1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Jumb

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par jumb, 11 Mai 2016.

  1. jumb

    jumb Membre

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Messages:
    290
    J'aime reçus:
    62
    Points:
    2630
    Localité:
    gerardmer

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    La plus belle des hypnoses, c'est l'amour. C'est comme cela que j'ai vraiment découvert l'hypnose. Et pour le faire durer, j'ai approfondi l'hypnose en cultivant mon petit jardin hypnotique.
    En nous souhaitant de fructueux échanges,
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Un peu en retard, mais bienvenue Jumb :)
     
  3. jumb

    jumb Membre

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Messages:
    290
    J'aime reçus:
    62
    Points:
    2630
    Localité:
    gerardmer
    Merci Prudence. Je vois que tu pratiques l'art thérapie. Y a t'il une orientation psychanalytique ( de style interprétation) ou la pratique est-elle plus libre ? S'agit-il essentiellement de se relier à soi-même, ressentis, émotions, pour pouvoir parler, ou cela va t'il plus loin ?
    Pour faire des choix, outre son ressenti, le fameux tableau avantages inconvénients, mindmap, projection dans le futur, ou séance hypnose, etc, peux t'on utiliser l'art (ou l'art) th dans cet optique ?
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Je pratique assez peu l'art-thérapie, je m'en sers surtout quand la communication est bloquée et pour aider au passage d'un état à un autre quand c'est bloqué (en utilisant le symbolisme). En fait je ne me considère pas comme d'orientation psychanalytique mais la personne qui m'a présenté l'outil était très orientée psychanalyse jungienne et le pratiquait de manière beaucoup plus poussée que moi aujourd'hui. Je demande à la personne ce qu'elle ressent et je me sers effectivement d'interprétations (tout en précisant que c'est sujet à caution et que je peux me planter), ce qui nous permet de rebondir, elle de penser à des choses auxquelles elle n'avait pas consciemment pensé etc. C'est un bon facilitateur de parole (mais bien plus et c'est un outil que je n'exploite pas à 100%).

    Je vais te donner deux exemples:
    Je me suis présentée à un médecin et quand il a vu que j'utilisais l'art-thérapie entre autres outils il a tiqué et m'a demandé des explications. Je lui ai dis que quand on produisait des dessins, des peintures ou autres on laissait une marque, quelque chose de notre état d'esprit du moment et qu'on pouvait interpréter ses productions (avec des précautions et du respect). Il a voulu me tester et j'ai accepté le jeu. Il avait dans son cabinet deux toiles et m'a demandé ce que j'en pensais:
    La première était rouge et noire, des grands bâtiments noirs très massifs, prenant beaucoup de place, et au bout de la rue un bâtiment, les traits étaient brouillons, hachés. Je lui ai dit que je pensais que la personne qui avait fait cette peinture n'allait probablement pas bien au moment où elle l'a peinte, peut être une déprime ou dépression, que son avenir pouvait lui sembler boucher, sans espoir, avec beaucoup de douleur et de souffrance.
    La deuxième toile était en jaune et noire, ressemblait à la première, mais pas de bâtiment au bout de la rue, le jaune était très "sali" de noir et de gris. Je lui ai dit que si ce tableau avait été peint après l'autre c'était très positif: que la personne commençait à voir le bout du tunnel, qu'elle n'était pas encore sortie d'affaire à ce moment là, mais que ça se dégageait. La couleur jaune est associé à la lumière, même si là il n'était pas lumineux c'était, associé au noir (et aux coups de pinceaux) bien plus positif que le précédent. Que si c'était bien un tableau peint après, la personne était entrain de s'en sortir au moment où elle a peint le tableau.
    Il a été très étonné et m'a dit qu'il connaissait très bien l'auteur des tableaux et que c'était exactement ça.

    Un autre exemple: une artiste Sud-Américaine avec qui j'ai eu la chance de discuter alors qu'elle exposait ses toiles, elle m'a demandé ce que je voyais et je lui ai dit que j'étais désolée si ça lui paraissait bizarre, ou si je "projetais" quelque chose, mais je lui ai dit que je voyais des histoires de femmes, de ventre, peut être de viol, en tout cas de violences vis à vis des femmes et le besoin d'en parler, de ne plus taire ce qui s'est passé. Et là elle m'a donné sa plaquette en me disant qu'elle avait voulu donné la parole aux femmes de son pays qui avait souffert de guerre civile et dans lequel les femmes étaient toujours les premières victimes et notamment avec des viols systématiques et qu'elle ne voulait plus que ce soit tus, que l'histoire devait parler de ses femmes. Après on a discuté, elle m'a demandé comment j'avais compris ce qu'elle avait voulu exprimé et je lui ai répondu (les couleurs, les formes, les dépôts de matière, les collages) et elle m'a expliqué ses techniques etc.

    Pour les pour/contre généralement je prends le premier papier qui me vient et je n'utilise pas mindmap pour ce genre d'utilisation mais pourquoi pas? Par contre je favoriserai le papier à l'ordinateur: avec l'ordinateur on est pas dans du griffonnage pareil, il n'y a pas la même texture, les coups de crayons appuyés ou non, donc papier ou toile (crayons de couleur ou peinture), ou matières comme le sable (il y a une version très sympa d'art-thérapie surtout avec les enfants qui s'appelle le sandplay) ou l'argile, il y a la musique aussi etc.
    Perso j'en reste de temps en temps, quand ça bloque au papier crayon de couleurs.
    Oui, on peut sûrement intégrer des choses de l'art-thérapie à d'autres outils, les croiser, les mêler. Juste une précision importante: en art-thérapie on n'essaye surtout pas de faire beau, on met juste les choses comme on le sent, comme on le ressent, comme on les voit, comme on en a envie, sans aucun jugement de beau/pas beau, bien/pas bien. C'est, et c'est tout.
     
    moune, jumb et Singin aiment ça.
  5. jumb

    jumb Membre

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Messages:
    290
    J'aime reçus:
    62
    Points:
    2630
    Localité:
    gerardmer
    C'est vraiment intéressant, dans le sens où il n'y a pas de recherche du "beau". Pour certains, c'est déjà un grand pas, juste en soi de se libérer du " je ne sais pas dessiner". ou "tout ce que je fais est moche".
    L'exemple de l'artiste sud américaine est fort : elle a réussi à faire passer son message, et tout comme ta lecture pour les deux exemples était vraiment fine. Bravo !!! Il y a certaines oeuvres qui sont plus réfléchies, dans le sens où l'artiste connaît la psychologie des couleurs, calcule son effet etc... bon ça parle quand même !!!!

    L'ordi peut-être une entrave, déjà technique. Avec une tablette, et un stylet, ça peut-être assez épique, pour ceux qui n'ont pas l'habitude ( en gros ça donne les traits que l'inconscient a décidé et non qu'elle a voulu).

    En live, sur une feuille, autorises tu le gommage, et est ce que tu en tiens compte ? Par exemple, si tu es en face d'une personne méticuleuse, qui recommence X fois. Toute sa stratégie face à sa feuille, spontanée ou pas, commentaires ou non, son attitude, tu regardes tout ça ? Le changement et point commun doit aussi pouvoir se voir sur une série de dessins.
     
  6. jumb

    jumb Membre

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Messages:
    290
    J'aime reçus:
    62
    Points:
    2630
    Localité:
    gerardmer
    Que penses tu de ce genre de visuels que l'on voit beaucoup en ce moment autour de nous ?

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Le but est bien sûr l'efficacité, la concision, sur nos smartphones, et un peu partout du coup. Quelle lecture psychologique en ferais tu ? Dans mon entourage, il y'a des personnes qui font ce type d'illustrations (sur l'ordi bien sûr). C'est leur univers, et expression.
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Nooon y'a pas de gomme dans la trousse à crayons de couleur! On fait avec ce qu'il y a. Oui, je regarde tout ce qui se passe pendant qu'elle dessine: l'idée c'est pas de lui filer de quoi s'occuper et d'aller surfer sur Internet pendant ce temps là. J'accompagne tout le long et s'il y a besoin j'aide la personne à se recentrer. Je regarde aussi si les traits sont très vifs, très lents, petits, grands, courbes, droits etc.

    Pour le lien et le reste c'est complétement en dehors de mes compétences, il faudrait demander à un graphiste ou ergo. Il y a des changements dû aux nouvelles technologies (surf Internet sur téléphone mobile) et au fait qu'on se soucis plus des différents handicap (par exemple maximiser les hauts contrastes et on évite d'écrire comme ça sur son site parce que c'est franchement casse-bonbon).
     
  8. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    Mon ex-hypno m'a appris un exercice - efficace en ce qui me concerne - relatif au dessin.

    Matériel -
    1 feuille A4
    1 crayon à papier
    1 gomme

    Sur une feuille A 4 placée à l'horizontale, on fait trois colonnes identiques.
    1. Dans la première colonne, on dessine le problème, avec les émotions, les ressentis, les sentiments.
    2. Dans la troisième colonne, on dessine ce qu'on voudrait obtenir.
    3. Dans la colonne entre les deux, on dessine ce qu'il faudrait pour aller du problème à sa résolution.
    La gomme sert
    • A effacer le problème après résolution, si on veut.
    • Et/ou, en cours de résolution, à effacer des émotions ou des sentiments que l'on ne ressent plus et, éventuellement, les remplacer par d'autres.
    • Et/ou, en cours de résolution, modifier ce que l'on veut obtenir, si on se rend compte pendant la séance qu'on peut obtenir quelque chose de bien plus agréable, écologique, et intéressant. :)
     
    moune apprécie ceci.
  9. jumb

    jumb Membre

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Messages:
    290
    J'aime reçus:
    62
    Points:
    2630
    Localité:
    gerardmer
    Tu as pensé aux feutres ? Ils ne s'effacent pas... :) Aller surfer sur le net, oui, c'est clair, ça fait pas très pro et $$.
     
  10. jumb

    jumb Membre

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Messages:
    290
    J'aime reçus:
    62
    Points:
    2630
    Localité:
    gerardmer
    Ok pour la première colonne, juste pour la troisième si par exemple t'as le choix entre 30 trucs, et que tu sais par exemple pas lequel prendre ??? Il y a de la précision ou un minimum à avoir, je pense ?
    Le truc c'est de trouver la troisième colonne et du coup ?