bourrant de médicaments au lieux de prendre du temps , d'être a leur écoute.
    On devient pas boulimique pour le plaisir.


    -C'est un très bon sujet...Merci Constant

    Espérence
     
  16. Belphegor

    Belphegor Membre

    Inscrit:
    3 Février 2008
    Messages:
    236
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1850
    Une petite précision qui s’impose, je pense.
    Dans mon exemple je ne dit pas tout de go, reprenez vous en mains c’est vous qui commandez maintenant !
    Il y a tout un travail en amont évidemment et c’est ensuite que je pourrais expliquer à mon impatient qu’il peut reprendre le contrôle de son corps et que ce n’est plus ce dernier qui décide de tout.
    Belphégor
     
  17. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6521
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    SOUVENEZ-VOUS BIEN: VOUS ETES UN ADULTE RESPONSABLE, C'EST VOUS QUI DECIDEZ ET DIRIGEZ.


    Si cette personne dans son trouble du comportement a envie de rester…UN ENFANT IMMATURE et qu’elle souhaite continuer

    à tirer bénéfice de son comportement d' enfant…ce discours ne l’atteindra pas…


    J’ai alors recours à des métaphores

    indirectes à partir du thème d’une autre problématique à régler chez cette personne

    ou à partir de quelque chose qui la passionne ( ou qui la passionnait) dans sa vie pour l’orienter sur un projet …

    pour qu'intuitivement elle tire bénéfice à décider et à diriger…


    8)
     
  18. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    la RHV est une des meilleurs techniques pour réellement résoudre la/les causes une bonne fois pour toutes. C'est une technique ciblée et la ligne de temps, en début de séance, est très complémentaire car globale.
     
  19. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Nous sommes daccord ;)
     
  20. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ah ben c'est intéressant... Alors, dans ce post ou un nouveau. Est-ce que quelqu'un pourrait expliquer en résumant mais sans trop tronçonner en quoi consiste cette RHV?

    Quels en sont les techniques?
    En combien de séances ça se fait ? Des trucs comme ça...
     
  21. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    La RHV, c'est ça :D
    Mis à part quelques précisions techniques, ce n'est pas plus compliqué que cela...
    En général, une seule séance suffit, et c'est même faisable en quelques minutes...
    Ceci dit, si tu veux une précision ou deux, je t'écoute.
     
  22. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Est-ce que les modifications sont du recadrage de la situation traumatique ou changer carrément les faits dans la mémoire?
     
  23. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Hello,

    A mon avis, on peut faire les deux au choix, soit changer la croyance qui s'est établie à l'époque par un recadrage (si la croyance est conscientisée), soit changer carrément le scénario (si le ressenti kinésthésique est fort), dans tous les cas la personne garde ses souvenirs mais soit elle les interprète différemment, soit elle s'ajoute un nouveau souvenir "aidant".

    En fait, je crois que le changement de scénario c'est ça la "vraie RHV", changer la croyance en recadrant c'est une sorte de variante de la RHV.

    Je suis fan aussi des techniques "régressives" comme la RHV, notamment le destructeur de décision, c'est une autre sorte de RHV où on crée une super expérience ressource que l'on place avant sur la ligne de temps et puis on retraverse le trauma et c'est assez magique ...

    a+
     
  24. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Ah merci, je n'avais pas compris le destructeur de décision. Il est expliqué très succintement dans mon livre...
    Peux-tu détailler plus?

    Le recadrage, c'est essentiellement du traitement de croyance.
    Comme je l'ai dit, la RHV permet de traiter la totalité de ce qui découle du trauma.
    Une suggestion utile après avoir modifié le scenario est de mettre à jour toute les croyances et donc le vécu.

    Le souvenir ne disparait pas, mais prend un sens nouveau.
    C'est la représentation de l'IC qui change, et lui croit à cette RHV, puisqu'il n'a pas de notion du temps...
     
  25. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Donc on peut implanter des croyances positives en régression de façon à ce que les expériences qui succèdent ne soient plus traumatiques? Mais alors il faut faire revivre un maximun d'expériences succédantes car c'est un peu exponentiel tout ça...non?

    Je veux dire que, bon, une fois que maman ou papa nous a fait croire qu'on est une merde, alors, cela multiplie les traumatismes qui succèdent car on les vit dans un contexte ou on est convaincu d'être une merde.

    Y'a une technique en accéléré? :shock:
     
  26. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Moi, ce que j'avais pensé au départ c'est qu'au moment ou l'on enracine le self esteem, la valeur intrinsèque et la haute qualité de la personne profondément dans l'inconscient, alors il y aura nécessairement un reprocessing des expériences qui ont cours dans l'enfance avec cette nouvelle donnée. Quelque chose qui se ferait tout seul petit à petit au fil du temps.

    Mais c'est peut-être trop long comme ça si l'on peut faire plus vite... :shock:
     
  27. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    MDR! :D

    C'est justement pour cela que le retour se fait en mettant toutes les croyances à jour.
    Et surtout, c'est pour cela que l'on prend le traumatisme le plus vieux en lien avec ce pour quoi vient le patient (et donc, que l'on ancre le sentiment négatif...).
    Donc, en remodelant se premier souvenir, la mise à jour se fait automatiquement par l'IC, en traversant et en remodelant tout ce qui a été vécu à cause de ce premier trauma...

    Comme le premier n'a pas été vécu, alors la croyance n'est pas là, et donc le deuxième souvenir n'est pas vécu non plus. etc.

    Pour des parents qui répètent "tu es une merde", donc parents persecuteurs, il s'agit plus de la Réempreinte...
    "C'est quoi la réempreinte?" ;)
     
  28. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben j'ai une bonne idée de ce que peux être la réempreinte. Enfin... La dynamique psychologique est la même dans toutes les disciplines et se faire dire qu'on est une merde une fois par semaine c'est comme se faire marcher dans la figure une fois par semaine...La semelle du soulier se "réempreinte" dans la figure non?

    Mais justement... Quand il ne s'agit que d'un traumatisme ponctuel mais d'une atmosphère générale abusive ou d'une persécution récurrente? Il se passe quoi?
     
  29. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    C'est justement pour ce genre de cas que l'on parle de Réempreinte.

    En fait, les deux techniques font partie du "Re-imprinting"
    La RHV est utilisée pour un traumatisme ponctuel, et ne touche que la personne qui consulte.

    La Réempreinte est utilisée pour des cas plus lourd, dans le cas de persécution. C'est alors l'entourage qui est "touché" dans cette technique.
    Et c'est pour cela qu'elle n'est utilisée qu'en dernier recours, car elle apporte des modifications du vécu qui ne sont pas forcément la réalité.
    Par exemple, remplacer un père persecuteur par un papa aimant.
    Et si je retourne voir mon père, que se passera-t-il?
     
  30. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ah bon! On parlait alors de la réempreinte du thérapeute et non celle de la semelle dans le visage ou celles des parents qui te qualifie de merde à toutes les semaines de ton enfance. :oops: (Non ce ne fut pas mon cas; c'est ma façon de m'exprimer).

    Et la réempreinte disons sur des cas, comme ça arrive souvent ou les parents persécuteurs sont morts?

    Et n'y a t-il pas moyen de rester dans la réalité? Le vrai?

    Je veux dire que, ce n'est jamais vrai que quelqu'un est une merde quand il a 3 ans. La réalité c'est bel et bien que c'est un être humain unique et avec plein de qualités. Si on peut implanter la chose profondément ça devrait suffire, me semble, non?
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Oudjat
    Réponses:
    15
    Affichages:
    2806
  2. Elli&
    Réponses:
    8
    Affichages:
    1047
  3. Elli&
    Réponses:
    0
    Affichages:
    672