1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

et hop on reparle des anesthésies et analgésies!

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par cookax, 2 Octobre 2011.

  1. cookax

    cookax Membre

    Inscrit:
    16 Juin 2011
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    je relance un peu le sujet sur les anesthésies et analgésies.
    J'ai proposé à un ami de l'accompagner dans 15 jours pour qu'il aille se faire tatouer l'avant bras. sa séance devrait durer 2 bonnes heures. Je vais pouvoir installer une situation propice à la détente et à la relaxation - par de l'absorption et de la dissociation. Mais mon objectif personnel est de pouvoir aller jusqu'à l'anesthésie.

    qq questions me taraudent l'esprit:
    Que pensez vous d'emmener la personne en absorption ds un souvenir agréable - pour créer de la distraction (c'est ce que j'ai déjà tenté une fois mais le résultat n'était pas assez puissant)
    contre le fait de la faire focuser sur la zone de travail et d'y installer des suggestions (sensation du gant de boxe...)

    -> je trouve ces 2 approches paradoxales. l'une éloigne et l'autre rapproche. entre les 2 mon coeur balance.

    Le challenge c'est que le tatouage ça fait très mal !!! Ayant vêcu personnellement la sensation, cela ressemble à un scalpel qui vibrerait en passant sur votre délicat épiderme :S !!! et j'aimerai vraiment être à même d'accompagner mon ami - satisfaction personnelle également bien sûr ;)

    des suggestions, des propositions, des insultes ?

    bien à vous,
    cX
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Faire faire une abstraction du bras à "soigner" et focaliser sur le bras opposé par exemple

    ou encore métaphoriser, visualiser sur la représentation du tatouage et la satisfaction qui en résulte

    8)
     
  3. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour Cookax,


    Ce qui compte c'est sa capacité à entrer en "vrai hypnose" et votre capacité à y faire entrer.

    Les suggestions que vous pouvez donner après pour produire une anesthésie peuvent être variée, je te suggère le froid, mais cela peut aussi se faire avec la technique dite "du gant de cuir" etc

    Lui suggérer le froid
    Votre main et votre bras sont dans un seau remplit de glaçon. Le froid envahit votre main puis votre bras, le froid endort toutes vos sensations, vous vous sentez bien, parfaitement bien, vous écoutez ma voix , toujours ma voix, tous les autre bruits vous indiffèrent et vous font plonger encore plus profondément, et plus vous plongez profondément et plus votre main et votre bras deviennent froid, très froid, glacés, complétement glacés, complétement insensible toute vos sensations sont endormies, vous vous sentez bien,parfaitement bien, vous écoutez........


    Il est préférable d'employer le vouvoiement.
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    [align=justify]
    Le vouvoiement si c'est un copain qu'on tutoie habituellement, je ne suis pas sûre...

    On avait un peu parlé anesthésie avec Katia et elle me disait que pour elle elle reprenait ce qu'elle avait vécu avec une anesthésie dentaire et que ça fonctionnait bien et je lui disait que je n'arrivais jamais à bien couper les sensations, juste à calmer la douleur. On a parlé anesthésie, je n'ai jamais été sous anesthésie locale importante, juste avec des glaçons ou des patchs anti-douleurs ou anti-inflammatoires, donc je n'ai jamais vraiment eu la sensation de... ne pas avoir de sensation alors qu'il y avait de la douleur (ne rien sentir en hypnose alors qu'il ne se passait rien de particulier, oui).
    Et l'on se demandait si pour avoir une sensation d'anesthésie totale alors qu'on "aurait dû" sentir quelque chose (je dis ça parce qu'en règle générale on ne porte pas attention à tout ce que l'on pourrait ressentir parce que les sensations sont faibles) il ne fallait pas l'avoir déjà physiquement vécu. Une sorte de mémoire du corps à rappeler?
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Le vouvoiement avec quelqu'un qu'on tutoie habituellement déclenche une dissociation paradoxale qui surprend et fait entrer en hypnose...

    surtout si onprend une voie différente, plus calme et rassurante pour embrayer la synchro...

    8)

    Lapsus hypno...voix !!!


    cela dit, un tatouage çà doit faire mal, c'est le rite de passage obligé des vrais "tatoués", en principe !!!

    :twisted:
     
  6. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
     
  7. cookax

    cookax Membre

    Inscrit:
    16 Juin 2011
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Merci pour toutes ces suggestions,
    on est d'accord que la signification du tatouage n'est pas du tout la même dans nos sociétés occidentales qu'en polynésie ou dans certaines tribues africaines ou même chez les yakusas. C'est donc plus qqch d'ornemental.

    bref...
    le seau à glaçon me parait une bonne suggestion mais effectivement, toujours en gardant le confort. j'imagine la tête du tatoueur si mon ami se met à grelotter ! ! ! ! en approfondissant mes recherches sur le forum, je suis tombé sur une piste de "multiples dissociations" et je pense que je vais également partir sur cette piste.

    finalement, j'envisage de faire une séance préparatoire pour "tracer le chemin".
     
  8. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Oui, une séance préparatoire est une bonne idée.

    Le froid marche fort bien.
    Sous hypnose, lui demander de s'imaginer jouer avec de la neige (en principe, il l'a déjà eu ce genre d'expérience) avec sa main droite ou gauche (selon l'endroit à tatouer, explication plus loin)
    Il s'imagine mettre sa main dans la neige, ou faire un bonhomme de neige) et petit à petit il ressent un engourdissement dans cette main. On lui demande ensuite d'amplifier cet engourdissement. En fait, il ne ressent plus le froid, mais juste cette sensation agréable d'engourdissement total.
    Ensuite, on transfert cet engourdissement de la main à l'endroit à tatouer, pour cela il mettra sa main sur l'endroit en question. On lui dit que cette sensation d'engourdissement se transfère à l'épaule, par exemple.
    S'il s'agit d'une zone plus grande que la main, on élargit tout simplement la zone par des suggestions.
    Comme il ne s'agit tout de même pas de grandes douleurs, ce sera nettement suffisant pour rendre le moment indolore.

    La dissociation marche fort bien aussi. Le future tatoué s'imagine sorti de son corps, Il se voit installé chez le tatoueur, il se sent parfaitement bien, et ensuite il quitte l'endroit pour faire une belle ballade.
    Quand c'est terminé, il revient et réincorpore son corps et retrouve toutes les sensations.

    Une expérience d'anesthésie chez le dentiste pourrait être intéressante aussi. Et là pareil, on déplace la zone anesthésiée vers l'endroit à tatouer...

    Ne pas oublier de dissiper toute sensation d'engourdissement quand c'est fini...
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Trés beau ce commentaire oratorioo !

    mettre en parallèle l'engourdissement du froid de la neige et le plaisir de faire des boules, un bonhomme...

    mettre en parallèle l'engourdissement sensible du tatouage et le plaisir de se faire faire et d''avoir un "beau" tatouage...

    mettre en parallèle de se voir se voir chez le dentiste et/ou chez le tatoueur : même principe d'auto-controle par autoH...

    mettre en parallèle bien choisi des endroits différents et un processus similaire

    mettre en parallèle des "affects" déclenche la gestion hypnotique ?

    :)
     
  10. cookax

    cookax Membre

    Inscrit:
    16 Juin 2011
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    bonjour,

    je reviens vers vous pour qq mini précisions.
    voici mon plan de match, dites moi ce que vous en pensez:

    supposons le sujet qui se nomme A

    je créer une première dissociation,
    nous avons alors A ds la réalité et A1 - double dissocié

    puis une 2eme dissociation, A2 - qui s'occupe de mettre le bras de A1 ds le seau à glaçons ou toute autre suggestion de type 'froid'

    enfin 3eme dissociation, A3, confortablement assis ds son fauteuil avec un cocktail et sa musique préférée qui observe la scène.

    ma question, ou plutôt mon inquiétude - et vous allez me trouver pénible mais c'est pas grave - est de pouvoir parler de sensations d'engourdissement d'anesthésie, sans créer une réassociation! Cela se pourrait-il qqch du style: "...et pendant que A2 met du froid des glaçons ...A1, allongé sur cette banquette ressent un engourdissement, qui peu à peu se transforme en perte de sensations.... " parce que si durant cette scène je dis "...et tu peux t,apercevoir que ton bras.. bla bla bla.." là on perd tout non? jsuis un peu embrouillé - ça me fait penser à Inception cette affaire là !

    parce qu,on est d'accord pour dire que je m'adresse toujours à A mais par l'intermédiaire de A1, A2 et A3.

    remarque... si moi jme perd ds tout ça, y'a de fortes chances pour que lui aussi :?

    merci
     
Chargement...