1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnose sur des proches

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Nounet, 29 Décembre 2016.

Tags (Mots clés):
  1. Nounet

    Nounet Membre

    Inscrit:
    26 Avril 2016
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Strasbourg

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Après plusieurs lectures et de nombreuses heures passées à me renseigner je pense enfin m'essayer à l'hypnose.

    J'ai lu plusieurs fois sur le forum comme dans des livres que l'hypnose sur des proches n'étais pas forcément le plus recommandé... Pour débuter il me semble pourtant beaucoup plus simple d'essayer sur son entourage proche. Il m'est bien sûr évident de penser que mes proches ne me verront pas immédiatement comme un hypnotiseur et qu'ils feront "tout" pour "résister", ne pas y croire... Cependant il me semble aussi que ces mêmes proches sont les plus faciles à convaincre d'essayer d'y croire, et par conséquent il pourrait être plus "simple" pour un débutant (que je suis) de démarrer l'apprentissage de l'hypnose.
    Qu'en pensez-vous ? Qui sont les premières personnes que vous avez essayé d'hypnotiser ? Amis, famille, inconnus...

    Merci d'avance pour votre aide et vos conseils.
     
  2. Nossolar

    Nossolar Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Messages:
    796
    J'aime reçus:
    323
    Points:
    3980
    Localité:
    Belgique
    Bonjour,

    Il y à moyen de le faire sur des proches, bien sur ils n'ont pas l'habitude de nous voir avec le costume de l'hypnotiseur, ce qui peut parfois discréditer, mais pas toujours !
    Perso j'ai commencé avec ma femme, au début quelques soucis, puis on s'auto-évalue, on corrige la on s'améliore.

    A toi a montrer que tu maîtrises bien ton sujet (sujet n'étant pas la personne, mais bien avoir un discours hypnotique)

    Bien sur il faut qu'ils veulent aussi réellement se faire hypnotiser !
    S'il joue en mode défi, alors cela va être plus compliqué.
     
    Prudence et hibou13 aiment ça.
  3. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1635
    J'aime reçus:
    468
    Points:
    4880
    Tu peux essayer bien entendu..
    Amener ça à des proches comme étant une expérience sympa, décontracté, un jeu ou leur demander simplement de "t'aider", c'est pas mal du tout.
    Quand on parles de difficultés avec les proches, c'est plutôt quand il s'agit de psychothérapie, un problème profond ou un peu grave. Alors c'est vraie que les proches peuvent avoir du mal à ce "lacher" et toi un peu de mal à être "objectif" ou trop dans l'affectif ou l'empathie.
    Par contre, leur proposer juste de tester une séance comme une super expérience de relaxation et de bien être, peut être super. Il faut juste leur demander de "jouer le jeu" de bon cœur.
    Il es aussi plus facile de les convaincre à partir de choses "peu grave", douleur, stress, petit soucis du quotidien (sommeil, énervement ...)
    Pour toi c'est tout benef, tu prend de l'expérience et de la crédibilité petit à petit à leur yeux.
     
    Nossolar et Prudence aiment ça.
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3790
    J'aime reçus:
    496
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Tout à fait d'accord avec les deux interventions précédentes.
    J'ajoute juste que ça dépend de tes rapports avec eux, je pense surtout à la famille où les rôles peuvent empêcher l'hypnose, ainsi que les personnalités. Disons que ce n'est pas forcément le truc à essayer avec quelqu'un qui plombe les autres, ou te considèrerai comme le petit dernier de la famille qu'il verra toujours comme un gamin, ou avec qui il y a un conflit larvé...
     
    Nossolar et hibou13 aiment ça.
  5. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    970
    J'aime reçus:
    276
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    Perso la première personne qui a testé l'hypnose,c'est moi ,pour comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas,
    puis les patients volontaires;l’intérêt étant d'apprendre comment ils fonctionnent et mieux les connaitre pour les aider au mieux
    la famille une seule fois pour le fun:lévitation,métaphore de l'arbre,avec quelques suggestions
    Puis sous prescription médicale,et là les difficultés ont commencé avec son lot de personnes peu motivés,résistantes ect..
    J'ai appris à les gérer ou à leur dire de revenir quand elles seront prêtes pour travailler par elles mêmes..
    avec les thérapies brèves,quelques séances suffisent et elles ne reviennent plus,c'est le pied!
     
    Prudence apprécie ceci.
  6. Nounet

    Nounet Membre

    Inscrit:
    26 Avril 2016
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Strasbourg
    Bonjour,

    Merci à tous pour vos retours !
    Je vais donc voir avec ma chérie si elle veut bien être mon premier partenaire pour débuter.
    Je vous tiendrai au courant de mes premiers essais.

    Cordialement
     
  7. bregier13

    bregier13 Membre

    Inscrit:
    23 Juin 2016
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    280
    Localité:
    Grans
    Mon épouse m'a hypnotisé, il y a plus de 40 ans, et je suis toujours en transe !
    Amicalement,
    Gérard.
     
    Lut, Nounet, Snooze et 1 autre personne aiment ça.
  8. weigel

    weigel Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2016
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    380
    Localité:
    guebwiller
    Nounet. Permettez-moi d'apporter ma réflexion personnelle.
    1) Qu'entendez-vous par hypnose ? est-ce du domaine qui relève de l'hypnose spectacle, dans ce cas, je ne suis pas compétent pour répondre.

    2) si c'est de l'hypnose qui vise la relation d'aide, je suggère en premier lieu une formation spécifique à l'hypnose au moins niveau technicien, mais niveau praticien et maître praticien, c'est mieux. Une bonne formation vous permet de repérer notamment les gens qui ne peuvent pas être hypnotisés : ceux qui ont une psychose car seul un psychiatre peut s'en occuper. Il peut y en avoir autour de vous, de nous, des proches, des amis… sans qu'on le sache réellement. C'est un principe de précaution préliminaire car une séance d'hypnose mal gérée peut virer à la catastrophe.

    3) Faire de l'hypnose pour des proches ? Je dirais qu'il y a la règle et l'exception à la règle.
    La règle.
    Je pense qu'il y a un rapport symbolique entre le praticien et le consultant (sujet en consultation) qui serait de l'ordre de la relation père-mère symbolique et enfant. Ce qui exclurait les séances d'hypnose avec une personne (épouse, époux, maîtresse, amant) avec qui il y aurait une relation "consommée". Symboliquement, cela équivaudrait à un "inceste symbolique", je dis bien symbolique et non juridique.
    D'autre part, il y a la valeur symbolique de l'argent (on le sait depuis ce cher Freud !?) dans une relation d'aide pour que le sujet puisse atteindre l'objectif fixé en lien avec la problématique. Ce qui me rend perplexe par rapport aux séances à titre gracieux. Le prix de la séance tient compte de la valeur que s'accorde le sujet à lui-même.

    L'exception.
    Bien entendu, la règle ne peut pas s'appliquer quand on commence l'hypnose. Les proches (famille, amis…) volontaires (et non réfractaires, c'est la condition sine qua non) sont à portée de main pour que nous puissions nous exercer au début, essayer les inductions, les métaphores, les suggestions. Je suis passé par là. Lors de la formation dans le centre de formation Hypnosalys (hypnose mixte), pour le mémoire professionnel qui est une des épreuves d'évaluation de l'application de la méthodologie pour la validation du titre de Maître praticien en hypnose, nous devions conduire des séances réelles d'hypnothérapie avec au moins un consultant. Donc forcément c'est un proche, une connaissance qui accepte les règles du jeu. Personnellement, durant ma formation, j'ai pratiqué l'hypnose avec mon épouse sans que cela pose un problème symbolique ;) ; j'ai hésité à faire une régression d'âge à mon fils (adulte). Vous trouvez rapidement le cadre d'entraînement et les limites : celle de la nécessité de la "neutralité bienveillante" inhérente à tout praticien en hypnose, parfois difficile quand on est lié affectivement avec un proche.

    Ces quelques lignes pour attirer d'aune manière générale l'attention sur la puissance de l'hypnose et donc pour ne jamais jouer à l'apprenti sorcier. C'était la ligne de conduite que je m'étais fixée. Avec un peu de clairvoyance et de formation, vous découvrirez la force de cet outil qu'est l'hypnose.
     
  9. lourippe

    lourippe Membre

    Inscrit:
    9 Juillet 2016
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    190
    Localité:
    izon
    J'ai déjà fait des séances rapides sur des membres de ma famille, mais sur la famille proche comme mes enfants jamais. De toute façon mes filles m'ont clairement dit qu'elles ne voulaient pas. Par contre elles m'ont vu faire une séance hypnose sur leur cousine et la grande m'a dit ça lui avait fait peur.
     
  10. Nounet

    Nounet Membre

    Inscrit:
    26 Avril 2016
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Strasbourg
    Weigel,

    Merci pour cette réponse très détaillée.
    Dans un premier temps mon approche de l'hypnose n'est qu'une simple curiosité, qui m'a donné de plus en plus l'envie de m'y essayer. Donc cette première approche s'apparenterait plutôt à de l'hypnose de spectacle (tester pour comprendre le fonctionnement des tests de suggestibilité, inductions puis premiers "petits" phénomènes hypnotiques). Après, on verra en fonction des résultats de mes premiers essais...

    En tout cas, merci à tous pour vos retours!

    Voilà maintenant le résultat de mon premier essai ! Il s'est avéré fructuant, enfin en partie... J'ai essayé de construire un pré-talk suffisement convaincant pour que ma compagne ait réellement envie de m'aider, de jouer le jeu. C'est donc là que j'en reviens à l'avantage potentiel d'avoir un proche comme partenaire et non un "inconnu" !
    Après, j'ai essayé une induction "butterfly". Je pense l'avoir réussi après avoir vu le visage de ma compagne se détendre, s'abaisser mais surtout constater une forte activité de ses yeux sous ses paupières fermées. Je reste un autodidacte grand débutant. Il ne m'est donc pas aisé de constater la réussite où non de mon indiction. Mais cette forte activité des yeux paupières fermées m'a beaucoup déstabilisée ! C'est sûrement bête à dire mais bien que très confiant quand à ma potentielle réussite j'ai été surpris et je pense avoir attendu trop longtemps avant l'approfondissement.... Ma compagne est sortie très rapidement de cette transe (au bout de 4-5s) en m'expliquant ma potentielle erreur : elle se sentait relativement bien dans ce (court) état de transe mais au bout de quelques secondes sans entendre ma voix elle a réalisée que la télévision qui était allumée dans la pièce à côté l'a "perturbée" et elle est sortie de cet état de transe rapidement.

    Voilà pour ma première expérience qui mérite bien évidemment d'être travaillée longuement pour pouvoir progresser.

    Merci à tous pour votre aide et conseils.

    Nounet
     
Chargement...