1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

je cherche petit script anesthésie

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Hypnopotam, 13 Janvier 2013.

  1. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1350

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    je cherche un petit script d'aneshésie , savez vous ou je pourrais en trouver ?
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Dans ta tête, en créer un, non ?
     
  3. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1350
    oui en effet j'y avais pas pensé!Très judicieux! as tu deja fait des essais pour des anesthésies ?
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Sur moi même, oui... Et une autre fois avec Prudence.

    Nous connaissons à peu près tous l'anesthésie dentaire.. Donc on peut facilement partir de là. (sauf pour Prudence qui ne connaissait pas)

    On peut aussi anesthesier une main, ensuite passer à l'endroit du corps désiré (anesthésie en gants)

    L'anesthésie locale telle que je la perçois, et l'ai perçu ne se définit pas par "vous ne ressentez absolument plus rien" au niveau suggestion. Car il y a une sensation spéciale de l'effet anesthésique et en même temps la douleur n'est plus transmise.
    Et cette sensation spéciale induit le fait de ne plus ressentir la douleur ou quoi que ce soit d'autre que cette sensation spéciale (de lourdeur, de fourmillements assez prononcé, de "raideur"

    Essayez de parler comme si vous aviez une dent anesthésiée... Et déjà ça commence a faire son effet...
     
  5. HYPNOMED

    HYPNOMED Membre

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Messages:
    311
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1490
    Un petit script pour une anesthésie locale ou pour une grande anesthésie générale ? Pour un enfant ?

    "Fais simplement semblant de dormir et je vais commencer à te raconter tout doucement une très très belle histoire..."

    encore...encore...
     
  6. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1430
    moi j'aime bien emmener mes patients à la neige ou à la piscine ....
    c'est froid ça engourdi les sensations ..Bien sur on sent mais on ne sent plus pareil ..c'est + diffus + lent puis des fois c'est froid mais quand c'est plus froid c'est presque douloureux ,alors faut que ce soit moins froid pour que ça fasse moins mal .....C'est dur de régler la bonne température pas trop froid mais un peu quand même pour ressentir un engourdissement ou des picotements agréables bien sur ...etc etc etc
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Huhu! Je réagis mon vite que Katia ^^.

    Effectivement on avait essayé la dentaire, en fait utiliser un copier-coller d'une expérience d'anesthésie quelqu'elle soit et la recoller sur l'endroit et le présent. Bon dans mon cas ça ne pouvait pas fonctionner vu que je n'avais eu que des AG.

    Depuis j'ai fait pas mal de test et j'ai retenu plusieurs "trucs":
    - La fleur qui pousse à l'endroit de la douleur, insister sur la beauté et la douceur des pétales, la notion de croissance, de chaleur, de quelque chose qui se diffuse, qui s'ouvre, inspiration par exemple de la rose dans le Disney la belle et la bête. Visualisation très féminine. Je pense que c'est assez intéressant pour des douleurs de règles mais pas uniquement.
    - la boule de chaleur, avec lumière, chaud, détente musculaire etc. Plutôt pour les douleurs musculaires et chez les personnes qui préfèrent le chaud (certains préfèrent le chaud, d'autre le froid pour diminuer la douleur)
    - pour les migraines je demande la couleur de la douleur et une couleur aimée et associée à quelque chose de bien et tranquille. Ensuite je fais visualiser que la tête est de la couleur douleur et ensuite la couleur positive va couler sur la tête et nettoyer, laver l'autre couleur, se mélanger à elle, la repousser et au fur et à mesure la couleur positive va prendre toute la place. Les rétro contrôles aident bien. Je l'ai aussi utiliser pour d'autres douleurs, ça fonctionne. Je le fais avec une voix rapide, assez autoritaire, des phrases courtes, simples et répétée encore et encore.
    - Pour les chocs violents j'utilise les battements des artères que l'on se met à sentir. Concentration et focus sur uniquement cette sensation de battement, régulière, rouge, pulsatile. Et l'utiliser comme quand on demande de juste s'observer respirer ou d'écouter son cœur battre pour coller en transe.
    - Un cas particulier : sur une copine qui a des barres de fer dans le dos, la visualisation avec une longue ligne d'une couleur associée à du positif/sain a été apprécié. La boule de forme fleur ne passait pas alors que la ligne verticale lui convenait, on l'a doublée et elle le mettait au niveau du matériel d'un point de vue visualisation et ça l'aidait. Ça montre comme les variations du schéma corporel peuvent être utilisées.
    - La glace, classique, le froid avec la notion d'engourdissement, sensations qui semblent venir de loin.
    - la dissociation : fait une seule fois, sur moi, dans l'urgence, c'est venu tout seul sans y réfléchir. Assez difficile à décrire, la douleur prenait tout la place, je sais que je suis partie en transe profonde en quelques minutes et que je me suis réveillée partiellement avec les sensations tactiles mais sans plus ressentir aucune émotion ni impression, la sensation que la zone n'était pas vraiment la mienne, comme si j'étais fabriquée en latex dans la zone.
     
  8. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    [quote="Prudence"
    - la dissociation : fait une seule fois, sur moi, dans l'urgence, c'est venu tout seul sans y réfléchir. Assez difficile à décrire, la douleur prenait tout la place, je sais que je suis partie en transe profonde en quelques minutes et que je me suis réveillée partiellement avec les sensations tactiles mais sans plus ressentir aucune émotion ni impression, la sensation que la zone n'était pas vraiment la mienne, comme si j'étais fabriquée en latex dans la zone.[/quote]

    si ce n'est pas indiscret, que t'es-t-il arrivé? tu peux élaborer?
     
  9. Hypnopotam

    Hypnopotam Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2012
    Messages:
    196
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1350
    pas mal de réponses tres intéréssantes je pense meme imprimer les pages, pour m'en inspirer!
     
  10. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Pas de soucis. J'ai des soucis de dos, et petit pépin, je me suis... écroulée avec une douleur fulgurante dans le dos. J'ai l'habitude de gérer la douleur (crises de sciatiques) naturellement mais là la douleur était vraiment beaucoup plus forte, vu que j'étais un peu en état de choc les choses sont assez floues.
    Je me souviens avoir dit à mon mari que je devais me mettre en transe, avoir pensé que j'allais totalement faire confiance à mon inconscient pour gérer le truc (de toute façon j'étais pas en état de réfléchir), j'ai commencé à respirer un mouchoir imprégné d'HE de lavande (j'ai plusieurs ancrages actifs dont un sur ma respiration pour entrer en transe et un olfactif sur l'HE de lavande qui me calme et peut m'aider à entrer beaucoup plus vite et profondément en transe mais que j'utilise peu).
    Là il y a eu un trou d'environ une dizaine de minutes, je n'ai pas de souvenir, et je me suis réveillée (pas totalement, en transe légère). La douleur avait disparu et mon mari me caressait le dos pour me soutenir. D'habitude j'adore qu'il me caresse mais en même temps que la douleur, la sensation agréable n'était pas là, je sentais le mouvement mais rien n'y était lié, comme si ma peau (et le reste) n'était plus vraiment à moi dans cette zone, c'est une sensation assez bizarre, j'avais des informations froides, désincarnées concernant ce qui se passait là bas: je savais qu'un vertèbre n'était pas à sa place, je savais qu'un muscle était blessé, je sentais qu'il bougeait sa main sur ma peau mais ça ne me faisait strictement rien.
    Je ne me souviens pas de la manière de procéder mais j'ai quelques... vagues impressions et je peux associer des mots-clefs, des idées floues: momentanément bloquer les chemins nerveux, endormir les nocicépteurs, refuser l'information, étirer le chemin à parcourir, mettre en quarantaine...
    J'ai hésité sur le mot-clef à mettre avant de choisir dissociation faute de mieux. Dissociation parce que c'est comme si je recevais des informations mais qui ne venaient pas de moi, une sorte de dissociation mais partielle sur uniquement une partie du corps.
    C'était une sensation assez étrange et très inhabituelle du coups j'ai du mal à la décrire, j'espère que ça ira et que ça pourra aider quelqu'un.
     
Chargement...