Hypnose et alcoolisme

  • Initiateur de la discussion Sixfir
  • Date de début
S

Sixfir

Membre
messages
16
Points
610
Bonjour, je reçois actuellement un patient alcoolo dépendant d'une cinquantaine d'années (qui ne boit plus depuis 1 mois, car il prend de l'Esperal tous les matins). Personnalité borderline, avec angoisse d'abandon, troubles dépressifs, enfance compliquée, et un trauma sexuel sur lequel nous avons travaillé à la dernière séance. Auriez vous des pistes ou idées (je suis relativement débutant, ayant été certifié l'an dernier) quant à la façon d'aborder le travail avec ce patient ? Il m'a paru sensé de travailler sur les traumas en amont et l'estime de soi, suite à quoi je pensais partir sur un recadrage en 6 points, accompagné d'un protocole de neutralisation des déclencheurs et du conditionnement, mais évidemment l'alcool est une addiction puissante, aussi je serais preneur pour tout conseil complémentaire, ou suggestions de protocoles, ou pistes métaphoriques dans un esprit Ericksonien, ou même de vos retours d'expériences personnels,
Merci à vous
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
3 273
Points
7 860
Localisation
France
Bonsoir
Le patient vient avec quelle demande ?
là vous nous étalez son CV
En hypnose plus je pratique et plus je comprends que moins on en dit et mieux le patient fait le travail dont il a besoin
Dernièrement j’ai pu réaliser une séance d’EMDR c’est rapide efficace et juste en regardant un doigt bouger
Voilà la véritable hypnose loin de tous les protocoles inventés et compliqués (pourquoi 6 points et pas 3 ou 1 ?)
Mon mentor concernant l’alcoolisme était déroutant en leur disant de choisir un très bon cru (imaginez l’intérêt d’une telle réponse )
Ou de lui faire imaginer ce que deviendra sa vie s’il continue dans ce sens …..pour après qu’il ait l’électrochoc suffisant pour avoir envie de changer

déjà il ne boit plus depuis 1 mois , le valoriser et lui demander de revenir après un autre mois d’abstinence
 
S

Sixfir

Membre
messages
16
Points
610
Merci Moune pour ta réponse, il vient avec la demande de soulager son alcoolo dépendance, car il a lu ou a eut oui dire que l'hypnose était efficace à cet égard. Non je n'étale pas son CV, j'anticipe les questions légitimes des éventuels participants, quant aux causes éventuelles de son alcoolisme. Je ne doute pas de l'efficacité de l'Emdr, même si je suis peu au fait de l'utilité de l'Emdr dans la gestion des addictions, je recommande souvent l'Emdr à mes patients pour les stress post traumatique,si je constate que l'hypnose n'apporte pas de résultats suffisants. Lui conseiller un grand cru, oui cela a du sens, mais bon la il est sous Esperal et abstinent, donc bon je suis pas non plus chaud pour lui suggérer de reprendre sa consommation, fut ce-t-esse des grands crus. L'une de mes interrogations concerne l'amplification du dégoût via VK dans un ouvrage de grinder et bandler ils expliquent que c'est contre productif avec l'alcool, qu'en pensez vous ?
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
3 273
Points
7 860
Localisation
France
Bonjour
Merci pour votre réponse
Alors tout d’abord éviter d’anticiper les demandes de vos clients
Vous ne faites que projecter votre propre inconscient
Pour le conseil de boire des grands crus vous ne m’avez pas répondu .Je ne voulais pas vous parler de ce cas mais vous faire réfléchir.
Concernant les personnes dont vous parlez ils font de la TB soit thérapie brève . Êtes-vous formé à cette façon de faire ? Donc ma réponse n’est pas pertinente
Concernant l’EMDR là encore je ne le proposais pas pour votre client ;mais je faisais un parallèle entre le fait qu’il n’est pas utile en hypnose de parler outre mesure .Il existe une chose que l’on appelle l’homéostasie :le corps s’auto répare seul idem pour l’inconscient

pour revenir à votre patient
En résumé pas nécessaire de savoir le pourquoi du comment vous n’êtes ni médecin ni psychiatre,ça peut être génétique ou autre on s’en fout
Il est déjà accompagné par les médicaments et est abstinent depuis 1 mois . Après les médicaments sont efficaces c’est une camisole chimique :tu bois tu dégueules
Pour l’aider je vous l’ai écrit à la fin de mon post
Sachez l’accompagner le valoriser et le féliciter de cette première réussite et lui dire qu’il y en aura d’autres
Comme dans les séances des alcooliques anonymes ils leurs donnent des médailles de pacotilles à chaque réussite et c’est très important même si ça paraît idiot
Quoi vous dire d’autre?
Je ne sais pas ?
Si évitez de lui faire le dégoût les médicaments s’en chargent
Bon courage et bonne continuation à vous
Et oui l’EMDR est pour traiter les traumatismes
 
Nouveaux messages
Toltek
  • Question
  • Toltek
Réponses
14
Affichages
2 K
surderien
surderien
L
  • Question
  • La suppliciée
2
Réponses
59
Affichages
1 K
proton
P
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut