Le chantage, que faire ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par ayayaya, 15 Avril 2010.

  1. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Quel approche peut on avoir vis à vis du chantage ou de l'objectivation ?

    Chantage affectif, par exemple pour un enfant, si tu as de mauvaises notes en langue, on n'ira pas à la piscine, ou si tu as une note supérieure à 10/20 je t'acheterais ci ou ça.

    Dans tous les si.... , qui entraine les ne pas.... dans un système récompense-punition..

    Les mêmes cas peuvent se présenter pour des adultes.

    Si je ne veux pas perdre l'affection de ma mère, je dois lui téléphoner chaque jour etc...

    Comment éviter ces toxiques ?
    Quelles suggestions sont appropriées ?

    En sachant que ce système de pensée peut s'incruster chez l'enfant qui va le reproduire quand il aura des enfants lui même.

    Je trouve cela particulièrement toxique... comme manière d'être en relation avec autrui ????

    (Car l'enfant s'il veut aller à la piscine, n'aura pas le choix que de se plier)
     
  2. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Les adultes ne font que reproduire ce qu'on leur a inculquer.......et donc ils trans/mettent a leurs enfants.

    Le hic "si l'on peut dire" c'est que les enfants de nos jours sont bien plus conscient que nous l'étions et que nos parents avant nous.

    Celà fait parti de l'évolution......les enfants reconnaissent aujourd'hui le chantage plus facilement et ne cède plus.....bien souvent ils sont des maîtres pour leur parents......

    Ne surtout pas croire que nous avons gagné,que nous arrivons a nos fins.....car l'enfant te le fera ou payer plus tard ou le fera pour te faire plaisir........

    Faut pas/plus prendre les enfants pour des cons !!!!!

    Ils sentent bien, ont un sacré flair sur ce qui sonne juste ou faux naturellement.......c'est nous après qui les pervertissons avec les notions de bien ou de mal, mais l'enfant de lui même le sait et son rôle propre à lui est de nous tester :lol:

    Alors respect pour ces êtres non manipulateurs,instinctifs,joyeux,intuitifs,naifs.......ce sont des êtres a nourrir d'amour du mieux que nous pouvons.

    Dès leur naissance ils sentent.......quand ils pleurent et que la mère a tout fait, tou donné mais ne comprends pas pourquoi ils pleurent tjrs ???

    Poser l'enfant et s'éloigner suffit à les calmer.....car ils ressentent votre angoisse, vos peurs, vos incertitudes,votre metal et réagissent à votre mal/être .

    Donc se soigner de son chantage en prenant conscience que celà nous a été trans/mis...c pas à nous de nature....pas à eux non plus!! mais également trans/mis ainsi de suite.

    Reconnaître le sentiment, accepter, accueillir,aimer,soigner.



     
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Dans tous les si....

    qui entraine les ne pas....

    dans un système récompense-punition...





    Se décadrer du système de chantage avoir / avoir

    Vivre dans une spontanéité de ressentir aimer / aimer



    8)
     
  4. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Comment deux personnes , une dans avoir/avoir et une qui ressent aimer/aimer font pour dialoguer ?
     
  5. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Je crois qu'il ne suffit pas de ressentir l'amour.....il faut l'appliquer.....par amour tu puniras aussi.....
     
  6. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Hello,

    Je me demande si on peut sortir absolument du système avoir/avoir.
    Est ce que justement ce n'est pas ce que tout le monde cherche : un échange gagnant/gagnant ?
    Ou alors justement on veut sortir de cet échange parce qu'au fond on estime que c'est plutôt perdant/gagnant et que ça nous est désagréable sans qu'on veule l'avouer ?

    Il y a quelques années j'avais lu "Les relations durables" de G. Apfledorfer et j'avais trouvé repoussantes ces idées d'échanges gagnant/gagnant qui, selon ce que j'ai retenu de ce livre, était la base de toute relation durable réelle et puis chemin faisant, quelques années plus tard, je suis plutôt d'accord, c'est peut-être pas "idéal" mais bon c'est possible.

    Ou alors sinon en dehors de avoir/avoir il y a être/être ... si ça existe ?

    a+
     
  7. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    J'ai l'impression qu'au quotidien on est incité à un système gagnant/perdant :

    Gagner en écrasant l'autre ( cf le livre "Gagner" de Bernard Tapie)



    être en ressenti d'aimer / être en ressenti d'aimer

    c'est beaucoup plus Holistique, avec un grand H Hypnotique !


    8)
     
  8. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Le gagnant/gagnant est il possible ?

    C'est un sorte de calcul, d'association.

    Par exemple on peut voir des petites annonces... propose location de chambre gratuite en échange de divers services (bon, après les services peuvent être variés)

    Il y en a qui donne en contrepartie de... les deux sont gagnants alors ?

    Le troc de compétences par ex (chacun apprend quelque chose à l'autre, si le "marché" est équitable, chacun est gagnant.

    ???

    En fait en gagnant/gagnant, ne devient il alors pas nécéssaire de tout évaluer ?
     
  9. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Dans le chantage, je verrais plutot dominé/dominant; peut être un peu aussi de gagnant/perdant.

    Celui qui met en place les règles, c'est celui qui domine la situation. Il décide pour l'autre en lui imposant un marché.
    Le marché peut être interessant, comme par exemple une retribution financière pour un enfant pour un service ménager.

    Quand on paie quelque chose, on est en droit d'exiger un service. Une relation commerciale.

    Par exemple, pour Corfinas et les autres, un homme invite une femme au restaurant pour un premier rendez vous.
    Il paie la note, qu'est ce que l'homme est en droit d'attendre ?
    Que signifie la femme en acceptant cela ?

    Chacun doit il payer son repas ?
    Ou la femme doit elle payer son repas si elle n'a pas envie d'aler plus loin ?

    Dans avoir/avoir.... si la femme veut un repas gratos, elle peut décider d'aller au resto avec un gars qui ne lui plait pas. (et il ne se passera rien... gagnant/perdant)

    Et le gars, peut être tenté par une aventure physique, et pense qu'il arrivera à convaincre la femme.

    Personne ne peut alors eu avoir envie d'aller au resto!

    Avoir/avoir...

    Dans avoir, avoir qui gagne et qui perd ?
    N'y a t'il pas souvent deux perdants ?

    Dans une relation durable, peut être est ce bien cela qui se passe souvent, mais est encore de l'amour (service contre service ?)

    Dans le ressenti d'aimer/aimer, sans doute ces deux personnes auront envie de passer un moment ensemble au resto, et qui paie, je ne sais pas... celui ou celle qui a envie d'offrir ?
     
  10. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Dans l'ordre:
    Oui, c'est possible.
    Tout à fait, une belle association, un bon calcul.
    Tout évaluer: On le fait déjà, plus ou moins consciemment alors autant mettre cartes sur table: Je t'invite au resto ... et tu m'invitera la prochaine fois ? Bien sur le romantisme en prends un coup ma la situation ne devient elle pas plus saine ?

    a+
     
  11. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    La situation n'en devient elle pas plus saine ?
    Une belle association, un bon calcul

    Il me semble très malsain.
    Le chemin pour un malheur assuré.

    Quand les données changent, le calcul peut devenir très mauvais.
    Et les données peuvent vite changer (une maladie, chomage, etc...) et les termes du contrat et bénéfices sont rompus.

    Alors il faut changer d'association!

    C'est très égoïste

    Mais peut être l'humain est il très égoïste et que c'est la solution la moins "pire" ?

    Me parait particulièrement désenchanté comme vision, pragmatique et efficace sans doute, mais sans charme.

    Pas hypnotique!

    Marche pas alors !
     
  12. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Il n'est pas toxique de récompenser ou de punir. Il est toxique de faire croire à son enfant que notre amour ou sa valeur intrinsèque dépend de ce qu'il fera ou non.

    Si ce n'est pas clair pour l'enfant qu'on le punit (on s'entend sur des punitions raisonnables) parce qu'on l'aime alors si c'est vraiment le cas, il s'en rendra compte plus tard en prenant de la maturité et les conflits intérieurs qui viennent de la confusion entre l'amour et la punition se résoudront... (disons que le petit néglige vraiment ses études juste par manque d'intérêt par rapport à un jeu video emballant alors la punition pourrait être de lui confisquer son jeu)

    Évidemment on mets plus l'emphase sur les récompenses et cela pourra réduire énormément les "raisons" de punir.

    On ne peut élever nos enfants qu'avec ce que l'on est, bien plus que ce que l'on fait. Les enfants sont des enfants, les responsabilités qu'on leur donne ne sont et ne doivent être qu'apprentissage de responsabillité car l'enfant est irresponsable par défiition. Il faut lui apprendre à être responsable jusqu'à son âge adulte ou lorsqu'il commence à agir en adulte (si c'est avant).

    Mais je reviens sur l'essentiel. Ne pas conditionaliser son amour propre, son estime de soi et l'amour et le respect qu'on lui porte... Le reste est si peu...
     
  13. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Ben oui, faut pas conditionnaliser l'amour !

    simplement , automatiquement, naturellement, y être ...

    par son hypnose tout est alors si naturellement si simple !


    8)


    et on sort du resto en oubliant de payer...
    .
     
  14. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060

    Je suppose que vous vouliez exprimer que si on passe une bonne soirée, celui qui paie, ça n'a pas la moindre importance, plutot que de voler le restaurateur ? :wink:

    Simplement, naturellement y être :4:
     
  15. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Pour répondre à Léo Lavoie:
    Quand la punition est disproportionnée pour l'enfant, apparait le sentiment d'injustice.

    Par ex pour l'exemple de la confiscation de la nintendo, si la punition avait été d'arracher des mauvaises herbes pendant 4h tous les soirs dans le jardin pendant 1 mois (qui ne serait pas très approprié pour l"amélioration de la situation en plus), c'est les parents qu'il faut soigner!

    Dans ce système c'est aussi une question de poids et de mesure...
     
Chargement...