1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Je ne comprends pas bien l'utilité de l'Analyse Transac.

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Fripon, 9 Avril 2013.

  1. Fripon

    Fripon Membre

    Inscrit:
    20 Décembre 2011
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Paris

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    On parle partout de l'Analyse Transactionnelle (="AT"), mais je ne comprends vraiment pas bien comment on s'en sert. Aussi, j'ai lu des choses qui étaient pas super claires (des informations qui n'étaient pas suffisamment précises)...

    Donc, j'en profite pour demander ici, parce que vous avez peut-être mieux compris que moi

    Les signes de reconnaissance ou "strokes"

    Ce serait les échanges que l'on a entre personnes.
    On en recherche à en avoir un max
    Ce serait tellement important
    - qu'un nouveau né peut en mourrir s'il n'a pas l'attention qu'il lui faut
    - que l'on chercherait même des "strokes" négatifs

    Je comprends très bien ce concept car c'est vraiment ce que les jerks et les attention whore cherchent, ces signes de "reconnaissance" négatifs.
    1 stroke positif vaudrait 6 ou 7 strokes négatifs


    Les "états "du "Moi"

    Donc, selon les mecs qui ont fait l'AT, on serait chacun avec une part de :
    - Parent
    - Adulte
    - Enfant

    Si j'ai bien compris,

    - le Parent, c'est l'état en nous qui se met en accord tous les devoirs et droits que nos parents (mais surtout celui de même sexe) nous auraient inculquées, leurs valeurs

    -> le Parent que l'on a peut être donc "normatif" ou "persécuteur"
    Si l'on a un Parent est "normatif" c'est que si l'on balance des critiques, elles sont justifiées, constructives, etc...
    Si l'on a un Parent "persécuteur" par contre, c'est que l'on balance des critiques juste pour critiquer, que l'on punit sans raison ou de façon démesurée, etc...

    A la limite, là, j'arrive à comprendre, ne pas faire des critiques sans avoir de bonnes raisons, bien formuler la critique, etc... ça ok.

    -> le Parent peut être "nourricier" ou "sauveteur"
    Si l'on a un Parent "nourricier", on guide l'autre pour l'aider à faire ce qu'il a à faire, et qu'il arrive à se débrouiller seul ensuite
    Si l'on a un Parent "sauveteur", on fait tout à la place de l'autre, qui du coup devient complètement dépendant de nous, et ne peut pas être autonome.

    Là aussi je saisis, car j'ai moi-même fait cette grosse erreur de vouloir tout faire à la place de ma copine, il a fallu qu'un pote me le dise pour que je m'en rende compte, car c'est clair qu'on rend pas service de cette manière. Puisqu'on aide pas l'autre à se débrouiller.

    - l'Enfant, c'est l'état en nous qui se met en accord avec tout ce que l'on a envie de faire, ce qui fait vraiment que l'on est unique, etc...

    -> l'Enfant a une part d'Enfant "libre"
    la part de vous qui fait ce qui veut, qui est spontané, etc...

    Là j'ai l'image de ceux qui font ce qu'ils veulent, juste pour s'amuser, comme Michael Youn quand il faisait le Morning Live, comme De Caune et Garcia, comme Dr House ou le Mentalist, etc...

    -> l'Enfant a une part d'Enfant "rebelle"
    la part de vous qui fait tout le contraire des parents (une manière de rechercher des signes de reconnaissance)

    Idem, je capte ça, comme étant pas forcément quelque chose de négatif car comme un collègue qui fait tout pour rester auprès de sa fille, lui qui a eu beaucoup de mal à voir son père dans son enfance (il ne fait surtout pas comme son père)

    -> l'Enfant a une part d'Enfant "adapté", qui peut être "adapté soumis" ou "adapté rebelle"
    Alors là je ne comprends pas bien... pourquoi y aurait-il l'Enfant "rebelle" et l'enfant "adapté rebelle"... j'ai vu ça quelque part mais sur un de vos blogs le "rebelle" tout seul n'existait pas.
    et le concept d'Enfant "adapté" m'échappe aussi

    - l'Adulte, c'est -si j'ai bien compris - l'état qui "raisonne", qui arbitre, fait la part des choses entre le Parent, et l'Enfant, c'est notre état actuel, d' "ici et maintenant", la part de nous qui n'est pas conditionnée par notre passé, notre éducation.


    Les gens qui parlent d' "AT" incitent souvent dans leurs livres à "développer" son Parent, "développer" son Enfant, "développer" son Adulte. Je ne vois pas non plus ce que ça veut dire. Avoir conscience de l'état dans auquel on s'adresse à nous quand on nous parle, de celui avec lequel on s'exprime et choisir l'état puis le sous-état le plus correct je comprends mais "développer" je ne vois pas...

    Cette histoire d'Etats du Moi me "perturbe" pas mal.
    Est-ce que l'Etat "Parent" c'est une façon d'être par rapport à soi ou par rapport aux autres ?
    Est-ce qu'il existe des transactions Parent <-> Parent ?

    Est-ce qu'une personne est un mix fluide de tous ces Etats ou est-ce que ça va plutôt pencher d'un côté en majorité ?

    Je n'arrive vraiment pas à voir comment me servir de cet outil...
     
  2. matadore

    matadore Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Je comprends très bien ce concept car c'est vraiment ce que les jerks et les attention whore cherchent, ces signes de "reconnaissance" négatifs.

    yes

    je stroke donc je suis
    on me stroke donc j'existe
    vive le stroking

    :twisted:
     
  3. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Oui, parler entre adultes c'est ça.

    Une personne passe par ces différents états, mais on passe plus ou moins de temps dans chaque et ça c'est variable.

    Si on se rend compte qu'une personne passe beaucoup de temps dans un état et dans une relation qui ne lui convient pas on peut lui expliquer ce que sont ces état et lui faire utiliser d'autres registres, une autre manière de communiquer pour améliorer sa relation avec l'autre.

    Pour les strokes, on dit parfois de certains enfants qu'on a l'impression qu'ils cherchent à être punis, derrière cette phrase il y a sûrement des enfants qui cherchent à être en relation et ne trouvent pas d'adulte prêt pour autre chose que pour ça. Plutôt une mauvaise relation que rien, que le néant. Comme on pourrait préférer être insulté qu'ignoré.

    Développer parce que l'enfant c'est aussi la spontanéité, le parent la protection et l'aide qu'on peut offrir et l'adulte une manière rationnelle de communiquer entre adultes. Si tu es beaucoup dans l'enfant il est possible que ça te pose problème dans certaines relations ou domaines (travail par exemple) mais si tu n'y vas jamais tu peux manquer de distractions, de jouir des plaisirs de la vie etc. A chaque état tu as les caractéristiques que tu as notées, avec des choses plus ou moins positives en fonction des personnes, des lieux, des activités. Avoir de la souplesse pour passer de l'un à l'autre c'est se faciliter la vie.
     
  4. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    ce n'est qu'un cadre de modélisation simple d'une réalité plus complexe que cela.
    on cherche souvent une motivation pour les actions/décisions...
    erreurs, derrière chaque actions/décisions, se cachent fort probablement plusieurs forces/traits de caractères distincts... et indépendants les un des autres....

    la personne a gardé des traits de caractère de son enfance dans certaines circonstances, à 90% parce qu'elle ne sait pas changer, elle manifestera aussi des traits de caractères de ses deux parents, dans certaines circonstances, notamment quand elle deviendra parent à son tour... ou quand elle aura quelqu'un dans sa vie qui pourra jouer le rôle de conjoint...

    et en situation éloignée de son enfance et des traits de caractère de ses parents (souvent le boulot), elle manifestera plus de traits de caractère "adulte" indépendamment du reste... cela dépendra des situations émotionnelles...
     
  5. Fripon

    Fripon Membre

    Inscrit:
    20 Décembre 2011
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Paris
    ahahah mince je me suis fait peut-être griller :) ce post était à l'origine destiné à un forum qui parle de séduction... mais bon visiblement les termes grossiers-vulgaires et dépréciatifs "jerks" et "attention whore" parlent aux gens...
    j'aurais préféré adapter mon discours quand même...

    ce ne serait pas plutôt Adulte <-> Adulte ?

    ok donc ce serait un mélange de mes 2 propositions...

    D'accord c'est donc en essayant de changer d'état que l'on utilise l'AT


    D'accord, le truc c'est d'apprendre à utiliser la plasticité de notre cerveau finalement !

    ok

    ok

    d'accord

    ça c'est tellement vrai, j'ai l'impression de faire avec ma copine des choses que faisait mon père, c'est-à-dire avoir tendance à faire les choses "à la place de", alors j'essaie de changer (justement suite aux conseils d'un ami, et l'AT confirme) pour essayer d'aller ensuite plus dans le "je te tiens pour que tu avances avec ton vélo sans petites roues, mais j'apprends à lâcher"

    oui j'ai remarqué ça aussi, quand on acquiert une indépendance financière, que l'on a une distance géographique assez importante, etc... qu'on apprend à faire des choses seul comme la cuisine, le repassage, remplir la feuille d'impots, etc...
     
  6. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    faut faire le tri sur les héritages émotionnels et jeter ce qui ne convient pas...
    ensuite, seulement, gommer sur toute sa vie les traits de caractère indésirables...
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Attention J'ai répondu dans la citation en bleu

     
  8. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1680
    Localité:
    Quimper
    Concept interessant sur lequel je vais me pencher , merci pour les infos!!! :)
     
  9. Fripon

    Fripon Membre

    Inscrit:
    20 Décembre 2011
    Messages:
    36
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Paris
    Donc pour poursuivre, j'ai compris qu'il y avait aussi :

    la structuration du temps

    c'est-à-dire, ce qui fait le niveau de profondeur de l'échange que l'on a avec une personne, alors ça je pense avoir vraiment bien compris...

    ce que j'ai compris, donc :
    1/ le retrait
    en fait, il n'y a aucune profondeur, puisqu'on se parle pas, on ne se regarde même pas peut-être

    2/ le rituel
    dire bonjour, serrer la main, dire "ça va ?"

    3/ le passe-temps ou "pastime"
    parler de la pluie et du beau temps et de choses insignifiantes de ce type

    4/ l'activité
    faire du foot ensemble, parler de jazz avec des gens branchés sur le même sujet, etc.. le genre de conversation qu'on a avec les collègues souvent

    5/ les jeux psychologiques
    discuter à un niveau personnel, mais ne se balancer que des piques,des choses qui font mal et s'inscrire dans ce qu'ils appellent un triangle "PSV"
    (pas "PSG" héhé...)
    "PSV" pour "Persecuteur Sauveur Victime"
    avec dans un dialogue la personne qui a pour 3e rôle pouvant être absente lors de la conversation

    6/ l'intimité
    ce que l'on partage comme échange avec les gens qui nous aiment sincèrement


    Ce que j'ai cru comprendre de ça c'est que de 1/ à 6/ il y a de plus en plus de strokes
    que dans le 5/ il n'y a que des strokes négatifs, et dans 6/ que des positifs et qu'un stroke positif vaut 6-7 strokes négatifs


    Corrigez-moi si je me trompe

    Cet aspect là de l'AT me semble utile... quoique... pas la peine d'avoir fait St Cyr pour savoir qu'on avance à rien dans une relation quand on parle pas de soi, quand on ne respecte pas les gens (respecter = pas de PSV), bref....

    L'idée du PSV et notamment de la possible absence du "tiers" dans le PSV est intéressante par contre, et quand j'en reconnais un, que je me sois mis en Victime, Sauveur ou que je sois le Persecuteur, je mets tout en oeuvre pour sortir de ce triangle sauf si c'est juste pour taquiner, se moquer gentiment... où je ferai le contraire ! ;)
     
  10. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    J'ai compris la même chose que toi. Une petite note, dans le triangle de Karpman on peut changer de position être tantôt victime, tantôt persécuteur (bourreau, en fonction des traductions), tantôt sauveur.
     
Chargement...