décret pour le psychothérapeute paru

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par valikor, 23 Mai 2010.

  1. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    A LIRE. Le décret n° 2010-534 relatif à l'usage du titre de psychothérapeute a été publié par le le gouvernement le 20 mai 2010. Lire le décret qui a été adopté.

    http://silver-wolves.forumpro.fr/englis ... -t1142.htm
     
  2. En parcourant vite fait...En effet des règlementations se renforcent ...c'est ce qui vous motive pour le master en Psychologie ? :roll:
     
  3. HYPNOMED

    HYPNOMED

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Bonjour
    voilà qui est rassurant de savoir que le terme de "psychothérapeute" ne sera plus abusivement galvaudé par n'importe qui ! J'espère que les autres décrets suivront pour controler officiellement toutes les autres formes de thérapies : entre les dérives sectaires et les arnaques financières c'est plutôt urgent au vu du flou actuel. A l'opposé, quand on pense que même les médecins non psychiatres ne sont pas habilités officiellement à faire du "psycho", on se fout du monde ! comme si on pouvait virer les dépressifs et les foldingues de sa salle d'attente sous prétexte qu'on a pas le césame ! Alors de là à reconnaitre l'hypnose comme thérapie officielle en médecine, c'est pas demain la veille !
    Hypnomed.
     
  4. ayayaya

    ayayaya

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    De la psychologie à 2 sous, il y en a partout
    De la psychologie qui mène à rien, il y en a partout aussi
    Des titres qui ne sont aucunément gage de réussite, il y en a beaucoup aussi

    Et si ça marchait, ça se saurait non ?

    Et si c'est remboursé, c'est pas grave que ça marche pas, on n'a rien perdu

    Et si c'est pas remboursé, il faut que ça marche !

    Peut être une chance pour l'hypnose...
     
  5. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    oui tout le monde peut s'installer comme machin-thérapeute...

    rien n'interdit dans le décret aux médecins non psychiatres de prescrire pour des dépressifs... mais les prérequis pour eux pour etre psychothérapeute sont ridiculement faibles...
    j'ai déjà entendu des clients dont leur médecin leur avait dit que la dépression c'était à vie ou traumatisés par leur médecin...
     
  6. ayayaya

    ayayaya

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    :cry: :cry: :roll: :arrow: :!: :evil:

    Ces médecins s'assurent ils une clientèle définitivement dépressive qui a besoin de consulter régulièrement pour des traitements ?

    Qui peut croire cela qu'une dépression c'est à vie ?
     
  7. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    le dépressif a qui on a dit cela et à qui on a déconseillé de voir un psychothérapeute...
     
  8. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Merci pour l'info Valikor, j'espère que face à l'armada de toutes les législations possibles il restera toujours l'efficacité des résultats et le bouche à oreille positif.

    a+
     
  9. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Bof qu'ils légifèrent; ce n'est qu'un titre. C'est pareil ici, y'a une loi qui est "pendante" à ce sujet.

    Mais l'hypnothérapie, ici, en est exclue, de même que la "relation d'aide" bref... ils se pendront avec la corde de leur lourdeur bureaucratique.

    Moi, je reste hypnothérapeute et psychanalyste ou thérapeute analytique.

    Demain, je peux être hypnologue ou hypnotiste ou hypnologue en relation d'aide et etc. L'important c'est ce que l'on fait dans les faits. Gardons le focus sur le bien que l'on fait à son prochain.

    Mais gardons nous aussi des dents (juridiquement) pour rétallier au besoin ne soyons pas des brebis qui vont à l'abattoir et organisons nous, ici ou chez vous.
     
  10. Petite fleur

    Petite fleur

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Léo, il me semble que pour s'afficher psychanalyste, il nous faut avoir entre les mains un diplôme universitaire, fait un cursur de formation freudienne ainsi qu'une longue analyse personnelle non ?
    Ici, c''est un titre protégé il me semble !
     
  11. corfinas

    corfinas

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Est ce que votre "ici" est mon "là-bas" ?
    Je ne me souviens plus, petite fleur, vous êtes aussi au quebec ?

    a+
     
  12. Pour être pyschanalyse il n'y a pas de diplôme universitaire, on le devient en faisant sa propre psychanalyse par son maître, et la psychanalyse peut être orientée autrement que Freudienne même si les bases restent Freudiennes.
     
  13. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ce n'est pas un titre protégé. Pas plus que psychothérapeute (à l'heure actuelle) et les psychanalystes ne veulent rien savoir de ce genre de législation. Cependant la psychanalyse fait partie des grandes orientations prévues dans la pratique de la psychothérapie. Mais là on parle de pratique et non de titre... On est pas rendu là...

    Le psychanalyste actuellement n'est reconnu que par ses pairs... Mais y'a pairs et pairs selon l'orientation. Y'a des Lacaniens, y'a des freudiens, y'a des jungiens... Y'a même ici des psychanalystes métaphysiques. Mais aucun de ces titres n'est protégé ni par un "trademark" ni par les lois. Et je crois en effet que c'est assez semblable chez nos cousins Français.
     
  14. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Oui elle est d'ici et comme une bonne québecoise, elle est portée vers le "mange canayien" comme on dit ici. C'est cette façon qu'ont les québecois de ne pas avoir de bonnes "vibrations" pour les autres québécois qui se démarquent ou sortent des moules. Soit dit en toute amitié compatritotique :lol:
     
  15. Petite fleur

    Petite fleur

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Merci pour le compliment, je vous le retourne avec grand plaisir :D
    Pour ma part, je n'avais aucun sous-entendu. Si ce que je dis résonne en vous, ben faudra peut-être penser à travailler la-dessus Léo... :wink:

    Pour répondre à Métaphore, pour faire l'école freudienne, il demande minimum un bacc universitaire, du moins, ici au Québec.


    -------------------
     
  16. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Oui mais ça se sont des exigences d'une école. N'importe quel Jacques Tartempion peut s'installer un écriteau Psychanalyste Freudien devant sa porte sans problèmes.
     
  17.  
  18. carole3

    carole3

    Inscrit:
    3 Octobre 2010
    Et bien, cela paraît encore bien vague dans son application sur le terrain.
    Pour info, je viens de lire "ça" sur le site de la fédération française de psychothérapie et de la psychanalyse...

    Novembre 2010

    LA LOI ET SON DÉCRET D'APPLICATION

    La loi et son décret d’application sont toujours en « stand-by ».
    A notre connaissance, aucune commission régionale n’a encore été mise en place, aucune formation – publique ou privée – n’a été accréditée, ni aucun lieu de stage... et ainsi aucun « psychothérapeute » ne figure encore sur le Registre national officiel !
    Nous ne sommes pas pressés d’appliquer une loi inique – qui dénature profondément la définition du psychothérapeute, en le réduisant à un « psychopathologue », n’ayant pas forcément entrepris une thérapie personnelle. La FF2P, continue donc de suggérer d’attendre avant de poser toute candidature...
    Nous sommes en contacts réguliers avec nos partenaires des autres fédérations et syndicats.
    Un accord général n’a pu encore se faire entre deux suggestions de dénomination alternative : « psypraticien » ou « psychopraticien ».
     
Chargement...