La personne qui bouge pendant la transe

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Victoire, 28 Mars 2014.

  1. Victoire

    Victoire Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    72
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1030
    Bonjour,
    je pratique depuis peu sur des personnes que je connais, ce qui me permet de développer ma confiance dans ma pratique, j'ai remarqué dans les dernières séance d'hypnose alors que je suis environ dans le le moment du travail thérapeutique avec la personne, celle-ci remonte voire se gratte, ce qui me fait penser qu'elle se réveille.
    peut-être que je manque quelque chose dans mon induction ?
    auriez-vous des suggestions ?
    merci d'avance
    :)
     
  2. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Bonjours victoire, les signes que tu perçois sont sujet à tes interprétations et à tes croyances, facilitantes ou invalidantes. Peut-être pourrais-tu faire un inventaire de tes croyances et voir celles qui pourra être modifié pour te permettre d'utiliser tout ce qui se produit, dans ta propre cohérence.
    Si une personne ouvre d'un seul coup les yeux en pleine séance, soit tu te dis qu'elle se réveille, mais tu ne peux pas en être sûr, n'est-ce pas? Tu peux utiliser sa réaction comme une validation en lui disant, par exemple: "Maintenant que vous avez vérifié que tout va bien, vous pouvez retourner en vous, encore plus profondément (sauf si l'anamnèse t'a fait découvrir un pb potentiel avec l'idée de descente, profondeur, etc...).
    Une réflexion sur ton rôle peut te faciliter la tâche, est-ce vraiment toi qui fais le travail, ou es-tu juste un catalyseur qui va permettre à ton client de se reconnecter à ses propres capacités d'auto-guérison...
    Penses-tu que tout repose sur ta subtilité à utiliser des techniques d'hypnose, ou bien, l'hypnose ne serait-elle qu'une communication, dans laquelle le "thérapeute" accepterait de ne pas vraiment savoir ce qui se passe dans le vécu de son client (en fait un être humain, avec sa carte du monde bien à lui...)? Tu aurais alors juste le rôle de valider en témoins ce qui est exprimé, tout en étant dans ton axe, ta cohérence...
    Qu'en penses-tu?
     
  3. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Si tu peux visionner la vidéo filmée par l'institut Emergeance (Rennes) sur le travail d'Ernest Rossi, à Los Angeles, çà t'éclairera sur mon propos peut-être un peu confusant... :)
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Les fluctuations sont normales, sinon pour les démangeaisons (si c'est ça qui provoque les grattages) il peut y avoir plein de raisons (détente -> chaleur -> vasodilatation -> démangeaison, l'hypnose peut aussi la rendre plus consciente des sensations de son corps, ça pourrait être un réflexe...) la personne s'en rend-elle compte et y attribue-t-elle un sens? Ce n'est pas forcément un réveil.
     
    Couchetard22 aime ça.
  5. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1691
    J'aime reçus:
    525
    Points:
    5380
    Victoire
    Dans ma pratique, je dis nettement à la personne, qu'elle peut justement bouger, ce gratter, même ne pas écouter... l'important c'est de ce sentir bien etc..
    Il est courant que des gens, même en transe profonde, ce gratte le nez, la joue ou ce déplace le dos... ce n'est pas grave et ne veux rien dire de la qualité de la transe.
     
    DianeV et Couchetard22 aiment ça.
  6. Victoire

    Victoire Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    72
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1030
    Bonjour,

    un grand merci pour vos réponses qui me sont d'une grande aide.

    Merci Couchetard22, je reprends tes propos pour y répondre et je ne les trouve pas confusants, je trouve que tu as été juste,


    faire un inventaire de mes croyances est une bonne idée,.. déjà :

    - au départ, dans les premières hypnoses ma crainte était justement de ne pas réussir à mettre la personne sous hypnose, du coup je parlais assez vite, depuis peu, je commence à utiliser le silence, des temps de pause et à baisser le son de ma voix, mais j'ai toujours cette appréhension,
    - oui, quand la personne s'est grattée la tête, j'ai cru qu'elle était presque réveillée, et après un court moment, je l'ai fait remonter, à son réveil elle m'a dit : ho qu''est ce que j'étais bien, je ne voulais pas revenir.

    - et si la personne ne ferme pas les yeux ? (du tout)je vais plutôt observer la détente de son visage ?
    - je suis partie aussi de cette croyance qu'il faut que je connaisse un maximum d'exemples types pour que je puisse m'adapter à n'importe qu'elle situation,

    je comprends bien que ce n'est pas moi qui fait le travail, et oui, je suis seulement un catalyseur qui va permettre au client de se reconnecter à ses propres capacités de auto-guérison, cependant, mon penchant à vouloir maîtriser, me fait me dire : et si je ne dis pas les bonnes suggestions ?
    et oui, il faudrait que j'accepte de prendre du recul en me disant que tout ne repose pas sur ma subtilité à utiliser les techniques d'hypnose,
    c'est effectivement quelque chose que je dois transformer, et que je vais apprendre au fur et à mesure de ma pratique,

    merci Prudence et hibou13, ce que vous me dites m'est très utile et c'est de ce type d'information dont j'ai besoin
     
  7. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Merci Victoire pour ton retour. Un livre m'a fait avancer (évidemment c'est relatif...), C'est "Hypnose Thérapeutique" qui regroupe 4 conférences de Milton Erickson. J'ai eu l'idée de relire le livre comme si c'était Erickson qui parlait dans ma tête, à son rythme, etc... et j'ai commencé à percevoir (ou imaginer) à quel point il était simplement présent à l'autre (bien sûr, avec son vécu à lui, ses capacités d'observations...), avec toute sa bienveillance, il communiquait et observait et utilisait les rythmes ultradiens, en validant... :)
     
  8. Victoire

    Victoire Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    72
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1030
    Couchetard22
    je suis en train de relire aussi ce livre en ce moment. je l'ai découvert avant ma formation et cela ne me parlait pas du tout. maintenant je le trouve au contraire très clair. je vais essayer de procéder à ta façon pour voir si cela fait une différence. merci
    les rythmes ultradiens, ce sont ces temps de silence ? je ne connaissais pas ce mot.
     
  9. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Ce sont des moments de flottements, de rêveries, qui arrivent spontanément et naturellement 9 fois par jours en moyenne. Les collègues psy d'Erickson gardaient leurs clients 50 mn alors que lui pouvait les garder en séance 2h ou plus. Çà lui a permis de constater que tous ses clients passaient par des cycles d'attention modifiés. Il n'avait plus qu'à les pousser un peu plus loin lorsqu'ils étaient... flottants :) As-tu lu E.Rossi?
     
  10. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Pour les yeux ouverts ça m'est arrivé il y a quelques mois suite au test de suggestion avec les doigts qui se rapproche la personne était plus à l'aise les yeux ouverts, j'ai proposé des suggestions de fermeture des yeux mais elles n'ont pas pris, ce qui n' a pas empêcher la personne d'entrer en transe.

    Ça me parait difficile de dire comment je sais que la personne est en transe car c'est quelque chose que je ressens, je me sens "partir" avec elle et je me sens "remonter" pendant ses remontées, j'accompagne instinctivement la transe.
    Ceci dit j'essaye de me rappeler au début, comment je faisais. Je me rappelle la fixité du regard, le fait que la pupille n’accommode plus, plus de réflexe de déglutition ou très ralenti, la respiration change de rythme, se calme, devient souvent plus profonde (encore que j'ai eu un étonnement avec ça, j'étais intriguée par quelque chose au niveau de la respiration d'une cliente, je lui ai tout simplement demandé si ça lui disait quelque chose et effectivement elle n'avait plus qu'un poumon), les muscles sous la peau n'ont pas les même volumes, la couleur de la peau change etc.
    Mais il peut y avoir des différences spécifiques à telle ou telle personnes. J'ai eu des personnes qui avait des tressautements dans le pied ou la main, certains avaient une respiration sifflante (il m'arrive souvent de ronfler en état de relaxation et/ou de transe même si je ne dors pas et en étant consciente de tout), certains se figent, d'autres deviennent mous etc.
    Je pense que la pratique apprend beaucoup.

    Il y a deux points qui me semblent importants:
    1. Éviter de le faire avec des personnes ayant des problèmes avec la réalité. Je ne pars pas dans un débat philosophique, c'est juste gaffe avec des personnes qui pourraient être psychotiques, l'hypnose est possible avec eux mais à laisser à des personnes qui maîtrisent parfaitement le sujet et qui ont certains moyens en cas de problèmes.
    2. Savoir réagir en cas d'abréaction: pas de panique, rester avec la personne, être présent, rassurant, confiant, laisser s'écouler les émotions et être une présence... rassurante et protectrice. Juste être présent dans le respect de l'autre et de ses émotions. Ça peut être impressionnant pour l'accompagnant, surtout que ça peut venir à des moments qu'on ne soupçonnerait pas, il faut bien accueillir ce qui vient.
    C'est aussi très intéressant d'avoir un superviseur et de pouvoir lui en parler, de partager, qu'il donne son point de vue etc.
     
    Couchetard22 aime ça.
  11. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    (il m'arrive souvent de ronfler en état de relaxation et/ou de transe même si je ne dors pas et en étant consciente de tout), je vis çà aussi et mon entourage n'arrive pas à comprendre (?) comment je peux faire çà, c'est un grand sujet de rigolades... C'est la pratique du rêve avec mon Lama qui m'a amené à cette continuité de conscience, et toi?
     
  12. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Je me détends physiquement en transe, c'est valable aussi pour ma gorge d'où les ronflements.
    Je me souviens de la toute première fois où ça m'est arrivé: j'étais en formation, allongée sur le dos en transe profonde, quand tout à coup je me retrouve à cheval sur mon rêve et sur la perception du fait que quelqu'un ronflait (j'ai même eu une pensée très mécontente à propos du ronfleur qui me perturbait) quand je me suis rendue compte que le ronfleur qui faisait tout ce boucan c'était moi, j'ai été gênée mais en parrallèle mon rêve hypnotique se poursuivait, voyant que je ne pouvais rien faire j'ai laissé tomber et j'ai poursuivit mon chemin (hypnotique).
    Ça c'est reproduit en transe sur le dos puis même assise au fur et à mesure que j'apprenais à développer des transes plus profondes et à ne garder activés les muscles que strictement nécessaires.
    Maintenant, quand je me détends en transe légère assise ça peut aussi m'arriver. Disons que le "comment c'est possible de ronfler involontairement en étant réveillé" pour moi c'est exactement comme un "comment c'est possible de relâcher les muscles de ton bras?", c'est juste une relaxation musculaire, même si ça ne m'arrive que quand je suis très très détendue.

    Par rapport à la transe j'ai eu d'autres personnes qui ronflaient également. Si les personnes y sont naturellement sujetes, ça me parait plutôt normal puisqu'en transe on peut relaxer et relâcher profondément le corps (même si ce n'est pas une règle, on voit bien des catalepsies aussi, c'est juste une des possibilités).

    Sinon si la question ne concernait pas le ronflement mais le fait d'être conscient de l'extérieur tout en rêvant en même temps (à cheval sur deux perceptions)... je pense que c'est quelque chose d'assez naturel chez moi, je n'ai pas d'explication.
     
  13. Victoire

    Victoire Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    72
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1030
    Non je n'ai pas lu Rossi, mais là aussi je vais creuser et chercher la vidéo dont tu me parles, mais j'ai trouvé ce document en pdf :
    "la nouvelle approche neuro-scientifique de la psychothérapie, de l'hypnose thérapeutique, et de la réadaptation : 1 dialogue créatif avec nos gènes " :
    qui me semble intéressant, mais je vois que je ne peux vous mettre le lien.

    et votre discussion m'amène à deux nouvelles questions :

    Prudence, merci de parler des abréactions et de tes conseils,
    quelles types de personnes ont des problèmes avec la réalité ? et comment déceler cela ,

    Couchetard22, je vois que je dois m'attendre à ce que des personnes ronflent en état de relaxation (y compris moi)
    qu'est-ce que ta pratique du Rêve avec ton Lama.. ?
     
  14. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Victoire, merci pour l'attention du pdf, je l'ai déjà mais çà peut intéresser d'autres personne je pense. Je vais rechercher mon livre référence sur la psychopathologie. C'est important de cibler très rapidement un(e) client(e) psychotique, avec eux on ne doit pas travailler en dissociation, jamais, uniquement en association! Et anticiper les dérapages afin de les éteindre immédiatement, parce que lorsqu'ils sont "partis" en vrille, là c'est très difficile à gérer, ils ne sont plus dans la norme que nous connaissons...
    Pour la pratique du rêve, je répondrais plus longuement demain, mais c'est une pratique qui permet de glisser consciemment dans le sommeil et le rêve... A suivre ;-)
    ps: pour la vidéo de Rossi et Gaston Brosseau, voir le site d'Emergence à Rennes.
     
  15. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Déjà si elle rapporte des hallucinations (hors consommations de produits particuliers, hors transes etc.) il vaut mieux passer la main, également si la personne a déjà été diagnostiquée psychotique ou autre. Comme dit Couchetard22 un livre de psychopatho serait intéressant, c'est important de connaître ses limites et là psychopathologie intervient à ce moment là, je pense que c'est important d'avoir des notions ne serait-ce que pour savoir quand il ne faut pas "toucher".

    Pour les ronflements, ça peut arriver mais c'est pas automatique.
     
  16. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    livre: "Psychologie pathologique, théorique et clinique" de J. Bergeret aux éditions Masson
    Bonne lecture, c'est effectivement important de connaitre ses limites et aussi quand de psychotiques viennent vous voir d'eux-même et sans annoncer la couleur... Ils peuvent venir pour un arrêt de tabac par exemple...
     
  17. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Concernant les rêves, si vous n'avez pas trop de temps, deux e-books intéressants:
    - L'Art des rêves Tibétain du Dr.Nida Chenagstang, approche simplifié du rêve utilisé dans la médecine tibétaine et découverte des techniques yoguiques permettant de faire du rêve lucide dans une démarche spirituelle.
    - Rêves lucides, savoir les faires et les utiliser, Val K. Condensé très correct des techniques des rêveurs lucides et de leurs utilisations, découverte de soi, développement personnel, amélioration de la santé, etc...

    Le rêve est la porte d'accès royale à l'inconscient...

    Si vous voulez pousser plus loin, deux livres écrits par des Lamas Tibétains spécialistes du rêve et des 7 yogas de Naropa:
    - Le yoga du rêve de Namkhai Norbu éditions Accarias L'Originel
    - Yogas Tibétains du rêve et du sommeil de Tenzin Wangyal Rinpoché édité à la Claire Lumière
    J'ai également un fichier pdf sur les techniques des rêveurs lucides à travers le monde et l'histoire, extrait de l'excellent livre de Patricia L. Garfield, "La créativité onirique" hélas non réédité... Mais je ne sais pas comment partager ce fichier. :-(
     
  18. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6528
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
  19. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
  20. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    çà y est, je l'ai partagé dans "partage des ressources"! Bonne lecture...
     
  21. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Je ne vois pas. Tu l'as mis où stp?
     
  22. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
  23. Victoire

    Victoire Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    72
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1030
    Merci à tous,
    de tous ces échanges

    ..et je vais encore rebondir... sur ce que tu as dis dans un de tes précédents post, Prudence :
    extrait :
    Ça me parait difficile de dire comment je sais que la personne est en transe car c'est quelque chose que je ressens, je me sens "partir" avec elle et je me sens "remonter" pendant ses remontées, j'accompagne instinctivement la transe.

    est-ce que cela veut dire que lorsque tu mets la personne en transe, toi aussi tu te mets en transe ou que cela provoque une transe légère (je suppose) chez toi,
    hé oui, il y a toujours quelque chose qui appelle une question...merci de ta réponse
    ;)
     
  24. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Oui, tout à fait. Par contre si la question c'est de savoir si je me mets en transe OU si ça provoque une transe, je ne sais pas le pourquoi, ça c'est fait naturellement et comme ça me donnait de meilleurs résultats je continue à accompagner en transe les personnes que... j'accompagne en transe ^^.
     
  25. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Je rejoins Prudence, lorsque j'accompagne un client en transe, accompagner est le mot qui convient... :) Pas besoin de chercher à me mettre en transe, çà se fait.
    Depuis quelques temps j'accompagne des clients en transe profonde, là, c'est sportif pour rester opérationnel... Pour l'instant, j'en suis à jouer les dauphins :)))
     
  26. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6528
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Et la sortie de transe, vous la gérez comment ?

    Au feeling ?

    :)
     
  27. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Quand c'est la personne qui commence à remonter d'elle même je le sens parce que je remonte aussi, si c'est moi qui initie la sortie, je... passe devant. Ce sont des métaphores très kiné parce que c'est comme ça que je le ressens. Pour moi on peut remonter sans sortir, sans utiliser le terme de monter/descendre on pourrait dire que c'est une fluctuation vers des état plus ou moins profonds.
    Je remarque que certains sortent vite, d'autre lentement, pour certains les yeux s'ouvriront avant qu'ils ne puissent bouger le reste du corps, pour les autres c'est le contraire, certains ont la vix rocailleuse au retour, d'autres sont tout frais etc. Je ratifie ce que je vois et je fais des suggestions de confort, retour tranquille etc.
     
  28. Couchetard22

    Couchetard22 Membre

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Messages:
    402
    J'aime reçus:
    12
    Points:
    1880
    Localité:
    Bretagne
    Pour l'hypnose profonde, la sortie est préparée pendant l'induction et la... descente (?), en créant des paliers (yoyo entre les paliers), sinon le retour risque d'être... un peu long! Je suggère que le travail de l'inconscient à déjà commencé et qu'il pourra continuer encore plus facilement après la séance, puisque la personne pourra retourner par elle-même... Et toutes les connexions, les accès au champs des possibles accompagnent le retour...
     
  29. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    Localité:
    Ile-de-France
    J'ai eu 2 fois des personnes qui rit voir explose de rire durant l'induction, mais elles étaient bien en état de transe.
    Mon frère a aussi tendance à ouvrir les yeux après avoir rit et me dire "désolé, je crois que je n'y arrive pas", mais dès qu'il referme les yeux il entre immédiatement dans un état de transe encore plus profond :D

    En gros ai confiance et utilise tous ces signes pour induire encore plus la transe : "et rire est très agréable et permet de relacher peut-être, les dernières tensions qui étaient encore présentes, et vous pouvez continuer à rire jusqu'à ce que vous arriviez à cette relaxation ou cette détente profonde de votre corps et de votre esprit que vous souhaitez atteindre afin de vous sentir bien" (un truc dans le genre en fonction du sujet)
     
  30. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Ca m'est aussi arrivé, j'avais complétement oublié, je dois dire que j'étais assez étonnée, mais effectivement la personne était bien en transe.
     
Chargement...