1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

désordre et éparpillement

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Victoire, 29 Août 2014.

  1. Victoire

    Victoire Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    72
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1030

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour
    comment travailler la tendance à être désordre et à s'éparpiller ?
    Des suggestions ?
    Merci d'avance
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Chez plusieurs clients j'ai remarqué que quand c'était le bordel dans la tête et quand il y avait une avancée dans la thérapie, ça s'arrangeait tout seul. Je pense que souvent il y a des problèmes de "tris" derrière: trier, apprendre à garder ce qui est bon et jeter l'inutile, le mauvais que ce soit dans la tête ou dans les maisons. Pareil pour s'éparpiller. Pour l'éparpillement si c'est au niveau des pensées alors l'exercice "ici et maintenant" (les 5 sens) est très profitable car il apprend à ce recentrer et sur une seule chose.
     
  3. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    C'est quoi "être désordre" ? Désordonné ?
     
  4. nadinegestalt

    nadinegestalt Membre

    Inscrit:
    31 Mai 2014
    Messages:
    80
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1030
    Bonjour
    Savoir ranger un minimum surtout ne pas être dépassé par son rangement, c'est être ordonné pour soi.
    Je suis quelqu'un qui vais laisser traîner quelques papiers en tas, ou un habit sur une chaise et au bout de 2-3 jours je vais ranger car sinon cela s'entasse. Je suis clair avec cette façon de fonctionner, je ne me laisse pas déborder. Je suis ordonnée. Si je laisse traîner ces choses plusieurs semaines et que ça m'agace alors je suis désordonnée et pas tranquille avec cela.
    La limite n'est pas la même pour tous. Attention aussi de ne pas être à l'inverse, trop maniaque.

    Dur dur de trouver l'équilibre ;)
     
  5. Victoire

    Victoire Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    72
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1030
    Bonjour merci à tous de vos réponses
    j'aime bien ton explication peux-tu expliquer en quelques mots la procédure ici et maintenant. Pour l'éparpillement je vais commencer à faire quelque chose et puis je vais penser à autre chose ou mon regard va scanner la pièce je me dirais que je dois faire ça aussi puis ça... Souvent ça concerne le rangement. Le désordre pour moi est en réaction au " range ta chambre" je fais des tas en attendant que ou parce que je ne veux pas oublier de faire ça plus tard. Même si je me suis amélioré à force de travailler sur moi, juste ce que tu dis prudence j'aimerais bien régler la situation ;)
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Alors quand l'éparpillement des pensées et le bordel sont liés ça peut être dans l'idée où les pensées fusent dans tous les sens, la personne change d'activité, fait quelque chose, s'interrompt, repart etc. Au final ça entraine: de la fatigue, beaucoup de mouvements inutiles, une sensation de chaos, perte de temps etc.

    L'exercice d'ici et maintenant peut aider dans le sens où il peut aider à structurer, à se poser et à ce centrer sur une chose à la fois. Je le présente brièvement et je le fais à haute voix avec moi comme sujet devant la personne et ensuite elle le fait à son tour. L'idée c'est que le corps est toujours là où il est que ce soit dans le temps ou l'espace, au contraire de nos pensées qui peuvent se balader partout dans le temps et l'espace (souvenir, vacances, mondes imaginaires, futur etc.). Les deux capacités sont merveilleuses, l'esprit peut se souvenir, se projeter, mais des fois la machine s'emballe et on ne sait plus revenir au présent et là où on est. C'est là que l'exercice d'ici et maintenant est intéressant: on va se servir de la capacité qu'à le corps d'être toujours là (temps et espace) et lui demander: "Qu'est-ce que tu ressens? Qu'est-ce qu'il se passe pour toi?" et utiliser nos 5 sens (enfin le goût aux repas parce que sinon c'est pas très passionnant).

    Je le fais avec moi:
    Qu'est-ce que je vois? Je vois le clavier noir, sombre. Face à moi l'écran qui est très lumineux. De la lumière qui arrive d'en haut à droite. Beaucoup de couleurs différentes, beaucoup de lumière.
    Qu'est-ce que j'entends? Les travaux dans la rue. Le cliquetis du clavier quand j'écris. La fontaine à eau du chat.
    Qu'est-ce que je sens? L'odeur douce et parfumée du café au lait. Mon parfum.
    Qu'est-ce que je goûte? Je bois une gorgée: c'est froid, légèrement parfumé, un goût très doux, fin, à peine amer, c'est liquide, frais...
    Qu'est-ce que je ressens dans tout mon corps? J'ai un peu froid. Je sens mes cuisses et mes fesses sur le fauteuil. Mes pieds au sol. Le tissus de mes vêtements. Mes mains sur le clavier qui est dur et lisse au toucher. Bien installée. Un léger gargouillis dans le ventre.

    Exercice à pratiquer plusieurs fois par jour, autant que possible. Au plus court ça dure une dizaine de seconde et on peut le faire en faisant une activité donc ça ne prend pas de temps.

    J'ai été très bordélique et j'ai essayé plusieurs fois de ranger mais ça ne tenait jamais bien longtemps, le "chassez le naturel il revient au galop" était très net. Et puis avec la thérapie, avec le temps, avec les pensées qui se calment, sont plus paisible, j'ai naturellement ressenti un besoin d'ordre, d'aligner l'extérieur sur l'intérieur. Maintenant quand je termine une activité, ranger c'est une manière qui quitter l'activité en douceur, de dire au revoir à ce que je faisais pour pouvoir dire bonjour à autre chose, et que ce soit physiquement ou mentalement rien ne traîne (bordel ou pensées). Ca ne m'empêche pas parfois de faire plusieurs choses en même temps et même parfois de le chercher mais dans l'ensemble mes activités sont plus structurées, plus une à la fois et ça se ressent dans le rangement. Les moments de scan je les fais volontairement entre deux activités: repérer ce qu'il faut faire, voir les priorités et les envies et ensuite une chose à la fois. Là je m'en sers un peu moins souvent mais papier crayon peuvent beaucoup aider: si une idée arrive plutôt que d'interrompre l'activité en cours pour faire l'autre en ayant peur d'oublier: on note, et comme ça c'est posé sur le papier on peut oublier et se concentrer sur ce que l'on fait. Quand je parle de concentration ce n'est pas forcément pour des choses compliquées: couper les tomates pour le repas, on peut ne penser qu'aux tomates, qu'aux mouvements qu'on est entrain d'exécuter, sans que les pensées partent dans tous les sens à propos du rangement, du ménage à faire, du reste du repas, des livres à lire etc. Être présent à ce que l'on fait.

     
    Singin apprécie ceci.
  7. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Ancienne très très bordélique, reconvertie... c'est lors d'un déménagement que j'ai constaté l'ampleur des dégâts, c'est à dire l'accumulation d'un tas d'objets inutiles (qui serviraient un jour... ). Quelle galère pour mettre en cartons ! J'ai cru ne jamais m'en sortir ! C'était le signal du stop, du ça suffit.
    En ayant beaucoup moins d'objets, il s'est avéré ainsi beaucoup plus facile de ranger, puisqu'il y a de la place dans les armoires, et un peu partout. La lecture des ouvrages de Dominique Loreau m'ont beaucoup aidé aussi (l'art de la simplicité)

    J'utilise également papier crayon dès que la liste de chose à faire devient un peu importante.

    Le matin, je range ma table de travail afin d'avoir l'esprit clair, et prend le papier et crayon pour ne pas avoir le stockage dans le cerveau, avant de commencer quoi que ce soit. Les menus tâches journalières en situation de travail (à domicile je précise), je les fais entre deux périodes de travail intellectuel, ce qui permet de souffler.

    On est loin du rangement au carré et du maniaque, reste à progresser un tout petit peu sur le rangement du pc (notamment la sauvegarde et arborescence logique et claire) et des papiers administratifs (là reste un effort à fournir).

    La pensée perso : à partir du moment où en on souffre, il devient nécessaire d'y remédier d'une façon ou d'un autre.

    Au niveau technique de rangement, il y en a qui consistent (en cas de gros bordel, de commencer un rangement mètre carré par mètre carré) afin d'avoir un résultat visible rapidement. Faire pas à pas pour franchir l'insurmontable grosse montagne et éviter le rangement par crise et la nouvelle apparition dune montagne de bordel !
     
  8. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    Victoire, tien voilà un pseudo bien choisi et pleins de promesses.
    Bienvenue à toi, plein succès et pleins de victoires à toi .