Hypnose -> médecine traditionnelle ?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par MOUTBOLOSS, 13 Janvier 2012.

  1. MOUTBOLOSS

    MOUTBOLOSS

    Inscrit:
    16 Décembre 2011
    Bonjour, je voulais savoir si l'hypnose était comprise dans la médecine traditionnelle :?:

    :arrow: Merci d'avance :)
     
  2. redan

    redan

    Inscrit:
    18 Juin 2011
    Non, mais passe peut-être voir un ophtalmo !
     
  3. MOUTBOLOSS

    MOUTBOLOSS

    Inscrit:
    16 Décembre 2011
    Désolé je ne pensais pas que ça allait faire aussi grand. J'ai vraiment besoin d'aide je suis désespérée ! lol
     
  4. undy

    undy

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Qu'est-ce que tu appelles "médecine traditionnelle" ?
    Qu'est-ce que tu veux dire par "comprise dans..."' ?

    Si tu parles de remboursement par sécu/mutuelle, il existe quelques rares cas, éventuellement parce que l'hypnose est "planquée dans le package" :lol: , mais ta demande manque de détails.
     
  5. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Les médecins font de l'hypnose naturellement, sans même s'en rendre compte eux mêmes

    Lorsqu’ils sont dans le monde du médecin face au malade, ou au lit du malade, une relation très particulière se crée, qui permet la démarche thérapeutique

    un contexte très spécialisé d'attitudes, de gestes, de rituels ( qui ont été rebaptisés de protocoles et de référentiels à suivre) qui permettent l' « office » de soin

    ce dans un contexte quasi religieux de vocation soignante : la médecine était autrefois très théâtrale, reprenez les clichés de Claude Bernard enseignant en amphithéâtre ses leçons d'anatomie

    les séances de dissection déclenchent chez les débutants des états modifiés de conscience, de véritables états de transe, qui peuvent aller jusqu’aux malaises syncopaux !

    Au cours de leurs études, les étudiants médecins et para médicaux apprennent à se contrôler devant des situations extrêmement stressantes en adoptant des rituels adaptés pour ne pas être pris par la panique ( qui est un état de transe de protection archaïque de paralysie face à une situation intolérable) et se programmer des comportements de conscience automatique pour rester lucide dans leur fonction soignant dans les situations même les plus extrêmes ( Urgences, SAMU, catastrophes naturelles…)

    Les médecins ont appris et enseignent à leurs internes les comportements de gestion du stress, qui sont comme des conditionnements mais dans lesquels une capacité lucide d'adaptation est présente d’ "hypnose "

    Séparer l'hypnothérapie de la médecine classique permet de la décadrer et de pouvoir contrôler cette conscience d'entrer dans le monde de l'hypnose, alors qu'en fait, dès qu’un médecin enfile sa blouse ou est appelé au téléphone pour un malade ou un soin, il se met déjà automatiquement dans un état mental, de disponibilité, de diagnostic et de traitement, qui est de fait un état hypnotique

    Certains l’ont mieux compris et perfectionnent alors cet outil considéré comme une spécialité d’hypnothérapie »…un peu comme si le fait d’ausculter les poumons ce n’était plus de la simple médecine traditionnelle classique mais de la pneumologie …

    8)


    Mais à l'extrême, ces capacités de manipulation hypnotiques font peur comme avec le Docteur Knock

    http://www.amazon.fr/gp/product/images/ ... 61&s=books

    et pire, qu’un médecin puisse manipuler un autre médecin :

    http://www.youtube.com/watch?v=slH-QO-F ... re=related

    :shock:


    C’et peut-être pour cela que l’ « hypnose » reste une source de méfiance finalement plus chez les médecins que dans le public ?

    :(
     
  6. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Film des plus intéressants que celui du Dr KNOCK :D :D :D
     
  7. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    en médecine, l'hypnose est jamais loin.
    c'est juste pas explicité.
     
  8. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    S'intéresser à l'hypnose permet d'ouvrir une porte sur le mystère de son fonctionnement mental

    Posséder tous les secrets de ce mystère reste le rêve hypnotique le plus élevé...

    :)


    voilà un début de fil de forum qui reflète les désirs et les craintes d'aller plus loin...

    http://forums.futura-sciences.com/neuro ... icale.html

    Comment distinguer le charlatan du thérapeute ?

    8)
     
  9. Ce lien n'apporte pas de clarté sur le charlan du thérapeute ... par contre en lisant les différents commentaires je me rends compte à quel point les personnes sont mal informées de ce qu'est l'hypnose, ou du moins l'hypnothérapie.

    Beaucoup de personnes s'arrêtent à l'état hypnotique, alors qu'un l'état hypnotique n'est qu'un outil permettant un accès et une communication avec l'inconscient bien plus aisé qu'à l'état conscient, ce qui fait une thérapie en profondeur.

    L'hypnose à elle seule n'est pas une thérapie.


    Quand je reprends ce commentaire sur le lien que vous citez :

    Je n'ai jamais été personnellement soigné par hypnose (elle est contraire à mon éthique), mais j'ai vu des dizaines de personnes ayant été "soignées"(jamais pour le tabac même si je sais que cela se pratique), avec plus ou moins de succès .
    Le problème éthique auquel je fais allusion est tout simplement la suggestion
    .

    C'est étrange de lire que cette personne considère l'hypnose contraire à son éthique, en voilà une croyance erronée quand elle dit qu'elle est réfractaire à la suggestion, ce type de commentaire est intéressant pour comprendre sa désinformation au sujet de l'état hypnotique.

    Mais voilà l'hypnose de spectacle ne facilite pas la compréhension et de faire la différence avec la thérapie et l'hypnose de spectacle.

    Les hypnotiseurs de spectacle aime à faire croire ce pouvoir sur l'autre, alors que l'hypnothérapie souhaite redonner ce pouvoir à l'individu afin qu'il gère ses émotions négatives et qu'il puisse créer son propre développement personnel, mais il y a encore du boulot...

    Je constate globalement que l'individu souhaite croire à la magie au sens pur du terme ( la recherche du résultat facile) et aime finalement se faire contrôler mieux que se remettre en cause et travailler sur son pouvoir personnel, c'est le constat que je fais à l'heure actuelle... j'aimerais bien me tromper... :idea:
     
  10. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    [quote="Intemporelle

    Les hypnotiseurs de spectacle aime à faire croire ce pouvoir sur l'autre, alors que l'hypnothérapie souhaite redonner ce pouvoir à l'individu afin qu'il gère ses émotions négatives et qu'il puisse créer son propre développement personnel, mais il y a encore du boulot...


    Je suis d'accord avec cette phrase soulignée.

    Peut être que l'hypnose de spectacle une sorte de préliminaires aussi a cette évolution de conscience pour se rendre compte de nos possibilités.


    Je constate globalement que l'individu souhaite croire à la magie au sens pur du terme ( la recherche du résultat facile) et aime finalement se faire contrôler mieux que se remettre en cause et travailler sur son pouvoir personnel, c'est le constat que je fais à l'heure actuelle... j'aimerais bien me tromper... :idea:[/quote]

    Ta réflexion est "bonne" mais elle tends à disparaître, à évoluer, c'est le principe de l'évolution de conscience et heureusement !

    Que les humains prennent leurs resposabilités et deviennent autonome en récupérant leur propre pouvoir, leur auto gouvernement.

    Ca vient...c'est là, de plus en plus ...

    Plutôt que de constater le négatif, constate aussi le positif, voit les changements petits mais présent qui se développent, voit cette lumière à l'horizon ...
     
  11. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Dans la mesure où l'hypnose est utilisée dans les centres de traitement de la douleur hospitalo universitaires, elle est comprise dans la médecine traditionnelle...
    En activité libérale elle n'est pas remboursée par la sécurité sociale...


    Je vais paraitre un peu dur, mais comment peut on être désespérée et refuser d'emblée de s'investir aussi financièrement dans la recherche d'une solution?
    C'est vrai qu'il y a des cas où c'est vraiment impossible, mais souvent, même pour une personne relativement aisée, la question essentielle semble être: "combien de temps cela va prendre et combien cela va t' il me couter?"
    La solidarité n'étant pas un vain mot sur ce forum, je suis certain que si vous indiquez votre région il se trouvera certainement un hypnothérapeute pour vous aider, pour peu que votre problème entre dans les indications de l'hypnothérapie.
    Pour ma part, si vous êtes dans la région Nord-Pas-de-Calais, vous pouvez me contacter en message privé.
    L'hypnose de spectacle... C'est du spectacle, parfois très bien fait voire didactique, parfois de mauvais gout. Mais tout le monde sait que c'est du spectacle et pour ma part je pense que cela "démocratise" l'hypnose plus que cela ne la discrédite.

    Ce qui discrédite l'hypnose, c'est plutôt la propagande maladroite et mensongère du mouvement se réclamant Ericksonnien:

    - On se démarque de l'hypnose de spectacle ET de l'hypnose classique en disant qu nous on est respectueux de la personne...
    Comme si le respect était une question de technique et non de personne.

    - Vous restez toujours libre d'accepter ou de refuser une suggestion...
    Quand on voit Messmer suggérer une douleur abdominale intense, le public doit douter avec raison de cette affirmation.

    - Vous vous souviendrez toujours de tout ce qui s'est passé pendant la séance...

    Je pourrais continuer longtemps, ce qui est important c'est de comprendre le décalage que ressent le public entre "la toute puissance" de l'hypnose vue en spectacle, qui évoque une certaine crainte et les dangers de l'hypnose, mais aussi une croyance en son efficacité,
    et l'hypnose "light" sans danger mais tout autant efficace qu'on veut lui servir. En plus, celle là est respectueuse.

    Voici une affirmation que l'on devrait toujours avoir à l'esprit.
    On peut être un excellent technicien de l'hypnose, un praticien en hypnose compétant, cela ne fera pas de nous un thérapeute.
    Ce qui explique sans doute pourquoi tant d'hypnothérapeutes sont "formés" et que si peu exercent.
    Plutôt que d'exposer le parcours et les qualités nécessaires pour être thérapeute, il suffit de considérer que l'on peut être un excellent hypnotiseur à 14 ans, à 16 ou 18 ans, mais que l'on ne sera jamais un thérapeute compétant à ces ages.

    L'hypnose est une arme redoutable si elle est utilisée par quelqu'un de mal intentionné, mais elle peut aussi s'avérer catastrophique entre les lèvres de l'hypnotiseur animé des meilleures intentions mais incompétent en thérapie.
     
  12. Oui peut être... mais pour l'instant c'est ce que je constate concrêtement...

    Je sais bien que l'évolution d'une façon générale passe par des grands mouvements de pensées ; néanmoins il ne faut pas perdre de vue que certains comme dans tout essaieront de tirer profit de ces grands changements. Gardez son discernement me semble un atout important.


    Bien sûr que je constate le positif et je ne manque jamais de le dire aux personnes concernées, mais je préfère la réflexion constructive que l'utopie qui ne mène nulle part... :D
     
  13. Triggermind, je partage totalement vos commentaires, notamment votre dernier paragraphe pour lequel je reprendrais votre remarque "Voici une affirmation que l'on devrait toujours avoir à l'esprit."

    Car même un médecin n'est pas forcément un hypnothérapeute compétent et je suis loin de parler de tous les médecins, soyons clairs...

    J'ai une question, vous avez dit sur ce forum que vous étiez médecin, généraliste ? je voulais savoir si vous êtes à présent hypnothérapeute à plein temps ou si vous maintenez des consultations en tant que médecin ? vous pouvez me répondre en mp si ma question vous paraît personnelle...
     
  14. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Mon divorce avec le système de santé, pas la médecine, a été progressif mais continu...
    Il a commencé avec l'apparition des "RMO" références médicales opposables, un mélange de choses évidentes et d'absurdités auquel le médecin doit se soumettre s'il veut rester conventionné, donc que ses patients soient remboursés de la consultation, mais surtout, ce qui est souvent bien plus cher, de ses prescriptions.
    Une grande étape a été ensuite la campagne de vaccination contre l'hépatite B, la première fois qu'on laissait à un labo pharmaceutique la possibilité de faire une pub sur un médicament.
    Campagne publicitaire hautement mensongère sur les chiffres concernant l'incidence, la prévalence et la mortalité de cette maladie.
    Dés le début j'étais contre cette vaccination, et croyez moi, expliquer à une mère qui vient faire vacciner ses enfants que ce n'est pas souhaitable n'est pas chose facile, étant donné les moyens audiovisuels employés par les labos, et l'utilisation de messages teintés de PNL très culpabilisant pour une mère indigne qui ne vaccinerait pas ses enfants.
    Tout cela avec la bénédictions d'organismes "officiels", comme l'OMS ou l'agence du médicament...
    Comble de la cupidité, ce même labo, après que les dégâts liés à cette vaccination aient explosés au grand jours, est revenu à la charge en disant que l'on n'avait pas mis en évidence de problème chez le nourrisson et qu'il fallait vacciner dès l'âge de 3 mois...
    Il faut bien constater que les médecins n'ont plus à leur disposition qu'une information de plus en plus manipulée et orientée, dictée par les groupes financiers qui ont depuis longtemps infiltré les organismes tel que l'OMS.
    Pour ne revenir à votre question je ne pratique plus en médecine classique, bien que je sois toujours habilité à prescrire et que mes prescriptions soient remboursées. En fait je ne soigne que ma famille et mes amis, ce qui représente d'ailleurs fort peu de médicaments!
    L'hypnothérapie est donc ma principale activité, associée à l'ostéopathie, plus précisément l'ostéomyothérapie, presque exclusivement chez l'enfant, dans les problèmes de scoliose, genu varum ou valgum.... et une affection qui est devenue une de mes spécialités, le strabisme de l'enfant.
     
  15. Merci Triggermind, j'apprécie votre votre honnêteté et déterminisme à ne pas vous intéresser à l'aspect financier mais à l'aspect humain.
    Car au sujet de l'empire de la finance pharmacologique, il y aurait beaucoup à dire... et même si je ne suis pas médecin, je ne suis pas crédule et loin de l'être concernant la manipulation en tout genre.

    Mais malheureusement beaucoup vivent dans la peur et donc sont prêt à l'acceptation du n'importe quoi, pourvu qu'on les fasse croire que... rêver que... au lieu d'avoir leur propre raisonnement, convictions, croyances positives...
     
  16. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    merci pour ce partage,

    Triggermind
     
  17. Je pense que le message de Triggermind va au delà du partage, mais une façon de rendre les gens responsable, c'est ce que je ressens et apprécie chez lui comme chez Ivan.
     
  18. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
     
  19. Oratorioo

    Oratorioo

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo)
     
  20. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    je ressens chez vous comme une terrible ambivalence, Intemporelle, qui tourne en frustration mortifère.

    Souhaitez vous fondamentalement vous laisser porter par vos rêves ou bien continuer dans cette analyse permanente qui vous empêche d'y accéder ???

    :roll:
     
  21. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Ma réponse trés orientée pour Moutboloss s'inscrivait dans le contexte de départ de sa demande d'informations sur l'hypnose pour son TPE

    Lien invalide

    8)


    si c'est une demande de thérapie, ce n'est effectivement pas ici un forum de thérapie, comme une certaine Métaphore avait d'ailleurs autrefois moulte fois insisté pour nous le démontrer
     
  22. Désolée Surderien, mais je ne reconnais en rien ce qui peut vous amener à une telle réflexion me concernant :shock: , et donc cela n'engage que vous...
     
  23. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Et pourtant ce n'es pas le seul.
     
  24. Oh vous savez sur un forum, il y a toujours des opposants, des réfractaires à ce qui pourrait les déstabiliser ... ou renforcer leur amertume...

    Sur ce bonne journée. :D
     
  25. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    La suggestion ici serait un problème de manipulation. Et la manipulation peut être souhaitable ou non. Du côté de l'éthique le système de pensée, de croyance, l'école dont on est le plus proche va influencer les connotations associées à un mot et ce qu'il recouvre. La manipulation pour certains va évoquer l'emprise, la prise de décision à la place de l'autre. Dans une optique Palo Alto/humaniste/systémique on considérer que qu'on le veuille ou non la relation, la présence d'un autre, nous influence forcément. D'un point de vue Ericksonnien le tout va être d'utiliser la manipulation afin d'aider le patient et d'ouvrir ses possibilités au lieu de les fermer comme on pourrait le voir avec un gourou.
    Encore une fois il ne faut pas confondre l'outil et la pratique.

    A la fois dans cette réponse il y a quelque chose qui me souffle à l'oreille que pour dire cela il faut ne pas connaitre l'hypnose et pourtant je me souviens bien m'être fait la réflexion en lisant des articles d'Erickson que je ne ferai pas ce genre de choses (même si j'en étais capable) parce que ça me semblait trop manipulateur/mensonger (même si c'était fait dans le but d'aider et que ça fonctionnait).

    Mais rejeter toute l'hypnose à cause des suggestions, je trouve ça dommage car elle peut apporter beaucoup et si, effectivement on a peur de..., on peut quand même faire des choses sans trop de risque.

    Tout à fait d'accord avec vous deux.
     
  26. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    J'ai oublié de répondre à la question du post ^^.

    Dans quelle médecine traditionnelle? Mais sinon oui, avec d'autres formes, plus ou moins visibles, profondes etc.

    Vaudou, transes au cours de danses sur des rythmes de percussion*, le rebouteux dans les villages qui impose les mains et "chasse" le problème, le sorcier, le guérisseur, la sorcière, le chamane, le druide, l'exorciste... Dans l'imaginaire collectif ils sont investis d'un pouvoir, sur toute la population je pense qu'on peut sentir à travers eux un effet Pygmalion, un pouvoir de fascination, un boost d'effet placebo...

    *K. Finel avait fait une remarque que j'avais trouvé très intéressante sur le fait que nous étions maintenant et dans nos sociétés essentiellement sur des transes liées aux mots, mais que d'autres pouvaient exister, il citait justement les rythmes
     
Chargement...