1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Etes-vous votre idée?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par laurenzo, 13 Juin 2011.

  1. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Petit débat intéressant: êtes-vous votre idée?

    Dans chaque idée il y a une part de subjectivité, on y exprime souvent une vision qui nous est propre de la vie. Pour autant est-ce possible de distinguer une idée de ce que l'on est; si on s'oppose à votre idée, ressentez-vous que l'on s'oppose à ce que vous êtes? A une part de vous? Ou dissociez-vous vos idées de ce que vous êtes?
     
  2. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    en tout cas belle question inductive.

    mais c'est vraiment ton idée ou c'est ce que justement je voulais que tu comprenne .
     
  3. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Là c'est un autre thème qui serait alors: "êtes-vous votre question?", pas inintéressant non plus. :wink:
     
  4. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    de prime abord je répondrais donc non,
    on peu se permettre de faire d'une idée une partie de soi et
    qu'il est bon que tu croie que cette idée viens de toi ou alors garder ton armure...
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Intéressant !

    Pour moi on est jamais à 100 % sa propre idée...on a juste une idée du moment en fonction de son ressenti du moment...

    On ne peut pondérer l'expression de son idée qu'en fonction de l'expression de son sentiment à un moment donné

    bref il faut tenir compte de la fonction intégrant idée / ressenti dans cette construction mentale

    le test ci dessous permet d'en apprécier le principe

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    ( question 18 trou : la question est "on me perçoit comme quelqu'un qui..." )

    :shock:
     
  6. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Non...une idée reste du domaine du mental, donc peut changer....

    Une idée vient à la suite d'une reconnaisse du travail des guides, maîtres,toubibs, enseignants spirituels de tout ordre, même sectaires, même extrêmes, même obscurantistes.

    Mais, encore une fois, l'évolution de la Conscience est infusée dans la matière. Pour faire simple, l'évolution de la Vie.

    Ce qui fut légitime et utile autrefois, ne l'est plus.

    C'est ça, l'évolution par l'intégration.

    Les maîtres et les guides ont été intégrés.

    Désormais le seul guide est intérieur.

    Il l'a toujours été, mais autrefois, ce n'était pas encore le temps (spirituel) pour cela.

    L'idée interne fera donc référence au passé, à une expérience extérieure

    L'intuition est la seule qui est en dehors, dumoins en dedans mais complètement à part d'une idée, car elle n'a aucune référence sinon celle de l'éthique et de l'intégrité, elle est et ne peux pas changer.



     
  7. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Pour moi ça dépend de si c'est un "combat" entre lui et moi ou un débat d'idées.

    On est toujours plus ou moins impliqués dans nos idées, je crois que c'est aussi parce que nos idées nous définissent en partie pour les autres (ou c'est seulement moi qui pense ça?). Par contre si c'est une antipathie qui motive le débat, chaque argument devient une attaque personnelle, qu'ils soient valables ou non.

    Et souvent c'est aussi un peu ce qu'on pense de l'autre et nos positions respectives qui fait la façon dont on prend ce qu'il dit.

    Et puis le fait que ça soit par écrit ou par la parole change beaucoup de choses en ce qui me concerne. Avec l'écrit j'ai plus facilement le recul nécessaire dans l'échange pour ne pas m'impliquer personnellement et garder une vision d'ensemble.

    En somme, ça dépend... :arrow:
     
  8. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Pouvons nous changer d'idées facilement ?

    Par exemple si nous devions défendre les idées d'un part politique extrémiste qui ne correspond pas à nos valeurs, pourrions nous le faire ?

    Pourrions nous nous dire que ces idées, de ce parti, ce n'est pas nous ?
    Et qu'autrui puisse nous assimiler nous à ces idées là ?

    Pouvons nous être plastique dans nos idées, et dans quelle mesure, en en épousant diverses, donc en ne s'y identifiant pas personnellement ?

    La question peut être suis je ce que je pense ?

    Puis je penser , avoir des idées sans y mettre une part de moi ?

    Personnellement, même si j'étais amenée à défendre des idées qui ne sont pas miennes, ce qui serait un exercice très interessant d'ailleurs, pour permettre de comprendre un point de vue et avoir plus de souplesse, il y aurait une part de moi dedans, dans le choix des mots, dans l'expression, le ton, le style, la construction logique etc...

    Etre completement dissocié des idées, de mes idées, un débat d'idées me parait peu possible.

    La neutralité totale d'un débat d'idées me semble une utopie, dans le sens où l'observateur influe sur la réalité observée.


    Mais s'identifier complètement à ses idées ne pas en changer, ou se mettre dans une rage terrible si on est contredit, ne me semble pas souhaitable (psychorigidité)
     
  9. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Bon ben j'ai fait le test comme demandé...

    J'ai répondu plusieurs réponses a beaucoup de questions en fait, car pour moi, une seule ne suffisait pas à y répondre, mais plutôt un deux en un :lol: alors je sait pas si ça fausse tout ou pas .

    Résultat :

    6 Expressif....8 Analytique....8 Directif..... et 14 Aimable .

    Ca en étonnera peut être certains, d'autres pas :D

    Dire que je suis plus Aimable que Analytique ou que Directive ou Expressive par un test ne me semble pas très juste, car en lisant , je me suis retrouvée un peu dans tous et celà peut dépendre de la situation aussi non ?

     
  10. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Je ne suis pas ce que je pense

    mais, Je suis ou plutôt j'existe, par ce que je fais
    (et lorsque j'agis c'est toujours en termes de communication avec ... les Autres, que cela s'évalue)

    exemples :

    -je réponds que je suis d'accord
    - ou pas
    - ou je réponds à côté
    - ou... je ne réponds pas
    - je suis d'accord mais je polémique (victoire) :shock: :oops:
    - ou bien... c'est à vous de parler à présent ! :wink:

    Laurenzo j'espère que je suis votre idée
    :shock: :lol:
     
Chargement...