1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

l'essai de "catalepsie" de Castorix

Discussion dans 'Sophrologie - Bien être et Développement Personnel' créé par katia (zoulouk), 25 Août 2011.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Allons y !

    Castorix a écrit:

    Faites l'essai maintenant, approchez un tabouret à 1,40m de votre lit, placez au milieu du tabouret le milieu d'entre vos omoplates et les pieds sur le bord du lit, vous verrez comme c'est aisé de tenir en faisant la planche et regardant le plafond (même les bras bien le long du corps ; alors qu'en transe les bras descendent un peu plus).

    Si vous avez deux amis auprès de vous, et deux tréteaux dans le garage, placez un coussin sur chaque tréteau pour votre confort et faites-vous placer dessus vous verrez le même résultat !
    Simplement il ne faut pas placer l'appui sous la nuque mais un peu plus bas, près d'entre les deux omoplates.


    Je vous mets au défi (je blague) de nous dire que vous n'y parvenez pas, transe ou pas ! (ce serait une controverse de politicien ?! )
    Car chacun peut essayer et ainsi voir le mythe qui, lui, ne tient pas...


    Je viens de tenter l'expérience (sans transe) avec un nounours sur le ventre et j'y suis parvenue. Par contre il vaut mieux placer les omoplates sur le lit (plus confortable) Ca marche pareil entre deux tabourets, et plus le support parait etroit, plus c'est impressionant.


    Par contre il y a plus confortable comme position :wink: , et on ne risque pas de se faire mal, on est très près du sol, et il suffit de poser son fessier en premier par terre.

    C'est crevant rapidement, mais bon en ah on devrait même pouvoir reussir à tenir un bon moment ? Combien de temps ? Un defi ?
    Si on a des problèmes de dos, s'abstenir.

    Comment se muscler gratuitement et expérimenter une transe. :lol: Merci Castorix

    Au passage ça en fout un coup au moral, c'est démystificateur !
     
  2. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Ah ben dis donc... Je ne savais pas. :shock:
     
  3. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Je suis très étonné de votre étonnement!
    C’est vrai qu’il n’est pas nécessaire d’être en transe pour faire ce genre d’expériences,
    Comme il n’est pas nécessaire d’être sous hypnose pour marcher sur des braises
    ou encore s’étendre sur une planche de clous.

    Mais prenez une personne non hypnotisée, elle est debout, dites-lui de se raidir au maximum car
    on va la placer entre deux chaises. Deux personnes sont à côté d’elle et vont essayer de la porter.
    Le sujet est droit comme un i, mais vous verrez qu’il ne se laissera pas facilement tomber en
    arrière tout en restant droit, probablement par crainte, par manque de confiance,
    ou encore par manque d’entraînement.
    Il faudra peut-être s’y reprendre à plusieurs fois, mais c’est tout à fait réalisable.

    Maintenant, faites l’expérience avec une autre personne, mettez là sous hypnose.
    Dites-lui que son corps va se raidir et deviendra aussi dur qu’une barre de fer... et faites des suggestions
    comme : tout se passera très bien etc.
    Là, l’expérience marchera du premier coup, et bien plus efficacement.
    Les suggestions auront fait leur travail.

    L’hypnose dans ce cas permet simplement de supprimer tout ce qui pourrait être un frein
    (autosuggestion : ça va rater etc.) à la réussite de l’expérience…
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Pour réussir en somme, cette expérience il suffit de ne pas avoir peur.

    Et pour un gars qui s'asseoit sur votre ventre, c'est idem ?

    Pourrais je demander à quelqu'un de s'asseoir sur moi ?
     
  5. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonsoir Oratorioo,


    Votre explication est des plus intéressante, mais d'après moi, vous oublié quelque chose de fondamental en Hypnose.

    La situation peut être hypnotique en elle-même. C'est d'ailleurs ce que tous bons hypnotiseurs doit savoir créer; c'est malheureusement actuellement l’ une des lacunes des hypnotiseurs.

    J'ai déjà marché sur les braises et fais marcher d'autres personne sur un tapis de 10 mètres de long (personne n'avait été mis sous hypnose). A ma connaissance, toutes personnes ayant réalisé cette expérience se sentent dans un état second quand elle passe sur la tapis. D'ailleurs certains ont des brûlures sous la plante des pieds et ne sentent aucune douleur, ce qui n'est plus la cas, une demi-heure après.
     
  6. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonsoir Oratorioo,


    Votre explication est des plus intéressante, mais d'après moi, vous oubliez quelque chose de fondamental en Hypnose.

    La situation peut être hypnotique en elle-même. C'est d'ailleurs ce que tous bons hypnotiseurs doit savoir créer; c'est malheureusement actuellement l’une des lacunes des hypnotiseurs.

    J'ai déjà marché sur les braises et fais marcher d'autres personne sur un tapis de 10 mètres de long (personne n'avait été mis sous hypnose). A ma connaissance, toutes personnes ayant réalisé cette expérience se sentent dans un état second quand elle passe sur la tapis. D'ailleurs certains ont des brûlures sous la plante des pieds et ne sentent aucune douleur, ce qui n'est plus la cas, une demi-heure après.
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Vous nous proposez de marcher sur les braises, accepterions nous de le faire ? Nous risquerions d'avoir peur.

    Nous risquerions de nous dire que nous allons nous bruler (evidemment sans qu'il y ait d'artifice)

    Par contre je sais que parfois, juste après un truc sensé être douloureux, on n'a pas mal, tellement on est médusé de la situation. Pour une fracture, je me suis vue prendre l'os, et le remettre en place à la main. Deux fois. J'étais terrorisée de le voir ainsi pas à sa place, par contre pas une larme, ni douleur pendant quelques temps, dizaine de minutes ou un peu plus. Mais après !

    Comment ils ont fait les gens pour accepter cette expérience ?

    Car il y a l'avant (y aller), le pendant (hum) et l'après (aie ! )et sans hypnose ????

    Et je crois qu'on se brule les papattes ! A finir à l'hosto :cry: ?
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Vous êtes étonné? C'est que je n'ai même pas 5 ans d'expérience en hypnose et que je continue d'apprendre. Je suis surtout psychanalyste moi. L'hypnose pour moi est vraiment et seulement un outil thérapeutique dont je ne connais pas encore toutes les possibilités. Je ne me suis pas attardé aux techniques surtout employées en spectacles.

    Thérapeutiquement par contre je les connais pas mal :wink:
     
  9. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Pour moi aussi, Léo, l’hypnose est essentiellement thérapeutique, et dans ce domaine vous avez plus d’expérience que moi. J’approfondis tout ça depuis quelques mois seulement. Je suis nutritionniste de
    formation.
    En revanche, mes premières expériences d’hypnose datent d’il y a plus de 20 ans.
    J’ai commencé comme font les petits jeunes de ce forums.
    C’est une très bonne école de pratiquer les inductions rapides, le reste paraît beaucoup
    plus simple par la suite (et de ce fait on s’ennuie aussi parfois dans les séminaires d’hypnose éricksonienne quand on passe à la pratique des inductions!)

    Marc, je comprends ce que vous dites concernant l’état second des « marcheurs sur les braises ».
    En effet, on peut créer un climat particulier propice à renforcer la confiance en soi pour se lancer
    dans ce genre de défit.
    Mais, physiologiquement, il n’y a pas beaucoup de risque de brûlure en marchant à un certain
    rythme…

    Katia, je vous déconseille de faire assoir quelqu’un sur votre ventre, votre corps posé sur deux chaises!
    Ou en tout cas, allez voir un bon ostéopathe après, parce que ça peut faire du dégât ce genre de chose, et pas forcément juste après l’expérience.
    Cela dit, il est certain que sous hypnose l’expérience serait beaucoup plus concluante qu’à l’état
    d’éveil…
     
  10. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour,


    Tout l'intérêt de la marche sur le feu c'est d'apprendre à transformer ses peurs en énergie. Dans ce cas précis c'est la peur d'être brûlé grièvement. La chaleur qui se dégage du tapis de braise est quasiment insupportable pour ceux qui se trouve tout près de celui-ci . Toutes les personnes que je connais qui ont fait cette expérience, même ceux qui l'on refaite plusieurs fois, ont peur. C'est parce qu’à un moment précis ils sont parvenus à transformer leur peur en énergie qu’ils peuvent s'élancer d'un pas ferme sur le tapis de braises ardentes.
    Certains n'auront pas su transformer complètement leur peur, ils auront une marche peu assurée et se brûlerons légèrement, en général au 1er degré. D'autres, très rares ne parviendront pas à transformer leur peur et ne traverseront pas le lit de braise.
    De part mon expérience, je pense que si une personne n'éprouvait pas de peur devant le lit de braise et donc ne pourrait pas transformer celle-ci, cette personne se brûlerait.

    Les séminaires de marche sur le feu se font en groupe. Ce facteur est très important.


    A titre d'exemple :
    Une personne qui était enseignante pour les enfants de cm1 et cm2 était gênée de prendre la parole devant ses élèves. Elle y parvenait toutefois assez facilement. Le problème était de prendre la parole devant des adultes et entre autres, lors des réunions des parents d'élèves. Elle rougissait, et même de temps en temps elle bégayait.

    Elle me demanda de participer à un de mes séminaires. Devant le tapis de braise elle sacrifia mentalement sa peur de parler en public et marcha sur le feu d'un pas décidé, elle ne se brûla pas. A la sortie du tapie elle fut toute euphorique.

    Un mois plus tard j'eus de ses nouvelles, elle m'indiqua que maintenant parler en publique lui était même agréable.
     
Chargement...