Formation Hypnose

Installation en tant qu'hypnothérapeute

  • Initiateur de la discussion Hikari
  • Date de début
jamesmamx
jamesmamx
Membre
messages
291
Points
3 910
Age
40
Localisation
Lyon
Prudence à dit:
Les hypno que je connais se présentent essentiellement comme "hypnothérapeutes", je ne pense pas qu'ils se sentent en danger
Je le pense aussi, cette jurisprudence date de l'époque où la loi avait été mise en place donc j'imagine que plusieurs personnes ont eu un rappel à la loi dans le but de dissuader les autres.

surderien à dit:
Se déclarer hypnothérapeute parce qu'on s'est simplement mis dans l'hypnose de se croire "thérapeute" c'est pathologique +++
J'adore :D
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Je viens de voir une vidéo de chirurgie de carotide sous hypnose par un "anesthesiste hypno-praticien"
Cette terminologie va- t-elle entrer dans l'histoire ?

Il ne fait pas de la "thérapie" mais, comme il l'explique, de la "communication suggestive"

Je trouve cet anesthésiste pro-sympa : il est, comme on dirait, un hypno-bienfaisant +++

J'en ai retrouvé une plus ancienne sur un site public mais là c'est noté hypnothérapeute...
** Lien externe en erreur **

:)
 
Dernière édition:
moune
moune
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 641
Points
7 260
Localisation
France
Singin à dit:
hypno-ressourceur
hypno-bénéficateur
hypno-positiveur
hypno-bienêtreur
Pas mal tous ces termes ,mais les gens ne les chercheront pas sur internet...
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
On peut mettre sur son site

Je ne suis pas thérapeute parce que c'est interdit par la loi, je ne fais pas de thérapie parce que c'est aussi interdit par la loi, mais je pratique l'hypnose et je me définis par ma formation comme étant hypno- et on met tout ce qu'on veut après.
Si quelqu'un cherche à thérapeute ou thérapie, il y a une possibilité qu'il trouve le site. :)
 
  • J'aime
Nossolar
Nossolar
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 257
Points
6 460
Localisation
Belgique
En fait en lisant ce post je me rend compte que je ne sais pas ou ne comprend pas quelle différence il y a entre un hypno-praticien ou un hypnothérapeute.

Pourquoi ou dans quel cas une personne doit aller voir l'un et pas l'autre ?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Nossolar à dit:
En fait en lisant ce post je me rend compte que je ne sais pas ou ne comprend pas quelle différence il y a entre un hypno-praticien ou un hypnothérapeute.

Pourquoi ou dans quel cas une personne doit aller voir l'un et pas l'autre ?
Si elle est malade, elle va voir un hypnotherapeute pour apprendre à ne plus l'être...
:(

Si elle est en forme, elle va voir un hypno- praticien pour apprendre à le rester ...
:p
 
  • J'aime
Prudence
Prudence
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 893
Points
9 260
Localisation
Nancy
Nossolar à dit:
En fait en lisant ce post je me rend compte que je ne sais pas ou ne comprend pas quelle différence il y a entre un hypno-praticien ou un hypnothérapeute.

Pourquoi ou dans quel cas une personne doit aller voir l'un et pas l'autre ?
C'est pareil, c'est un problème de droit d'utiliser des mots mais qui est mal connu alors c'est encore plus pareil :p
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Le thérapeute traite la partie malade

Le praticien aide à mobiliser l'énergie de la partie en forme pour assurer la guérison

En d'autres termes, un praticien est un guérisseur à part entière : il pète la forme pour soigner ses malades !

C'est donc pas pour rien que j'ai choisi de devenir Praticien Hospitalier : il faut soigner l'hôpital et bien s'occuper des infirmières pour leur donner l'hypnose...

:p


PH = Praticien Hospitalier = médecin, chirurgien ou pharmacien des hôpitaux.
 
Dernière édition:
Nossolar
Nossolar
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 257
Points
6 460
Localisation
Belgique
surderien à dit:
Si elle est malade, elle va voir un hypnotherapeute pour apprendre à ne plus l'être...
:(

Si elle est en forme, elle va voir un hypno- praticien pour apprendre à le rester ...
:p
Oui mais si elle pense qu'elle n'est juste pas en forme alors qu'elle est malade ?
Ou qu'elle pense qu'elle est malade alors qu'elle n'est juste pas en forme ?

Dans le cas ou elle est malade et pas en forme, elle doit trouver un hypnotherapeute-praticien :D

Sans rire maintenant je comprend mieux !

En fait c'est comme il y a quelques années durant une réunion un japonnais nous disait de changer une pièce mécanique par une autre.
On lui a demandé "Mais qu'elle est la différence entre ces pièces ?" on a eu comme réponse en anglais "This is the same parts, but different !" (traduction c'est la même pièce, mais différente)
Autant vous dire que tout le monde a éclaté de rire, puisque cette pièce était sensée être meilleure que l'ancienne :)
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Nossolar à dit:
Oui mais si elle pense qu'elle n'est juste pas en forme alors qu'elle est malade ?
Ou qu'elle pense qu'elle est malade alors qu'elle n'est juste pas en forme ?

Dans le cas ou elle est malade et pas en forme, elle doit trouver un hypnotherapeute-praticien :D
Mais que même si on se trouve en forme, c'est qu'on est peut-être malade,
et que même si on ne se trouve pas en forme, c'est pas forcément que c'est que dans la tête,
çà vaut toujours mieux d'aller consulter son médecin traitant, que d'aller directement voir un hypno.

Signé Docteur Knock.

:D
 
Hikari
Hikari
Membre
messages
27
Points
960
Age
33
Localisation
Bordeaux
Je dois dire qu'après avoir lu toutes vos réponses, je me sens perplexe et un peu irritée.
Je trouve d'une grande idiotie de lire et relire qu'il faut aller voir tout d'abord quelqu'un qui est un professionnel de santé ayant été formé à l'hypnose car sous entendu les autres ne sont pas fiables.
Pour avoir vue certains thérapeutes formé à l'hypnose et leur séance et les séances de mon professeur, non professionnel de santé, il n'y a pas photo.
L'un est rigide et fermé, l'autre est tout l'inverse. Je ne parle même pas des psychiatres et psychologues qui à part coller une ribambelle de médicaments ne servent à rien. Bien entendu, je parle de mon expérience personnel et donc, cela n'engage que moi.

L'hypno...Praticienne, donc, que j'ai été voir en séance et qui à ouvert son école récemment, colle parfaitement à ma personnalité, mais je me dit que sans avoir fait de "grandes" écoles, je ne serais peut être pas crédible, même si ses cours me semblent tout à fait correct et que l'approche est différente de tout ce que j'ai pu voir.
Du coup ma question est de savoir s'il est préférable d'avoir des certificat d'écoles connues ou bien ce n'est pas forcement nécessaire ?
 
  • J'aime
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Hikari, j'ai participé à faire déraper votre sujet et je le regrette mais je pense qu'actuellement l'on case l'hypnose à toutes les sauces et que la thérapie est galvaudée dans un certains nombre de formations qui vendent du bien être et du développement personnel comme solution à tous les déçus du système de santé conventionnel.
Ces formations théoriques n'ont pour la plupart que très peu de bases cliniques et somatiques et cela finit par ressembler aux manipulations psychologiques pseudo scientifiques de la scientologie ou de la biologie totale qui utilisent elles aussi la transe hypnotique mais de manière détournée
Je pense que l'hypnose est un formidable outil de communication suggestif et motivationnel notamment pour les soignants formés aux soins thérapeutiques cliniques
Un minimum de formation en physiologie et en physiopathologie avec des stages cliniques au contact de vrais patients est un préalable indispensable pour faire de la thérapie
l'hypnose est un outil complémentaire de thérapie et ne sera jamais une thérapie à elle seule.
Ainsi la thérapie comportementale et la gestion émotionnelle, tout comme l'art thérapie font partie de l'éducation et de la gestion de l'hygiène de vie et non du traitement de maladies.
Un abus de langage qui fait que le grand public ne s'y retrouve pas.
Au grand bonheur des déviants.
 
Dernière édition:
  • J'aime
moune
moune
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 641
Points
7 260
Localisation
France
Quand je lis les statistiques de la dernière hypnothérapeute ,je suis perplexe et j'aimerais la voir à l’œuvre avec les douloureux chroniques que je rencontre tous les jours
Hier encore,une patiente s'étant trompée de jour est venue en me disant:"vite,vite j'ai le kiné après!
Je lui ai répondu:vous ne serez pas en retard car je ne vous prendrais pas aujourd'hui ,car ce n'est pas le jour de votre rendez vous
elle s'est mise en colère annulant son rdv du 9 mars(confusion du mois!)en disant plusieurs fois:j'hallucine!
Elle devais avoir l'enseignement du TENS(1h),puis un mois après des mésoperfusion(1h chaque semaine pendant 5fois)
Comment aurais pu la faire avec autant d'empressement,elle me faisait penser au lapin d'Alice au pays des merveilles
J'en ai fait part à mon boss en lui disant que je l'avais perdue et que de toute manière j'en avais trop des patients,alors une de moins.....!
 
  • J'aime
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Mon prof de philo, mon prof de psycho, mon éducateur sportif, mon formateur de secourisme, mon prof d'éthique m'ont fourni des connaissances vitales.
Ce n'était pas de la thérapie, mais çà m'a beaucoup aidé ensuite, dans mes études de médecine, à apprendre avec hypnose.
je me rends compte maintenant de cette complémentarité indispensable.
Je ne me dirais pas pour autant que tous les médecins sont hypnopratiquants.
Mais je reconnais que les bons hypnos ont de bonnes connaissances générales, y compris en conseil thérapeutique.
Et ils travaillent en réseau avec leurs partenaires : sociaux, médicaux, para-médicaux...

Je dirais qu'ils savent se compléter et compléter l'autre avec des informations guérissantes.

:cool:
 
Dernière édition:
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Je dirais que tout est lié et que vouloir cloisonner, c'est comme essayer de s'approprier quelques mètres d'une rivière.
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Du coup ma question est de savoir s'il est préférable d'avoir des certificat d'écoles connues ou bien ce n'est pas forcement nécessaire ?

Là où j'ai le plus appris c'est lors de mes remplacements d'infirmier en équipe, mes stages pratiques d'observation aux urgences la nuit du samedi, et en SAMU +++
En bref le compagnonnage au contact du malade : apprendre sur le terrain avec des collègues déjà formés, c'est génial.
Pour moi les formations diplômantes actuelles deviennent trop virtuelles, trop éloignées de la réalité de terrain.
Les diplômes sont des supports "hypnotiques" : ils rassurent le diplômé et il se les affiche pour se "cautionner" auprès des patients.
L'essentiel est ailleurs...
 
  • J'aime
moune
moune
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 641
Points
7 260
Localisation
France
surderien à dit:
Les diplômes
oui ,mais ils sont nécessaires pour pratiquer
Dans l'école où j'ai été formée,la prof disait" l’hypnose est un outil pour faire ce pour quoi vous êtes formés"
et plus je pratique,plus je comprends ce qu'elle a voulu dire...
L'hypnose "sèche" sans rien avant ou après ,ne serait que des protocoles appris par cœur_du vent uniquement et rien au bout
..ici, j'essaye de leur apprendre l'auto hypnose,mais ne n'ai pas 100/100 de réussite
encore tout à l'heure,la patiente m'a dit ne pas avoir le réflexe de l'utiliser
c'est son choix,nous lui avons proposé autre chose aujourd'hui
le patient doit adhérer aux soins
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
"L'hypnose est un outil pour faire ce pour quoi on est formé "

Je suis tout à fait d'accord avec toi
 
jamesmamx
jamesmamx
Membre
messages
291
Points
3 910
Age
40
Localisation
Lyon
Hikari à dit:
Du coup ma question est de savoir s'il est préférable d'avoir des certificat d'écoles connues ou bien ce n'est pas forcement nécessaire ?
Oui car les écoles réputées (il y en a peu en France) vous assure une qualité d'apprentissage que les autres écoles n'ont pas.
De plus le diplôme d'une école réputée rassure le patient et crée un climat propice à la guérison.
 
AllyPsy
AllyPsy
Membre
messages
4
Points
640
Localisation
L HAY LES ROSES
Bonsoir,

Je me suis inscrite sur ce forum afin de pouvoir avoir un coup de main dans mes recherches. En effet, après avoir retourner Google, des questions subsistent.

Je vous présente ma situation : Je suis diplômée d'un Master 2 en Psychologie Sociale (Université de Rouen et Paris 8), j'ai choisi la Psychologie Sociale et du Travail car les filières Clinique et Patho était bouchées ! J'ai exercé durant 8 ans au sein de divers services RH.
Ma dernière expérience à laquelle j'ai mis fin en Décembre 2015, m'a ouvert les yeux sur mes aspirations professionnelles. En effet, en reflexion depuis maintenant plus d'un mois, je souhaiterais suivre la formation chez PSYNAPSE d'Hypnothérapeute (Plusieurs modules de Technicien à Maitre Praticien, avec Hypnose Enfant, Poids & Tabac et Psychopatho - clinique), tout ca pour un peu plus de 7000e. En parrallèle, je ferais une formation Reiki car je suis très attirée par ce format de médecine douce.
Sachant que par la suite je souhaiterai également faire une formation PNL et Deep Neural Repatterning (donc encore beaucoup d'argent).

Première question : Que pensez vous de cette formation ? Avez vous été indemnisé par Pole Emploi pour ces formations ? Touche t'on toujours une allocation chômage ?

Je souhaiterai par la suite m'installer en libéral, cependant autant être honnête, sans aucune clientèle les débuts vont être plus que difficiles.....
Quels conseils pouvez vous m'apporter ? Comment construire sa clientèle ? En combien de temps ? A qui m'adressez ?
Dois je dès maintenant contacter des centres dejà existant ? Que pensez vous d'exercer à son domicile ou au domicile des patients ? (Mon appartement actuel ne me permettant pas de recevoir chez moi). Quel prix pratiquer ?
J'ai regardé les statuts et je pense opter pour celui d'auto entrepreneur qui me semble le plus intéressant.

Ce sont tout un tas de questions, mais je ne peux pas vraiment me planter sur ce coup, c'est un gros enjeu financier, vivant seule et en région parisienne autant vous dire que ce n'est pas évident.

Merci par avance pour l'ensemble des réponses qui seront apportées à ma demande.

Allison
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Bienvenue Allison
En première reflexion, êtes vous plutot branchée entretien social type "médiation" pour personne en difficuté ou vous voyez vous plus en "contact" avec les personnes malades ?
 
flo1335
flo1335
Membre
messages
23
Points
1 110
Localisation
marseille
  • Bonjour Allison, pour te répondre sur la formation Psynapse, je te conseil tout d'abord de faire le tour de tout les instituts de formations afin de voir un peu ce qui pourrait te convenir le mieux...Mais personnellement j'ai suivi le cursus "technicien/praticien" en hypnose ericksonienne chez Psynapse à Marseille, et ils sont extrêmement efficace et ont une excellente pédagogie.
 
  • J'aime
AllyPsy
AllyPsy
Membre
messages
4
Points
640
Localisation
L HAY LES ROSES
Bonjour Flo, merci beaucoup pour ta réponse, j'ai fait le tour des différentes formations, et c'est le programme qui m'intéresse le plus chez Synapse. Mais une question me tarode, doit t-on réaliser le grade Maitre praticien pour s'installer ?
Car par exemple pour le reiki, maitre praticien est pour celui qui veut enseigner par la suite.

Bonjour Surderien, pour répondre à ta question, je me sens de faire les deux, en effet, je suis très ouverte sur la méditation et ma formation ainsi que mon expérience personnelle me permettent d'être en contact avec les personnes malades.
J'aimerais bien à terme pouvoir développer les deux approches afin de toucher un plus grand nombre de clients.

J'ai fouillé un peu la toile, j'ai trouvé sur Paris des locaux qu'il est possible de louer à l'heure, donc voilà un point en moins qui suscitait une crainte.
Au moins le temps de pouvoir vraiment m'installer....

Quelle fut votre expérience à vous deux concernant votre installation ? En combien de temps avez vous construit votre clientèle ? Qu'est ce qui fut le plus difficile au début ? Je prends tous les conseils.....

Bonne soirée,

Allison
 
flo1335
flo1335
Membre
messages
23
Points
1 110
Localisation
marseille
Le niveau de maître praticien est bien évidement conseillé si tu veux t'installer, mais pas obligatoire...ces certifications en hypnose me font un peu penser a l'obtention du permis de conduire...le fait de l'avoir ne fait pas de toi un bonne conductrice, c'est l'approfondissement de l'enseignement et la pratique qui te donneront ce niveau...donc oui continue à te former...que ce soit dans des des centres de formations, par toi même... N'hésite pas aussi à rencontrer des personnes qui ont la même passion et qui souhaitent partager leurs connaissances avec toi...c'est un univers passionnant
 
  • J'aime
AllyPsy
AllyPsy
Membre
messages
4
Points
640
Localisation
L HAY LES ROSES
J'irais alors jusqu'au bout de la formation.
Oui je sais que c'est en pratiquant que l'on se forme.... même si j'ai été très bonne conductrice dès l'obtention de mon permis de conduire lol
En dehors de la formation, je ne sais pas trop comment rencontrer les personnes avec la meme passion.
Autant dans le spirituel j'ai un groupe d'échange, autant dans tout ce qui est thérapie brève, outre les forums je ne sais pas comment procéder.

Tu es installé flo ?
 
moune
moune
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 641
Points
7 260
Localisation
France
J'ai suivi la formation du Reiki(deux niveaux),mais je ne l'utilise plus maintenant;
car l'approche de l'hypnose est beaucoup plus vaste et intéressante
que se soit en conversationnel ou en traditionnel.
L' intérêt du R serait(pour moi) davantage dans les centres de relaxation, zen ....spa...
Avec les bagages que vous avez,il me semble superflu
Je suis infirmière,ayant de Du d'hypnose médiale travaillant dans un centre de traitement de la douleur en structure hospitalière
L'installation me tente aussi, pour m'échapper de ce milieu trop structuré et étroit
J'envisage de dégager une journée l'année prochaine pour faire plus d'hypnose
Attention à la location des bureaux à l'heure,car vous risquez de déborder ou de vous stresser par rapport au temps,
parfois les gens se révèlent avec l'hypnose et nous engageons un travail qui dépasse le créneau horaire.
Prudence prévoit toujours 30mn de pause entre deux rendez-vous pour se ressourcer ou pour absorber le dépassement
Après pour rencontrer des personnes pratiquants,il existe plusieurs moyens:
des café-hypno dans plusieurs régions,des forums,vous pouvez créer un groupe avec des personnes de votre région,des soirées visios avec trans hypno(vous pouvez proposer un thème pour échanger

http://www.afhyp.fr/medias/hypnocafe
Bonne continuation et échanges
 
  • J'aime
AllyPsy
AllyPsy
Membre
messages
4
Points
640
Localisation
L HAY LES ROSES
Bonjour Moune,

Merci beaucoup pour ta reponse.
Tu as egalement un joli parcours.

Pour le Reiki, c'est pour l'approche plus spirituelle, énergétique.
Je compte faire la formation en hypnose dans un premier temps et par la suite compléter.

Je vais regarder pour les échanges :)

Merci encore

Bonne journée,

Allison
 
Hikari
Hikari
Membre
messages
27
Points
960
Age
33
Localisation
Bordeaux
Je comprend parfaitement le point de vue du patient, mais je sais aussi que l'école que vient d'ouvrir celle avec qui j'ai fait des séances personnelles propose une approche classique de l'hypnose mais aussi différente sur certains points.
Je venais sur ce forum pour être encore plus motivée avec les conseils et finalement, même si je reste motivée, je me dit que si l'on a pas une formation médicale en plus de l'hypnose, les médecins comme pas mal, ne reconnaissent pas forcement le travail fournit et les compétences de la personne :(
Je sais parfaitement que l'hypnose n'est pas un traitement médical mais un complément ou une alternative pour certaines personnes souhaitant arrêter de fumer par exemple, mais quand je me rappel un psychiatre disant à quelqu'un que je connais, des choses laissant assez perplexe et que le patient devait "recadrer", et un que j'avais vue me regardant en me disant "ce n'est rien, je vous prescrit tel médicament"... Ca m'a confirmé que les psy n'étaient pas pour moi. J'ai trouvé ce que je cherchais avec ma prof actuelle, sans médicaments car je n'en voulait pas car ils n'étaient pas nécessaires selon moi pour soigner une dépression suite à un traumatisme. Alors quand je lis sur le net que les formations à l'université sont faites pour limiter les "charlatant" qui n'ont pas de diplôme médical exercer... Je dois reconnaitre que je trouve ca gonfé.
 
Singin
Singin
Membre
messages
849
Points
5 560
Hikari à dit:
Alors quand je lis sur le net que les formations à l'université sont faites pour limiter les "charlatant" qui n'ont pas de diplôme médical exercer... Je dois reconnaitre que je trouve ca gonfé.
C'est vrai qu'il y a des charlatans dans les thérapeutes - euh, on ne sait plus comment les appeler maintenant - qui n'ont pas les diplômes médicaux officiels.
Mais il y en a aussi dans les psychiatres et psychologues qui ont une jolie enseigne sur la façade et plein de diplômes officiels aux murs.
Alors, en tant que patient, comment ne pas se fourvoyer ?
Parce qu'une fois que le thérapeute a fait des dégâts, c'est le patient qui en subit les conséquences, :( et cela, que le thérapeute ait des diplômes officiels ou non ?
Un diplôme ne peut donc pas être un critère de choix et dire qu'un diplôme non-officiel est synonyme d'incompétence est une absurdité tout autant que prétendre qu'un diplôme officiel est, quant à lui, synonyme de compétence.
La compétence à soigner, à aider, à comprendre, ne dépend pas des diplômes, mais des qualités humaines de ceux et de celles qui ont obtenu les diplômes.
Et pour ça, il n'y a pas de diplômes.
 
  • J'aime
jamesmamx
jamesmamx
Membre
messages
291
Points
3 910
Age
40
Localisation
Lyon
Hikari à dit:
je me dit que si l'on a pas une formation médicale en plus de l'hypnose, les médecins comme pas mal, ne reconnaissent pas forcement le travail
Tout est relatif, est ce que le secteur de la santé doit être réservé aux médecins ? Non; Mais travailler dans ce domaine impose d'avoir une grande connaissance car la responsabilité est tout aussi grande.
Il faut comprendre le fonctionnement du cerveau et du corps pour pouvoir les soigner.

Beaucoup d'apprentis praticiens ne possèdent pas ces connaissances, et sont perdus dés qu'on leur parle de psychopathologie, de troubles bordeline, de neuroscience, de cortex visuel, aires corticales occipitales, lobe pariétal ... D'ailleurs bon nombre de praticiens formés "à la va-vite" seraient incapable de reconnaitre une personne psychotique.

Les diplômes ne font pas tout mais l'apprentissage perpétuel est nécessaire. Rien n'est jamais acquis, tout est à découvrir.
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
REJOINDRE LA COMMUNAUTÉ MAINTENANT
Haut