La situation legale de l hypnotherapeute en France

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Flo, 23 Février 2007.

?

Peut-on vivre de l hypnotherapie?

Sondage fermé 10 Mars 2007.
  1. Oui, tout a fait

    0 vote(s)
    0.0%
  2. c est assez difficile

    0 vote(s)
    0.0%
  3. c est quasiment impossible sans publier d article

    0 vote(s)
    0.0%
  4. Non, pas du tout

    0 vote(s)
    0.0%
  1. Flo

    Flo

    Inscrit:
    23 Février 2007
    Bonjour a tous.
    Je tiens d abord a m excuser par avance du fait que mon post ne contient ni accent ni apostrophe car je suis actuellement a l etranger et mon clavier ne contient ni accent ni apostrophe.

    En bref, je pratique l hypnose Ericksonienne depuis plusieures annees dans un cadre strictement prive. Mes resultats avec mes proches (et les proches de mes proches) me poussent a me poser la question de faire de l hypnotherapie mon metier. Mais a partir de la, j ai besoin d aide: je n ai aucun diplome specifique et n ai pas suivis d autre formation que celle acquise par la lecture d ouvrages de reference. Je sais que ces <<diplomes>> ne sont legalement d aucune utilite. Mais pour ce qui est de la pratique, que me conseillez vous?

    Par ailleurs, quelle peut etre le statut legal d un hypnotherapeute en France est-ce reconnu? Peut-on serieusement en faire son metier? En somme, est-ce legal?

    Merci par avance de l eclairage que vous m apporterez sur le sujet.

    Flo.
     
  2. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    [align=justify]Bonsoir,

    Tout d'abord bienvenue sur ce site. Les débats sont relancés… et je ne doute pas qu’ils soient passionnés :lol: . J’ouvre les "hostilités" :oops: .

    Avant de savoir si vous pouvez ou non faire de votre (ou d’une de vos) passion(s) un métier… il me semble nécessaire de répondre au préalable à cette question : le métier d’hypnothérapeute existe-t-il réellement ? Si être hypnothérapeute c’est faire de l’hypnose toute la journée avec sa clientèle, je serais tenté de dire non. Si être hypnothérapeute, c’est utiliser l’hypnose comme un « simple » outil thérapeutique parmi d’autres alors je serais tenté de dire oui… avec ce bémol sur l’appellation.

    Maintenant pour ce qui est de la certification, il est vrai qu’elle n’a aucune valeur en France sauf si… on fait partie des catégories professions médicales ou paramédicales, qu’on a une attestation de formation à l’hypnose professionnelle délivrée par un organisme reconnu et qu’on ne fait de l’hypnose que dans le cadre d’une pratique professionnelle initiale dans le domaine de la santé.

    Maintenant si vous souhaitez réellement utiliser l’hypnose d’une manière professionnelle et que vous n’êtes hélas ni médecin, ni infirmière ni psychologue ni… alors il ne vous reste plus qu’à vous installer en profession libérale comme coach par exemple pour éviter tout souci avec l’étiquette (et donc la profession de) psychothérapeute.

    Je m’arrête là et laisse l’expression à d’autres. En espérant avoir commencé à débroussailler le terrain. Bien à vous.
     
  3. raggastone

    raggastone

    Inscrit:
    20 Février 2007
    fo dire que les gens ne crois plus que au medicament pour se soigné et préfere mm en prendre plutot que de travaillé physiquement ou travaillé son intellectuellement(inconscient)
     
  4. hypno36

    hypno36

    Inscrit:
    12 Septembre 2005
    Bonjour à tous

    Je suis moi même Hypno-thérapeute et peut-etre que je pratique un métier qui n'existe pas. Lemaleduqué à raison si on utilise l'hypnose comme un simple outil ce n'est pas suffisant . Moi je l'utilise comme un outils complet et c'est trés efficace. Pour savoir si vous pourrez en vivre, cela va dépendre de vos résultats, de votre capacité a permettre aux personnes de changer. L'hypnose c'est plus du savoir faire, du savoir être, que de savoir. pour cela il faut être formé et pouvoir gérer les traumatismes, croyances limitantes, crises d'angoises, compulsion ( alcool, tabac...) etc etc ...

    A bientôt

    Jean-Paul Dumas
     
  5. chamala

    chamala

    Inscrit:
    6 Décembre 2006
    Rassure-toi, l'hypnose sur les proches c'est pas le top. On m'a toujours dit qu'il vaut mieux envoyer nos proches chez un confrère, car les résultats ne seront pas aussi bons avec nous. C'est logique.

    Personnellement, dans mes proches, il y a des personnes avec qui je n'ai pas de problèmes et d'autres avec lesquelles je suis incapable du moindre résultat (celles que je connais trop, les amis proches, et proches très proches :lol: ).

    Bonne continuation ! :)
     
  6. Flo

    Flo

    Inscrit:
    23 Février 2007
    Merci a tous pour ces informations,

    Vous m excuserez encore de l abscence d accent...
    Tout d abord je vais tenter de repondre a Lemaléduqué, en effet, je pensait utiliser l hypnose seulement en tant qu outil therapeutique pour aider les patients sur des sujets tels que l alcoolisme, le tabagisme, le stress.... C est a dire en effet, sous la forme d hypnotherapie a des fins de coaching. Je n ai pas de formation medicale ni meme paramedicale ce qui sera surement un handicap ( qu en pensez-vous Jean-Paul Dumas?).
    Le fait d avoir le statut de profession liberale est en effet evident mais la question est de savoir si, sans aucun <<diplome>> officiel, il est possible legalement d exercer ce type de profession au yeux de la loi.

    Sinon , merci pour vos reaction tres enrichissantes et si vous avez des types de formations ou de validation d acquis a proposer, n hesitez pas!

    Cordialement, Flo
     
  7. Flo

    Flo

    Inscrit:
    23 Février 2007
    Re-bonjour,

    Je reagis dans ce post a l intervention de raggastone.

    En realite, je pense que tu fais fausse route en disant que <<les gens ne crois plus que au medicament pour se soigné et préfere mm en prendre plutot que de travaillé physiquement ou travaillé son intellectuellement(inconscient)>>. En effet, outre le fait que ce ne soit pas ecrit en francais, ce n est pas du tout representatif de la tentance actuelle: les gens entre 25 et 50 ans preferent de plus en plus avoir recours aux "medecines douces", les osteopathes, magnetiseurs, coachs, specialistes en "medecine" chinoise et autres professions paramedicales sont en plein essor et la demande ne cesse d augmenter. La medecine soigne une maladie ciblee mais souvent en depit du reste du corp (personne ignore aujourd hui les maladies nosocomiales, les "retour de traitements lors de chimiotherapie, des maladies du foie dues a l utilisation abusive du paracetamol etc....)

    En fait si l ordre des medecins s attaque aux medecines douces depuis plusieures annees (avec plus ou moins de succes) c est parcequ il y voit une menace, un "manque a gagner" disent ils meme au sujet des osteopathes et une reduction de leur domaine de competence.

    Cordialement,
    Flo.
     
  8. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Je me permets de donner un avis... un handicap, je ne crois pas. Disons qu'une formation médicale ou para-médicale est un petit plus... ou un plus petit.
    Evident ? Non ! On peut aussi exercer via une société de portage ou une coopérative d'emploi et d'activité ou... Bref, il existe -et heureusement- des alternatives à l'inscription URSSAF. Pour ce qui est de choisir le bon statut... cela dépend d'un certain nombre de facteurs. Le mieux est d'aller à la pêche aux renseignements pour se faire sa propre idée sur la question.
    Sans diplôme, c’est encore possible… maintenant une (petite) formation pas trop coûteuse en coaching ou en hypnocoaching, par exemple, peut être utile… notamment pour les personnes qui viendront consulter. Un bout de papier comme la certification pourra rassurer certains/certaines.
     
  9. hypno36

    hypno36

    Inscrit:
    12 Septembre 2005
    Bonjour Flo
    Lorsque je parle de formation je pense à une formation en Hypnose et non à une formation médicale. Tu va vite te rendre compte que derrière le stress, l'alcoolisme et autres, se trouve des évènements (pas toujours bien sure) comme des traumatismes qui remontent souvent à l'enfance qu'il va falloir que tu sache désactiver, pour cela il te faut déja les techniques adaptées et le savoir faire pour les utiliser. une formation sert à connaitre et intégrer ces techniques. De plus une certification ou un diplome rassure les personnes qui viendront te voir, mais le plus important c'est toi, ta personnalité, ta façon de parler de ta pratique, ta passion et le plus important...tes résultats .

    Jean-Paul Dumas
    Hypno-Therapeute & Fomateur
     
  10. Flo

    Flo

    Inscrit:
    23 Février 2007
    Merci à tous pour vos informations.

    J'en prends bonne note et continue à travailler sur ce projet.

    A bientôt.

    Flo.
     
  11. Sangothias

    Sangothias

    Inscrit:
    7 Mars 2007
    Je travaille quotidiennement avec des jeunes qui souffrent de traumatismes divers, de la simple crise d'adolescence compliquée jusqu'a des problèmes qui engendrent des comportements à risque tels que prostitution en échange de quelques clopes, tournantes, mal être, comportements suicidaires etc etc.
    Je m'interesse à la PNL ainsi qu'à l'hypnose Ericksonnienne, deux disciplines auxquelles je compte me former et à force d'experience, devenir un praticien de qualité.
    Le mal éduqué conseille de s'installer comme coach pour ne pas avoir de souci d'étiquette, ce que je comprend plutot bien.
    Mais qu'est ce qu'un praticien sinon un coach? J'imagine (donc je ne clâme point) qu'un praticien peut aider qq1 à devenir meilleur, lui apprendre qu'il est capable de changements, l'accompagner vers un dialogue interieur duquel il pourra s'enrichir. Mais certaines personnes ont besoin d'une assistance soutenue et cela sur des années entières parce qu'elles sont au bord de la rupture et leurs systemes respectifs de valeurs, croyances, estime de soi etc sont profondément altérés. Je ne part pas du principe qu'il n'y a rien à faire pour ceux là. Mais à moins d'avoir une formation ou d'être incroyablement expérimenté, comment avoir une idée juste des mécanismes qui font que cette personne est socialement inadaptée. Et sans avoir cette idée juste, comment l'aider?

    Un psychothérapeute spécialisé PNL ou hypnose Ericksonnienne se servira de ces outils en connaissance de cause, mais au vu de mes connaissances actuelles en la matière, les diverses formations dispensées par les établissements type IFHE ne couvrent pas ce genre de troubles.
     
  12. Lemaléduqué

    Lemaléduqué

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Je ne crois pas qu’il faille penser de la sorte. Certaines personnes ont effectivement besoin d’un accompagnement plus étalé dans le temps que d’autres. Cela dit, je suis intimement persuadé par l’expérience qu’un participant peut rapidement changer de façon radicale et permanente et ce quels que soient le degré et la durée de la « maladie ». Si aucun changement concret n’est observé dans un délai relativement court (disons entre 1 et 20 séances), il est très probable que la thérapie qu’il suit n’est pas appropriée. Si je résume, aussi grave et chronique qu’il soit, tout comportement peut être modifié brièvement et durablement. Le tout est de trouver la bonne méthode de « réveil ». Ainsi, certains participant(e)s n’évolueront assurément que s’ils sont « élégamment » bousculés. Et tant qu’ils n’auront pas été confrontés à d’« impitoyables » défis, ils persisteront à vivre dans leur « maladie ». Personnellement, si je n’avais pas fait une Rencontre extra-ordinaire qui m’a littéralement «électrisée », je serais à l’heure actuelle encore en psychanalyse en train de me masturber cérébralement sur mon « complexe d’Œdipe ». Par ailleurs, aucune formation ne te donnera les clefs de toutes les portes. Seule ta personnalité et ton expérience en devenir te permettront d’être ou non d’une efficacité redoutable. Il n’existe pas et n’ existera sans doute jamais de théorie universelle sur l’animal humain. Un bon thérapeute est obligé de travailler à partir de ses propres postulats et hypothèses (inspirés ou pas de postulats et d’hypothèses d’Ecole). Il les teste et observe. Si rien ne se passe au bout d’un temps, il doit avoir ce réflexe anti-narcissique de passer le flambeau à quelqu’un d’autre. Ne pas réussir avec quelqu’un n’est pas un drame, persister par contre dans un indéniable échec l’est. Tu te demandes comment comment aider une personne en "grande" souffrance, je te répondrais très humblement en essayant de l'aider déjà.
     
  13. hypno36

    hypno36

    Inscrit:
    12 Septembre 2005
    Et je complète en disant que chaque personne possède en elle une force remarquable .Le thérapeute est juste un guide sans pouvoir particulier, un guide qui va permettre à la personne de se connecter à cette force intérieure , capable de faire des transe-formations qui peuvent paraitre vraiment magique et miraculeuse dans certain cas. les formations donnes des outils, pas de l'efficacité, la compétence c'est à chacun de la d'envelopper, d'apprendre à chaque séance des personnes qui viennent nous consulter.

    Bon we à tous

    J-P
     
  14. azou

    azou

    Inscrit:
    20 Décembre 2006
    la question est de savoir si, sans aucun <<diplome>> officiel, il est possible legalement d exercer ce type de profession au yeux de la loi ,qu"elle titre utiliser?
    Merci
     
  15. bonjour
    il est possible, sans "diplome officiel" (donc en conscience et de préférence après avoir suivi des formations adéquates) d'exercer l'Hypnothérapie. Quel titre utiliser ? Hypnothérapeute... Se déclarer simplement à l'URSSAF en profession libérale ou à la Chambre de Commerce de son département (les sociétés de portage, du moins la majorité, ne prennent pas de thérapeutes, seulement des coachs, pour info...).
     
  16. ReverSyl

    ReverSyl

    Inscrit:
    12 Septembre 2006
    Quelques conseils :

    - n'utilisez en aucun cas les termes rattachés au domaines médical (si vous n'êtes pas médecin bien sûr) tels que : traiter, guérir, soigner, etc...

    - préférez le terme d'accompagnateur plutot que thérapeute : "Accompagnement par l'hypnose" par exemple. Vous guidez, accompagnez.

    "Il y en a qui ont essayés et ils ont eut des problèmes".

    - pensez aux personnes qui aiment faire chier le monde et en tirer profit (surtout financièrement).

    A l'heure actuelle, la pratique de l'hypnose dans la voie du changement sur autruit n'est pas règlementée. A vous de voir les précautions à prendre. Certains sont vigilants et d'autre non (par exemple j'ai entendu à la TV des gourous ,non médicins, qui prétendent guérir le cancer et autres maladies. Malgrès leurs termes très médicaux et leurs prétentions, il continuent à exercer sans problème, a priori :shock: ).

    Vos croyences sont perçues par le client aussi. Si vous pensez qu'il vous faut un bout de papier comme argument de votre compétence, alors vous savez ce qu'il vous reste à faire, sinon, vous savez aussi :D .

    Maintenant, vous êtes vous déjà demandé si vous êtes plus compétent que le client pour trouver la solution à son problème ?
    Moi oui j'y ai pansé, et je trouves que beaucoup d'hypnothérapeutes se prennent pour Psychothérapeutes. Personnellement, je me contente, dans ma pratique, à faire découvrir au client un nouvel état de conscience qui lui permet de trouver ses solutions. Bien sûr, la technique lui permet aussi d'apprendre comment utiliser et exploiter ce nouvel état. Je suis et reste guide et non acteur. Celà demande aussi de mettre de côté son égo, sa curiosité à comprendre consciemment le problème des autres.

    En bref, à toi de voir, pas à nous de te dire. Je penses que tu sais mieux que quiconque ce que tu veux.

    Salutations.
    Sylvain.
     
  17. Skarlet

    Skarlet

    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    Je tiens à préciser par rapport au post de constant.winnerman au sujet du titre d'Hypnothérapeute, qu'il n'est absolument pas autorisé aux praticiens n'ayant aucun statut reconnu médical, d'exploiter le terme de thérapeute. En clair, pour les praticiens non issu du milieu médical je vous conseille d'éviter une plaque "Hypnothérapeute" et de vous déclarer en tant que tel à l'URSSAF. Préférez le titre de "Praticien en Hypnose Erycksonienne" ou encore "Hypnologue", ce qui vous évitera des problèmes.
     
  18. oeildelam

    oeildelam

    Inscrit:
    13 Mars 2007
    c'est pas avec un i? :lol:
     
  19. Skarlet

    Skarlet

    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    Oui Oeildelam ou plutôt devrais-je dire Oeildelynx! :) Tu as raison c'est avec un i, je ne sais comment m'excuser de cette faute impardonable :? ..je sais maintenant que je peux compter sur toi pour rattrapper mes fautes :wink:
     
  20. oeildelam

    oeildelam

    Inscrit:
    13 Mars 2007
    à ton service Skarlet ou plutôt devrais-je dire Melle O'hara, car la photo de ton pseudo n'a d'égal que le romantisme de l'héroïne d'"autant en emporte le vent"

    et félicitations pour avoir trouvé la source d'inspiration (oeildelynx) de mon pseudo ! (la première!)
     
  21. Skarlet

    Skarlet

    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    :oops: Merci :oops: c'est trop de compliments pour mon petit égo... :lol:
     
  22. hypno36

    hypno36

    Inscrit:
    12 Septembre 2005
    Ou a tu appris cela ? ne confonds tu pas avec le titre de psychothérapeute qui est en cours de règlementation ?
     
  23. ArtOfInfluence

    ArtOfInfluence

    Inscrit:
    5 Février 2007
    Bonjour

    Inventez votre propre méthode... les autres l'ont fait avant vous (PNL etc...).
    Mais de grâce connaissez vos limites. Par exemple limitez-vous à du développement personnel, de la formation à la communication....Après qqs bouquins on ne sait pas grand chose. Allez suivre des formations, commencez comme assistant de praticiens reconnus, suivez des cours du soir (ou de jour), etc.
    Qu'allez vous faire face à un dépressif suicidaire? Face à un malade du cancer? Que se passera-t-il si parce qu'il vient chez vous il ne va pas chez quelqu'un d'expérimenté qui pourrait le soigner?
    Franchement, à chaque fois qu'on relance le débat, on dirait que pour certains, il y deux clans: les mauvais thérapeutes qui ont fait des études mais qui ne savent pas soigner et qui abusent de leurs diplômes et certificats pour faire de l'argent, et les bons praticiens de l'hypnose qui n'ont aucun diplôme mais qui eux feront beaucoup mieux que les premiers.
    Je trouve normal qu'on protège le titre de thérapeute (et je précise, je ne le suis pas moi-même), tout comme celui d'architecte, d'avocat, d'ingénieur....
    Et contourner le mot thérapie avec pour but de quand même en faire est non seulement immoral mais aussi dangereux.
    Tout le monde médical et tous les diplômés ne rejettent pas l'hypnose, au contraire, mais ils l'utilisent comme un outil efficace supplémentaire à ce qu'il ont appris dans leur cursus.
    Et les autres peuvent toujours suivre le même cursus pour recevoir le droit de devenir thérapeute ou s'établir en dehors de la thérapie.

    Cordialement
    AoI
     
  24. Carlos

    Carlos

    Inscrit:
    29 Mai 2007
    La question de la législation de l'hypnothérapie en France est très interressante. Il serait plus prudent de discuter a partir des textes de lois qu'à partir des croyances de chacun.

    Voici ce que j'ai pu trouver:

    Quelques exemples de condamnations
     
  25. oeildelam

    oeildelam

    Inscrit:
    13 Mars 2007
    :oops: et seriez vous l'auteur ou l'acteur de cette jolie photo? :roll:
     
  26. Skarlet

    Skarlet

    Inscrit:
    31 Octobre 2007
    Quelqu'un voudrait-il m'expliquer comment répondre à un post en citant? :? Je patauge là..

    :oops: Les deux Oeildelam.
     
  27. oeildelam

    oeildelam

    Inscrit:
    13 Mars 2007
    :p ca fait un beau mélange Skarlet.

    pour citer, il y a en haut à droite de chaque post un petit rectangle où est écrit: "citer", on clique dessus, ensuite on efface ce qu'on ne veut pas citer du message en respectant les crochets du début et de la fin.
     
Chargement...