1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Emission jeu de la mort

Discussion dans 'Principes de persuasion et d'influence' créé par Joey, 18 Mars 2010.

  1. Joey

    Joey Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Messages:
    258
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Trop déçu que Beauvois se soit laissé embrigader dans ce massacre!!!!!

    Que vont devenir les pauvres gens qui ont été pris pour sujets???
    Comment va-ton les regarder demain???

    L'expérience de Milgram à été interdite justement parce que les sujets perdaient la boule après le débriefing, c'est à dire après leur avoir démontrer qu'ils ont été au bout (ou presque) juste par obéissance.

    Demain ces pauvres gens seront reconnus dans la rue et cette émission aura certainement un énorme impact sur leur vie.
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6101
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
  3. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je suis d'accord avec vous Joey mais en même temps je me pose la question : qu'est ce qui vous pousse les candidats à se présenter à un tel jeu. Une femme a répondu "je me disais que ce n'est qu'un jeu, donc ce n'était pas possible de faire du mal à qqu'un"... mais moi perso, je ne pourrais même pas accepter de participer à ce type de jeu "stupide" rien que dans le concept, c'est impensable pour moi...ça va à l'encontre de mes principes.

    Je ne sais pas si vous avez regardé toute l'émission jusqu'à la fin, la discussion par la suite entre psy, professeur de philo, etc... La psychanalyste disait que cela faisait écho à une partie de l'histoire personnelle de chacun.

    Quelque part j'ai trouvé cette émission intéressante, pour que chacun puisse se remettre en question, mais sincèrement, je me pose la même question que vous Surderien ?...

    Je pense que ce conditionnement, ou cette soumission à l'autorité, est un peu dans le même principe que l'aspect de résilience, c'est qqchose qui ne s'apprend pas mais qui fait partie de soi intrinsèquement.
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Jusqu'où serions nous capable d'aller dans certaines situations, pour 80% d'entre nous ?

    Ca ouvre les yeux, et comme je disais pour la double contrainte.... ça ne fait pas forcément plaisir...!

    Ca me rappelle la chanson de J.J Goldman, né en 17 à Leidenstadt.... eh, oui, qu'aurions nous fait ?

    Horreur ou anti-dote ?
     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    Ce soir à 22h45 suite... "le temps de cerveau disponible"
     
  6. selenite

    selenite Membre

    Inscrit:
    17 Mars 2010
    Messages:
    68
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Nous savons ce que nous devons penser mais pas pourquoi nous devons le penser écrivait Edward Sapir (Anthropologie - Culture et société) et donc nous sommes dépendant de ce qui nous structure et ce, même au dépend des autres ou de nous mêmes.
    Je repense aussi à l'âge de foule de Moscovici.
    Cela va jusqu'aux phénomènes sectaires du "nous" ou le "je" se dilue. Ce "nous" définit en fermeture par rapport aux "autres" qui tous, bien entendu, finissent en l'identique ; aux autres "dépersonnalisés"; aux autres hors miroir possible de la communication; aux autres de la haine et boucs émissaires de nos propres maux; aux autres soupçonnés de jouir de ce que nous ne pouvons jouir. L'autre du "fauteuil électrique", c'est aussi l'étranger, le "barbare", le sauvage, la poupée vaudou où l'on peut projeter tous ce que l'on déteste en nous et si, de plus, "on" nous l'ordonne ou "on", simplement, nous y autorise.....
    Tiens, déjà ! Raconter une "blague" sur les (mettez un terme de votre choix :) ) en injectant une partition dévalorisante sur l'humanité où un groupe sociale (plus ou moins déterminé mais toujours avec un flou méthodique et réductionniste), c'est déjà appuyer sur un bouton et ce, en étant comme subjugué, envouté, hypnotisé par la chose sociale. (et raconter une blague, c'est aussi s'intégrer dans un corps social)
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Jacques Lacan, ouille, aie, ouille....... je l'avais oublié, et voici qu'il revient... déjà qu'il m'a beaucoup embêté ! :wink:

    Enfin, je demande explication.... car avec lui, Jacques Lacan, ne suis jamais bien sure d'avoir bien cerné........
     
  8. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6101
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Autant en hypnothérapie on déclenche une hyperactivation métaphorique qui permet d’accéder au calme et la sérénité,
    à la source de conscience du ré-équilibre global...


    8)


    Autant la manipulation totalitariste mobilise une extrême tension, par une escalade de phases d’excitations successives, qui ne laissent plus le temps de faire marche arrière vers un possible équilibre, ni de réfléchir et de se fléchir, mais amènent à foncer aveuglément à l’avant de cette force explosive !
    Comme dans les jeux du cirque : debout, bras en avant, dans la puissance extraordinaire de contrôler la mort, l'illusion que tuer les autres c'est vivre libre, en se laissant ainsi aller à un orgasme ultime destructeur et libérateur !


    :twisted:
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Dans ce rouge, c'est très pathologique..... jouir d'être le plus fort, illusoirement....

    Pauvreté imaginaire....
    :twisted:


    Je préfère le bleu. Merci Surderien....
     
Chargement...