1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Le bonheur dans une pilule (virtuelle) ?

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par zoulouk2, 13 Septembre 2014.

  1. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Le bonheur dans une pilule hypnotique, vous l'imaginez comment ?

    La zen attitude, le calme mental, la tournure d'esprit positive et créative en avalant une gélule virtuelle, composée par ses propres soins, pourrait elle augurer la pharmacopée de l'esprit de demain ?

    Et si nous nous faisions nos propres prescriptions de l'âme et du corps ?

    Et si le bonheur était dans la gélule ?

    Utopique ou hypnotique ?

    Une induction pourrait elle naître ?
     
    surderien apprécie ceci.
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3724
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Oui, oui, oui.
    On peut tout à fait choisir d'utiliser l'effet placebo ou de créer un ancrage avec une pilule fictive (*** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***) et autant prendre une pilule fictive sans effets secondaires. Et plusieurs gélules peuvent être créées et on peut varier les couleurs en fonction des effets souhaités: bleue pour se détendre, rouge pour se mettre en forme... J'ai souvent râlé à propos des pilules "miracles" dès que quelque chose ne va pas, certains gobent une pilule et cette attitude se répand à la société de plus en plus, alors que parfois il suffit de se poser quelques instants, de faire quelques mouvements, de ralentir, de respirer (anxiété, maux de tête, problèmes de digestion...). Utiliser une pilule fictive serait déjà un premier pas, mais j'aurai tendance à proposer une autre forme (pour un accro à la réponse pilule ça me semble être une excellente idée dans un premier temps) plus dématérialisée afin de ne pas induire un conditionnement problème -> avaler = solution (même si c'est avaler fictif). Pour moi c'est une piste intéressante, merci Katia :).
     
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Imaginez la pilule la plus fabuleuse qui vous comble là, juste en l'avalant...

    C'est comment ?

    :rolleyes:
     
  4. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56

    Virtuellement bluffant +++

    Et réellement inégalable +++

    Mortel ce truc, j'adore !

    :)
     
    Dernière édition: 13 Septembre 2014
  5. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Je l'ai déjà prise :)
     
  6. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Et bien avant de vouloir ingérer une pillule hypnotiquement zen
    j'aurais tendance à vouloir avaler une pillule hypnotiquement à problèmes
    Ainsi, ayant avaler le problème, la digestion suivra de la trans/formation et évacuation .

    Accepter d'avaler sa "mauvaise" pillule n'est t'il pas le remède ?

    Ou dans la chronologie


    la mauvaise pillule avalée se trans/forme en bonne pillule pour qu'au final il n'y ai plus besoin, (croyance)de pillules ni mauvaise ni bonne à avaler ,
    Car les problèmes comme la zénitude ne se situe pas dans l'avoir mais dans l'être ...
     
  7. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    c'est quoi le bonheur ?
     
  8. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Le bonheur, il y en a sans doute autant de définitions que d'individus. Se sentir bien dans son corps et sa tête, en serait une composante importante, en ce qui me concerne. Un état d'être, plus que du côté de l'avoir, un ressenti en quelque sorte.
    Avec un traitement médical (non pas prescrit pour être heureux) pris récemment, j'avais l'impression que c'était la pilule du Bonheur. L''état d'être qui en découlait était inconnu au bataillon, une positivité accrue, l'impression de tout réussir, une zen attitude, une construction et réalisation de projets accrus...

    Etant un médicament (dans le traitement de la douleur), non pas spécifique à la dépression ou pour traiter des états psychiques, je me suis dit qu'il y avait un sacré arsenal disponible pour les psychiatres quant ce sont des médicaments dédiés et conçus spécifiquement pour les questions psychiques.

    Par hasard pathologique donc (accident), j'ai expérimenté des médicaments forts sympathiques et l'idée était d'ancrer (quand on le désire) cette sensation sans en avoir les effets négatifs (effets secondaires sur le foie par exemple)et par conséquent être plus entreprenant et avoir de meilleures idées (dans le sens créativité, résolution de problèmes) en règle générale.
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Le bonheur c'est une illusion
    l'illusion d'avoir toujours la meilleure illusion

    Dites moi que je suis dans l'illusion d'y être
    et je vous répondrai que vous avez raison

    que j'y suis, au meilleur de moi-même
    et que vous le pouvez aussi.

    :cool:

    Grâce à vous, je l'ai retrouvé, au fond de moi, et c'est bonheur de vous en faire profiter
     
    Dernière édition: 24 Septembre 2014
  10. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Petite anecdote à propos du bonheur et du malheur. J'ai été invitée à une soirée dans un bar, et je me suis sentie mal à l'aise toute la soirée, enfin comme complètement "décalée" par rapport aux autres... sans percevoir de raison spécifique à cela.

    Un ami m'a dit que le décalage était que les autres étaient tous malheureux, et pas moi..."

    Sa réflexion m'a interpellée

    Il a rajouté que ces personnes étaient enclines à parler de choses négatives et que c'était plus fort qu'elles ( style taxe d'habitation, foncière, prix de l'eau, radars, politique... ) enfin que des sujets propres à créer un état d'insatisfaction. Le même gars me disait qu'il savait que c'était pas bon de parler de ces choses là pour créer une bonne ambiance dans une soirée, mais que dans le fond c'était impossible de faire autrement...

    J'ai essayé de comprendre l'insatisfaction, qui me paraissait plus une tournure d'esprit qu'autre chose ( il ne s'agit pas de personnes qui ont des difficultés financières)

    Le constat, c'est qu'il y avait une sociabilité, une compréhension, des amitiés basées sur cette connexion de pensée, plutôt déprimante, sans possibilité d'action derrière.. Parce que finalement un mètre cube de bière c'est bien plus cher qu'un mètre cube d'eau, et ne parlons pas de champagne !! Comme quoi le prix de l'eau c'est relatif, en plus elle arrive jusqu'au robinet, moi je trouve ça génial ! Mais pas eux !!!
     
Chargement...