Formation Hypnose

l hypnose et le magnetisme

Eluno

Membre
esperence à dit:
Eluno,

Un bon praticien ne peut pas agir comme vous.

Je croyais que c'était un bon forum, avec des gens capables d'échanger même si on avait pas forcément le même point de vue...
et là je vois quoi, un homme qui se fiche ouvertement d'un sujet important.
Il devrait y avoir plus de réactions, mais a croire qu'on vous donne raison.

Si c'est ça être thérapeute alors je préfére renoncer.
J'ai pas les mêmes valeurs
pas la même vision

:(
Visiblement non. Puisque nous sommes deux à vous dire qu’un cancer est curable par l’esprit, mais que tout le monde rejette le point de vue sans admettre la possibilité… Voyez qui est fermé d'esprit.
En disant à un malade « je ne peux rien faire pour vous » et bien vous le conditionnez à ne rien pouvoir recevoir comme soin.
Si c’est ça être thérapeute, alors je préfère renoncer, et dire que je suis un sorcier. Au moins, il croira ce que je lui dis !

Belphegor à dit:
J'espère qu'une chose c'est que d'autres me suivront et à moins de changer de pseudo vous n'auriez plus aucune réponse de personne.
Vous êtes bien rancunier(e)!

Altmaier à dit:
Je pense qu'eluno a voulu donner un exemple pour appuyer sa théorie.
Je ne pense pas que cela soit méchant.
D'accord avec Cath, on lui pardonne.
Ah un qui m'a compris...
Je n'ai pas dit que j'étais mythomane, et que j'inventais des scenarii pour me faire remarquer, mais bien pour faire passer le message que je veux faire passer.
Je l'ai déja fait à plusieurs reprises.
Et tout comme vous Jurgen, je connais bien quelqu’un qui a guéri d’un cancer par la médecine énergétique et de l’esprit. La Kinésiologie pour être précis…

Altmaier à dit:
Relisez moi bien, la seule chose que "je maintiens", c'est que le magnétisme peut apporter de l'aide.
Là je suis aussi d’accord. Personne n’a jamais dit que l’hypnose remplaçait les autres traitements. Mais il peut à lui seul être d’une grande aide, et mener à la rémission.

un lien : http://agirpoursasante.free.fr/remissio ... s/can1.htm
Mais bon, c'est surement le propriétaire du site qui veut se faire de la pub... N'est-ce pas?
 

esperence

Membre
Eluno,
ne me comparer pas a vous, par pitié.
Je ne veux en aucun cas vous ressembler.

A partir d'aujourd'hui vous êtes " inexistant pour moi". Je pense que vous avez dépassé des limites.
vous devez etre content, vous avez ce que vous voulez...
vous avez été irrespecteux et certains vous pardonne.
C'est la porte ouverte a tous pour vous.......

Moi, je veux avancer a coté des gens de valeurs.
ET IL Y EN A SUR CE FORUM.
 

MENGAL

Membre
Bonsoir,

Ah ! si l'on pouvait remonter le temps, nombreux sont celles et ceux qui, aujourd'hui, rengaineraient bien vite leur dague tranchante afin d'éviter de blesser ou de se blesser ! :(

Mais, après tout, ne pourrait-on pas envisager une trêve et profiter de ce répit pour demander à des médecins internautes de bien vouloir nous expliquer en quoi consiste vraiment cette longue et pénible maladie. :roll: :?: :?: :roll:

Comment la contracte-t-on ?
Quels sont les moyens modernes de la traiter ?
Qu'entend-on par rémission de la maladie ?
Quel impact peut avoir l'esprit humain sur un corps malade ? Et réciproquement !
Y a-t-il eu des cas avérés de guérison(s) spontanée(s) ?
Et quand il y a récidive, à quoi cela est-il dû ?
Etc. etc..


Lorsqu'on aura pris connaissance des diverses réponses, on pourra alors reparler du magnétisme animal (ou humain) et de son impact avéré sur la matière.

Et, maintenant : "Paix aux Hommes ( dans le sens "hommes et femmes") de bonne volonté !"

Bien à vous.

Peter.
 

castorix

Membre
Bonsoir,

Un peu de surprise, Eluno, de lire certaines de vos lignes.


Eluno à dit:
Il y a des cas de guérisons de CERTAINS cancers (moi je pense à tous, mais un peu de prudence tout de même...), et c'est même devenu une "routine" pour certains hypnothérapeutes.
(...)
un cancer est curable par l’esprit (citation que j'ai tronquée du contexte mais quand même !)
(...)
En général, les personnes qui se braquent à cette annonce sont des infirmiers, médecins, et autres professionnels du corps médical. Me trompe-je?
Et comment ne pas s'émouvoir ?
Eluno vos propos manquent du plus élémentaire respect dû à ceux qui souffrent, je viens juste renforcer certains commentaires d'Espérence.
Pourquoi ?
Du fait de l'utilisation de distorsions cognitives (généralisation abusive notamment) au sein de phrases brèves (omission d'index de référence).

Exemple : quels hypnothérapeutes guérissent des cancers ? (on veut des noms ! :D )
(qui plus est, qui guérirait sous hypnose un cancer à lui seul, je veux dire en abandonnant d'autres procédures médicales ? vous avez corrigé plus tard, je le reconnais...)

Ensuite : tout en étant d'ordinaire attentif avant de prendre un exemple pour une démonstration, vous livrez "Visiblement non. Puisque nous sommes deux à vous dire qu’(...) "
(alors, cette fois, deux cela suffit ? :wink: )

Vous allez plus loin : "avez-vous déja vu une seule fois, UNE SEULE, une personne guérir d'un cancer juste par la force de l'esprit?
Et bien moi oui...
"
(on avance... UNE fois sera donc suffisante ?! :oops: :roll: :wink: )

Je me permets juste d'apaiser le ton en vous citant un aphorisme que vous connaissez :
votre message vaut pour ce qui en est compris, et même, on peut en juger sur la fois des réactions (=actions) qui en découlent... :wink:


Et si je ne vous reprends pas sur certains de vos remarques (à propos de l'attitude d'empathie, qui vaudrait mieux que la compassion ; de l'utilité d'être capable de ne pas souffrir en syntonie complète avec le malade, pour mieux l'aider (et éviter le burn-out j'ajoute :cry: ), ou encore "En disant à un malade « je ne peux rien faire pour vous » et bien vous le conditionnez à ne rien pouvoir recevoir comme soin." ce qui est fort juste) puisque je les partage, je me permets tout de même


Eluno à dit:
Dans un centre de cancerologie à Paris, les médecins rient avec les autres malades quand l'un deux succombe à son cancer.
Relisez votre formulation, vous comprendrez ce que j'ai souhaité vous faire remarquer à propos de certains de vos messages.

Et même si vous soulignez avec pertinence que votre inexpérience peut expliquer certaines choses, ce qui vous honore, on ne peut pas vous croire innocent d'un certain goût pour la provocation... parfois... :wink: ou souvent...

*** ***

Je m'exprime personnellement : certains de vos propos expriment quelque chose qui se comprend ainsi (ou à peu près) :

1) "les cancers sont fabriqués chez la personne, qui a aussi le pouvoir de les guérir" ("MA CROYANCE qui n'engage que moi est qu'un cancer est provoqué par le corps pour une raison particulière, et que ce qui peut être fait par le corps, peut être défait par le corps.")

2) et ceci suggère à mon sens, pour toute personne fragile (disposée à n'entendre qu'une facette de votre message) quelque chose comme :
"sachant cela, comment peut-on encore fabriquer un cancer, et en plus ne pas aller se le faire retirer par un hypnothérapeute dont c'est la routine ?! "

Je n'oserai bien sûr pas affirmer que cela doit être compris de vos propos (évidemment sans doute pas).
Mais j'explique que dans notre culture, le consensus collectif à propos des maladies physiques créées par l'esprit (connotation péjorative plus que répandue, y compris chez les soignants !), s'ajoutant à la crainte pour tout malade que le mot cancer ne contienne en écho "mourir abandonné puisqu'on ne peut rien faire" (vous y faites référence vous-même) représente une base cognitive sur laquelle votre message est interprêté à l'unisson !

Comme je crains d'être mal compris (pardon : de m'être mal exprimé), je me résume : il n'y a qu'à voir les réactions que vous avez déclenchées pour comprendre un peu qu'il y a quelque chose qui pose problème dans certains de vos messages sur ce sujet !

Bon, je n'exige pas d'excuses, ni plates ni rondes ni carrées...

Je ne me suis pas senti offensé :wink: personnellement
mais ce n'est pas le cas de tous.

Transmettez mes hommages à vos soeurs, impliquées bien malgré elles dans une démonstration (que d'aucuns qualifieraient de discutable, non pas littéralement, mais du fait de l'ambiance primesautière avec laquelle certains sujets ont été évoqués...) que je qualifierai aimablement de manipulatoire (cf. le triangle de Karpman...)
 

valikor

Membre
esperence à dit:
- avez vous vu un être humain une seule fois, j'ai bien dis une seule fois dans votre vie.......souffrir...
je parle là de grande souffrance ...pas de petit bobo.
vous savez le truc qui vous arrache de l'intérieur.......oui ça fait meme très mal, voir la souffrance de l'autre ...a en vomir...
Espérence
attention espérance : un thérapeute qui partage la souffrance des autres partage aussi leurs problème et peut vite avoir aussi de graves problèmes...
 

Belphegor

Membre
valikor à dit:
que d'emballement sur ce sujet... un peu de calme vous ferait tous du bien...
C'est sûr c'est plus facile comme ça, laisser les autres aller au front puis arriver en étant le modérateur, celui qui a suivit tous les débats mais qui ne veut pas se mouiller.
Comme ça vous passez pour un sage et moi un emporté, pourtant je suis sûr que d'autres ont pensé comme moi, mais pour le qu'en dira t on, ne veulent surtout pas intervenir.
C'est bien dommage que ce forum prenne cette direction, profiter de débats houleux pour sortir son épingle du jeu.
"Voyez comme je suis sage, moi, prenez exemple et surtout n'échangez pas de propos blessants; faites comme moi, attendez que l'orage passe pour triomphalement intervenir pour apaiser tout le monde."
Merci Mr. Valikor pour cette leçon et votre soutient !
Bonne journée à tous,
Belphégor
 

esperence

Membre
Valikor,
tiens vous arrivez que maintenant...en donnant vos conseils.
Si c'est pour venir pour me " recadrer" je peux en faire de même.
Pour la souffrance, je ne la partage pas quand je suis en fonction, je connais mon travail, je sais ce que je dois faire et surtout ne doit pas faire pour etre un bon soignant . C'est pas vous qui allez m'apprendre mon métier.
Je parlais de gens qui voient la souffrance..ceux qui sont observateurs.
Les familles par exemple à l'hopital mais aussi ailleurs..chez eux.

Valikor, vous avez oublié de félicité Eluno...pour ce qu'il a fait.
Il valait mieux venir me recadrer moi, n'est- ce pas...car Eluno a raison.
Il faut pas etre comme moi, sincère.....
Quant je vois tout ça, je finis par baisser les bras, devenir hypnothérapeute en voyant qu'un praticien comme vous laisse faire...et au bout du compte donne raison a un menteur qui se fou du monde...alors ..rentrer dans un monde comme celui là, non.
Déçue, je le suis.
 

valikor

Membre
il se trouve que je travaillais hier, donc pas de temps pour débattre...

et j'ai aussi une vie de famille, loin du clavier...

et je travaille aussi toute la journée. là, je prends juste 5min entre 2 consult'...

donc, je n'ai pas plus réagi par manque de temps.
et votre intervention semblait (à moi) trop dans l'émotion/empathie/sympathie à propos de la souffrance.

quant eluno, je n'approuve pas. mais comme pour moi le jugement et regard des autres m'importent que très peu, je n'attache donc que peu de valeur/importance à ses déclarations.

Je ne peux pas aider tout le monde, ni tout faire donc je fais des choix.
 

Belphegor

Membre
valikor à dit:
il se trouve que je travaillais hier, donc pas de temps pour débattre...

et j'ai aussi une vie de famille, loin du clavier...

et je travaille aussi toute la journée. là, je prends juste 5min entre 2 consult'...

donc, je n'ai pas plus réagi par manque de temps.
et votre intervention semblait (à moi) trop dans l'émotion/empathie/sympathie à propos de la souffrance.

quant eluno, je n'approuve pas. mais comme pour moi le jugement et regard des autres m'importent que très peu, je n'attache donc que peu de valeur/importance à ses déclarations.

Je ne peux pas aider tout le monde, ni tout faire donc je fais des choix.


"quant eluno, je n'approuve pas." Voilà, merci de le dire; c'est simplement que maintenant je me sens pas seul.
Merci de votre réponse, merci de venir ici quand il vous reste un peu de temps pour aider les autres.
Bonne journée,
Belphégor
 

Eluno

Membre
castorix à dit:
Du fait de l'utilisation de distorsions cognitives (généralisation abusive notamment) au sein de phrases brèves (omission d'index de référence).

Exemple : quels hypnothérapeutes guérissent des cancers ? (on veut des noms ! :D )
(qui plus est, qui guérirait sous hypnose un cancer à lui seul, je veux dire en abandonnant d'autres procédures médicales ? vous avez corrigé plus tard, je le reconnais...)
Des noms? j'ai donné ma kinésiologue, et j'ajoute Olivier Lockert que j'ai rencontré.
Bon on va me dire que ce n'est peut être pas vrai, mais moi je préfère le croire, étant donné que j'ai assisté à une guérison de cancer par la kinésiologue. Donc pourquoi pas lui? Je ne dis pas qu'il guérit TOUS les cancer, il affirme lui-même que pour certains, il ne peut rien (IL!).

castorix à dit:
Ensuite : tout en étant d'ordinaire attentif avant de prendre un exemple pour une démonstration, vous livrez "Visiblement non. Puisque nous sommes deux à vous dire qu’(...) "
(alors, cette fois, deux cela suffit ? :wink: )
Là, soyons clair, je parlais d'ouverture d'esprit. Je parle d'une possibilité, on me parle d'impossibilité. Les deux sont sans preuves irréfutables, mais l'une est une ouverture, et l'autre une fermeture.
C'est ce que je voulais souligner.
Si je vous dis, Castorix, que j'ai vu de mes yeux un poulet rôti voler de mes yeux, et que vous me dites que non ce n'est pas possible, c'est de la mauvaise foi... Etant donné que vous n'étiez pas avec moi lorsque je l'ai vu, et que vous n'êtes pas avec tous les poulets rôtis tout le temps pour vérifier... Vous pouvez être septique, mais pas exclure la possibilité.

castorix à dit:
Vous allez plus loin : "avez-vous déja vu une seule fois, UNE SEULE, une personne guérir d'un cancer juste par la force de l'esprit?
Et bien moi oui...
"
(on avance... UNE fois sera donc suffisante ?! :oops: :roll: :wink: )
Idem, soyons clair : j'utilisais seulement la tournure de phrase d'espérence pour lui répondre.


castorix à dit:
Et même si vous soulignez avec pertinence que votre inexpérience peut expliquer certaines choses, ce qui vous honore, on ne peut pas vous croire innocent d'un certain goût pour la provocation... parfois... :wink: ou souvent...)
Quand on voit qu'on se fait agresser sur un forum par des personnes qui n'ont pas la même croyance, c'est normal d'être un peu provocateur.

castorix à dit:
Comme je crains d'être mal compris (pardon : de m'être mal exprimé), je me résume : il n'y a qu'à voir les réactions que vous avez déclenchées pour comprendre un peu qu'il y a quelque chose qui pose problème dans certains de vos messages sur ce sujet !
Il y a bien certains de mes messages qui posent problème, mais cela vient de la tournure de mes phrases, et je suis toujours convaincu du fond. Ensuite, certains se plaisent à répéter à tout va "j'assume mes propos" alors pourquoi n'aurais-je pas le droit de faire de même?


castorix à dit:
Transmettez mes hommages à vos soeurs, impliquées bien malgré elles dans une démonstration (...) que je qualifierai aimablement de manipulatoire (cf. le triangle de Karpman...)
Ce n'était pas manipulatoire. L'histoire du poulet rôti ci-dessus, personne ne m'en blâmera, pourtant il n'a rien demandé le pauvre!
Mais c'est moins chargé émotionnellement, alors tout le monde s'en fout. Je pense que leurs réactions violentes ont commencé avec ce message, parce qu'ils n'ont pas apprécié d'être compatissant, et "d'apprendre" (entre guillemets puisque ce n'était pas mon intention comme l'a compris Jurgen) que ce n'était qu'un scénario. Je transmettrai donc vos hommages ;)
Ceci dit, je connais réellement une personne à qui angoisse+suicide est arrivé, c'est pour cela que je me le suis permis!

Merci pour votre recadrage. Vous prouvez au moins que vous pouvez ne pas être daccord sans être agressif...
 

Arisima

Membre
J'ai très peu de temps en ce moment, je lis juste ce qui se passe sur ce forum et là, je vais tout de même marquer un temps d'arret.

Mr Eluno, je suis content de voir que vos soeurs vont bien, transmettez leurs aussi mes hommages.
Mr Belphegor, si ça ne vous dérange pas, je vais faire comme vous...ignorer ce genre de personnage.

Un mot avant de disparaitre. Pour vous "espèrence" . Ne baissez pas les bras, au contraire, vous avez tout pour vous. Votre sincèrité se voit dans vos écrits et je pense que vous ne laissez pas les gens indifférent.

Arisima.
 

esperence

Membre
PAR RESPECT

Pour tout les internots qui viennent s'informer,apprendre, savoir, comprendre

je mets moi même une HALTE a tous ça en traçant un trait.

__________________________________________

Mengal à écrit un message plus haut, il est pour les médecins..je vous invite à le lire.
Je pense que ça sera intérressant de lire les réponses qui viendront ( du moins je l'espère ). :)
 

MENGAL

Membre
Bonsoir à toutes et à tous,

Voici, pour lancer la discussion sur cette maladie grave qu’est le cancer, quelques informations glanées ici et là sur le net.

N’étant pas médecin de formation, je ne puis garantir l’exactitude et/ou la validité des informations prélevées sur les sites repris en bas de page. Je suppose que d'autres personnes, nettement plus compétentes que moi dans ce domaine, auront la bonté, voire la sagesse de corriger les éventuelles erreurs et/ou omissions observées dans le texte. Je les remercie d'avance.

Origines du cancer (1)

Les lecteurs et lectrices qui s’intéressent aux origines du cancer trouveront un montage « powerpoint » réalisé par un médecin en note (1).

Histoire des origines du cancer (Introduction) (2)

Il existe en Belgique des hôpitaux spécialisés dans le traitement des maladies graves. L’Institut Bordet est sans doute l’un des plus connus; il est aussi très réputé. Voici donc quelques extraits d’un document publié sur le net par les responsables dudit Institut.

A quand remonte les premières descriptions du cancer ?

« Le cancer existe fort probablement depuis l'origine de la vie. Les premières descriptions connues de cancer datent de la haute Antiquité ! »

Le mot "cancer" ne date donc pas d’hier (3)

D’après les auteurs du document cité en bas de page, « le cancer – c’est assez surprenant - n’a pas de signification scientifique dans la nomenclature des maladies. Il est, en effet, attribué à un grand nombre de maladies différentes avec une étiologie et des manifestations très variées impliquant des soins et des traitements différents. Le pronostic après traitement, est également très différent. De plus, le mot "cancer" a été associé pendant très longtemps à la souffrance et à la mort et possède actuellement une connotation très péjorative."

La tendance actuelle vise à utiliser plus justement la dénomination de "maladies oncologiques" (4)

"L'oncologie est, en effet, la science qui s'intéresse à la nature, l'étiologie, la prévention, le diagnostic, le traitement, la réhabilitation et les soins palliatifs de l'ensemble des maladies que l'on nomme "le cancer". Elle comprend : la chirurgie, l'oncologie médicale (médecine interne), la radiothérapie, l'anatomie pathologique et comprend, de nos jours, les recherches clinique et fondamentale."

"Par conséquent, un oncologue ne peut travailler de manière isolée car il fait partie de toute une équipe pluridisciplinaire dans laquelle chacun doit avoir une large connaissance de toutes les autres disciplines impliquées dans l'étude du cancer. »

Le cancer est-il une maladie de l’organisme, du tissu, de la cellule …. ? (5)

"Le cancer fut d'abord considéré comme une maladie de l'organisme, puis du tissu, puis devint maladie de la cellule et de son noyau et la multiplication anarchique des cellules."

Une éradication pure et simple du cancer est-elle envisageable ? (6)

"Les connaissances et le traitement du cancer progressèrent à pas de géants : en 1895, la découverte des rayons X et, en 1898, la découverte de la radioactivité bouleversèrent les thérapeutiques; par la suite, la chimiothérapie, qui utilise différentes drogues pour tuer les cellules malignes, se développa et continue toujours de se perfectionner; une thérapeutique plus récente, l'immunothérapie, aide l'organisme à attaquer les cellules néoplasiques; il y a aussi les marqueurs biologiques qui sont des substances que l'on retrouve dans les humeurs des patients atteints de certains cancers (cette détection précoce permet de traiter le cancer à un stade débutant); l'imagerie médicale se dote d'appareils de plus en plus sophistiqués et performants (IRM, Pet scan ....); on tente aussi de déterminer le profil génétique des tumeurs et de corréler celui-ci à l'efficacité du traitement entrepris. Cette approche permettra de faire des traitements "sur mesure" et donc plus efficaces.

Un jour viendra, (…) où ce fléau sera totalement vaincu grâce aux efforts conjugués des chimistes, des biologistes, des médecins, des physiciens et bien d'autres disciplines....
»

Conclusion :

Puissent ces quelques extraits nourrir la discussion, et, surtout, être complétés par de nombreux autres, plus instructifs, et donc plus intéressants.

Enfin, que les médecins internautes n’hésitent pas à compéter ces informations, à les amender si nécessaire, et même à les supprimer purement et simplement, le cas échéant.

Bonne soirée.

Peter.


P.S. Je remercie "esperence" d'avoir pris une saine décision ! Cela permettra, sans nul doute, à toutes et à tous de repartir sur des bases encore plus solides. :4:

(1) Docteur Jean-Philippe SPANO, Origines du cancer, http://sti-bio.scola.ac-paris.fr/pedago ... es/jps.ppt page consultée le 16 avril 2009.
(2) Institut Jules Bordet, Présentation, Historique, Origine du cancer, Introduction, http://www.bordet.be/fr/presentation/hi ... cancer.htm page consultée le 16 avril 2009.
(3) Ibidem.
(4) ibidem.
(5) Ibidem.
(6) Ibidem.
 

Leo Lavoie

Membre
Je viens de lire ce sujet. Je ne lis pas toujours tout évidemment. Surtout quand le sujet est "Le magnétisme animal". J'essaie d'économiser ma concentration et mon temps.

Mais ma foi, on s'énerve pour pas grand chose en fait je trouve. Ce qu'a dit Eluno ici ne m'a pas choqué le moins du monde... Et pourtant je passe mon temps à parler de compassion. Mais je sais bien que je devrais cultiver plutôt l'empathie que la compassion et ce n'est pas une qualité que j'ai d'être compatissant. C'est juste un obstacle de plus à la guérison du patient, en ce qui me concerne.

Bon que ce soit sa soeur ou une connaissance qui se soit suicidé eh bien, on connaît presque tous quelqu'un qui s'est suicidé et, bien que la façon de le dire était maladroite, il s'est expliqué et voilà tout! Faut-il toujours chercher noise partout?

Pour ce qui est du cancer, j'ai entendu des médecins très sérieux et renommés parler de rémission du cancer avec l'hypnose. Et c'est vrai que les instances de la médecine officielle ne veut pas que ça soit vrai. Ça fait partie des résistances incrustées des milieux médicaux ou il faut tout morceler, en particulier le corps et l'esprit.

Oui, le cancer vient du corps même. On ne peut pas le nier. Ce sont les cellules qui se reproduisent et se multiplient de façon folle et erronnée. Je suis moi même convaincu qu'il devrait être possible de guérir le cancer avec les bonnes méthodes hypnotiques. Je n'ai rien vu de moi même encore cependant. Je n'en ai pas l'expérience mais c'est logique de le penser.

Et le drame dans tout ça... Ben y'en a deux...

Un des deux vrai de vrai drames justement il vient de la médecine officielle tant et aussi longtemps qu'elle se fera des chasses gardées de maladies et de mourants! Et tant qu'elle fera obstacle au thérapies alternatives.

L'autre drame c'est tous les charlatans qui se font du profit d'argent et de gloire avec la crédulité de gens qui souffrent. Et ils sont, pour la plupart, dans le créneau des médecines alternatives... C'est dommage mais c'est comme ça... Dans ces deux drames là... Ben je ne vois pas du tout Eluno. Je vois un homme qui est enthousiaste et qui espère que c'est aussi vrai qu'il le croit. Ben moi aussi j'espère ça.
 

esperence

Membre
Bonjour à tous, :)
Je reconnais que je suis une femme spontanée et quand j'écris c'est avec la force de mon coeur. :)
Nous sommes tous très différents les uns les autres..alors, c'est normal je dirais ce qui s'est passé ici.
Au début si on regarde bien , on parlait de magnétisme, Pas d'hypnose. Le magnétisme peut soulager, des malades atteinds de cancer même en phases terminales ..quant à l'hypnose je suis persuadée que là aussi ça peut apaiser , détendre la personne malade.
Là, ou j'ai eu du mal a me retenir, c'est en voyant le mot: guérir..moi aussi je ne demande qu'a y croire, je demande a voir les gens heureux..
mais quant on parlait de phase terminale , ...j'avais du mal a lire certaines choses.
Quant j'ai "poussé volontairement Eluno en lui demandant s'il savait ce qu'était la souffrance, c'était juste pour lui ouvrir les yeux..pour lui dire Là on parle de phase terminale.
Des cancers qui se soignent, bien sur qu'il y en a..et tant mieux. Mais ce qui vous emporte en un temps réduit à ce jour personnes n'a trouvé le reméde miracle.Ce que je voulais juste exprimer c'était de ne pas mentir..ne pas dire oui le magnétisme ou l'hypnose peuvent guérir..(dire, ça va apaiser la personne je suis d'accord et si par miracle ça le guéri alors...ça sera que du Bonheur.
Pour Léo, quand vous dites :
"Je suis moi même convaincu qu'il devrait être possible de guérir le cancer avec les bonnes méthodes hypnotiques"et vous rajoutez, " je n'ai rien vu de moi même encore cependant........Moi non plus, car le jour ou quelqu'un aura trouver comment guérir le cancer, je pense que le monde entier le sera...parce que beaucoup attendent ça.

Je ne sais pas être autrement que franche et sincère.. :oops: :)
Je sais que certaines personnes me liront en comprenant mon message.
Un message destiné à tous ceux qui ne restent pas indifférents envers l'autre. A savoir qu'un jour on sera content d'avoir à nos cotés quelqu'un qui puissent nous comprendre a leur tour. :)

Oser écrire comme je le fais , c'est prendre des risques...
Rester dans le silence, c'est ne prendre auncun risque.
Je suis fière d'oser...oser écrire ce que je pense avec toute ma sincèrité.
Je ne suis pas là pour être aimé, mais pour être Lu.
Chaque personne peut trouver une place ici sur ce forum.

Espérence :)
 

Altmaier

Membre
esperence à dit:
Des cancers qui se soignent, bien sur qu'il y en a..et tant mieux. Mais ce qui vous emporte en un temps réduit à ce jour personnes n'a trouvé le reméde miracle.
Il y a quelques décennies, aucun cancer ne se soignait. Cancer était synonyme de mort, et la mort, dans notre société, est synonyme de "mal". :twisted:
De nos jours, beaucoup de cancers se soignent. Pas encore tous, malheureusement. :cry:
Ne peut on alors penser que dans quelques décennies, tous les cancers seront guérissables? :p
Et si la médecine allopathique peut guérir certains cancers, pourquoi les médecines parallèles ne pourraient elles pas en faire autant? :roll:

Oui espérence, nous vous apprécions tous sur ce forum pour votre spontanéité et votre simplicité.

Et je crois que vous vous êtes laissé emporté par vos sentiments. Mais c'est tout à votre honneur, cela prouve que vous en avez. :?

Mais vous ne pouvez pas reprocher au gens de dire ce qu'ils pensent. Ce sont leurs croyances :eek:

Malgré tout, Nous espérons tous que vous continuerez à nous abreuver de vos remarques pertinentes et franches. 8)

Bien à vous.



Jurgen :3: :3:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Je découvre ce sujet en cours de route et je souhaitais rapporter une mise au point formalisée concernant le traitement des cancers :


Les facteurs à l’origine du développement d’un cancer étant multiples, le traitement doit donc scientifiquement être associatif

et s’inscrire dans une stratégie thérapeutique structurée.


Des techniques comme l’hypnose, la visualisation ou le magnétisme, pourraient avoir une place au titre des traitements convergents,

mais ils ne sont pas reconnus scientifiquement car aucune étude n’a jamais démontré leur efficacité, ni d’ailleurs celle des psychothérapies.


Leur utilisation est donc actuellement illicite en dehors d’essais oncologiques contrôlés ou dans un cadre strictement palliatif


Toute utilisation de thérapeutiques non validées et en dehors d'essais contrôlés ne pourra que retarder la reconnaissance de leur fonction


Seule une pratique dans le cadre d’une concertation en équipe soignante à laquelle participe un médecin spécialisé en oncologie est donc envisageable.


C’est le principe actuellement incontournable devant la loi du respect des référentiels en oncologie, seul garant de la qualité et de l’efficacité

dans le traitement des cancers ainsi que pour l’avancée de la recherche.
 

esperence

Membre
Eluno, je pense que cette phrase est mal formulée...vous avez voulu dire quoi exactement ?

"Dans un centre de cancerologie à Paris, les médecins rient avec les autres malades quand l'un deux succombe à son cancer. "
 

Leo Lavoie

Membre
esperence à dit:
"Je suis moi même convaincu qu'il devrait être possible de guérir le cancer avec les bonnes méthodes hypnotiques"et vous rajoutez, " je n'ai rien vu de moi même encore cependant........Moi non plus, car le jour ou quelqu'un aura trouver comment guérir le cancer, je pense que le monde entier le sera...parce que beaucoup attendent ça.

Espérence :)
Ben non Chère Espérance... Ça ne se passe pas comme ça dans le vrai monde réel. Y'a des establishments, des chasses gardées, des lobbies, des impératifs capitalistes de l'industrie pharmaceutique et de "l'humainerie". Tout ça sont des obstacles au développement de la médecine alternative et la maintiens à un rang très bas avec condescendance.

Il faut comprendre que l'hypnose, comme bien d'autres soins "alternatifs" est une menace directe aux profits de l'industrie pharmaceutique et au rang social d'élite des médecins. C'est aussi une menace à l'ignorance qui profite pécunièrement à tant de gens qui ont déjà les poches pleines.

Vous, Espérance, je ne doute pas que l'humain vienne en premier dans vos priorités mais je suis sûr que vous avez déjà rencontré bien des médecins qui en ont bien d'autres... Et ce sont eux qui ouvrent et ferment les portes du temple. Les médecins pour qui l'humain est la priorité n'ont qu'a suivre, croyez moi...Il en coute cher de déroger... Mais nous, ici sur ce forum, on doit parler pour eux et pour les humains.

En fait, si je comprend bien Eluno, il pense, comme moi, que la médecine devrait descendre de sa tour et troquer son statut d'élite sociale contre le bien être humain et surtout ne pas tomber devant l'appat du gain des compagnies pharmaceutiques qui, de plus en plus, financent eux même les recherches d'une main et offrent des cadeaux promotionels aux médecins de l'autre.

Pour dire simplement, il faudrait que la médecine se taise deux minutes et écoute et accepte d'inclure de plus en plus l'hypnose, non seulement dans les traitements mais aussi dans les recherches sérieuse et INDÉPENDANTES de traitements contre le cancer et bien d'autre chose.

Et ce n'est pas vrai, bien malheureusement que, s'il y avait un remède contre le cancer, ça se saurait bien officiellement. Ce n'est pas vrai du tout.

Voilà...
 

Belphegor

Membre
Non croyez vous tous ça ?
Jai une impatiente que j'ai vu cet après midi, elle me disait avoir vu son médecin ce matin suite à des analyses qu'il lui avait demandé de faire.
Après avoir commenté ces analyses sa patiente lui demande de regarder son pied car elle en souffre, que lui a t il répondu ?
"Vous devrez revenir pour votre pieds on ne fait pas deux consultations en même temps !!!!!!!!!!!!!!!
Sa patiente (73 ans) lui dit "et bien comptez moi deux consultations" et lui de répondre "je n'ai pas le droit vous reviendrez un autre jour".
Non je ne blague pas, c'est pas le dernier film de Machin Coco, c'est la vrai vie, que deviennent mes contemporains ?

Comme il serait agréable que sur ce forum ce que vous écriviez soit vraiment la vérité ou, et dans ce cas signalez le, quand c'est votre intime conviction.
Mais n'avancez pas des choses que vous avez entendu, ou il parait etc..

Par contre ce que je viens de vous narrer est la strict vérité; ça c'est passé cet après midi.

Merci à tous ceux qui restent honnête dans ce monde et j'en profite pour remercier Esperence, que je compare parfois à Don Quichotte, qui se bat avec son coeur et parfois s'en "ramasse" plein la tête. Merci de temps en temps d'être courtois avec elle ou tout au moins essayer de la comprendre. C'est peut être la seule sur ce forum à prendre position alors qu'elle se dit ne pas être thérapeute, ne l'accablez pas.
Belphégor
 

valikor

Membre
sans compter les personnes que j'ai reçues qui ont été traumatisées par leur psychiatre/psychothérapeute...

bon je retourne sur mon canapé, j'ai pas assez écouté mon corps et il m'a parlé d'un petit crac ds mon dos qui me fait bien ch...
 

Cath

Membre
valikor à dit:
j'ai pas assez écouté mon corps et il m'a parlé d'un petit crac ds mon dos qui me fait bien ch...
Ne cherche pas, tu viens de passer une semaine à faire ta déclaration de revenus :D
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Point ne sert de faire fixette de sur le corps médical

Il ne restera bientôt plus de médecins, il n’y aura plus que des « administrateurs » de soins

Les politiques ont tout compris et ils ont déjà tout pris en faisant monter les prix

En voulant aussi garder ce trésor qu’est la santé !


:twisted:
 

valikor

Membre
Cath à dit:
valikor à dit:
j'ai pas assez écouté mon corps et il m'a parlé d'un petit crac ds mon dos qui me fait bien ch...
Ne cherche pas, tu viens de passer une semaine à faire ta déclaration de revenus :D
ca aussi... :) + la recherche d'un pret immobilier... (une des banques nous a refuse car ma femme est en CDD ...)
 

esperence

Membre
Valikor,

Je croyais qu'un hypnothérapeute avait la capacité d'apprendre a bien se connaitre et à travailler sur lui journalièrement.
Et là, je vois que non, puisque vous dites vous même que vous n'avez pas écouté votre corps !!
Comment ça se fait ?
 

Altmaier

Membre
esperence à dit:
Je croyais qu'un hypnothérapeute avait la capacité d'apprendre a bien se connaitre et à travailler sur lui journalièrement.
?
hé non chère esperence, je crois que les hypnothérapeutes sont des personnes comme les autres et comme les cordonniers, souvent mal chaussés :roll: :roll: :?

Et quand on travaille toute la journée, on n'a peut être pas le temps de s'occuper de soi même. :?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Je croyais qu'un hypnothérapeute avait la capacité d'apprendre a bien se connaitre et à travailler sur lui journalièrement.
Et là, je vois que non, puisque vous dites vous même que vous n'avez pas écouté votre corps !!
Comment ça se fait ?


c'est peut-être çà la plus grande capacité de l'hypnose de continuer à apprendre à se connaitre dans le comment çà se fait ...


En pratique le T a juste un peu d'avance sur le S... mais aura-t-il le Temps de s'en rendre compte pour s'occuper de son Soi ?


:roll:
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut