Formation Hypnose

les effets du stress (estomac)

Bonjour, que ce soit au moment du stress ou au contraire après, dans les moments de détente, j'ai des gastrites et des brûlures de l'œsophage.
Mon corps semble avoir adopté cette somatisation très handicapante. Peut importe ce que je mange.

J'aimerais connaître vos trucs pour contrer ce réflexe, vos suggestions de scripts et autres pratiques. Un hypnothérapeute a déjà essayé de me guérir sans résultat.

Quand j'étais plus jeune mon corps créait du psoriasis, j'en suis venu à bout avec un ostéopathe, de l'acuponcture, de l'homéopathie et un champoing spécial. Je tiens à ajouter cela pour dire que toute somatisation, même reconnue incurable comme le psoriasis peut être combattue efficacement.

Je précise bien qu'il s'agis de l'estomac, souvent les gens me parlent de transit, de diarrhée, ce qui n'a rien à voir, de ce côté je n'ai jamais eu de problème.
Les problèmes d'estomac sortent plutôt par la bouche, si vous voyez ce que je veux dire. Et j'ajoute que mes premiers problèmes remontent à mes 8-9 ans.
 

valikor

Membre
antoine lagorce à dit:
Bonjour, que ce soit au moment du stress ou au contraire après, dans les moments de détente, j'ai des gastrites et des brûlures de l'œsophage.
Mon corps semble avoir adopté cette somatisation très handicapante. Peut importe ce que je mange.

J'aimerais connaître vos trucs pour contrer ce réflexe, vos suggestions de scripts et autres pratiques. Un hypnothérapeute a déjà essayé de me guérir sans résultat.

Quand j'étais plus jeune mon corps créait du psoriasis, j'en suis venu à bout avec un ostéopathe, de l'acuponcture, de l'homéopathie et un champoing spécial. Je tiens à ajouter cela pour dire que toute somatisation, même reconnue incurable comme le psoriasis peut être combattue efficacement.

Je précise bien qu'il s'agis de l'estomac, souvent les gens me parlent de transit, de diarrhée, ce qui n'a rien à voir, de ce côté je n'ai jamais eu de problème.
Les problèmes d'estomac sortent plutôt par la bouche, si vous voyez ce que je veux dire. Et j'ajoute que mes premiers problèmes remontent à mes 8-9 ans.
ce n'est pas votre corps qui créait du psoriasis, mais votre esprit qui recelait trop d'émotions/sensations/impressions négatives et tout cela avait un impact négatif sur votre système immunitaire et donnait lieu à une maladie auto-immune...

attendu qu'on se stresse, vous devriez pouvoir arrêter de vous stresser.
arrêtez donc le stress, les causes, au lieu d'essayer de mettre un patch sur les conséquences....

si vous n'y arrivez pas, voyez donc quelqu'un qui arrivera à vous aider à changer au niveau du caractère...

liste indicative, non limitative, des traits de caractère générateurs de stress:
  • se stresser
    perfectionniste
    se mettre la pression
    speed
    doit répondre aux attentes des autres
    ne pas savoir dire non facilement
    trouver que le jugement ou le regard des autres c'est difficile ou important
    se faire du soucis
    s'angoisser
    ...

bon courage.

Valikor
 

Cath

Membre
Tu as essayé la relaxation ?
Je peux te conseiller le Traning Autogène de Schultz. Dans les années 80 c'était la méthode utilisée en Italie pour la préparation à l'accouchement. Si ça aide à supporter les contractions d'accouchement, ça devrait pouvoir calmer un estomac tendu.
Pour obtenir des résultats il faut aller dans la durée et pratiquer tous les jours, au moment du coucher ou du réveil.
 

Cath

Membre
valikor à dit:
se stresser
perfectionniste
se mettre la pression
speed
doit répondre aux attentes des autres
ne pas savoir dire non facilement
trouver que le jugement ou le regard des autres c'est difficile ou important
se faire du soucis
s'angoisser
...
Une fois bien relaxé et en état d'auto-hypnose, tu travailles les points listés par Valikor avec des affirmations positives.
 

valikor

Membre
Cath à dit:
valikor à dit:
se stresser
perfectionniste
se mettre la pression
speed
doit répondre aux attentes des autres
ne pas savoir dire non facilement
trouver que le jugement ou le regard des autres c'est difficile ou important
se faire du soucis
s'angoisser
...
Une fois bien relaxé et en état d'auto-hypnose, tu travailles les points listés par Valikor avec des affirmations positives.
ou tu les arrache de toi pour les jeter ou les ranger... :wink:
 
En effet, je me suis souvent attelé aux causes, car si je guéris un endroit, j'ai peur que le problème rejaillisse ailleurs.
C'est la différence entre luter contre le symptôme ou contre la maladie en médecine. Si ce réflexe est là c'est certainement qu'il a une fonction.
L'estomac doit symboliser quelque chose dans ma cartographie corporelle.
Généralement on l'associe à la mère: mère nourricière, rapport à l'alimentation, amour nourricier etc.
Les choses se corsent chez moi, puis que c'est mon père qui faisait la cuisine. Les origines d'un conflit avec un des deux parents? Les deux? J'ai toujours été suspicieux envers ce genre de réponse toute faite, merci à vous de ne pas vous êtes contentés de ce genre d'expédiant :)

Merci pour vos réponses à tous les deux,en fait il m'est difficile d'imaginer un script qui réduirait le perfectionnisme. En effet: la limite entre le goût du travail bien fait (qui est une qualité) et l'obsession de la perfection maladive est très ténue.

Prenons alors l'hypothèse d'un cercle vicieux enchaînant les défauts et symptômes que je me reconnais:
se faire du soucis>se mettre la pression>perfectionniste>...
ce qui génère = angoisses.
comme je suis dislecsique, ça peut aussi se comprendre.

Là encore se mettre la pression est très proche de chercher à se motiver, l'inconscient comprenant au premier degrés, comme disait mon hypnothérapeute: "j'ai peur de troubler votre éco système en vous autant votre problème".

Avez-vous des pistes pour affiner ma suggestion maintenant que vous savez cela?

Le fait que je fasse le genre de remarque de ce poste-ci est d ‘ailleurs assez révélateur de la justesse de votre jugement Valikor. :?

Note concernant mon alimentation: contrairement à ce que mon avatar pourrait laisser penser, mon poids est normal et je ne suis pas boulimique.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
comme disait mon hypnothérapeute: "j'ai peur de troubler votre éco système en vous autant votre problème".


Votre inconscient a-t-il vraiment cette croyance ?

En vous otant autant votre problème, est-ce garanti que vous vous en authentifierez un autre ?

Alors de problème en problème vous les résoudrez tous à la chaine !

c'est çà le chainage hypnotique ultra-rapide en entretien, le même principe qu'en analytique un par un mais en beaucoup plus rapide et en définitif.

Là est la stratégie des hypno high speed

8)

mais çà peut en spider certains dans leur web de non changement !

:roll:
 

valikor

Membre
antoine lagorce à dit:
En effet, je me suis souvent attelé aux causes, car si je guéris un endroit, j'ai peur que le problème rejaillisse ailleurs.
C'est la différence entre luter contre le symptôme ou contre la maladie en médecine. Si ce réflexe est là c'est certainement qu'il a une fonction.
L'estomac doit symboliser quelque chose dans ma cartographie corporelle.
Généralement on l'associe à la mère: mère nourricière, rapport à l'alimentation, amour nourricier etc.
Les choses se corsent chez moi, puis que c'est mon père qui faisait la cuisine. Les origines d'un conflit avec un des deux parents? Les deux? J'ai toujours été suspicieux envers ce genre de réponse toute faite, merci à vous de ne pas vous êtes contentés de ce genre d'expédiant :)

Merci pour vos réponses à tous les deux,en fait il m'est difficile d'imaginer un script qui réduirait le perfectionnisme. En effet: la limite entre le goût du travail bien fait (qui est une qualité) et l'obsession de la perfection maladive est très ténue.

Prenons alors l'hypothèse d'un cercle vicieux enchaînant les défauts et symptômes que je me reconnais:
se faire du soucis>se mettre la pression>perfectionniste>...
ce qui génère = angoisses.
comme je suis dislecsique, ça peut aussi se comprendre.

Là encore se mettre la pression est très proche de chercher à se motiver, l'inconscient comprenant au premier degrés, comme disait mon hypnothérapeute: "j'ai peur de troubler votre éco système en vous autant votre problème".

Avez-vous des pistes pour affiner ma suggestion maintenant que vous savez cela?

Le fait que je fasse le genre de remarque de ce poste-ci est d ‘ailleurs assez révélateur de la justesse de votre jugement Valikor. :?

Note concernant mon alimentation: contrairement à ce que mon avatar pourrait laisser penser, mon poids est normal et je ne suis pas boulimique.
en fait, vous pouvez décider de convertir tous vos efforts pour faire les choses bien, en effort pour être plutôt efficace!

efficace veut dire optimiser pour minimiser ses efforts et son temps et pour le maximum de résultats ...

comment dimminer ces traits de caractère :

visualisation proposée (une façon de faire parmi beaucoup d'autres, mais le message est le même car les causes sont les mêmes)

1°) en AH, décider de les rendre complètement à ses parents, faire en sorte qu'eux ausi s'en débarrassent;
2°) gommer/effacer éventuellement l'impression d'avoir eu ces traits de caractère là sur toute votre vie. ou l'arracher de vous ou le jeter à la poubelle.

à faire jusqu'à ce que c'est traits de caractères descendent à 3/10, en terme de ressenti et que l'impression qu'ils fassent partie de vous aussi descende à ce niveau là.

Valikor
 
Merci de ces précisions sur la méthode a essayer Valikor.
Hypnose et travail sur soi au quotidien, j'y ajouterai être indulgent avec soi-même, surtout dans les échecs et l'observation de soi. Ce que j'ai du mal à faire: je suis plutôt du genre à me saquer sévèrement, en résulte en plus d'une exigence accrue, une tendant à la dépression par auto dénigrement.

Pour ça j'ai encore besoin de conseils, le cercle vicieux que j'ai décrit se transforme souvent en une spirale d'angoisse auto-alimentée par la peur de l'échec.

Sinon, surderien, qu'est-ce qui laisse croire que j'ai été observé à toute vitesse? :shock: 6 mois de thérapie avec un RDV par semaine de façon a avancer délicatement, c'est loin d'être speed. Hé oui: avant de consulter mon problème était bien pire. Et je continue seul justement sur conseil de ce thérapiste.
 

valikor

Membre
antoine lagorce à dit:
Merci de ces précisions sur la méthode a essayer Valikor.
Hypnose et travail sur soi au quotidien, j'y ajouterai être indulgent avec soi-même, surtout dans les échecs et l'observation de soi. Ce que j'ai du mal à faire: je suis plutôt du genre à me saquer sévèrement, en résulte en plus d'une exigence accrue, une tendant à la dépression par auto dénigrement.

Pour ça j'ai encore besoin de conseils, le cercle vicieux que j'ai décrit se transforme souvent en une spirale d'angoisse auto-alimentée par la peur de l'échec.
vous pouvez inverser la spirale, casser le cercle...

en fermant les yeux, vous les voyez quelque part????

vous pouvez généraliser ce travail à tout ce qui provient et concerne vos parents et qui pourrait être négatif....
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut