l'hypnose en vacances ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par jumb, 29 Juin 2016.

  1. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    bonjour,
    Bientôt les vacances d'été. Quel menu hypnotique vous reservez vous ? Quel sera votre cocktail de l'été ?
    lectures, detente, farniente, sport, voyage, bricolage.. quelle est votre recette pour exploser la forme ?
     
  2. Thierry Moens

    Thierry Moens

    Inscrit:
    13 Juin 2016
    Bonjour!
    Il y a la destination qui est connue ainsi que certaines personnes.
    Quelques ingrédients? ... Plutôt montagne, confort assez spartiate, instruments de musique, feu de camp, rivière, balades, ... puis les surprises.
     
  3. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Meilleure Réponse
    Un peu de tout, l'idéal est sans doute de se sentir tout le temps en vacances :) et parfois y inclure un peu de travail ;)
     
  4. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Tu fais une rupture par rapport à ton année ?
     
  5. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Ta réflexion m'interpelle !
    Les vacances évoquent la liberté, le travail, plus la contrainte, les horaires, d'être enfermé dans une boite à carton, alors qu'il y a un grand soleil.
    Assez curieusement, il y a peut-être pas plus de liberté en vacances qu'autrement, mais je ne le perçois vraiment pas ainsi.

    Cette année, l'envie de partir est très forte, et chaque jour, on avance notre départ. On a loué un petit studio en vendée, proche de la mer. Envie de se balader les cheveux aux vents, à pied, à vélo, dans l'eau, au gré de nos envies, quelques crayons pour dessiner, et surprises aussi, hors programme, horaires etc.

    Travail et vacances, bah zut pas vraiment pareil !
     
  6. Venance

    Venance

    Inscrit:
    2 Octobre 2015
    Bonsoir,
    Les vacances, pour moi, c'est partir loooooiiiiin, et faire tout ce que je ne peux pas faire d'ordinaire.
    Au menu : rupture des horaires, abolition des contraintes, je n'ai plus d'heures et je vis au rythme de mes envies.
    Visites, balades, farniente, découvertes, souvent de pays étrangers, gastronomie, photos, musées, châteaux, voir des gens différents, d'autres manières de vivre.
    Et surtout, penser à moi, rien qu'à moi, et à mon homme bien sûr ;-)
    Les vacances, c'est respirer, c'est vivre, se ressourcer et profiter pleinement.
    Cette année, direction l’Espagne !
    Je pars en fourgon aménagé, je ne me sens jamais aussi bien que sur la route.........parfois, je me dis que j'aimerais rouler à l'infini et faire le tour de la terre ;-)
    Il y a tant à découvrir !

    Bonne soirée
    Venance
     
  7. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Une année,nous sommes partis en fourgon, en Corse, c'était juste merveilleux !
     
  8. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    On passe plus ou moins 11 mois à travailler pour passer 1 mois en vacances. N'est ce pas quelque part une drôle de situation que nous nous infligeons ? (fait de société ?)
    L'idée que les vacances sont bien mieux que le travail, et si on inversait le processus on serait bien pendant 11 mois, reste juste à voir tous les jours comme si on était en vacances....
    Évidemment pas facile de le voir comme cela (y compris moi), et pourtant cela nous changerait complètement de ce paradigme....

    On voit les vacances comme la liberté, le plaisir de pouvoir presque tout faire comme on a envie, cela sous entend que tout le reste du temps on est privé de notre liberté ? on est "bloqué" dans nos envies ? On est étrange nous les humains, est-on vraiment libre....dans nos pensées certainement, dans les faits je me pose parfois la question....
     
  9. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Il m'est arrivé une seule fois dans ma vie professionnelle, de me sentir bien et libre, de percevoir ce "travail rémunéré" comme quelque chose que je pourrais même faire en vacances, par plaisir, gratuitement. Alors curieusement, je n'avais pas besoin de vacances, car j'étais dans quelque chose qui me motivait, me donnait de l'énergie, même si bien sûr tout n'était pas rose et que des problèmes à solutionner apparaissaient.

    J'ai l'impression que notre métier, pour le percevoir comme si on est en vacances 11 mois, serait celui qu'on ferait gratuitement. Il suffirait alors de se faire payer pour ce qu'on aime faire. Et que le besoin (différent de l'envie) traduit en somme un certain mal-être.
     
  10. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Oui je vois bien cela comme ça.
    Je pense que ce serait ce que l'on a envie de faire à ce moment là, si j'ai envie de peindre et bien j'y vais, si j'ai envie d'aider les gens et bien je le fais, et si demain je veux prendre du temps pour moi je le fais, etc...mais bon j'avoue que pour l'organisation ce serait peu-être compliqué....sans doute un idéal, pourtant beaucoup cherche ce qui est idéal !
     
  11. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    On passe beaucoup de temps à la même activité, et c'est peut-être là que ça devient délicat. ????
     
  12. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Quand j'étais étudiant, je bossais l'été pour arrondir les angles
    En août, j'avait fait gardien de camping
    Bosser tout en étant en super ambiance de vacances...
    Ça faisait coup double...
    En plus j'ai découvert récemment que ce job dans ce camping municipal m'a donné des points de retraite fonction publique
    Coup triple...
    :cool:
     
    Dernière édition: 2 Juillet 2016
  13. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    J'ai fait un peu comme toi Surderien, j'étais pas mal libre dans mon dernier job, choix des horaires par exemple, libre dans l'organisation du temps. J'étais dans l'univers du vélo, et maintenant nous emmenons un superbe vélo électrique en vacances, avec des tenues que j'ai dessinées aussi. C'est assez agréable de s'habiller avec des fringues qu'on a faites. Ca sert aussi à pouvoir faire des entretiens, avec ses propres réalisations sur le dos, dans le domaine où je recherche. Maintenant, je vais poursuivre en faisant un pantalon ou robe, et chaussures.
     
  14. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Ben pour moi les vacances c'est principalement pour travailler et j'y prend un grand plaisir. J'ai grandit en campagne, la nature, le bois, les bottes de foins et autres, je n'ai jamais pris l'habitude de voyager. Je travaille dans un bureau mais à partir du moment où je suis chez moi ou dans la nature, la sensation de vacances est bien présente et suffisante à mon goût. Partir un jour ou deux est pour moi amplement suffisant, en plus, les vacances c'est mettre la plus part du temps les deux pieds dans des pièges à touristes et là je parle d'argent, pas de sentiment vis à vis du touriste ces commerçants. Tout ça pour dire que les vacances c'est pas uniquement synonyme de voyages, beaucoup se sentent chez eux mieux que nul part ailleurs...
    Après je comprends celui qui habite dans des grandes villes...
     
  15. Michel Gauthier

    Michel Gauthier

    Inscrit:
    29 Juillet 2016
    pour l'instant je suis encore au travail, étant salarié pour pratiquer l'hypnose
    donc cet été, je suis payé pour faire le plus beau métier du monde, améliorer les qualités de vie au travail via l'hypnose.
    je vais aussi me former début septembre à la Street Hypnose sur Paris. Ce sera un plus, car parfois je rencontre des coaching prescrits, avec des personnes extrêmement réticentes à l'hypnose genre "avec moi, ça ne marche pas. La Street Hypnose me donnera des outils supplémentaires
    Et en plus, je vais bien m'amuser durant ce stage et mes enfant attendent avec impatience ces nouvelles connaissances plus "fun" que l'hypnose thérapeutique
     
  16. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Peux-donner en quelques mots l’intérêt de la variante Street Hypnose ?

    En ce qui me concerne, je ne suis pas thérapeute, mais j'aimerais trouver une formation sérieuse pour apprendre l'hypnose de rue, j'aime moi aussi découvrir de nouvelles choses utiles de préférence et qui sortent un peu de l'ordinaire...
     
  17. Michel Gauthier

    Michel Gauthier

    Inscrit:
    29 Juillet 2016
    hello, je sais chez Jean-Emmanuel Combe, pour faire de la street hypnose, les 3 et 4 septembre, à Paris
    les avantages ?
    1. connaître un autre aspect de l'hypnose
    2. m'amuser
    3. possibilité de l'utiliser avec en cabinet, en "ludique", ou utilisationnel, je verrai. Faire faire une catalepsie générale peut être aider à renforcer l'estime de soi d'un client. Je garde en tête que Milton Erickson allait parfois dans des aéroports pour faire des catalepsies de bras à des personnes au hasard !...
    4. faire des rencontres
     
Chargement...