1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

la liberté vous y croyez ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par katia (zoulouk), 15 Mars 2013.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Il y a des invariants qui restent depuis les hauts de ses trois pommes, et à vouloir les changer ou à croire que cela peut changer, on perd vraiment son temps.

    Simplement parce qu'on n' a pas envie de changer et pas non plus prêt à en assumer les conséquences, et que ce qui peut remplacer, n'est pas forcément mieux.

    Un peu dans cet entre deux, qui n' accepte pas encore ce qui est, et se donne pas les moyens d'être, et une tentative de changement pas désirée, juste une motivation raisonnable de ce serait plus pratique si...

    Et que certains choix demandent plus de force de caractère que d'autres.

    et que la liberté consiste peut être à accepter que l'on est pas libre ???

    Et que vouloir changer c'est peut être un grand piège, plutôt que de faire avec et de le dépasser en faisant avec ?
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    avis cf signature ;)
     
  3. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    c'est la fin de la signature qui est plus problémmatique, ce que je peux changer de ce que je ne peux pas, pour la distinction des deux.
     
  4. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    "distinguer l'un de l'autre" ou "en connaître la différence" remet en confrontation avec la dualité.


    se mettre en liberté c'est se mettre en non non liberté

    dans le négatif du négatif pour retrouver le positif :

    les ennemis de mes ennemis sont mes amis.


    Personnellement je pense que l'attitude de pleine conscience permet le libre choix en étant conscient que ce libre choix est précisément positivement libre car il permet de se sortir du cadre négatif de la non liberté de par son choix

    en étant conscient qu'on est toujours libre de retourner dans le choix inverse si on le préfère.

    8)


    si je suis dans l'orange je peux passer dans le rouge ou dans le vert : je stoppe ou je continue

    Mais dans n'importe laquelle des couleurs, je peux aussi savourer ma conscience d'être dans la conscience du choix des mille et une autres teintes possibles de l'arc en ciel...

    (je suis là comme en état d'a-pesanteur pour observer ce comment mieux apprécier ma condition terrestre)

    :p
    .
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Tant qu'on sera autorisé à utiliser le mot "liberté" je pourrai y croire librement !

    Mais si un jour on nous l'interdit, moi je continuerai d'y croire sans le dire.

    8)
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Katia: oui, c'est bien de faire toute la différence le plus dur.

    Surderien: très jolie phrase, j'adhère sur le fond et la forme.
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    ce qui est a mon avis interressant est: que la citation a ete reprise par AA
    dans la:Serenity Prayer( priere de serenité)
    God, grant me the serenity to accept the things I cannot change,
    The courage to change the things I can,
    And wisdom to know the difference.

    Mon Dieu,
    Donnez-moi la sérénité
    D'accepter
    Les choses que je ne peux pas changer,
    Le courage
    De changer les choses que je peux,
    Et la sagesse
    D'en connaître la différence.

    et qu semble indiquer un nécessaire détachement vis a vis de la "loi", des règles, tout en observant leur validité de raison d’être....
    changer n'est nécessaire que quand les choses établies ont pour effet un dysfonctionnement ou crée un pathologie négative...?
    en thérapie, comme en politique le changement est une obligation quand on répète les mêmes erreurs....
    et surtout quand on espère en les répétant, obtenir des résultats différents(addiction)
     
  8. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    [align=justify]Ses origines sont floues, mais elle a effectivement été reprise par les AA qui ont ajouté "Dieu" avec, ce que je n'ai pas souhaité reprendre.

    Par contre je n'ai pas compris où vous voyez un "nécessaire détachement vis a vis de la "loi", des règles".
    On peut la diviser en 3 parties:
    1: la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé
    2: le courage de changer ce qui peut l'être
    3: la sagesse de distinguer l'un de l'autre.

    Donc je détachement vis à vis des "lois" serait inclus dans l'acceptation en général?
    Pour changer, ou même accepter, ce n'est pas écrit mais la phrase sous entend ce qui est soit négatif soit perçu en tant que tel. On ne change pas quelque chose qui fonctionne, et on accepte naturellement sans avoir besoin de force ce qui nous plait.

    J'associe beaucoup la liberté au bonheur car si on est vraiment libre, alors on est libre de choisir d'être heureux (je parle d'une manière générale, en mettant de côté les moments de vie particuliers). Si on pense que notre bonheur dépend de choses extérieures à nous (biens matériel, autres personnes, actions des autres etc.) alors on sort de nous même notre possibilité de contrôle sur notre bonheur. De la même manière, on ne sera jamais absolument libre, ne serait-ce que parce que soumis aux lois physiques, chimiques de la nature, mais on peut se percevoir libre en vivant dans un état qui impose des règles et dans un monde qui impose des règles ou au contraire se sentir enfermé, soumis. Au final ce qui va être différent n'est pas tant les circonstances, les faits mais bien la perception que l'on a de ces faits. J'aime beaucoup la phrase qui dit que ce qui est important ce ne sont pas les faits mais l'interprétation, le ressenti que l'on a de ces faits.

     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Les AA permettent d'accèder à une "puissance supérieure" aidante et structurante

    Les constructions psychiques qui en découlent font s'orienter dans le "bon" sens.

    Pour choisir en toute liberté sa voie la meilleure...

    8)
     
  10. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    détachement n’étais pas le mot juste?
    je m'interroge encore!
    les règles sont souvent faites par ceux qui vont assoir leur pouvoir....pour mieux les enfreindre... donc rogner sur la liberté des autres au nom de la leur!

    c'est cynique mais malheureusement vrai quand on fait l'historique de l’exploitation de l'homme (ou devrai je dire de la femme?) par l'homme..
    pour moi le bonheur n'existe plus....
    il reste une succession de petits plaisirs qu'il faut vivre de façon le plus rapprochés possible!

    encore pessimiste?
    en ce qui concerne l'addiction....qui devient une regle pour les alcoliques il faut la briser pour (AA) installer une autre loi.... et il n'ont pas trouvé mieux que dieu! ( sans precisions de quel dieu il s'agit!) il suffit d'en trouver un
    ou plutot en fait l'acceptation qu'on ne peut pas tout controller....
    d'ailleurs les lois(12) deAA commence par:
    Nous avons admis que nous étions impuissants devant l’alcool - que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.
    bon debut non?
    encore a propos du détachement....oui je pense qu'il faut prendre distance....s'affranchir....du tout ou du rien pour gouter a la liberté(la vrai?)
    n'est ce pas un concept boudhiste?
     
Chargement...